Chasseurs de primes


Les chasseurs de primes sont des individus très dangereux spécialisés dans les missions de capture ou parfois d'assassinat.

  Bien que la galaxie soit trop vaste pour qu'on puisse s'en passer, s'il est des individus détestés ce sont bien les Chasseurs de Primes. Aux yeux de la majorité des êtres intelligents, les chasseurs de primes ne sont bien souvent que des assassins qui louent leurs services pour retrouver des criminels et dont les agissements sont parfois aussi abominables que ceux reprochés aux personnes qu'ils traquent Cette situation a pour sources divers facteurs :

  En premier lieu, demander la mise à prix d'un individu n'est normalement légal que si la demande est faite par une agence de maintien de l'ordre civile ou militaire reconnue par l'Empire ou par la Nouvelle République. En théorie, cela signifie qu'il faut avoir affaire à un criminel ou un suspect reconnu comme tel par la loi. Dans la pratique, de nombreux responsables de l'Ancienne République puis de l'Empire abusaient de leur autorité pour lancer des avis de recherches leur permettant de régler quelques petites affaires personnelles, souvent lucratives...

En second lieu, un Chasseur de Primes est normalement un auxiliaire de police dûment enregistré et autorisé à opérer dans un secteur défini. Seul un Chasseur enregistré peut capturer/tuer une cible sans avoir de problèmes avec la loi. De fait, beaucoup de mondes où l'Empire s'est autrefois montré brutal considèrent les Chasseurs comme des ordures parce qu'ils contribuèrent autrefois au maintien de l'ordre impérial... dans le même temps, certains sont bien obligés de faire appel à leurs services mais rien ne les oblige à faire preuve de cordialité envers les chasseurs qui répondent à leurs annonces.

  Ensuite, les citoyens respectables des mondes centraux (Noyau, Colonies...) ont une méfiance instinctive pour tout ce qui sort des normes, en particulier provenant de régions mal famées de la galaxie et armé jusqu'aux dents. Leur système juridique local n'a d'ailleurs la plupart du temps pas du tout besoin de chasseurs de primes. Pour nombre de citoyens de ces systèmes, un chasseur de primes n'est qu'une forme de mercenaire ou de tueur à gages qui couvre ses activités d'un voile pudique en agissant occasionnellement pour les autorités contre de l'argent. Dans les faits, ces gens sont ignorants de la réalité mais ils n'ont pas vraiment tort pour autant.  

  Enfin, malgré les efforts de la Nouvelle République, de nombreux chasseurs de primes sont encore connus pour accepter des contrats juteux qui n'ont rien de légal, notamment lorsque les grands patrons du crime mettent la tête de quelqu'un à prix par exemple... "assassinat" et "enlèvement avec séquestration" sont les termes juridiques qui s'appliquent le plus souvent à ce genre d'activités. La plupart des chasseurs ont des contacts avec les réseaux parallèles du crime organisé afin d'obtenir des informations sur ces contrats si le besoin s'en fait sentir, sachant qu'à l'encontre des avis de recherche légaux ils ne sont jamais rendus publics. Il est de notoriété publique que nombre de responsables impériaux réglaient également en toute discrétion certaines "affaires personnelles délicates" par ce moyen.

Chasseurs de primes

Dark Vador a recruté les meilleurs chasseurs de primes de la galaxie.


  Licences de Chasseurs de Primes : le seul intérêt d'une licence est de donner le droit au Chasseur de se promener en armure de combat avec un fusil blaster en bandoulière et de s'en servir dans certaines limites légales ou encore de posséder un vaisseau spatial armé jusqu'aux dents et équipé de gadgets normalement interdits. Techniquement, avoir sa licence de chasseur fait du bénéficiaire un auxiliaire de justice dans la juridiction correspondant à ladite licence, dans la mesure ou il agit pour capturer des cibles mises à prix légalement. Un Chasseur de Primes n'a pas plus de pouvoir de police ou d'autorité judiciaire qu'un simple citoyen en dehors de ces circonstances. Lorsque plusieurs gouvernements influents se partagent la galaxie (comme c'est le cas depuis la proclamation de la Nouvelle République et le regroupement des derniers systèmes impériaux dans une organisation unifiée) des conflits de juridiction peuvent bien évidemment rendre caduques au sein de l'espace d'un gouvernement les licences délivrées par un autre gouvernement hostile. Les criminels font le maximum pour profiter de ce genre d'opportunités mais certains chasseurs ne se laissent pas forcément arrêter par de tels "détails", ce qui ne fait rien pour améliorer l'image de la profession.

Organisations de Chasseurs
Une proportion conséquente de Chasseurs de Primes est regroupée dans diverses confréries, guildes, associations et cartels. Pour ceux qui adhèrent à une organisation de ce genre, les avantages sont faciles à énumérer :
  - appartenir à une organisation permet de faciliter les formalités vis à vis des autorités pour devenir un chasseur de primes en règle : contrairement à un indépendant, la plupart des Chasseurs affiliés n'ont rien à débourser pour obtenir leur licence, leur organisation les obtenant facilement pour eux auprès des autorités et se payant sur leurs cotisations.
  - les organisations les plus influentes sont souvent les premières informées des bonnes affaires du moment et peuvent passer l'information à leurs membres, moyennant une commission confortable sur la prime. De même, elles sont souvent rapidement contactées par les réseaux criminels lorsqu'une chasse illégale est lancée.
  - une organisation possède un réseau de contacts toujours prêts à faire une petite ristourne aux membres : armuriers, avocats, médecins, ingénieurs spatiaux, vendeurs de vaisseaux...  certains sont cantonnés dans une région réduite de l'espace mais les groupes de chasseurs les plus importants ont des relations dans tous les coins de la galaxie ou même des installations permanentes pour modifier les navires des membres ou assurer leur hospitalisation.
- la plupart du temps, une organisation a un règlement qui interdit à ses membres de se tirer dessus ou de se mettre des bâtons dans les pattes. Lorsque plusieurs chasseurs affiliés au même groupe visent la même proie, ils doivent partager la prime. Bien sûr, vu le manque notoire d'honnêteté de beaucoup de Chasseurs, un certain nombre "d'accidents regrettables" surviennent parfois durant une poursuite… certaines organisations s'en fichent alors que d'autres mettent parfois sur pied une enquête approfondie et n'hésitent pas à faire un (douloureux) exemple si un membre s'avère coupable d'avoir provoqué la mort d'un autre membre pour s'accaparer une prime dans sa totalité.
- certaines organisations n'hésitent pas à mettre des bâtons dans les roues des chasseurs indépendants ou affiliés à une organisation rivale qui se mettraient à poursuivre des cibles sur leur territoire.

  Pour tous ces services, la majeure partie des organisations prélève automatiquement une "cotisation" sur le montant de chaque prime encaissée par le Chasseur affilié. L'organisation espère ainsi que les frais occasionnés par ses membres seront équilibrés par leurs réussites, avec un bonus conséquent au passage. Aucune organisation n'apprécie les resquilleurs ou les mauvais payeurs et la plupart n'hésitent pas à coller une prime spéciale sur le dos des indélicats les plus coûteux, prime réservée aux autres membres qui ramèneraient sa tête ou le montant de sa dette (majorée d'intérêts outranciers) à l'organisation. Sous l'Empire, les autorités avaient tendance à se moquer totalement de ce genre d'affaires, laissant la faune des chasseurs de primes régler ses petites affaires tranquillement. Dans une moindre mesure, la Nouvelle République a fini par se résoudre à faire de même, tant qu'il n'y a pas de "pertes collatérales" et que les choses se règlent loin des yeux du public.

  Parmi les nombreuses organisations de chasseurs qui existent, on peut citer celles qui suivent comme étant les plus influentes durant ces dernières décennies :
- la Guilde des Chasseurs de Primes
- le Syndicat de la Mante
- le Syndicat Ragnar
- l'Ecole de Chasseurs Skine
- la Maison Benelex
- la Maison Neuvalis
- la Maison Paramexor
- la Maison Renliss
- la Maison Salaktori
- la Maison Tresario
- la Guilde des Chasseurs

Les Indépendants : les Chasseurs indépendants, qu'ils opèrent en petits groupes ou en solo, ont une vie plus difficile sur un plan administratif. Tout d'abord, ils doivent payer de leur propre poche pour obtenir leur licence. Ils dépendent aussi considérablement de réseaux d'informateurs qu'ils doivent bâtir de leurs propres mains pour saisir les bons coups avant leurs confrères affiliés à une véritable organisation. Enfin,  et contrairement aux Chasseurs affiliés, les indépendants ne disposent pas d'une liste de gens à contacter ou de "partenaires" faciles à joindre. Tout ce qu'ils obtiennent résulte de leurs propres efforts. Ceux qui deviennent célèbres sont donc particulièrement dangereux. En contrepartie, les indépendants qui commencent à se faire une petite notoriété deviennent souvent des spécialistes reconnus dans certains types de chasse.

  Le métier de Chasseur
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, il existe une grande variété de mises à prix légales et elles ne concernent pas toutes des criminels. Certains chasseurs de primes ne traquent pas des fugitifs recherchés par les autorités mais des personnes disparues, parfois même des victimes de réseaux esclavagistes. Il existe aussi des musées, des gouvernements ou des églises qui espèrent qu'en y mettant le prix on leur ramènera des objets importants ou sacrés, des œuvres d'art volées et ainsi de suite. Il faut aussi compter avec les corporations qui souhaitent parfois récupérer des documents ou des données stratégiques dérobées par la concurrence ou qu'un employé indélicat a emmené avec lui. Et bien évidemment, il faut également compter avec des missions illégales qui ne sont bien souvent que des assassinats ou des enlèvements déguisés.
Là encore, certains chasseurs se font une spécialisation dans certains types de missions. On peut donc avoir affaire à des gens spécialisés dans le recouvrement d'objets volés tout comme à des assassins professionnels qui masquent une partie de leurs activités derrière une licence qui leur sert surtout à justifier certains "accidents" ou la possession d'armements assez conséquents aux yeux des autorités. Bien qu'une majorité des chasseurs de primes soient dans les faits des désespérés, d'anciens mercenaires, policiers ou soldats reconvertis dans une activité qu'ils jugent plus lucrative, on trouve cependant dans ce milieu quelques idéalistes ou des chasseurs avec un code personnel assez respectable.

Chasseurs de primes

Quelques chasseurs de primes connus pendant la Guerre des clones, dont Cad Bane, au centre.


  Les Avis de Recherche : un avis de recherche légal peut concerner un seul monde, un système, un secteur, une région ou toute la galaxie. En plus de la prime promise à celui qui remplira le contrat, le dépôt d'un avis de recherche entraîne le versement d'une taxe au service gouvernemental approprié. (Dans l'espace impérial, il s'agit normalement du BICE, le Bureau des Investigations Criminelles de l'Empire). Légalement, il est interdit de pourchasser une cible au-delà des limites où s'applique son avis de recherche. Comme on l'a déjà dit, certains criminels n'hésitent pas à jouer de cette situation pour commettre par exemple des crimes dans l'espace de la Nouvelle République avant de se réfugier dans les frontières de l'Empire.

  Toucher la prime peut se faire de deux manières :
  - dans le cadre d'une mise à prix légale, il faut ramener la cible (ou ses restes) à un bureau du service gouvernemental approprié se trouvant dans la zone où la cible peut être pourchassée légalement. A défaut, on peut se rendre à une garnison militaire ou auprès des services d'un gouverneur local mais il y aura quelques délais avant le versement de la somme promise.
  - pour les autres primes (officieuses...), il faut le plus souvent se rendre chez le commanditaire avec ce qu'il demande et prendre garde à ne pas se faire doubler...
- les primes légales qui concernent le recouvrement d'un objet volé par exemple sont également à collecter non pas auprès du service gouvernemental qui a publié l'avis de recherche mais directement auprès du client ou de son mandataire.

  Bien évidemment, il est plus que recommandé d'avoir un exemplaire de l'avis de recherche avec soi lorsqu'on tente d'arrêter/tuer une cible afin d'éviter quelques complications légales (du genre inculpation d'homicide volontaire avec préméditation)... avoir une licence de Chasseur en règle est bien évidemment obligatoire dans ce genre de situation.

  Comme dit plus haut, pour obtenir d'une organisation gouvernementale qu'elle accepte de valider la mise à prix de la tête de quelqu'un, il faut en théorie que la cible soit soupçonnée ou coupable d'un crime réprouvé par la loi. Il faut également s'acquitter d'une taxe variable selon l'étendue couverte par la mise à prix.

  Avis locaux et corporatistes : dans les limites de leur juridiction, de nombreuses agences de police locales ou corporatistes peuvent déposer des avis de recherche locaux. Ces avis ne sont pas valables au delà des limites où l'agence en question est autorisée à opérer. Les agences en question peuvent délivrer leurs propres licences locales à qui elles veulent et au prix qu'elles souhaitent. Elles sont également obligées de considérer qu'un titulaire d'une licence de Chasseur délivrée par le gouvernement galactique auxquelles leur gouvernement local est affilié peut agir à sa guise sur leur territoire et qu'il est habilité à y poursuivre une cible mise à prix par le pouvoir central dans cette juridiction.

  Mort ou Vif : la difficulté se pose lorsqu'il est spécifié qu'un individu doit être ramené vivant : provoquer sa mort empêchera non seulement le chasseur de toucher la prime promise mais peut éventuellement entraîne des complications légales (tuer un individu qui doit être capturé vivant demeure un meurtre sur le plan technique...sauf en cas de légitime défense avérée), voire des représailles de la part du commanditaire (s'il a demandé qu'on lui ramène l'autre type vivant, a priori c'est qu'il ne lui servira à rien s'il est mort...).
  De même, un avis de recherche peut spécifier que le sujet doit être ramené vivant et intact. Dans le cadre des avis officiels impériaux, une cible devant être ramenée vivante sans précision particulière sera validée et la prime versée du moment qu'elle n'est pas mourante à l'arrivée au bureau local du BICE (les sévices et mutilations "durant une tentative d'évasion" sont généralement oubliés par les autorités impériales, surtout après une petite donation discrète...). Par contre, les avis officiels de l'Empire peuvent eux aussi spécifier que la prise doit être ramenée en bon état se réserve le droit de ne verser qu'une partie de la prime promise si la prise ne correspond pas à l'état souhaité.
En cas de crime capital (trahison par exemple), l'Empire peut délivrer un avis "Mort" qui signifie simplement qu'il demande aux chasseurs de ramener la preuve qu'ils ont exécuté leur cible afin de toucher la prime.

  La plupart des avis délivrés pour des crimes classiques sont de type "Mort ou Vif" parce que les autorités sont conscientes que le Chasseur n'est pas toujours en mesure de capturer la cible vivante. Néanmoins, dans ce genre de cas la prime promise pour une prise vivante est le plus souvent divisée par deux lorsque l'on ramène un cadavre (afin d'éviter une prime "Mort" qui n'en aurait pas les apparences puisque beaucoup de Chasseurs considèrent qu'un cadavre est moins encombrant...).  
La Nouvelle République ne publie normalement pas d'avis "Mort" car elle préfère que même des traîtres en fuite déjà jugés ou des responsables de génocides reconnus soient emprisonnés à vie ou exécuté selon les procédures légales le cas échéant. Cependant, les criminels en fuite déjà condamnés à mort ne manquent à personne et les autorités néo-républicaines ne sont pas très pointilleuses sur ce qui peut leur arriver…

  Le Club des Cent : on désigne sous cette appellation tous les individus dont la tête a été mise à prix pour une somme de 100.000 crédits ou plus. Ils sont plusieurs centaines de milliers dans ce cas, peut-être un million, ce qui n'est proportionnellement qu'une goutte d'eau dans l'océan des avis de recherche publiés. Que la mise à prix soit légale ou pas, la promesse d'une somme de 100.000 crédits sur votre tête (en état de fonctionner ou non) est un bon moyen de vous rendre célèbre dans tous les bouges et auprès de tous les flingueurs de la galaxie.


Actualités en relation

Star Wars Holonet Recrute ! Rejoins nous du côté obscur de l'information !

Afin de suivre au plus près toute l'actualité Star Wars qui ne se cesse de se développer notamment avec les Episodes IX, les spin-offs Star Wars Story tels que Han Solo et les suivants, la série...


Forces of Destiny : Diffusion d'un nouvel épisode centré sur Qi'ra

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de la saison 2 de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! La vidéo en question est centrée sur Qi'ra, le...


Solo : Un extrait de 45 secondes avec Han et Chewie !

Décidément, ce Star Wars Day est très chargé en matériel promotionnel pour Solo : A Star Wars Story ! Après un premier spot TV sur Han et Lando, un teaser VR, l'affiche chinoise et des posters divers...


Star Wars HoloNet se dote d'un logo

Vous l'avez peut-être aperçu si vous étiez à la convention Générations Star Wars et Science-Fiction ce week-end et que vous avez assisté à notre conférence : l'HoloNet dispose (ENFIN) d'un vrai logo ! Et pour...


Solo : Empire dévoile une magnifique couverture pour son numéro spécial

Comme à son habitude, le magazine britannique Empire va consacrer un numéro spécial au sujet du prochain Star Wars, en l'occurence Solo : A Star Wars Story, quelques semaines avant la sortie du film en salle. En attendant la sortie...


Informations encyclopédiques
Chasseurs de primes
Nom
Chasseurs de primes
Type
Autre organisation
Origines
Variable
Fonctions
Chasse à l'homme

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
71 548


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Chasseurs de primes" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Galaxy Guide 09 : Fragments from the Rim
  • Galaxy Guide 10 : Bounty Hunters
  • WEG - No Disintegrations

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.