Empire Écarlate


Seul état impérial à pouvoir se dire légitime dans la multitude de seigneuries, l’Empire Écarlate sera successivement dirigé par Carnor Jax, le Conseil Intérimaire puis Xandel Carivus qui l’amena à sa fin.

  Après la mort du clone de Palpatine sur Onderon et d'Ardus Kaine durant l'Campagne de l'Empereur ressuscité [+10 à +11], le gouvernement central impérial prit possession de vastes territoires dans la Bordure Extérieure à proximité de ce qui formait l'Alignement de Pentastar et formera les Vestiges du Grand Amiral Pellaeon. Bien qu'il garde la dénomination classique de "Empire Galactique", ce dernier est souvent appelé "Empire Écarlate" pour plusieurs raisons. Premièrement, la personne qui a amené à sa création est Carnor Jax, un garde royal, groupe de combattants célèbres pour leurs armures pourpres. Deuxièmement, sa constitution est due à l'assassinat de Palpatine et au massacre de ses gardes ; l'écarlate pourrait donc tirer son existence de la couleur du sang de ces nombreux morts.


Plan :
I. Prologue à sa création.
II. Histoire

1. Le Conseil sous la coupe Canor Jax
2. Conseil Intérimaire
3. Xandel Carivus
4. Conséquences
III. Organisation


I. Prologue à sa création

  Durant les années qui suivirent la bataille d'Endor, l'Empire se fragmenta en une multitude d'états et de seigneuries menés par des dirigeants mégalomanes comme le Seigneur Suprême Zsinj, le Haut-Amiral Teradoc ou même Ysanne Isard. N'ayant pas un homme puissant qui imposerait sa volonté, le gouvernement central impérial se révéla très instable et lieu de complots les plus machiavéliques les uns que les autres. Seuls deux évènements purent redonner quelque prestige à l'Empire. Le premier fut le retour du Grand Amiral Thrawn qui reprit en main le gouvernement central et combattit vigoureusement la Nouvelle République, mais sa mort sur Bilbringi plongea à nouveau l'Empire dans le chaos. Le second évènement fut le retour de Palpatine dans des clones de lui-même avant de fonder un Empire en unifiant les Seigneurs de Guerre et en plaçant des adeptes du Coté Obscur comme Hethrir aux postes-clés.

  Cependant après des années à lutter pour le pouvoir, la plupart des dirigeants impériaux voyaient d'un mauvais œil le retour de l'autocrate qui entravait les possibilités d'accession au sommet. Ainsi, le garde royal Carnor Jax qui ambitionnait de devenir Seigneur Noir n'eut aucun mal à trouver des appuis et de l'argent pour soudoyer le médecin personnel de l'Empereur pour qu'il sabote les clones de Palpatine, ce qu'il fit avec compétence puisque son maitre dut poursuivre l'un des Skywalker dans l'espoir de s'emparer d'Anakin Solo pour avoir un nouveau corps. Parallèlement, seule l'intervention de Blim, l'âme damnée de Jax, permit d'empêcher l'échec du plan grâce à plusieurs assassinats. Cependant, Palpatine fut défait et contrairement à ce qu'avaient prévu les comploteurs, son médecin ne fut pas tué avec lui mais gardé en vie par Luke Skywalker qui lui fit avouer ses actes. Pis, l'un des gardes personnels de l'Empereur entendit toute la conversation et il partit directement sur Yinchorr.

  Racontant ce qu'il avait entendu à ses frères d'armes, tous jurèrent de tuer le traitre pour venger l'Empereur à qui ils avaient prêté fidélité. Cependant, Jax avait bien compris le danger qu'ils représentaient et était bien décidé à l'éliminer. Ainsi, il envoya un fort contingent de stormtroopers pour éliminer toute la Garde Royale, ce qu'ils firent avec brio puisque la majorité des survivants furent tués, leur formateur Ved Kennede également. Lorsqu'il ne restait que deux gardes, Kir Kanos et Kile Hannad, ces derniers se séparèrent au terme d'un tour de hasard, Kanos devant assouvir la vengeance des gardes royaux tandis que Hannad contiendrait les troupes impériales. Ainsi survécut ce qui allait être l'une des plus grandes menaces pour l'Empire.

Empire Écarlate

Les stormtroopers attaquent les Gardes Royaux.
Source : Empire Écarlate - Tome 1 Trahison


  Parallèlement à cela, la mort de Palpatine permit aux seigneurs de guerre de retourner à leur lutte fratricide pour le pouvoir ultime. Dernières des grandes et puissantes seigneuries de la Bordure Extérieure, l'Alignement de Pentastar et son dirigeant le Grand Moff Ardus Kaine auraient très bien pu se proposer comme nouveau gouvernement légitime en rassemblant les territoires conquis par Thrawn de la Voie Hydienne aux Régions Inconnues. Cependant, son dirigeant avisé et audacieux était mort durant l'Opération Shadow Hand, ainsi mourrait l'un des derniers espoirs de grandeurs pour l'Empire.

II. Histoire

  Tout ceci permit l'installation d'un Conseil dirigeant provisoire chargé de traiter les affaires impériales avec les traitres ayant participé à l'assassinat de l'Empereur. D'ailleurs, chose fort étonnante et qui révèle bien l'intelligence de Jax, le Conseil avait en son sein de nombreux non-humains. Si sa création permettait à tous les comploteurs d'avoir une fraction du pouvoir, il vira vite en une parodie de gouvernement puisque Carnor Jax prit peu à peu le contrôle de l'Empire tout entier avec son second Wessel sans passer par le Conseil. A sa mort sur Yinchorr s'ouvre une nouvelle période avec une certaine instabilité jusqu'à la proclamation de Xandel Carivus comme nouvel Empereur qui, par sa mégalomanie, fit se terminer la longue déchéance de l'Empire.

1. Le Conseil sous la coupe de Carnor Jax

  Après la constitution du Conseil Intérimaire, Jax avec son intimidante armure de Garde Royal noire et pourpre et Redd Wessel, général de l'armée impériale lui servant de bras-droit prirent peu à peu l'ascendant sur les autres membres. Ainsi, depuis son palais d'Ord Cantrell ou de la passerelle de son navire-amiral : le Revanche de l'Empereur - ce qui est fort ironique puisqu'il est la personne ayant commandité son assassinat - l'Empereur de facto passait des ordres aux Moffs et autres officiers de la Flotte sans passer par le Conseil, sur lequel il faisait pression grâce aux nombreux secrets qu'il avait appris sur ses membres.

Empire Écarlate

Carnor Jax s'apprête à recevoir son second à bord du Revanche de l'Empereur.
Source : Empire Écarlate - Tome 1 Trahison


  Parallèlement à ses activités de nouveau chef d'état, Jax s'intéressait de près à la Force dont il tentait de maitriser le pouvoir - on l'avait déjà vu maitriser la télékinésie - depuis sa rencontre avec Lumiya. En effet, il n'ambitionnait pas moins que de devenir le nouveau Seigneur Noir !

  De plus, l'Empire devait faire face à la Nouvelle République qui, même affaiblie par le retour de Palpatine et l'Opération Shadow Hand, combattait vigoureusement avec des moyens assez importants comme le très célèbre super destroyer stellaire Lusankya. Comme souvent, les stratèges impériaux choisirent une stratégie efficace : attaquer les points faibles de l'ennemi. Ainsi, la Nouvelle République ne s'en prit pas aux forteresses de la Voie Hydienne comme Serenno, Ord Cestus ou Botajef mais plutôt à la frontière Ouest mal défendue. Outre le fait de minimiser les pertes dans ses rangs, cette attaque avait deux autres avantages : s'approcher d'Ord Cantrell, la capitale de l'Empire et à terme couper les liens unissant les deux régions essentielles à l'Empire, les territoires bordant la Voie Hydienne et ce qui formera le futur Empire de Pellaeon.

  Cependant, la menace la plus crainte par Carnor Jax fut bien évidemment son frère d'armes qui avait juré de le tuer : Kir Kanos. D'ailleurs, il n'hésita pas à employer tous les moyens à son service pour le traquer, comme dépêcher des navires à l'autre bout de la galaxie pour suivre une prétendue piste, ou lorsqu'on soupçonna sa présence sur la planète de Phaeda, Jax n'hésita pas à se déplacer personnellement avec son vaisseau le Revanche de l'Empereur et un autre destroyer pour escorte : l'Inébranlable. Néanmoins, l'incompétence de la garnison locale et du colonel Shev, son dirigeant, permit à Kanos de s'échapper et de partir vers Yinchorr où se déroulerait l'ultime combat entre les deux gardes royaux.

  Comprenant immédiatement le défi qui lui était lancé, Jax partit immédiatement vers Yinchorr à bord du Revanche pendant que l'Inébranlable était chargé d'éliminer la cellule rebelle du col de Colo Fauale mais il dut vite arrêter ses bombardements par l'action conjuguée des Rogues et du Lusankya de Wedge Antilles. Lorsqu'ils arrivèrent en orbite de ce monde stérile, les impériaux détectèrent immédiatement un bombardier Cimeterre en orbite. Mais, alors que le général Wessel pensait avoir enfin attrapé le fugitif le plus recherché de la Galaxie, l'ancien garde royal n'était pas dupe : c'était une ruse de Kanos qui allait mener à leur duel final. Prenant son escorte personnelle, il partit en direction de l'antique centre d'entrainement des gardes royaux. Pendant ce temps, Wessel faisait fonde le cockpit de l'appareil ;  lorsqu'ils ouvrirent le vaisseau, ils s'aperçurent que ce n'était pas Kir Kanos aux commandes mais un droïde cuisinier APA-5. Quelques secondes avant l'explosion du bombardier et la destruction du destroyer, les quelques officiers comprenaient trop tard que Kanos était bien un homme dangereux.

  Lorsqu'il débarqua près des ruines de l'ancien centre d'entrainement, Jax ordonna à ses stormtroopers noirs de traquer Kanos et de l'éliminer mais ce n'était en fait qu'une diversion le temps que son assistant : Blim se mette en position. En effet, les deux gardes royaux allaient s'affronter sur la Tornade - l'arène du Yinchorr où se déroulaient les duels - et, craignant de perdre, Jax avait ordonné à son âme damnée de se tenir à proximité avec un fusil de précision pour abattre le garde royal. Ainsi un rude combat commença où les deux adversaires prirent l'avantage tour à tour. Vers la fin du combat, alors qu'il allait recevoir le coup de grâce, l'assassin de Palpatine espérait l'intervention du Blim mais, à l'instant où il allait tirer, celui-ci fut abattu par Sish Sadeet, un trandoshan travaillant de pair avec Mirith Sinn, un officier de la Nouvelle République.

Empire Écarlate

Ultime duel entre Kir Kanos et Carnor Jax.
Source : Empire Écarlate - Tome 1 Trahison


2. Les manigances dans le Conseil Dirigeant

  Avec la mort de Carnor Jax et du général Wessel, mourraient les seuls hommes ayant l'autorité de vrais chefs d'état. Ainsi, le Conseil intérimaire reprit les pleins pouvoirs sur le pouvoir impérial tant exécutif que législatif. Très rapidement, Burr Nolyds se plaça comme président dudit conseil mais son pouvoir était tout relatif puisque les autres conseillers ne voulaient pas voir apparaître un nouveau Carnor Jax.

  Durant cette période, les luttes de pouvoirs se faisaient fortes, principalement entre deux groupes qui s'opposaient sur une question diplomatique importante : la paix avec la Nouvelle République. En effet, le clan de Feena d'Asta et du Seigneur Manos était favorable à une politique réaliste qui permettrait de faire survivre les vestiges du grand empire de Palpatine, en outre cela aurait permit de traquer Kir Kanos qui avait juré d'éliminer le Conseil. Par opposition, Burr Nolyds et la majorité des conseillers - surtout militaires - n'envisageaient pas de pouvoir faire la paix avec ceux qu'ils qualifiaient encore de "Rebelles".

Empire Écarlate

Le Conseil en pleine séance sur Ord Cantrell.
Source : Empire Écarlate - Tome 2 Héritage


  Cependant, après une séance du conseil mouvementée, un terrible évènement toucha le Conseil. Son président, Nolyds, fut tué par un holodisque piégé qui activé explosa en détruisant tous les appartements du dignitaire. Alors, les soupçons allèrent bon train puisque certains, comme l'Amiral Banjeer, voyait la marque de Kir Kanos alors que d'autres, comme Mahd Windcaller ou Norym Kim, soupçonnait plutôt un proche du Conseil. Pour protéger leurs arrières, ils décidèrent d'élire un pantin à la tête du Conseil : Xandel Carivus, un homme qui, selon eux, n'avait ni vision, ni "épine dorsale". En effet, quel homme risquait plus de se faire tuer que celui-ci qui est à la tête du Conseil ?

  Malheureusement pour eux, leurs calculs étaient erronés. En effet, Carivus s'était allié à un Exécuteur Yuuzhan Vong, Nom Anor, envoyé pour déstabiliser la Galaxie avant l'arrivée de ces congénères. Ce redoutable assassin avait choisi un homme qu'il pourrait aisément manipuler et dont il était sûr qu'il amènerait l'Empire à s'effondrer. Parallèlement, Carivus voyait dans l'Exécuteur un moyen d'assouvir sa mégalomanie en devenant un chef d'état.

  Au cours du repas qui suivit l'assassinat de Nolyds, le Conseil décida à la majorité d'élire ce petit homme rondouillard comme "Chef du Conseil Régnant". Cependant, peu de temps après, alors qu'on lui apportait son dîner, on retrouva l'Amiral Banjeer assassiné d'un coup de couteau dans le ventre. Les forces de sécurité impériales supposèrent que les deux assassinats avaient été réalisés par Kir Kanos puisque l'holodisque comme le poignard portaient le symbole de la Garde Royale. Alors le nouveau chef de l'Empire annonça qu'il allait lancer la plus grande chasse à l'homme de la Galaxie mais Feena d'Asta, outré par le laxisme dont il avait fait preuve, proposa une motion de censure qui fut rejetée puisque seul trois membres du Conseil y étaient favorables. Quelques jours après, un nouvel assassinat se produisit : le Général Immodet fut retrouvé empoisonné. Bien qu'il ne l'ait prévu, Carivus en profita pour faire arrêter tous les non-humains du Conseil ainsi que son plus redoutable adversaire : Feena d'Asta par sa garde privée qui, désormais, allait assurer la sécurité du palais impérial.

Empire Écarlate

La Garde Privée de Xandel Carivus arrête les membres non-humains du Conseil ainsi que Feena d'Asta.
Source : Empire Écarlate - Tome 2 Héritage


  Un peu plus tard, alors que Mahd Windcaller essayait de raisonner Carivus pour qu'il abandonne les charges pesant sur la fille du Baron Ragez d'Asta, l'un des hommes les plus puissants de la Galaxie. Mais le mégalomane fut victime d'un attentat. En effet, des agents du Soleil Noir abattirent plusieurs de ses soldats avant de se faire tuer. Là, les gardes trouvèrent un clone de Carivus ! L'organisation criminelle prévoyait de remplacer le dirigeant impérial par un clone qu'ils contrôlaient. Auparavant, ils avaient déjà kidnappé Feena d'Asta et l'avaient remplacée par un clone pour s'assurer une présence dans le Conseil Intérimaire.

  Pendant ce temps, l'Empire reculait sur tous les fronts. En effet, la Nouvelle République, malgré de graves problèmes liés à la présence de pirates sur ses voies commerciales, avançait inexorablement dans les territoires impériaux. Parallèlement, l'arrestation des divers dignitaires non-humains provoquaient de grandes troubles. Par exemple, les Whiphids se révoltèrent pour venger la mort du Maitre-Lancier Ch'unkk, d'autant que cette espèce de solides et puissantes créatures servait de gardes du corps pour beaucoup de dignitaires. Mais, plus grave encore, le Baron Ragez d'Asta retirait son soutien à l'Empire. Or, cet homme dirigeait un secteur-clé sur la Voie Hydienne, il possédait la plus grande flotte de guerre de la Galaxie et ses entreprises produisaient la majorité des navires de fret des territoires impériaux.

3. La fin d'un état sous l'Empereur Xandel Carivus

  Au fur et à mesure que son pouvoir augmentait, Carivus voyait sa mégalomanie grandir ainsi que sa paranoïa. Alors que Nom Anor désirait probablement faire se poursuivre les conspirations dans le cercle des dirigeants impériaux, son allié arrêta tous les membres du Conseil et se proclama "Empereur". Mais on ne doit y voir qu'un tour de sa mégalomanie, car si certains se proclament monarques - à l'image de Palpatine - pour galvaniser ses troupes, lui n'avait rien d'un chef charismatique, ni même intelligent.

  Ainsi, il se contenta de renvoyer l'Exécuteur Yuuzhan Vong qu'il considérait, désormais, comme inutile. Parallèlement, il continua sa politique d'arrogance vis-à-vis de ses adversaires comme le baron d'Asta. Mais il avait sous-estimé ce dernier puisqu'il mobilisa toute sa flotte dans une bataille en orbite d'Ord Cantrell, capitale de l'Empire. Cependant, la Flotte impériale, en sous-nombre car dispersée pour protéger tout ses territoires et traquer Kir Kanos, se retrouva vite en difficulté. Rapidement, les chasseurs d'Asta parvinrent même à pénétrer les défenses du secteur gouvernemental près de la résidence impériale.

Empire Écarlate

La bataille fait rage en orbite entre forces impériales et flotte du Baron d'Asta.
Source : Empire Écarlate - Tome 2 Héritage


  Comprenant qu'il perdait la bataille, Carivus ravala sa fierté et proposa au Baron d'échanger sa fille contre un cessez-le-feu. Celui-ci accepta car il préférait savoir sa fille vivante et à l'abri plutôt que Carivus mort. Ainsi le cessez-feu fut effectif lorsque depuis un croiseur Carrack, on transféra Feena dans un croiseur Marauder qui servait de navire-amiral à son père. C'est à cet instant que Mirith Sinn se posa à l'intérieur du vaisseau pour amener au baron d'Asta Feena, sa fille adorée. Ainsi, on se retrouva avec deux personnes revendiquant la même identité. Il demanda alors à l'officier néo-républicain de lui expliquer la situation, ce qu'elle fit efficacement. En effet, peu avant l'instigation du complot contre Palpatine, le Soleil Noir avait kidnappé Feena d'Asta, drogué puis extorqué des informations permettant au clone qu'ils avaient crée d'avoir une cohérence par rapport à l'original.

  Au même instant, Kir Kanos, qui était venu avec Sinn, informa le Baron du complot qui s'était tramé contre Palpatine et ils établirent un plan pour tuer Carivus. Ragez d'Asta demanda donc une audience à "l'Empereur" pour officialiser le traité de paix. Il y partit accompagné de deux "médecins", en réalité des agents à son service : Mirith Sinn et Tav Kennede - ami de Kir Kanos et fils de l'entraineur des Gardes Royaux, Ved. Alors qu'Asta menaçait l'Empereur de révéler à la galaxie le complot qui s'était tramé et qui ne l'éclabousserait en rien - vu que ce n'était pas sa fille qui y avait participé mais un clone -, Carivus appela sa garde privée pour les arrêter. Mais à cet instant, Kanos fit son apparition et un terrible combat commença. Ce fut en réalité un massacre puisque les gardes rouges de l'Empereur Carivus ne valaient en rien les gardes écarlates de l'Empereur Palpatine, même un seul de ses guerriers. Craignant pour sa vie, le nouveau monarque tenta de fuir mais fut vite rattrapé par Kanos qui l'exécuta sommairement. Sa soif de vengeance assouvie, le dernier survivant de la Garde Impériale accepta que les derniers dignitaires du Conseil soient remis à la Nouvelle République.

Empire Écarlate

Kir Kanos se "présente" au nouvel Empereur Carivus.
Source : Empire Écarlate - Tome 2 Héritage


4. Conséquences

  Même si Carivus était loin d'être un chef d'état efficace et charismatique, il avait l'avantage de présenter une légitimité qui permettait de garder plus ou moins uni l'Empire sous la bannière d'un gouvernement unique. Cependant, sa mort amena l'état à se fragmenter en une multitude de petites seigneuries où Moffs et gouverneurs planétaires se disputaient une infime fraction du pouvoir impérial. Ainsi, on vit l'apparition de "mondes forteresses" où les petits despotes accumulaient quantité d'armes pour se prémunir d'une attaque républicaine. Cependant, loin de mener une invasion de front, le gouvernement démocratique préféra instaurer des blocus pour anéantir leurs économies et les forcer à revoir leurs positions. Cette stratégie, quoique peu coûteuse en hommes et matériel, présente le désavantage d'être longue, ce qui permit à Pellaeon de les unifier pour former les Vestiges de l'Empire après le sommet de Tsoss de l'Amiral Daala.

III. Organisation

  Après la mort des clones de l'Empereur Palpatine, il n'y avait personne de suffisamment charismatique pour unifier l'Empire dans la Bordure Extérieure mis à part le Grand Moff Ardus Kaine qui, hélas, fut tué durant l'Opération Shadow Hand. Cela profita aux comploteurs, ainsi qu'à leur chef, Carnor Jax, qui créèrent un Conseil Impérial Intérimaire avec différents dignitaires. Officiellement, ce comité était chargé de s'occuper des affaires impériales jusqu'à l'accession au trône d'un Empereur. Ainsi, il traitait jusqu'aux décisions les plus importantes comme la paix avec la Nouvelle République, la direction de la guerre, …

  Par opposition aux idéologues impériaux traditionnels, Carnor Jax appliqua une politique réaliste, privilégiant l'influence des membres plutôt que leur naissance. De plus, il ne se contenta pas uniquement de hauts fonctionnaires ou de militaires influents mais aussi de personnalité du monde de l'économie, … Parmi tous les membres, certains nous sont inconnus mais on peut établir la liste de la majorité de ses membres :
• Carnor Jax
• Général Redd Wessel
• Burr Nolyds
• Xandel Carivus
• Amiral Banjeer
Amiral Jeratai
• Général Immodet
• Feena d'Asta représentant le Baron Ragez d'Asta
• Seigneur Manos
Prince Za
• Norim Kym
• Maitre lancier Ch'unkk
Kooloota-Fyf
• Mahd Windcaller

Empire Écarlate

Tous les membres du Conseil après la mort de Carnor Jax et Redd Wessel.
Source : Handbook 2 : Empire Écarlate


  De par sa longue tradition despotique, l'Empire avait besoin d'un chef d'état capable de le représenter, de gouverner et de mener les débats souvent houleux du Conseil. Dans un premier temps, ce fut Carnor Jax qui occupa ce poste, mais, son but étant de se proclamer Empereur et Seigneur Noir, il se transforma très vite en autocrate. Ainsi, sa mort dans un duel face à Kir Kanos permit au conseil de reprendre pleinement ses droits et il élit un autre de ses membres comme président, Burr Nolyds. Celui-ci ne vécut que peu de temps à son nouveau poste puisqu'il fut assassiné avant d'être remplacé par Xandel Carivus qui était vu comme un pantin incapable.

  Néanmoins, il finit tout de même par dissoudre le Conseil et se proclamer "Empereur". Ainsi, Carivus concentra tous les pouvoirs entre ses mains malhabiles. Cependant, il ne savait pas mener la guerre contre les républicains ou avoir une politique intérieure efficace et stable. Ainsi, il ne fit rien pour empêcher la sécession du secteur d'Astan et de son influent dirigeant : le Baron Ragez d'Asta qui était l'un des hommes les plus puissants de la Galaxie. En outre, sa peur presque maladive de Kir Kanos l'amena à disperser ses forces pour le traquer. Il n'est, donc, guère étonnant de voir l'empire s'effondrer malgré la compétence de certains de ses officiers.


  Note : L'image représentant le sigle de l'Empire Écarlate n'est pas officielle et n'est utilisée ici que dans un but illustratif.


Actualités en relation

Générations Star Wars & Science-Fiction 2018 : Le programme complet

un peu plus d'une semaine du début de l'édition 2018 de la convention Génération Star Wars et Science-fiction (organisée par les Héritiers de la Force), il apparaît nécessaire de faire une...


Solo : Empire dévoile une nouvelle couverture pour son spécial Star Wars

On vous en parlait il y a quelques jours, le magazine Empire va consacrer un numéro spécial au prochain Star Wars. Il sortira le 19 Avril et, comme à chaque fois maintenant, on peut espérer de nouvelles images in...


Solo : Empire dévoile une magnifique couverture pour son numéro spécial

Comme à son habitude, le magazine britannique Empire va consacrer un numéro spécial au sujet du prochain Star Wars, en l'occurence Solo : A Star Wars Story, quelques semaines avant la sortie du film en salle. En attendant la sortie...


Holonet : 19 fiches de plus pour Boba Heet

Je sais je sais, normalement nous vous laissons le dimanche après midi pour vous proposer des nouvelles fiches, mais on avait envie de changer un peu. Et c'est Boba Heet qui se propose de vous occuper un peu avec...


Delcourt : Sortie de Luke Skywalker - L'Arme du Jedi

Sortie aujourd'hui même de Luke Skywalker - L'Arme du Jedi, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 13/06/2018. Description officielle : Luke Skywalker est le héros de la Rébellion depuis...


Informations encyclopédiques
Empire Écarlate
Nom
Empire Écarlate
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Sabotage des corps clonés de l'Empereur
Mort de Palpatine sur Onderon.
Mort d'Ardus Kaine durant l'Opération Main de l'Ombre
Fonctions
Dictature au profit de Carnor Jax, puis du Conseil Dirigeant Provisoire et enfin de Xandel Carivus.

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/05/2010

Date de modification
22/01/2016

Nombre de lectures
15 281


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Handbook 2 : Crimson Empire
  • L'Empire Ecarlate Vol. 1 : Trahison
  • L'Empire Ecarlate Vol. 2 : Héritage
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.