Escadron Bravo


L’escadron Bravo était l’escadron principal des forces de défense de Naboo et l’escorte de la nef royale. Il s’est particulièrement illustré lors de la bataille de Naboo en -32.

Continuité : Legends


  Naboo n'était pas une planète réputée pour son bellicisme, bien au contraire : elle représentait la paix - comme Alderaan - et la guerre avait par ailleurs peu touché ce monde au cours de l'histoire. Pour autant, il fabriquait des chasseurs stellaires particulièrement efficaces, solides et doués de beaucoup d'élégance : les chasseurs N-1 pour les plus prestigieux et les plus célèbres, mais aussi les croiseurs de police, dérivés du N-1 et un peu en-dessous en termes d'armement et de protection, mais toujours d'un niveau supérieur à la plupart des chasseurs stellaires de leur époque.

  Les meilleurs pilotes naboos, triés sur le volet, faisaient partie de l'excellent escadron Bravo, constitué uniquement de N-1. L'escadron avait été formé en l'an -33 par le roi Ars Veruna, prédécesseur de Padmé Amidala, dans le but de montrer une certaine puissance militaire de son système et ainsi d'être mieux en mesure de négocier des traités avec, en particulier, la Fédération du Commerce.

Escadron Bravo
Le chasseur N-1, emblème de l'escadron Bravo

  Pour intégrer cet illustre groupe de vol, il fallait avoir fait des preuves exceptionnelles au cours de sa formation et en combat ; malgré le détachement du monde à la plupart des conflits galactiques, l'escadron Bravo devait protéger le système Naboo des attaques de forces d'invasion ou, beaucoup plus fréquemment, de pirates et autres bandes organisées. Étant donné que la planète était peu encline au conflit, la plupart de ses soldats n'avaient pas d'expérience suffisante et les Naboos qui revenaient après une vie d'aventures et de batailles - souvent issues de contrats de mercenariat - étaient très prisés pour enseigner leur vécu et apporter leur expérience aux aspirants pilotes, encore trop innocents et idéalistes quant à la situation galactique et à la nature vile des êtres en général. Parmi ces Naboos expérimentés, on pouvait compter le capitaine Quarsh Panaka, le commandant Essara Till - qui fut mercenaire pendant treize ans à l'extérieur -ou le lieutenant Dren Melne. Ces deux derniers avaient, par ailleurs, travaillé pour le compte du gouverneur Challep d'Agamar.
  De nombreux pilotes Bravo - si ce n'est tous - se formaient au préalable au sein des escadrons d'entraînement Echo ou Delta. Ce fut le cas par exemple du cadet Rhys Dallows. Ces escadrilles étaient par ailleurs supervisées par un Bravo.

  En plus de la protection de Naboo et de son système, les Bravos se chargeaient d'escorter leurs souverains et les personnalités importantes lors de leurs déplacements, à bord de la nef royale ou d'un vaisseau plénipotentiaire. Généralement, deux à trois chasseurs suffisaient à sa protection, et des pilotes de l'escadron pouvaient même être les pilotes personnels des souverains aux commandes de la nef : un peu plus de trente ans avant la bataille de Yavin, le leader Bravo de l'époque, Ric Olié, était en particulier le pilote exclusif de la Reine Amidala.


Bataille de TFP-9


  Événement connu pour être le baptême du feu de l'escadron Bravo, la bataille de TFP-9 fut un guet-apens organisé par le pilote Dren Melne qui trahit son serment par ambition afin de fournir des chasseurs - N-1 et croiseurs de police - au gouvernement d'Agamar. Seuls les chasseurs Bravo 7 et 8 furent de la bataille, accompagnés de l'escadron Echo. La victoire fut pour les Naboos au prix de nombreuses vies des Echos ainsi que de celle du traître.

• Bravo Leader : Ric Olié, droïde astromécano R2-A6 - ne participe pas à la bataille
• Bravo 7 : commandant Essara Till, droïde astromécano R2-L1
• Bravo 8 : lieutenant Dren Melne - traître, tué au combat par le capitaine Sorran


Escorte du Charm's Way


  Cet événement eut lieu quelques temps avant le blocus de Naboo : la Fédération du Commerce lança un acte de guerre contre Naboo, en attaquant en orbite un de leurs convois mené par le transport Charm's Way, piloté par le capitaine Reeve Dallows. Deux chasseurs de l'escadron Bravo, dont Essara, furent chargés de les escorter jusqu'à leur point de saut en hyperespace. Ils affrontèrent des vagues de vaisseaux mercenaires, des Scarabs et des chasseurs Vautour ainsi que deux plates-formes lance-missiles.

• Bravo 7 : commandant Essara Till
• Numéro inconnu : pilote inconnu


Embuscade dans le système Naboo


  Environ un an après la bataille de TFP-9 et peu après l'escorte du Charm's, la Fédération du Commerce proposa à la Reine un entretien hors de Naboo, dans le système et près d'un champ d'astéroïdes, à bord d'un vaisseau de commandement. Ric Olié pilota donc la nef royale et fut escorté de deux chasseurs N-1. Au moment d'arriver sur le lieu de rendez-vous, le vaisseau de la Fédération sauta en hyperespace et de très nombreux chasseurs pirates arrivèrent par surprise, dans ce qui ressemblait à un plan orchestré. Ne pouvant sauter en hyperespace à cause de la route barrée par des vaisseaux mercenaires, la nef se mit à couvert dans le champ d'astéroïdes pendant que leurs escorteurs abattaient la chasse ennemie. Finalement, le vaisseau royal parvint à s'enfuir sans dommage ; à ce moment, le chef des mercenaires intervint et abattit les deux escorteurs et les laissa pour morts. Seul un des deux chasseurs survécut.

• Bravo Leader : Ric Olié - pilote de la nef royale
• Bravo 7 : commandant Essara Till - tuée au combat par le Mercenaire
• Bravo 10 : Rhys Dallows, droïde astromécano R2 dit "Wrench"


Invasion de Naboo


  Peu de temps après l'embuscade, la Fédération du Commerce enclencha son plan d'invasion de Naboo et arrêta très vite toute la population, notamment présente à Theed, la capitale. Les membres des Forces de Sécurité qui n'avaient pas pu s'échapper à temps furent arrêtés, dont plusieurs pilotes qui furent retenus dans le hangar. Alors que le Jedi Qui-Gon Jinn et son apprenti Obi-Wan Kenobi venaient de délivrer la Reine Amidala, ils se rendirent au hangar pour prendre la fuite en direction de Coruscant. Les droïdes de combat furent détruits par surprise et les pilotes délivrés par Obi-Wan : quelques-uns dont Ric Olié montèrent à bord de la nef royale tandis que les autres prirent la fuite pour retrouver la résistance qui s'était formée dans le but de préparer une contre-attaque.


Sauvetage sur la Solleu


  Ces résistants surent se cacher dans un canyon le temps de gagner en forces. Mais un événement leur donna un coup de boost : le pilote Rhys Dallows, qui avait été absent de Naboo pendant l'invasion, revint avec plusieurs vaisseaux pirates sympathisants ; ils avaient attaqué un convoi de la Fédération et dérobé toutes les munitions possibles d'un des vaisseaux qui furent redonnées à la résistance.
  Grâce à ces munitions, elle put délivrer un camp de prisonniers sur la rivière Solleu, où de nombreux Naboos étaient détenus par la Fédération. Trois chasseurs N-1 accompagnés du pilote toydarien Reti délivrèrent les prisonniers pour les mener jusqu'à île d'Europa où les attendait un transport aérien, et couvrirent les navires d'évacuation des tourelles, des vaisseaux, des patrouilleurs marins ou des STAP des droïdes. Tout le monde fut récupéré sain et sauf.

• Bravo 8 : pilote inconnue
• Bravo 10 : Rhys Dallows, droïde astromécano Wrench
• Bravo 12 : pilote inconnu


Bataille de Naboo


  La bataille de Naboo fut le fait d'armes le plus connu de l'histoire de l'escadron. Opération menée à la fois au sol et dans l'espace, le rôle des Bravos était de détruire le vaisseau amiral de la Fédération, le Vuutun Palaa, afin de désactiver toute l'armée à la surface. Ils détruisirent d'abord les antennes-relais du vaisseau pour endiguer temporairement l'envoi des centaines de chasseurs Vautour, puis le lieutenant Sykes coupa le rayon tracteur du hangar qui leur avait coûté la pilote Palmer. Peu de temps après que les boucliers furent détruits, le jeune garçon Anakin Skywalker, qui avait rejoint la bataille par accident, fut touché et perdit le contrôle de son appareil : il entra dans le hangar et franchit à pleine vitesse les systèmes défensifs avant de se vautrer loin dans le vaisseau. Dans le même temps, le Mercenaire qui avait tué Essara se joignit à la bataille et détruisit un chasseur Bravo. Tout l'escadron se concentra sur lui sans parvenir à l'abattre, même si Dallows, dans une rage revancharde, le collait au train jusque dans l'infrastructure pour un duel à mort dont il sortit vainqueur.

Escadron Bravo
L'escadron Bravo bombardant les antennes de détection du Vuutun Palaa
Image extraite du film La Menace Fantôme

  Retrouvant les commandes de son chasseur qui avait surchauffé, Skywalker tira plus ou moins volontairement une paire de torpilles à protons qui détruisirent le réacteur principal du Vuutun Palaa. Par une réaction en chaîne, le vaisseau finit par exploser de l'intérieur après que Skywalker et Dallows aient eu le temps d'en sortir.
  Trois appareils furent clairement détruits pendant la bataille, dont un lors du décollage, quand il fut abattu par un tir de canon de char droïde. Au moment de monter à bord des vaisseaux, un pilote de plus fut tué par les blasters des droïdes.

• Bravo Leader : Ric Olié, droïde astromécano R2-A6
• Bravo 2 : Porro Dolphe
• Bravo 3 : lieutenant Arven Wendik
• Bravo 4 : Rya Kirsch - tué au combat par les turbolasers du Vuutun Palaa
• Bravo 5 : Dineé Ellberger
• Bravo 6 : lieutenant Gavyn Sykes, droïde astromécano R2-C4
• Bravo 7 : pilote inconnu - possiblement  tué au combat
• Bravo 8 : pilote inconnue - possiblement  tuée au combat
• Bravo 9 : pilote inconnu - possiblement  tué au combat
• Bravo 10 : Rhys Dallows, droïde astromécano Wrench
• Bravo 11 : pilote inconnu - possiblement  tué au combat
• Bravo 12 : pilote inconnu - possiblement  tué au combat
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par un droïde de combat
• Numéro inconnu : Palmer - tuée par les défenses du hangar du Vuutun Palaa
• Numéro inconnu : Keela Egast - possiblement  tuée au combat
• Numéro inconnu : Evenyl Yob - possiblement  tuée au combat
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par un CAB au décollage
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par le Mercenaire
• Numéro inconnu : Anakin Skywalker (pilote non homologué), droïde astromécano R2-D2


Voyage sur Coruscant


  Dix ans après la bataille de Naboo, Amidala avait quitté le trône tout en restant dans la politique, choisissant de devenir sénatrice et représentante à la fois de son système et de son secteur au Sénat galactique. Alors que le Sénat était en pleine tourmente sur la question de créer une armée pour faire face à la coalition grandissante de gouvernements séditieux, elle se rendit sur Coruscant ; pour sa propre sécurité, elle ne monta pas à bord de son vaisseau diplomatique et se servit d'un leurre. Elle se camoufla en pilote Bravo et fut l'un des trois escorteurs du transport, ce qui lui sauva la vie : une bombe avait été déposée et tua presque tout l'équipage sur la plate-forme d'atterrissage.

• Numéro inconnu : Porro Dolphe
• Numéro inconnu : sénatrice Padmé Amidala, droïde astromécano R2-D2
• Numéro inconnu : capitaine Gregar Typho

Escadron Bravo
Image extraite du film L'Attaque des Clones




En savoir plus

  L'escadron Bravo apparaît pour la première fois dans le film La Menace Fantôme en 1999, où il est déjà identifié. Il réapparaît au tout début de l'Attaque des Clones, sans être nommé cette fois.

  Dans le montage de La Menace Fantôme, on voit deux pilotes Bravo être tués dans le hangar au moment de monter dans les chasseurs. Toutefois, le premier corps disparaît complètement dans les plans suivants et le second mort l'est approximativement au même endroit. Il s'agit donc de deux prises différentes avec le même figurant et n'est compté par conséquent que pour un mort. Bien que rien ne soit affirmé, on peut théoriser qu'il s'agit du pilote du chasseur dans lequel se cache Anakin.

  On intègre l'escadron dans les jeux vidéo Battle for Naboo en 2000 (où on interprète Gavyn Sykes) et Starfighter en 2001 (où on interprète Rhys Dallows). Dans le jeu Galactic Battlegrounds (2001), les chasseurs de la civilisation Naboo se surnomment parfois "Groupe Bravo" à la sélection. Il tient aussi une place importante dans la nouvelle The Starfighter Trap, publiée en 2000 et servant de prélude à Starfighter, qui raconte la bataille de TFP-9.

  Il est probable que Bravo 8, lors du sauvetage sur la Solleu et pendant la bataille de Naboo, soit Evenyl Yob ou Keela Egast : à la fin de The Starfighter Trap, Essara Till présente à Ric Olié les trois pilotes qui ont fait preuve de talents à TFP-9, à savoir elles deux et Rhys Dallows, pour les promouvoir au sein de l'escadron. Étant donné que dans le jeu Starfighter, Bravo 8 est interprété par une femme et que Dren Melne, le pilote précédent dans la nouvelle, avait été tué, il est fort possible qu'il s'agisse d'une de ces deux pilotes. Pour autant, rien dans le jeu ne permet de les identifier.

  Beaucoup de pilotes ne sont pas clairement déclarés morts au combat dans la bataille de Naboo. Pour autant, on dénombre dans le film seulement sept chasseurs quitter le Vuutun Palaa et sept pilotes près de la Reine lors de la cérémonie de victoire ; en comptant les pilotes vus à l'écran à ce moment (Ric Olié, Porro Dolphe, Arven Wendick, Dineé Ellberger et Anakin) ainsi que les deux pilotes interprétés dans les jeux (Gavyn Sykes et Rhys Dallows), on peut supposer que ce sont tous les survivants et que les autres ont été abattus. Toutefois, rien n'est absolument certain sur ce point et c'est pour cette raison qu'il est noté qu'ils sont "possiblement" morts.

  Le jeu Starfighter entre deux fois en contradiction avec le film : Bravo 4 est clairement tué par les tirs de turbolasers mais dans le jeu, les lignes de dialogue de Bravo 4 continuent d'être entendues jusqu'à la fin de la mission. Et enfin, les sept pilotes survivants sont tous présents à la cérémonie de victoire alors que Dallows s'est isolé de la fête à la fin du jeu.



Actualités en relation

HoloNet | Focus sur l'Episode I pour le pack des vacances

C'est le dernier pack avant le départ en vacances ! Peut-être que, pour beaucoup d'entre vous, vos projets sont tombés à l'eau à cause du covid. I know that feel. Dans ce cas, si vous avez peur de...


HoloNet : Un pack et une critique pour L'Escadron Alphabet

L'Escadron Alphabet est paru le 27 février 2020 dernier chez Pocket. Il s'agit du troisième roman d'Alexander Freed (novélisation de Rogue One et Battlefront - Twilight Company) et du premier roman d'une nouvelle trilogie d...


HoloNet : Critique de L'Escadron Alphabet

nbsp; L'avis de Mitth'raw'nuruodo L'Escadron Alphabet est le nouveau roman Star Wars qui paraît aujourd'hui en France, chez Pocket. Je vous propose ci-dessous ma critique de ce troisième roman écrit par Alexander Freed...


Pocket : Sortie du roman L'Escadron Alphabet

C'est aujourd'hui que sort chez Pocket : L'Escadron Alphabet, premier roman d'une trilogie dont la suite - Shadow Fall - débarquera aux États-Unis en juin ! L'Escadron Alphabet est écrit par Alexander Freed (Rogue One, Battlefront : Twilight Company...


Del Rey | Sortie d'Alphabet Squadron : Shadow Fall

Nous sommes mardi c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les romans Star Wars de chez Del Rey ! En l'occurrence, c'est aujourd'hui que parait, de l'autre côté de l'Atlantique, le deuxième...


Informations encyclopédiques
Escadron Bravo
Nom
Escadron Bravo
Nom original
Bravo Flight
Autre(s) nom(s)
Groupe Bravo
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Combat spatial et aérien
Escorte

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/07/2020

Date de modification
11/07/2020

Nombre de lectures
129


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Escadron Bravo

L’escadron Bravo était l’escadron principal des forces de défense de Naboo et l’escorte de la nef royale. Il s’est particulièrement illustré lors de la bataille de Naboo en -32.

Continuité : Canon


  En dépit de sa culture pacifique, Naboo possédait au sein de ses forces de sécurité un escadron composé de pilotes particulièrement aguerris, à bord de chasseurs aussi élégants que puissants : les chasseurs N-1. Ce groupe de vol était connu sous le nom d'escadron Bravo.

  Son rôle était à la fois la défense de ce monde paisible et l'escorte de vaisseaux importants : sénateurs et souverains naboos disposaient toujours d'une protection de quelques chasseurs, avec les pilotes triés sur le volet. Pour les meilleurs, ils pouvaient même être les pilotes personnels des souverains : en l'an -32 par exemple, le leader de l'escadron Ric Olié avait l'honneur d'être le pilote de la nef royale.

Invasion de Naboo


-----------------------------
"Il faut libérer ces pilotes.
— Je m'en charge.
"
Quarsh Panaka et Obi-Wan Kenobi
-----------------------------

  La Fédération du Commerce, pour répondre à la taxation des routes commerciales naboos, envahit la planète avec une gigantesque armée que les forces de sécurité ne pouvaient pas affronter, ni en termes d'hommes ni d'armement. La capitale fut capturée sans combat et les habitants arrêtés, tout comme la Reine Amidala et tout son gouvernement. Les forces n'ayant pas eu le temps de fuir la ville furent elles aussi capturées, dont des pilotes Bravo que les droïdes détinrent dans le hangar principal.
  La Reine fut sauvée par les Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi, qui l'invitèrent à fuir en direction de Coruscant afin de demander au Chancelier de faire intervenir la République. En se rendant dans le hangar, les Jedi délivrèrent les pilotes et les autres membres - soldats, policiers et techniciens. Certains pilotes, dont Ric Olié, montèrent à bord pendant que les autres quittaient le hangar pour rejoindre, si possible, la résistance qui se formait.

Bataille de Naboo


  C'est pour la bataille de Naboo que l'escadron Bravo se fit connaître. Son rôle dans cette bataille était d'attaquer le Vuutun Palaa, le vaisseau de commandement de la Fédération : sa destruction signifierait la perte d'informations envoyées aux droïdes de combat à la surface, et par conséquent causerait sa désactivation immédiate.
  Au moment où les troupes naboos entrèrent dans le hangar, les pilotes se précipitèrent sous le feu ennemi à bord de leurs vaisseaux ; deux d'entre eux furent touchés pendant le trajet, privant d'office l'escadron de deux vaisseaux.
  Les pilotes Bravo firent face à une nuée de chasseurs Vautours, mais leur manufacture de pointe rivalisait de très loin la construction à la chaîne des droïdes qui pouvaient être détruits en à peine quelques tirs de lasers. Par ailleurs, seuls deux pilotes furent détruits : un abattu au décollage par un tir de char d'assaut, et un second par les turbolasers du vaisseau de commandement. Aucun appareil ne fut connu pour avoir succombé à des tirs de chasseur. Un seul fut immobilisé un moment, celui volé accidentellement par le jeune Anakin Skywalker après avoir essuyé un feu quasi-continu pendant plusieurs minutes.

Escadron Bravo
L'escadron Bravo appochant du Vuutun Palaa
Image extraite du film La Menace Fantôme

  Les pilotes s'attaquèrent en premier lieu aux antennes du vaisseau, dans le but de détruire les boucliers pour accéder au cœur du système. L'assaut se montra efficace car les boucliers furent coupés au moment où Skywalker se fit toucher. Il entra sans aucun contrôle sur ses commandes loin à l'intérieur du vaisseau avant de s'arrêter alors que ses systèmes avaient surchauffé. On peut supposer que les boucliers se réenclenchèrent car le reste de l'escadron n'y entra pas.
  Alors qu'il venait de retrouver le contact dans son appareil, Anakin tira sur les droïdes de combat en approche de lui et, sans savoir que c'était cette commande, lança une paire de torpilles à protons sur le réacteur principal du Vuutun Palaa ; le vaisseau commença donc à exploser de l'intérieur, sous le regard décontenancé des pilotes Bravo. Anakin réussit à sortir à temps et les chasseurs retournèrent sur Naboo.

  Plus tard, pour fêter la victoire et la paix entre les peuples Humain et Gungan, une immense parade fut organisée dans Theed et les pilotes Bravo furent des réjouissances.

• Bravo Leader : Ric Olié
• Bravo 2 : Porro Dolphe
• Numéro inconnu : Dineé Ellberger
• Numéro inconnu : pilote inconnu
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par les turbolasers du Vuutun Palaa
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par un CAB au décollage
• Numéro inconnu : pilote inconnu - tué par un droïde de combat
• Numéro inconnu : Anakin Skywalker (pilote non homologué), droïde astromécano R2-D2

Escadron Bravo
Les pilotes pendant la fête
Image extraite du film La Menace Fantôme


Escorte sénatoriale vers Coruscant


  Une décennie plus tard, l'escadron était toujours actif. Padmé Amidala, reine pendant la crise de Naboo, abdiqua pour devenir sénatrice et directement agir au cœur de la République. Le Sénat était justement en plein débat : plusieurs gouvernements quittaient la République et commençaient à former une confédération de plus en plus militarisée, ce à quoi Coruscant hésitait à répondre par les armes en mettant elle-même sur pied une armée assez grande pour y faire face. Devant participer au vote, Amidala se rendit à la capitale avec un vaisseau diplomatique. Méfiante quant à l'arrêt de mort que la Fédération du Commerce avait mis sur sa tête suite à la défaite qu'elle leur avait infligée, elle préféra faire appel à une de ses Suivantes pour servir de leurre. Quant à elle, elle monta à bord d'un chasseur Bravo en se faisant passer pour un pilote d'escorte. Cette décision lui sauva la vie, car une bombe avait été mise à bord de son vaisseau par la chasseuse de primes Zam Wesell et explosa peu de temps après l'atterrissage, tuant beaucoup de monde à bord y compris la suivante.

• Numéro inconnu : Porro Dolphe
• Numéro inconnu : sénatrice Padmé Amidala, droïde astromécano R2-D2
• Numéro inconnu : capitaine Gregar Typho



En savoir plus

  L'escadron Bravo apparaît pour la première fois dans le film La Menace Fantôme en 1999, où il est nommé par les pilotes. Il réapparaît trois ans plus tard au tout début de l'Attaque des Clones, sans être nommé cette fois.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Escadron Bravo
Nom
Escadron Bravo
Nom original
Bravo Flight
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Combat spatial
Escorte

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/07/2020

Date de modification
11/07/2020

Nombre de lectures
0


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.