Suivantes royales de Naboo


Les Suivantes royales étaient un groupe de femmes qui assuraient à la fois le service personnel et la sécurité de la reine de Naboo.

Continuité : Canon


  Du temps de la crise de Naboo, la Reine Padmé Amidala n'était pas sans menace sur sa personne. Afin de remédier à un problème de plus en plus important et pour assurer sa sécurité, le capitaine Panaka remit en vigueur un système oublié : les Suivantes.
  Le rôle des Suivantes était non seulement de protéger la souveraine, mais aussi de se faire passer pour elle lors de ses déplacements. La véritable reine se camouflait alors parmi les autres Suivantes et se faisait passer comme telle, tout en n'hésitant pas à donner indirectement ses ordres à son leurre. Ainsi, il fallait passer un entretien au cours duquel les femmes devaient répondre à des critères très précis : elles devaient être dans la même tranche d'âge que la reine, faire approximativement la même taille, avoir un physique similaire,  un comportement semblable et certainement une voix s'en rapprochant. Tout devait être fait pour que la fausse reine ressemble à la véritable - le maquillage royal très important aidait à cet amalgame, et peut-être faisait-il totalement partie de la supercherie. Naturellement, les membres des Forces royales de sécurité étaient totalement complices dans la machination, ou tout du moins les officiers supérieurs.
  En plus de devoir ressembler à s'y méprendre, les Suivantes recevaient une formation au maniement des armes à feu et devaient être prête à mourir s'il le fallait pour protéger leur souveraine, qu'elles soient déguisées ou non.

En -32, Amidala avait donc cinq Suivantes à son service : Eirtaé, Rabé, Sabé, Saché et Yané. Lorsqu'elle faisait partie des Suivantes, Padmé était alors appelée par son prénom, et non celui de son double. Lors de l'invasion de Naboo par la Fédération du Commerce, la Reine était une doublure, Sabé, tandis que Padmé faisait partie des Suivantes. Elles furent sauvées de leur escorte droïde par les Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Jinn les incita à quitter la planète et de partir vers Coruscant afin d'alerter la République de la crise humanitaire ; Padmé soumit alors discrètement son accord et ils partirent.

  Sur Coruscant, la reine était en sécurité et Padmé put tenir son rôle elle-même. Les Suivantes étaient alors là pour l'aider à son habillage, sa coiffure… les devoirs courants d'une femme de chambre. Cependant, l'identité de la souveraine restait secrète : Anakin Skywalker, un petit garçon qu'ils avaient recueilli lors de leur voyage, s'était lié d'affection avec Padmé - alors encore en Suivante - et voulut lui faire ses adieux avant de devoir partir suivre une formation au Temple Jedi : on lui fit comprendre qu'elle était absente, alors qu'elle se tenait en réalité juste devant lui en tenue royale, prête à aller au Sénat.

  L'identité d'Amidala resta encore longtemps secrète, jusqu'au moment où, de retour sur Naboo, il fallut négocier une alliance avec le peuple Gungan qui possédait une grande armée, mais qui avait beaucoup de ressentiment à propos de la communauté humaine. Voyant que Sabé peinait à être convaincante auprès de Boss Nass, Padmé interféra et se révéla, à la surprise de beaucoup de monde. Elle parvint à s'attirer la sympathie de Boss Nass, et ils établirent alors le plan pour coordonner la bataille de Naboo imminente.

  Sabé continuait d'être en reine, pour tromper l'armée droïde et les faire se concentrer sur elle ainsi que ses troupes - qui constituaient le gros des forces humaines. Padmé arriva jusqu'à la salle du trône pour tenter d'arrêter Nute Gunray,  le vice-roi de la Fédération. Elle se fit toutefois capturer et Gunray tenta de lui faire signer le traité qu'il demande depuis le début de son invasion afin de légitimer cette dernière au Sénat. Mais quand Sabé arriva, le Neimoidien se laissa berner et ordonna à ses droïdes de combat de s'emparer de celle qui ressemblait à la reine.

----------------------------
"Emparez-vous d'elle ! Celle-ci n'est qu'un leurre !"
Nute Gunray, confondant Sabé déguisée en reine et la vraie Amidala qu'il tenait prisonnière
----------------------------

  Cette erreur fut décisive, car Padmé n'était plus en danger et réussit à prendre des armes cachées dans son trône pour tenir le Vice-roi en respect. Quelques instants plus tard, le vaisseau amiral de la Fédération fut détruit en orbite, ce qui désactiva l'intégralité de l'armée droïde.


  Le principe des suivantes s'étant montré efficace, il persista après la fin du règne d'Amidala qui, devenue sénatrice, avait toujours ses suivantes pour prendre son identité. L'une d'entre elle, Cordé le paya de sa vie en -22 : une bombe avait été placée dans le vaisseau diplomatique de la sénatrice, qui avait elle-même piloté un des chasseurs de l'escorte.

  Les autres reines de Naboo avaient elles aussi des Suivantes, mais qui se montrèrent plus discrètes. On ne sait pas s'il y eut un équivalent masculin pour les rares hommes souverains, mais il est probable que ce fusse le cas.

  Suivantes d'Amidala en -32
  • Eirtaé
  • Rabé
  • Sabé
  • Saché
  • Yané

Suivantes royales de Naboo
Sabé (en reine) et Eirtaé (légèrement sur la droite) arrivant juste à temps pour sauver Amidala pendant la bataille de Naboo
Image extraite du film La Menace Fantôme

  Suivantes d'Amidala entre -22 et -19
  • Cordé
  • Dormé
  • Duja
  • Ellé
  • Hollé
  • Karté
  • Teckla Minnau
  • Moteé
  • Sabé
  • Versé


En savoir plus

  Les Suivantes sont principalement vues dans les films La Menace Fantôme (1999), L'Attaque des Clones (2002) et dans une moindre mesure dans La Revanche des Sith (2005).

  Certaines ont aussi des apparitions dans les séries animées The Clone Wars (2008-2020) et Forces of Destiny (2017-2018).


Actualités en relation

HoloNet | Focus sur l'Episode I pour le pack des vacances

C'est le dernier pack avant le départ en vacances ! Peut-être que, pour beaucoup d'entre vous, vos projets sont tombés à l'eau à cause du covid. I know that feel. Dans ce cas, si vous avez peur de...


Panini Comics | Sortie du magazine Star Wars #6

Le magazine Star Wars de Panini Comics sort aujourd'hui son sixième numéro de l'année ! Comme d'habitude, précisons tout de suite que cette parution n'a rien à voir avec le Star Wars (2020) #6 qui...


Disney+ | Un LEGO Star Wars Holiday Special sortira en novembre

Fuyez ! Fuyez pauvres fous : le Star Wars Holiday Special est de retour ! Enfin, pas tout à fait... mais si, un tout petit peu quand-même ! Que se passe-t-il donc ? Et bien voilà : Disney et Lucasfilm viennent d'annoncer l...


Marvel | Sortie de Darth Vader #4

Enchaînant assez rapidement avec la sortie de Darth Vader #3 sorti il y a tout juste deux semaines, Marvel publie aujourd'hui aux États-Unis ... oui, vous l'avez : Darth Vader #4 ! Quatrième numéro de la nouvelle s...


Marvel | Sortie de Darth Vader #3

Continuant le lot de comics qui - dans un monde sans covid - seraient sortis il y a plusieurs mois déjà, c'est aujourd'hui que Marvel fait paraitre Darth Vader #3 aux États-Unis. Comme l'indique son titre, il s...


Informations encyclopédiques
Suivantes royales de Naboo
Nom
Suivantes royales de Naboo
Nom original
Naboo Royal Handmaiden
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Fonctions
Service personnel de la reine de Naboo
Protection armée
Leurre

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/07/2020

Date de modification
11/07/2020

Nombre de lectures
840


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.