Conseil Jedi


Le Conseil Jedi formait l'autorité supérieure de l'Ordre Jedi et siégeait au temple de Coruscant. Composé de douze Maîtres, le Conseil avait pour vocation de guider les Jedi et protéger la République, tout en préservant son indépendance.

Continuité : Canon


  Le Conseil Jedi formait l'autorité suprême de l'Ordre Jedi, et était composé uniquement de Maîtres, à l'exception d'Anakin Skywalker dans les dernières heures de son histoire. Parmi les membres les plus connus du Conseil, on pouvait citer Yoda, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi entre autres.

1. Organisation du Conseil



  Le Conseil était composé de douze Maîtres. Certains d'entre eux demeurèrent de longues années, à l'image de Yoda, tandis que plusieurs sièges furent occupés par différents Maîtres en un temps relativement court. Le Conseil siégeait dans l'une des quatre tours du temple Jedi de la capitale de la République, Coruscant.

  Malgré une implication fréquente dans les affaires de la République - car les Jedi étaient en effet sollicités pour intervenir à différents endroits de la galaxie pour maintenir la paix ou restaurer l'ordre -, le Conseil préservait farouchement son indépendance, et veillait à ce que le Sénat et le Chancelier n'interviennent pas dans ses décisions. Cela n'empêchait pas les Maîtres de conseiller les sénateurs avant des votes importants, ou bien les politiciens d'informer le Conseil de certaines situations qui requerraient l'attention des Jedi.
  Lorsqu'une question particulière était portée à l'attention du Conseil, les Maîtres se réunissaient pour discuter. Les réunions étaient fréquentes, et, en l'absence de certaines membres pour cause de mission loin de Coruscant, ces derniers participaient par communication holographique. L'avis de chacun importait, et si un accord n'était pas obtenu, un membre ayant un statut supérieur pouvait trancher, un rôle qu'occupa en particulier Yoda.

Conseil Jedi

Le Conseil Jedi durant les dernières années de la République


  Sur certains aspects, qu'ils soient politiques ou relevant des concepts de la Force, les Maîtres n'étaient pas toujours d'accord. Le Conseil élisait donc, sûrement par facilité, des membres qui avaient une vision relativement consensuelle du rôle des Jedi, et une perception classique de la Force.
  En revanche, certains membres, comme Sifo-Dyas, furent exclus de l'Ordre pour des pensées trop extrêmes, et d'autres, comme Qui-Gon Jinn, refusèrent d'intégrer cette institution justement parce qu'elle s'appuyait sur des coutumes jugées trop anciennes et inadaptées.

Les membres connus



  La constitution du Conseil Jedi changea de nombreuses fois au cours de sa longue existence. Quand un Maître était remplacé, cela pouvait être pour cause de décès évidemment, mais aussi pour cause de retraite, ou plus grave, pour cause de divergence profonde avec les valeurs du Conseil ou les décisions prises par ses membres.
  Voici ci-dessous une liste des membres connus du Conseil Jedi, la plupart ayant évidemment été tués par les soldats clones à la fin de la Guerre des Clones, suite à l'exécution de l'Ordre 66 par le Chancelier Suprême Palpatine, alias Dark Sidious. Le symbole (†) indique que le ou la Jedi est mort(e) durant la Guerre des Clones ou à son terme.

Yoda
Yaddle, a quitté le Conseil
Dooku, a quitté le Conseil
Sifo-Dyas, exclu du Conseil
Poli Dapatian, a quitté le Conseil pour prendre sa retraite
Jocasta Nu, a quitté le Conseil pour s'occuper des Archives
Obi-Wan Kenobi
Yarael Poof (†), remplacé par Coleman Trebor (†)
Adi Gallia (†), remplacée par Stass Allie (†)
Eeth Koth, remplacé par Agen Kolar (†)
Depa Billaba (†)
Coleman Kcaj, sort inconnu
Even Piell (†)
Mace Windu (†)
Saesee Tiin (†)
Shaak Ti (†)
Kit Fisto (†)
Ki-Adi-Mundi (†)
Oppo Rancisis, sort inconnu
Tera Sinube, sort inconnu
Anakin Skywalker (pas en tant que Maître)

Conseil Jedi

Le Conseil Jedi à l'époque de la Guerre des Clones


2. Les missions du Conseil



  Les missions du Conseil étaient multiples, et pouvaient se résumer de la sorte :
Guider les Jedi dans leur formation et veiller à ce qu'ils respectent le Code Jedi.
Conseiller et accompagner les Jedi durant l'exercice de leurs fonctions.
Valider ou non certaines missions après une concertation collégiale.
Protéger la République et son peuple.

  Les Maîtres Jedi siégeant au Conseil ne prenant généralement pas de Padawans, afin de pouvoir se consacrer entièrement à leur noble tâche, leur rôle était de dispenser de sages conseils aux Jedi accomplis ou en devenir. Ces conseils s'appuyaient sur un certain nombre de règles édictées par le Code Jedi, règles qui existaient pour encadrer la formation des Jedi, les guider dans leur cheminement vers le Côté Lumineux de la Force, mais aussi les protéger du Côté Obscur.
  En effet, les Maîtres veillaient toujours à ce que les Jedi restent détachés émotionnellement de leur entourage, et modérés dans leur ardeur, car la passion et la colère formaient le chemin agréable mais dangereux vers le Côté Obscur.

  Les membres du Conseil représentaient ainsi l'autorité suprême de l'Ordre, et tenaient également le rôle de guides spirituels en orientant les jeunes apprentis et Padawans vers une conception largement acceptée de la Force. Les écarts aux traditions, propositions disruptives avec la dynamique établie, ou points de vue différents de la pensée commune, étaient généralement mal venus.
  Par exemple, sans être membre du Conseil, Qui-Gon Jinn proposa de déplacer le temple hors de Coruscant, et développa même sa propre vision de la Force, à travers le concept de Force Vivante. Certainement pour se moderniser, le Conseil offrit une place à Qui-Gon - alors qu'il était encore le Maître d'Obi-Wan Kenobi -, qui refusa toutefois, jugeant le Conseil trop imperméable aux idées nouvelles et dogmatique.
  Quand Maître Sifo-Dyas eut une vision du retour des Sith et qu'il proposa la création d'une Armée de la République, il fut exclu pour ses idées trop extrêmes.

  Une autre mission du Conseil était l'interaction avec le Sénat de la République, tout en préservant une autonomie et en empêchant les politiciens d'interférer dans des affaires internes. À ce titre, les Jedi furent de nombreuses fois sollicités pour donner un avis et prodiguer quelques conseils. Vivre dans un temple ainsi situé au cœur de la capitale galactique avait certes le désavantage d'éloigner les Jedi d'une vie calme et paisible indispensable pour méditer et étudier la Force, mais avait toutefois le bon goût de ne pas les couper de la vie réelle et des véritables problèmes des citoyens de la République.

Conseil Jedi

Les Maîtres Jedi, dans son rôle de conseillers auprès du Sénat et du Chancelier


  L'ultime mission du Conseil était donc de préserver la paix dans la galaxie. Les Jedi cherchaient toujours un moyen pacifique de résoudre un conflit, mais étaient formés et prêts à se battre si nécessaire. Ils n'étaient toutefois pas des soldats de la République, et devaient donc uniquement agir en tant que protecteurs, pour restaurer la paix dans certains endroits et porter assistance aux plus faibles. En aucun cas la mission des Jedi était d'instaurer une forme de justice galactique en luttant par exemple contre l'esclavagisme.

  Ce rôle fut mis à mal durant la Guerre des Clones, quand de gardiens de la paix, les Jedi devinrent des généraux et menèrent des régiments entiers de soldats clones au front contre les Séparatistes. Même si les graines de la corruption avaient déjà été plantées par Dark Sidious, et que le voile du Côté Obscur s'abattait discrètement mais sûrement sur l'Ordre Jedi, la Guerre des Clones fut l'événement qui provoqua sa perte.

3. La chute de l'Ordre Jedi



  La chute de l'Ordre Jedi fut lente mais inévitable, précipitée par le conflit d'ampleur galactique qu'était devenue la Guerre des Clones. En embrassant le rôle de généraux, les Jedi mirent de côté la spiritualité pour laisser place aux guerriers qu'ils étaient. La frénésie, les massacres et les bains de sang qui étaient de coutume causèrent l'égarement de plusieurs membres de l'Ordre Jedi. Malgré cela, le Conseil Jedi s'entêta malgré plusieurs voix qui s'élevaient.
  Le fait que Dooku lui-même fût à l'origine du conflit - du moins en apparences - aurait dû susciter chez les membres du Conseil davantage de réflexions : comment un Maître du Conseil avait-il pu basculer du Côté Obscur et suivre un chemin si funeste qu'il en était venu à affronter et tuer ses anciens camarades ?

  À cause de ce conflit interminable, plusieurs Maîtres perdirent la vie, comme Adi Gallia ou Even Piell, ainsi que d'innombrables Jedi. Certains succombèrent également au Côté Obscur, comme Pong Krell, Barriss Offee, ou encore Prosset Dibs, consumés par la colère, dont les flammes étaient sans cesse attisées par la fièvre du combat.

  Le Conseil Jedi commit également un nombre important de fautes graves, la plus importante étant probablement d'avoir tourné le dos à Ahsoka Tano, injustement accusée d'être à l'origine d'un attentat contre le temple. La seconde fut certainement d'avoir mandaté Quinlan Vos et Asajj Ventress pour assassiner le Comte Dooku, un acte qui allait pleinement à l'encontre du Code Jedi et qui fut un cuisant échec qui provoqua la mort de la Dathomirienne.
  Malgré cela, les membres du Conseil demeurèrent soudés et s'épaulèrent durant ces temps obscurs, le calme de Yoda contrebalançant la sévérité de Mace Windu.

Conseil Jedi

Les Maîtres en proie aux doutes pendant la Guerre des Clones


  Malgré des preuves irréfutables que les Sith étaient à l'œuvre derrière la Guerre des Clones, les membres du Conseil décidèrent de garder secrètes certaines informations qu'ils turent au public : la présence de puces inhibitrices chez les soldats clones, ou encore l'implication de Dooku dans la commande de l'armée clone auprès des Kaminoans. Les Maîtres se murèrent dans des certitudes qui les rendirent aveugles au complot qui se préparait.
  En effet, la très grande majorité des Jedi furent abattus par les clones lorsque l'Ordre 66 fut ordonné par Dark Sidious. Anakin Skywalker, qui était partiellement responsable de la réussite de ce complot d'ampleur incomparable, devint Dark Vador. La plupart des Maîtres et la quasi intégralité des Jedi furent tués en l'espace de quelques minutes. Ce fut la fin du Conseil Jedi et de l'Ordre Jedi tel qu'il existait depuis des siècles.

4. Héritage



  Obi-Wan Kenobi et Yoda survécurent à l'Ordre 66 ; d'autres Jedi furent moins chanceux et tués durant la Purge orchestrée par Dark Vador et ses Inquisiteurs, comme Jocasta Nu et Eeth Koth par exemple.

  L'Ordre Jedi survécut tout de même, sous une forme toutefois bien différente que celle qu'il avait adoptée sous la République. En effet, Obi-Wan Kenobi et Yoda formèrent Luke Skywalker, qui devint un Chevalier Jedi et confronta vingt-trois ans plus tard, et avec succès, Dark Vador et l'Empereur.
  Désormais le seul Maître Jedi connu de la galaxie, Luke Skywalker fonda une nouvelle académie Jedi, qui échoua cependant lorsque son neveu Ben Solo bascula du Côté Obscur et massacra les apprentis. Un nouvel espoir s'éleva toutefois à travers la Force, Rey, qui fut brièvement formée par Luke puis par sa sœur, Leia Organa. Aidée de Ben Solo, la jeune femme vainquit l'Empereur Palpatine et mit ainsi fin au règne des Sith, ouvrant donc un nouveau chapitre pour les Jedi.

Conseil Jedi

Luke Skywalker, le dernier Maître Jedi et héritier de son Ordre




Actualités en relation

Jedi Academy : Le jeu sort aujourd'hui sur Switch et PS4

Voilà une nouvelle qui pourra peut-être soulager le confinement de quelques-uns : le jeu Star Wars Jedi Knight: Jedi Academy est disponible à partir d'aujourd'hui sur Switch et sur PlayStation 4 ! La version Switch est disponible par ici, pour...


HoloNet : Notre sélection de 10 mods pour Star Wars Jedi Academy

Amis gamers, bonjour ! En cette période de confinement, l'ennui peut vite arriver. Jouer à des jeux vidéo ? Vous les connaissez tous… Pourtant, il y a un « mais » ! Si vous trouvez que Jedi Academy n'a plus de secrets pour...


HoloNet : Un nouveau pack de fiches canons en ligne !

Vous êtes confinés chez vous ? Ce n'est pas bien grave puisque Star Wars HoloNet pense à vous avec ce pack de nouvelles fiches canons ! Boba Heet, Firegantelet, Revan, Islerding Minor et Raventorn vous proposent pas moins de 31 nouvelles fiches...


HoloNet : Un pack de fiches Jedi Academy pour votre weekend

Pour commencer février, on retourne dans le passé et les CD-ROM de nos ordinateurs ou de nos Xbox… ou dans nos Playstation 4 et nos Switch ; après tout, dans peu de temps tout sera permis. De plus, avec...


HoloNet : Publication d'un pack de fiches Jedi Fallen Order

Depuis plusieurs semaines maintenant, l'équipe HoloNet est sur tous les fronts : The Mandalorian, L'Ascension de Skywalker, Resistance et même The Clone Wars. Tous ? Presque. Il faut admettre que le jeu vidéo Jedi : Fallen Order à quelque peu ét...


Informations encyclopédiques
Conseil Jedi
Nom
Conseil Jedi
Nom original
Jedi Council
Autre(s) nom(s)
Conseil
Type
Organisation religieuse ou philosophique
Origines
Rassemblement de certains Maîtres Jedi
Fonctions
- Conseiller et guider les Jedi
- Protéger la République

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
15/03/2020

Date de modification
15/03/2020

Nombre de lectures
833


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.