Star Wars - BOINC - calcul partagé

Confédération des Systèmes Indépendants


La Confédération des Systèmes Indépendants était un mouvement séparatiste à l'origine de la Guerre des Clones.

  C'est dans une République moribonde et entravée par la corruption de ses membres les plus éminents que la Confédération des Systèmes Indépendants fut créée, huit ans après l'élection au rang de Chancelier Suprême du Sénateur de Naboo, Palpatine. Elle fut créée alors que la Galaxie ne croyait plus aux fondements mêmes de la République. Beaucoup de crises ont secoué la Galaxie, notamment le refus du Chancelier Suprême Valorum d'intenter une action pour libérer la paisible planète de Naboo occupée par les troupes de la Fédération du Commerce. Chacun savait que la politique galactique n'était plus dictée que par les bureaucrates et la soif de pouvoir. Même la poigne du nouveau Chancelier ne parvint pas à rassurer l'opinion publique.

  C'est donc au milieu de cet état d'affaiblissement général que le Comte Dooku, ancien maître Jedi respecté, tombé sous la coupe d'un mystérieux Seigneur Noir des Sith, Dark Sidious, apparaît et étale son idéal indépendantiste. Sa première véritable apparition fut sur Raxus Prime où il parla clairement de l'idéal qui le motivait. Beaucoup de mondes assez éloignés du cœur politique de la Galaxie adoptèrent cette idée et se joignirent à Dooku pour renverser la République. Celui-ci continua à parcourir les mondes qu'il savait près à faire scission et parvint à convaincre leurs dirigeants d'adopter une position de retrait vis-à-vis au Sénat et à la République. Ses arguments étaient fondés sur un rééquilibrage des ressources à travers la Galaxie et une élimination définitive de la corruption au sein des hautes sphères politiques.

  Au cours de cette période, d'innombrables manifestations parfois violentes éclatèrent pour revendiquer leur indépendance et se l'octroyer de droit. Le Sénat et le Conseil Jedi accusèrent immédiatement le mouvement séparatiste de fomenter ces révoltes. Certaines furent calmées par les négociations accomplies par les Jedi mais d'autres atteignirent leur but et firent sécession. Malgré les tentatives du Chancelier Suprême Palpatine de faire revenir les mondes au sein de la République, il n'y réussit pas. Il tenta d'entrer en contact avec le Comte Dooku mais celui-ci refusa de parler avec lui ou quiconque appartenant au gouvernement.

  L'appel à la sédition lancé par le Comte Dooku trouva un écho favorable chez les factions commerciales majeures de la Galaxie. C'est ainsi que la Confédération des Systèmes Indépendants prit sous son aile les mégaconglomérats et les empires commerciaux très influents de la Galaxie. Le Techno-Syndicat, la Fédération du Commerce, la Guilde du Commerce, le Clan Bancaire et l'Alliance des Corporations déclarèrent ainsi leur allégeance à la Confédération. Toutefois, ces organisations devaient mettre leur armée au service de la cause séparatiste. C'est donc une superpuissance qui naissait peu à peu et qui pouvait rivaliser avec la République elle-même.

  Pour contrer cette menace croissante, certains Sénateurs demandèrent la création d'une armée pour la République afin d'annihiler ce mal intestin. Beaucoup de Sénateurs dont la Sénatrice Amidala et le Sénateur Bail Organa ne furent pas convaincus du bien-fondé de cette force car ils pensaient que cette armée servirait d'instrument de terreur si un dirigeant corrompu montait au pouvoir. Le vote fut repoussé jusqu'à l'extrême devant les contestations houleuses de ces deux membres influents.

  La Confédération des Systèmes Indépendants continuait à travailler dans l'ombre et se dissimulait sous de multiples organisations clandestines. La véritable et officielle naissance de la Confédération des Systèmes Indépendants eut lieu lors du meeting sur Géonosis qui rassembla ses membres les plus influents de l'organisation. Cette déclaration aurait pu passer inaperçue si Obi-Wan Kenobi n'avait pas infiltré une des ruches géonosiennes et n'avait pas surpris cette réunion. Il réussit à avertir le Sénat mais ne transmit pas assez d'informations avant d'être capturé. La Sénatrice Amidala, accompagnée d'Anakin Skywalker, se rendit sur la planète pour libérer le Maître Jedi mais ils se firent capturer. Peu après, alors qu'ils étaient tous trois sur le point de mourir, l'armée clone se déploya sur la planète afin d'attaquer l'armée droïde de la Confédération. Ce fut la première et la plus décevante des batailles pour la nouvelle organisation. Malgré son armée considérable, elle ne réussit pas à remporter la victoire et tous ses membres durent piteusement s'enfuir de la planète, même son leader, le Comte Dooku.

  Les plans de la Confédération ne furent pas découverts mais son existence et sa composition était révélées. La bataille de Géonosis fut la première de la Guerre des Clones, qui en compta encore beaucoup. Mais la Confédération des Systèmes Indépendants avait déjà perdu et avait un désavantage technique sérieux, malgré certaines victoires et les nombreuses pertes dans les rangs des Jedi. Devant la puissance de la République, la Confédération ne put tenir indéfiniment et tomba à peu près au même moment où son leader mourut, marquant la fin de la Guerre des Clones mais plongeant la Galaxie dans une ère de terreur : l'Empire...

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Confédération des Systèmes Indépendants
Nom
Confédération des Systèmes Indépendants
Type
Organisation militaire
Origines
Réunion de Géonosis
Fonctions
Renverser la République
Production d'Armes
Production de Véhicules & Vaisseaux
Production de Technologies

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
10/01/2013

Nombre de lectures
73 094


Note de la fiche
5 membres ont noté la fiche "Confédération des Systèmes Indépendants" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire