Hégémonie de Ciutric


L'Hégémonie de Ciutric était la retraite personnelle de Sage Pestage et fut annexée par un usurpateur du nom de Delak Krennel.

  L'Hégémonie de Ciutric formait une petite enclave située dans le quadrant septentrional de la Bordure Extérieure, sur la Route Commerciale de Veragi, à quelques parsecs entre Lorrd, Shaum Hii et Axxila. Bien que ça ne soit pas très clairement défini, il semble que ce modeste domaine constituait un royaume indépendant sous l'Ancienne République, gouverné par une élite marchande et aristocratique, avant d'avoir été absorbé par l'Empire Galactique très certainement au lendemain de la Guerre des Clones. Elle fut offerte en cadeau par Palpatine à l'un de ses plus fidèles sujets, le Grand Vizir Sate Pestage, qui l'avait soutenu depuis le début de sa carrière politique en tant que Sénateur de Naboo.

  L'Hégémonie en elle-même ne paraît pas particulièrement impressionnante. En réalité elle constituait un fief relativement modeste  avec une douzaine de systèmes stellaires en son sein, mais qui, il faut le dire, comptabilisait au total pas moins de vingt-cinq planètes riches et prospères au demeurant. Le siège de ce regroupement gouvernemental se trouvait d'ailleurs sur la planète capitale du même nom, Ciutric IV, monde urbain et relativement opulent. D'autres planètes plus ou moins importantes étaient également placées sous sa souveraineté, telles que Liinade III, Corvis Minor ou encore Vrosynri 8. Trop occupé par les affaires de l'Empire, Sate Pestage ne s'est pas montré particulièrement attaché à cette possession personnelle, en tout cas pas autant que pour sa base secrète Eidolon sur Tatooïne, et il est fort possible qu'il installa une personne de confiance pour administrer le domaine de Ciutric en son absence.

  Après la Bataille d'Endor, la mort de l'Empereur et de son bras droit Dark Vador laissa un vide qu'il fallait combler et le Grand Vizir Sate Pestage se retrouva bien malgré lui propulsé à la tête de l'Empire. Affublé du titre d'Empereur par intérim, ce dernier tenta de rassembler ses ouailles autour d'un pouvoir central et d'assurer la gouvernance des territoires encore sous son contrôle. Si ses efforts pour maintenir la cohésion des fragments de l'Empire furent réels et motivés,  l'homme n'avait malheureusement pas la prestance ni la poigne nécessaire pour assumer la régence. Des luttes internes émaillèrent rapidement son pouvoir, et les fiascos de Brentaal et de Chandrila finirent par saper totalement son autorité. Pour sauver la mise, Pestage se retira secrètement sur Axxila et tenta de monnayer la reddition de Coruscant et de quelques autres mondes clés du Noyau avec l'ambassadrice mandatée par la Nouvelle République, la Princesse Leia. En échange de cette "faveur", il souhaitait simplement vivre en paix et administrer son domaine de Ciutric comme il l'entendait. Mais cette perfidie fut découverte par Ysanne Isard, la Directrice des Renseignements Impériaux et principale rivale politique du Grand Vizir. Dès son arrivée sur Ciutric, Pestage fut mis aux arrêts par le gouverneur local, le Moff Brothic, agissant d'après un décret impérial qui l'accusait de haute trahison. Ysanne Isard et les membres du Conseil Dirigeant décidèrent d'envoyer un de leurs subordonnés, Delak Krennel, dans le but de ramener Pestage sur Coruscant pour qu'il y soit jugé devant un tribunal exceptionnel. Mais une fois sur Ciutric, l'officier désobéit aux ordres de ses supérieurs et supprima le Grand Vizir avant de se proclamer Prince-Amiral et de prendre possession de l'Hégémonie.

  Économiquement stable, militairement suffisant, l'Hégémonie était capable de vivre en parfaite autarcie. Culturellement, Ciutric était un fief relativement loyal à l'Empire, ce qui permit au Prince-Amiral d'y installer un régime humanocentriste et d'en faire un bastion de la Haute Culture Humaine pour les adeptes de l'Ordre Nouveau dans les années qui suivirent la Bataille d'Endor. Krennel resta plutôt discret vis-à-vis de la Nouvelle République, faisant preuve de retenue voir même d'ouverture diplomatique, et préférant se montrer non-aligné vis à vis des autres seigneurs de guerre pour garder sa mainmise sur son territoire. Les richesses de l'Hégémonie lui permirent d'entretenir ses garnisons et de construire quelques vaisseaux pour étoffer sa flotte personnelle, assurant ainsi la sécurité des quelques planètes sous son contrôle. Néanmoins, la situation géographique de Ciutric restait délicate dans une certaine mesure, coincée entre deux grands antagonistes qu'étaient l'Empire de Zsinj et l'Alignement de Pentastar.  Il est d'ailleurs surprenant que le Seigneur Zsinj n'ait jamais dénié absorber cette petite seigneurie à son propre royaume. Peut-être ce dernier était-il trop occupé à mener sa campagne d'expansion vers les Mondes du Noyau ou peut-être avait-il trop peur de s'enliser dans un conflit de longue haleine contre Krennel. En l'an 9 après la Bataille de Yavin, durant la Campagne du Grand Amiral Thrawn, le Prince-Amiral de Ciutric, en bon et loyal supporter de l'Empire, décida de lui apporter son soutien au même titre que ses voisins, l'Alignement de Pentastar et le Secteur Oplovis. Il lui offrit des troupes, des munitions et des ressources sans pour autant se ranger sous sa bannière. Mais après l'échec de la Flotte Impériale à Bilbringi et la mort du brillant stratège qu'était Thrawn, l'Hégémonie parut quelque peu isolée et Krennel se retrouva dans une situation de faiblesse.

  La Nouvelle République décida, peu de temps après la retraite des troupes impériales, de faire un exemple avec l'Hégémonie de Ciutric, s'affichant en continuité dans sa croisade à l'encontre des seigneurs de guerre impériaux. Le but de Mon Mothma et du Conseil Provisoire était de trainer Krennel devant la justice pour ses crimes et notamment pour l'assassinat de Pestage et de sa famille. Le Prince-Amiral Krennel tenta avec l'aide d'Isard, ou tout du moins de son clone, de convaincre l'opinion galactique de sa bonne foi par d'habiles manipulations politiques. Pour renforcer l'image de son Hégémonie sur la scène galactique il alla jusqu'à offrir l'asile aux contestataires et à ceux qui se jugeaient insatisfaits par les actions la Nouvelle République. Mais ses paroles restèrent lettres mortes, car Krennel était connu pour ses répressions sanglantes et le non respect des droits des non-humains, ainsi que pour sa récente affiliation avec le Grand Amiral Thrawn. De plus, lorsque les forces néo-républicaines attaquèrent et libérèrent Liinade III, les pilotes de l'Escadron Rogue découvrirent avec stupéfaction les plans d'une nouvelle super arme, la Station Pulsar. Pour se disculper de ces accusations, Krennel prétendit qu'il souhaitait offrir ce monde aux survivants d'Alderaan, tentant ainsi de se faire passer pour un mécène et non un tyran. Mais la Nouvelle République était bien décidé à le faire tomber, et une flotte commandée de façon conjointe par l'Amiral Ackbar et le Général Garm Bel Iblis vint frapper en plein cœur de l'Hégémonie, à Ciutric même. Ils réussirent à prendre les forces de Krennel par surprise, et au plus fort de la bataille, une torpille à proton vint faire exploser la passerelle du Revanche, le vaisseau personnel du Prince-Amiral. Libérée du joug de ce despote, l'Hégémonie put reprendre le cours normal des choses mais cette portion de galaxie dut être abandonnée peu de temps après, lors de la campagne de l'Empereur Ressuscité. Ce n'est qu'environ 8 années plus tard, après l'échec de la Contre Attaque Impériale menée par Gilad Pellaeon, en l'an 17, que la Nouvelle République parvint à libérer totalement l'Hégémonie. On se sait pas en revanche si le statut d'état indépendant lui fut accordé, ou si elle intégra sous tutelle les rangs du Sénat Républicain. Plus tard l'Hégémonie fut a nouveau annexée par les redoutables guerriers Yuuzhan Vong au commencement de l'Invasion, à une date estimée entre l'an 25 et l'an 26.

Astrographie Générale :

- Ciutric IV
- Liinade III
- Corvis Minor
- Vrosynri 8



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Hégémonie de Ciutric
Nom
Hégémonie de Ciutric
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Fonctions
Possession personnelle de Sate Pestage
Dictature au profit du Prince-Amiral Krennel

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/06/2012

Date de modification
20/10/2015

Nombre de lectures
4 316


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - The Essential Atlas Online Companion
  • Les X-wings, Vol. 8 : La vengeance d'Isard
  • The Essential Atlas
  • The Essential Chronology
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Chronology
  • X-wing Rogue Squadron 28 : Masquerade, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 29 : Masquerade, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 30 : Masquerade, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 31 : Masquerade, Partie 4
  • X-wing Rogue Squadron 32 : Mandatory Retirement, Partie 1
  • X-wing Rogue Squadron 33 : Mandatory Retirement, Partie 2
  • X-wing Rogue Squadron 34 : Mandatory Retirement, Partie 3
  • X-wing Rogue Squadron 35 : Mandatory Retirement, Partie 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.