Escadron de la Mort


La plus puissante escadre spatiale de l'Empire Galactique

  Après la désastreuse Bataille de Yavin, l'Empereur Palpatine n'eut d'autre choix que de réaffirmer avec force le pouvoir de son Empire en ordonnant la destruction totale et immédiate de son plus terrible ennemi : l'Alliance Rebelle. Alors que divers projets étaient menés dans le plus grand secret, l'opinion publique découvrit, grâce à la propagande impériale, la plus puissante arme au service de Palpatine : l'Escadron de la Mort.

  Pour opérer une démonstration de puissance capable de faire rentrer dans le rang les planètes désireuses de rejoindre le mouvement rebelle, Palpatine mandata son fidèle bras droit, véritable symbole de la terreur et du pouvoir des Sith : Dark Vador, avec une seule mission en tête : découvrir et annihiler la base secrète de l'Alliance. Pour remplir sa mission, le Seigneur des Sith eut à sa disposition les meilleurs éléments de la Flotte Impériale, y compris le tout nouveau bâtiment de commandement de l'Empire, le super destroyer stellaire Executor. Pour compléter l'armada, cinq destroyers stellaires impériaux furent assignés à l'Escadron de la Mort.

  Ainsi constitué, l'Escadron de la Mort alignait la plus grande puissance de feu jamais concentrée au sein d'une flotte de combat. A eux seuls, les six destroyers impériaux totalisaient le nombre record de 1600 armes lourdes, et possédaient dans leurs entrailles une véritable armée capable de venir à bout de n'importe quelles défenses : ainsi, protégés dans l'espace par quelques 844 vaisseaux de combat et d'assistance en tous genres, les destroyers pouvaient très rapidement déployer leur armada composée de 130 TB-TT, 190 TR-TT, le tout appuyé par plus de 86 000 stormtroopers équipés des armes les plus modernes. Face à une telle puissance de feu, aucune armée ne pouvait espérer l'emporter, pas même toute la flotte rebelle réunie. C'est la raison pour laquelle le Haut Commandement de l'Alliance, qui était parfaitement au fait de la puissance de l'Escadron de la Mort, ne tenta jamais de l'attaquer de front.

  La composition exacte de l'escadre impériale reste à ce jour un demi-mystère. Si l'on connait l'identité de certains destroyers qui en firent partie, tous les experts s'accordent à penser qu'il n'y eut jamais une composition définitive, et que certains bâtiments quittèrent le groupe et furent remplacés par d'autres. Les recherches menées dans les archives impériales montrent avec une quasi-certitude que sept destroyers stellaires au moins participèrent à un moment donné à la poursuite des rebelles sous les ordres de Dark Vador. Les sept bâtiments identifiés sont les suivants :

  - Accuser : ce croiseur participa à deux batailles importantes : celle de Hoth, qui fut une grande victoire pour l'Empire, et celle d'Endor, durant laquelle l'Alliance Rebelle mit en déroute la flotte impériale. C'est lors de cette dernière bataille que l'Accuser fut capturé et mis au service de la Nouvelle République.

  - Devastator : l'ancien vaisseau personnel de Dark Vador fut incorporé à l'Escadron de la Mort quand l'Executor entra en service actif. Il participa comme l'Accuser aux batailles de Hoth et d'Endor, mais fut détruit lors cette dernière bataille.

  - Stalker : rendu célèbre par le fait qu'il lança le Droïde sonde Vipère qui repéra la Base Echo des Rebelles sur Hoth, ce destroyer participa à la bataille qui s'ensuivit, et fut par la suite réassigné à la flotte du Moff Andal dans le Secteur Elrood.

  - Tyrant : placé en première ligne lors du blocus de la planète Hoth, ce bâtiment fut neutralisé par le Canon ionique planétaire de la Base Echo. Le temps que les ingénieurs de bord remettent tous les systèmes en route, la bataille s'achevait et le Tyrant n'y participa donc qu'en spectateur. Ses faits d'armes futurs furent heureusement plus glorieux, puisqu'il participa à la Guerre du Bacta sous les ordres d'Ysanne Isard, durant laquelle il fut néanmoins capturé par les forces de la Nouvelle République et rebaptisé le Rêve Rebelle.

  - Vengeance : ce vaisseau ne fit vraisemblablement qu'une courte apparition au sein de l'Escadron de la Mort. Modifié pour accueillir plusieurs escadrilles de chasse supplémentaires, le Vengeance fut finalement réassigné à la protection de la planète Byss.

  - Avenger : le Capitaine Needa fut probablement l'officier impérial qui passa le plus près de la capture du Faucon Millenium. Mais après son échec et son exécution par Vador, Needa fut remplacé et son vaisseau continua de servir au sein de la puissante armada impériale. Il participa également à la bataille d'Endor en tant que vaisseau de communication, et à diverses autres escarmouches jusqu'au retour de l'Empereur Ressuscité.

  - Entor : ce bâtiment fit une courte apparition dans l'Escadron de la Mort. Il participa à la bataille de Hoth et à la poursuite du Faucon Millenium dans le champs d'astéroïdes entourant la planète. C'est lors de cette course-poursuite que la passerelle de l'Entor fut percutée de plein fouet par un gigantesque astéroïdes qui était parvenu à passer à travers le barrage de turbolasers chargé en théorie de déblayer le passage. Bien que les rapports à ce sujet aient été perdus (ou volontairement effacés), on suppose que le choc fut si violent qu'il détruisit complètement la passerelle et tua une grande partie de l'équipage. Le vaisseau fut ensuite probablement remorqué dans un dock de réparation et démantelé, puisqu'on perd toute trace de ce destroyer après ces évènements.

Escadron de la Mort


  Les autres destroyers ayant composé l'Escadron de la Mort restent indéterminés. On sait jusque que la bataille de Hoth causa de gros dégâts parmi les bâtiments lourds de l'escadre, et que trois bâtiments au moins durent subir de gros travaux de réparation. Il est donc logique de penser que trois nouveaux destroyers vinrent à ce moment remplacer les vaisseaux endommagés, mais les mouvements de personnels furent toujours l'objet du plus grand secret et il est donc difficile d'extrapoler à ce sujet.

  Les officiers en charge de l'Escadron de la Mort ont eux aussi fait l'objet de beaucoup de mouvement, mais au moins leur identité est-elle parfaitement connue. La première personne à prendre en charge le commandement de l'armada impériale lors de sa création fut l'amiral Amise Griff, un homme compétent qui supervisa notamment la construction de l'Executor. Après la mise en place de l'Escadron de la Mort, l'Amiral Griff se mit en route pour Yavin IV afin d'empêcher les forces rebelles de s'échapper après leur victoire. Malheureusement l'amiral périt lors d'un accident spatial à cause d'une mauvaise trajectoire hyperspatiale, et de plus la campagne impériale se solda par un échec : presque toutes les forces rebelles sont parvenues à quitter le système - grâce certes à l'aide de Luke Skywalker.

  Griff fut alors remplacé par l'amiral Kendal Ozzel, un officier stupide et incompétent ayant bénéficié d'appuis politiques pour arriver à ce poste. Très rapidement toutefois, Ozzel se montre tout à fait incapable d'assurer ses fonctions. Sa dernière erreur, faire sortir de l'hyperespace ses vaisseaux trop près de la base rebelle, donne l'alerte et empêche tout bombardement depuis l'espace, les Rebelles ayant levé leur bouclier planétaire. Cette grossière bourde sera l'ultime de sa carrière, et Dark Vador s'empresse d'éliminer Ozzel. C'est le Capitaine Piett qui prend d'office le poste de commandant de l'Escadron de la Mort. La bataille de Hoth s'avère finalement être un demi-succès : bien que la base ait été détruite, une grande partie du matériel et des hommes est parvenue à tromper le blocus impérial et à rejoindre une destination secrète. Piett restera par la suite à son poste jusqu'à la bataille d'Endor. Il possède ainsi l'honneur d'être le seul Amiral de l'Escadron de la Mort à avoir péri au combat... Avec la mort de Dark Vador et la destruction de l'Executor, ce sont les deux symboles de l'Escadron de la Mort qui disparaissent. Jamais plus une escadre ne réunira autant de puissance de feu et de soldats expérimentés, jusqu'à l'invasion de la galaxie par les Yuuzhan Vong...

Escadron de la Mort



Actualités en relation

Delcourt : Sortie de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale IV

Sortie aujourd'hui même de X-Wing Rogue Squadron - Intégrale IV, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 05/09/2018. Description officielle : On pourrait croire qu'il existe peu de passe-temps...


Panini Comics : Sortie de Docteur Aphra Tome 2

Sortie aujourd'hui même de Docteur Aphra Tome 2, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 12/09/2018. Description officielle : Aphra réunit toute la pègre sur un vaisseau isolé pour une...


Star Wars : X-Wing, la version 2.0 prête au décollage

A quelques jours de la sortie de la seconde édition du jeu Star Wars : X-Wing, on s'est dit qu'il serait bon de faire une petite présentation de cette seconde édition. Pour ceux qui ne connaîtraient pas...


Star Wars 9 : Greg Grunberg de retour ?

Il faut croire que c'est la période où les seconds couteaux de l'Episode IX semblent se préciser ! Après l'annonce de la participation de l'ex Hobbit Dominic Monaghan et la rumeur concernant l'ancien Docteur...


Une exposition LEGO Star Wars au Mini World Lyon

Le Mini World Lyon, le plus grand parc de miniatures animées de France, va consacrer à partir du 13 octobre une partie de son espace à une exposition de LEGO Star Wars, au travers de - je cite - "6 oeuvres monumentales" reproduisant des...


Informations encyclopédiques
Escadron de la Mort
Nom
Escadron de la Mort
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Destruction de l'Alliance Rebelle

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
35 686


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Decipher - Customizable Card Game (CCG)
  • Star Wars Episode V : L'Empire contre-attaque
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.