Fallanassi


Les Fallanassi étaient un ordre créé par les Adeptes du Courant Blanc qui emploie une autre manière d’appréhender la Force.

  La Force étant ce qu'elle est, il est impossible à un seul individu de la comprendre et de la définir, voire même à un Ordre entier. Par conséquent, il existait à travers la Galaxie de nombreuses religions ou philosophies qui abordaient la Force à leur manière, les plus connus étant de loin les Chevaliers Jedi et les Sith. Les Fallanassis, quant à elles - car cet ordre regroupait semble-t-il uniquement des femmes -, n'étaient connues que de quelques personnes à l'extérieur de leur communauté.

  Selon elles, la Force n'était pas un champ d'énergie dans lequel on pouvait puiser en toute impunité, comme le faisaient les Jedi, mais était bien plus proche d'une rivière dans laquelle il fallait se laisser immerger sous peine de se faire emporter ou d'en dénaturer le cours. Elles appelaient cette conception de la Force le Courant Blanc, et étaient elles-mêmes des Adeptes du Courant qui consacraient leur vie à y parfaire leur immersion.

  Dirigées par le Cercle, qui réunissait les Adeptes les plus sages, les Fallanassis vivaient au quotidien en appliquant la même philosophie que dans leur approche de la Force : demeurer passif et n'exercer aucune influence d'aucune sorte sur le monde et les êtres alentour. Ainsi, elles vivaient en petits groupes et limitaient leurs interactions avec les autres civilisations, notamment le commerce, bien que cela ne signifiait pas qu'elles soient pauvres. Elles n'attachaient tout simplement aucune importance aux aspects matérialistes de la vie.

  De plus, si les Fallanassis ne désiraient pas intervenir sur le cours des évènements dans la Galaxie et préféraient rester neutres, elles ne voulaient pas non plus subir l'influence des autres. Elles étaient donc isolationnistes, autonomes et dotées d'un fort goût du secret. Elles étaient également nomades, n'hésitant pas à rompre leurs attaches avec une planète si le secret de leur existence venait à être éventé. Elles y exerçaient un tel talent qu'il semble qu'une seule personne soit jamais parvenue à les trouver pour bénéficier de leurs enseignements sans y avoir été invité : Jacen Solo.

  En effet, seuls les enfants de Fallanassis - elles avaient le droit de se marier et de mener une vie de famille, à l'inverse des Jedi - étaient normalement instruits dans la tradition du Courant Blanc, dans une optique de passivité, discrétion et pacifisme. Au cœur de cet enseignement résidait l'utilisation du Courant Blanc. En immersion totale, une Adepte était capable de se rendre aussi légère que l'air, portée littéralement par le Courant, et même le "figer" pour inscrire des informations dans un matériau sans que le temps ne vienne les altérer. Seules les ondes de choc de la mort le pouvaient. Mais leur talent le plus célèbre demeurait leur capacité à produire des illusions plus vraies que nature, talent qui fut plus tard partagé par les membres du Nouvel Ordre Jedi.

  Au cours de leur histoire, les Fallanassis voyagèrent de monde en monde durant des milliers d'années, jusqu'à ce que leur existence fût dévoilée à l'Empire Galactique par l'une des leurs : Isela Talsava Norand. En réaction, le Cercle la bannit, à la fois des Adeptes et de Lucazec, le monde où elles se trouvaient alors. Isela quitta la planète avec sa fille, Akanah, à qui les Fallanassis avaient promis de la guider pour qu'elle revienne parmi elles. Elle ne put commencer leur recherche que bien des années plus tard, avec l'aide de Luke Skywalker à qui elle enseigna des bases de la philosophie du Courant Blanc et de ses pouvoirs.

  Ils retrouvèrent les Fallanassis sur J't'p'tan, où le Cercle avait utilisé ses dons pour les illusions afin de dissimuler une colonie de pèlerins H'kig, faisant croire à un champ de ruines aux envahisseurs Yevethas. C'était par ailleurs l'une des rares interventions des Adeptes dans le destin d'un peuple. Après avoir constaté leurs talents en matière d'illusion, Luke demanda l'aide des Fallanassis pour résoudre le conflit de la Nouvelle République contre les Yevethas, mais seule Wialu, l'une des doyennes, accepta d'intervenir.

  Son assistance fut capitale : elle créa une vaste flotte fantôme qui contribua à la victoire finale de la République lors de la Bataille de N'zoth. Après ces évènements, elles disparurent de nouveau des yeux de tous, même de Luke. Akanah établit tout de même le contact avec le Maître Jedi après la Guerre des Yuuzhan Vong pour lui faire part de ses inquiétudes concernant la nouvelle façon de voir la Force par les Jedi. Elle fit également bénéficier Jacen de ses enseignements sur Pydyr, juste avant la Guerre de l'Essaim, puis les Fallanassis disparurent de nouveau.
Informations encyclopédiques
Fallanassi
Nom
Fallanassi
Nom original
Fallanassi
Type
Organisation religieuse ou philosophique
Fonctions
Comprendre le Courant Blanc

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/01/2010

Date de modification
10/02/2016

Nombre de lectures
12 266


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Fallanassi" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 1 : La Tempête approche
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 2 : Le Bouclier Furtif
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 3 : Le Défi du Tyran
  • Nid Obscur Vol. 1 : Le Roi des Affiliés
  • The Essential Atlas
  • The Essential Guide to the Force (Jedi VS.Sith)
  • The New Essential Chronology
  • WOTC - Jedi Academy Training Manual (SAGA Edition)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.