Esclavagistes


Groupes disparates spécialisés dans la traite des esclaves

  Fléau qui a toujours existé dans la galaxie, l'esclavage prend de multiples formes dont certaines officiellement tolérées par l'Empire. Par exemple, un certain nombre de mondes non-humains sont considérés comme des "états-clients" de l'Empire et leur population entière est salariée auprès de corporations ou de branches de l'administration impériale. En apparence, les indigènes sont donc des employés comme les autres mais techniquement, un employé qui ne peut démissionner, qui ne peut choisir son employeur, qui ne peut pas renégocier son salaire et qui doit le dépenser dans des magasins accrédités pratiquant des prix sur lesquels il ne peut influer et fournissant des marchandises qu'il ne peut choisir n'est rien de plus qu'un esclave. Et sa situation est plutôt enviable par rapport à d'autres.

  Certaines races sont également par habitude, ou par tradition, esclavagistes et procèdent à des "recrutements" massifs pour se procurer de la main d'œuvre. La plupart du temps, elles ciblent des mondes voisins et des peuples spécifiques qui sont leurs victimes ou ennemis traditionnels, pour des raisons économiques, militaires, religieuses. L'Empire a mis le plus souvent le holà à de telles pratiques sous prétexte de faire respecter l'égalité de droits entre citoyens impériaux, quelle que soit leur origine raciale. Ces peuples ont donc adopté des systèmes d'indenture proches de la législation impériale qui leur permet ainsi d'avoir des esclaves "légaux" bien qu'il s'agisse au mieux de paravents juridiques extrêmement minces mais suffisants pour les autorités impériales.

  Cependant, dans leur grande majorité, les esclavagistes sont des professionnels. Il existe en fait deux activités distinctes liées à l'esclavage : la capture et la distribution.

  Les groupes les plus importants disposent de branches distinctes qui s'occupent de fournir la matière première (raids, endettement abusif, etc.), de l'entretien et du triage des marchandises et enfin de leur revente à des particuliers, des corporations ou des états intéressés.
  Les groupes de taille plus modeste (la grande majorité) se contentent généralement d'une seule facette des opérations. Quelques esclavagistes se vouent exclusivement à la capture de proies revendues en bloc à des spécialistes qui feront le tri mais la plupart sont en fait des intermédiaires qui sont en affaire à la fois avec divers fournisseurs (notamment des bandes de pirates ou des dictateurs peu scrupuleux) et avec les clients potentiels.
  Enfin, de nombreux chasseurs de primes, petits barons du crime et autres individus peu recommandables font parfois affaire avec des esclavagistes pour se débarrasser de personnes encombrantes tout en faisant un petit bénéfice.

  L'attitude des esclavagistes envers leur "marchandise" varie considérablement selon qu'ils visent à satisfaire la demande en quantité ou en qualité. Lorsqu'ils disposent d'un vivier considérable d'esclaves interchangeables, ils ont tendance (et les acheteurs également) à ne pas faire dans le détail ce qui permet de vendre à bas prix des individus qui coutent moins cher que des droïdes spécialisés onéreux à entretenir; à l'opposé, les esclaves recrutés de manière spécifique (races exotiques ou individus ayant des capacités spéciales par exemple), sont généralement traités un peu mieux car on les destine à un créneau où la demande n'est pas élevée. Dans le meilleur des cas, un grand trust esclavagiste dispose d'une division chargée du suivi médical de ses marchandises, y compris de gérer leur progéniture éventuelle.

  Au niveau clientèle, les esclavagistes comptent surtout sur certaines corporations peu scrupuleuses qui ont besoin de main d'œuvre bon marché. L'Empire est un client occasionnel mais comme c'est lui qui fabrique et qui applique les lois, il recrute généralement directement sa "main d'œuvre" grâce à ses tribunaux et à ses gouverneurs chargés "d'inciter" les populations indigènes à servir la machine de guerre impériale. De plus, les réseaux d'esclavagistes légaux versent leur taxe à l'empire lors de la vente de chaque esclave, comme il en va de toute marchandise passant par des circuits officiels. Ainsi, l'Empire accroit sa puissance à la fois par la souffrance qu'il inflige directement et par celle que d'autres infligent en accord avec ses lois.

  L'autre clientèle des esclavagistes est constituée par des personnes assez riches pour satisfaire leurs caprices et qui cherchent des serviteurs d'un genre particulier liés à eux pour la vie et revendables. Objets de plaisir, cuisiniers, serviteurs, mineurs, ouvriers, artistes et artisans ou parfois même (dans le cas de certaines races d'esclaves à l'éthique guerrière appropriée) gardes du corps ou soldats. Comme on peut s'en douter, ces clients achètent rarement en gros à moins d'avoir des mines ou des cultures à faire entretenir à bas prix.

  Dans la galaxie, les plus importants "marchands d'esclave" sont les tristement célèbres Hutts, mais aussi le groupe des Zygériens.
Informations encyclopédiques
Esclavagistes
Nom
Esclavagistes
Type
Organisation criminelle
Origines
Variable
Fonctions
Esclavage

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
26 247


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.