Commandement de la Dague Écarlate


Le Commandement de la Dague Écarlate était un groupe d’armée régionale de l’Empire principalement composé de Destroyers Victoires, qui fut offert au Seigneur de Guerre Zsinj avant d’échoir aux mains du Haut Amiral Teradoc.

  À l'origine, la Commandement de la Dague Écarlate désignait la 10ème Armée Sectorielle de la Grande Armée de la République, créée par décret sénatorial à l'aube de la Guerre des Clones. Son rôle était de protéger le SurSecteur Quelii et d'assurer le libre accès de la partie septentrionale de Voie Hydienne, au sud de la Bordure Extérieure. Son QG était d'ailleurs basé à Taris, un important centre économique et névralgique. Entre autres choses, elle devait également servir de renfort à la 9ème Armée, positionnée dans la région voisine de Reglim, et d'éviter que les Séparatistes ne fassent main basse sur les systèmes neutres dépendant de la juridiction de Duchesse mandalorienne Satine.

  La Dague Écarlate fut d'abord placée sous l'égide du Moff Tanniel, tout du moins jusqu'à la Proclamation de l'Ordre Nouveau et la réorganisation des SurSecteurs, date à laquelle il fut nommé Grand Moff. Elle participa ensuite à la Reconquête de la Bordure et plus particulièrement à l'Offensive de Ciutric, où deux officiers s'illustrèrent avec brio : Terrinald Screed et Hurst Romodi. Peu de temps après la Bataille de Yavin, le commandement de la flotte revint à l'Amiral Zsinj, un officier prometteur, en récompense de sa brillante carrière. Afin d'assumer le contrôle la Voie Hydienne et de soumettre les Drackmariens, la flotte fut alors renforcée par l'adjonction du Super Destroyer Stellaire Brawl, lui-même accompagné d'une centaine de Destroyers Stellaires de classe Victoire I et Victoire II qui venaient tout juste d'être remis en état. Bien que vieillissants, il s'agissait de solides navires de guerre ayant déjà fait leurs preuves, précurseurs des célèbres Destroyers Stellaires Impériaux.Avec ces renforts, la Dague Écarlate devint la plus puissante flotte impériale sectorielle et la coque des destroyers fut d'ailleurs repeint pour l'occasion avec de l'aloi Havod, une teinte d'un rouge cramoisie. Toutefois, la plupart des jeunes officiers avaient alors une piètre opinion de cette flotte, considérant ces bâtiments comme des "antiquités rosâtres et fluettes", bien loin de l'idéal masculin emprunt de bellicisme qui était alors en vogue au sein de la Marine Impériale.

  Mais peu avant la Bataille d'Endor, la flotte passa sous le commandement d'un autre officier, un certain Treuten Teradoc, et au de lendemain de la débâcle impériale et de la mort de l'Empereur Palpatine, l'armada servit avant tout à satisfaire ses propres ambitions. Le Haut Amiral Teradoc offrit d'abord à plusieurs planètes de la Bordure Médiane de garantir leur sécurité avec sa flotte en échange de leur loyauté.  Se sentant en veine, il fit mettre aux arrêts le Grand Moff Ambris Selit et s'arrogea le territoire du SurSecteur Maldroodpour créer son propre fief du Greater Maldrood. Mais privé de sa seigneurie par la Nouvelle République quelques années plus tard, au cours des revers tactiques des Campagnes Post-Zsinj, le tyran se réfugia chez son frère dans le Noyau Profond. Avec l'aide de ce dernier, et désormais fédéré au sein d'une plus grande union, il put encore maintenir quelques prétentions sur ses anciens domaines. Plus simplement appelée "Flotte Écarlate" à cette sombre époque, il est fort probable que l'escadre participa aux multiples événements liés au retour de l'Empereur, desquels elle sortit relativement indemne.

  Toujours réfugié dans le Noyau Profond après la destruction de Byss, Teradoc réussit à recruter le capitaine Gilad Pellaeon, immédiatement promu à la tête de la Flotte Écarlate. De la fière armada, il ne restait plus alors que 73 destroyers opérationnels, mais d'autres unités furent lamentablement perdues au cours des sempiternelles querelles qui l'opposait au Seigneur Suprême Harrsk. Au lendemain du Sommet de Tsoss et de la prise de pouvoir de Daala, en l'an 12 Ap.BY, la Flotte Écarlate fut confiée aux soins du Colonel Cronus et revalorisée avec l'arrivée de vaisseaux supplémentaires pour revenir à son effectif de départ, soit un total de 120 Destroyers Victoires. Menés par le navire amiral 13X et divisés en plusieurs groupes de combats, ils participèrent à diverses manœuvres de diversions à Khomm, Chaardan et Porus Vida avant de rejoindre Yavin IV. Mais au lendemain de ce nouvel échec, ses effectifs ont été progressivement dilapidé dans les ultimes contre-attaques impériales, et les derniers éléments de la Flotte Écarlate finirent très certainement leur service dans les rangs des Vestiges de l'Empire.


Actualités en relation

HoloNet : 23 nouvelles fiches sur les X-Wings

Le mois de Juillet touche déjà à sa fin. On ne pouvait pas le laisser partir sans vous sortir un petit pack de fiche, proposé par Morgoth sur le thème des X-Wings ! 23 nouvelles fiches viennent donc compléter...


LEGO Star Wars 75222 : Trahison à la Cité des Nuages, un nouveau gros set

On reste dans les annonces, avec l'apparition sur le site LEGO d'un tout nouveau set Star Wars de la catégorie Master Builder. Intitulé Trahison à la Citée des Nuages, ce set n°75222 de 2812 pièces, incluant...


Forces of Destiny : Diffusion d'un nouvel épisode centré sur Qi'ra

Disney vient de mettre en ligne un nouvel épisode de la saison 2 de Forces of Destiny (Forces du Destin, en VF), la minisérie d'animation de Lucasfilm ! La vidéo en question est centrée sur Qi'ra, le...


Solo : Le caméo de fin expliqué

Le nouveau spin-off de la saga Star Wars, Solo : A Star Wars Story vient tout juste de sortir en France, six mois à peine après la sortie des Derniers Jedi. Parmi les différentes questions que se posera le spectateur...


Informations encyclopédiques
Commandement de la Dague Écarlate
Nom
Commandement de la Dague Écarlate
Nom original
Crimson Dagger Command
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Défendre le Sursecteur Quelii et assurer le contrôle du tronçon Nord de la Voie Hydienne

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
28/07/2018

Date de modification
29/07/2018

Nombre de lectures
1 038


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Sabre Noir
  • Starwars.com - The Imperial Warlords: Despoilers of an Empire
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.