Corps de Reconnaissance Impérial


Le Corps de Reconnaissance Impérial était chargé d’explorer et de cataloguer la galaxie et de découvrir de nouvelles mais routes hyperspatiales souffrit souvent de restrictions budgétaires.

Continuité : Legends


  Après l'Avènement de l'Empire, le Corps de Reconnaissance de la République (ou RSC) fut remplacé par le Corps de Reconnaissance Impérial et son organisation-sœur le Corps d'Exploration Impérial Contrairement au RSC, les deux corps n'étaient pas rattachés au gouvernement galactique mais étaient des branches de la Marine Impériale. Ces membres n'étaient donc plus des civils mais des militaires à l'exception des éclaireurs proprement dits.

  La politique pro-humaine de l'Empire ne tarda pas à se faire ressentir et les membres non-humains qui avaient intégré le Corps de Reconnaissance sous la République démissionnèrent, soit parce qu'ils sentaient qu'ils n'étaient plus les bienvenus, soit parce qu'on les poussait vers la porte de sortie. Les nombreux Shistavanéens, dont Yurdak Fav, qui étaient éclaireurs au sein du RSC démissionnèrent peu après le changement de régime.

Corps de Reconnaissance Impérial

Yurdak Fav et les autres éclaireurs non-humains démissionnèrent rapidement du nouveau Corps de Reconnaissance Impérial
Image extraite de sourcebook Alliance Intelligence Reports


  Le Corps de Reconnaissance de la République, appelé également l'ISC, le Corps de Relevé Impérial ou encore le Corps des Eclaireurs Impériaux avait pour mission de cartographier et d'explorer la galaxie, faisant ainsi reculer les frontières de la galaxie. Il pouvait aussi bien s'agir de régions vierges comme l'Espace Sauvage que de régions qui n'étaient que partiellement explorées comme le Noyau Profond, trouvant de nouvelles routes hyperspatiales que la Marine impériale garda secrètes. En effet, le ISC devait non seulement explorer de nouveaux mondes mais s'assurer qu'il était possible de les atteindre de la manière la plus sûre possible et devait donc trouver de nouvelles routes hyperspatiales, concurrençant la Guilde des Navigateurs.

  Les membres du Corps de Reconnaissance Impérial étaient formés principalement à l'Académie d'Exploration Impériale dans le Système de Vanik ainsi que sur d'autres sites pour apprendre à se déplacer et survivre dans différents types d'environnement. Le ISC employait également des éclaireurs civils qui étaient souvent des aventuriers mais certains de ces éclaireurs étaient diplômés de l'Ecole Galactique de Survie en Plein Air fondée par l'ancien éclaireur du RSC Barosa Warren et avaient reçu la meilleure formation possible dans ce domaine. Les lois sévères de l'Empire au regard de l'exploration spatiales faisaient que la plupart des éclaireurs humains devaient travailler pour l'ISC s'ils voulaient exercer leur métier, le secteur privé étant très compétitif et entravé par les lois impériales.

  Le Pacificateur MRX-BR était le modèle de vaisseaux éclaireurs favorisé par le RSC mais il utilisait également d'autres modèles comme le Vaisseau de reconnaissance Far*Reach IV PQR. Parmi les vaisseaux de la flotte du l'Empire se trouvaient le Wanderer, commandé par l'ambitieuse Capitaine Pilla Tonth. Il arrivait parfois que le ISC découvre par hasard une base Rebelle ou des pirates alors qu'il explorait un système et ses vaisseaux devaient donc être lourdement armés.

Corps de Reconnaissance Impérial

Capitaine Pilla Tonth
Image extraite de sourcebook The Isis Coordinates


  L'Empereur Palpatine n'avait pas mis un terme à la politique d'exploration mise en œuvre par la République mais les objectifs avaient changé. Il s'agissait moins d'explorer et de compléter la carte de la galaxie que de conquérir de nouveaux mondes et de trouver de nouvelles sources de production pour les ressources dont l'Empire avait besoin. Certains de ces mondes découverts pouvaient également se révéler des lieux intéressants pour y construire de bases secrètes. Au fil des années, Palpatine réduisit considérablement le budget du ISC et pourtant, bien que ses membres soient en sous-effectif, un nouveau système était catalogué par l'Empire toutes les 207 minutes.

  Une fois qu'un monde avait été découvert et superficiellement exploré par l'ISC, celui-ci passait le relais au Corps d'Exploration Impérial dont les scientifiques devaient étudier plus attentivement la faune et la flore ainsi que les ressources naturelles pour déterminer leur utilité pour l'Empire ou satisfaire leur curiosité scientifique. La plupart des mondes les plus récemment explorés demeuraient intouchés par l'Empire parce que le gouvernement galactique ne trouvait pas utile d'étendre ses frontières : les colonies aux frontières offraient en effet plus de libertés aux citoyens de l'Empire et étendait le rayon d'action des forces impériales, disséminant leurs rangs. Choses qui n'étaient pas dans son intérêt.

  Mais à l'occasion, l'ISC découvrait un monde habité alors qu'il cataloguait un nouveau système et qui disait habité, disait taxes et autres ressources de valeurs pour l'Empire. Ces mondes se voyaient offrir une place au sein de l'Empire, du moment qu'ils se soumettaient à ses lois et à sa volonté. Mais la plupart des éclaireurs impériaux ignoraient que si le monde en question refusait de joindre l'Empire ou revenait sur son vœu d'allégeance, le gouvernement galactique recourait alors à la conquête militaire. En général, la menace implicite que représentait la vue de la massive machine de guerre impériale était suffisante pour inspirer une profonde loyauté même aux mondes les plus indépendants.

  De nombreux éclaireurs impériaux, soient parce qu'ils avaient perdu leurs emplois à cause des restrictions budgétaires, avaient réalisés ce que l'Empire faisait réellement aux mondes qu'ils découvraient, désiraient se venger de l'Empire pour une raison ou pour une autre ou tout simplement en échange d'une rétribution financière, rejoignirent l'Alliance Rebelle. Ces individus étaient généralement plus indiqués pour effectuer des missions en solo demandant une grande capacité d'adaptation et l'esprit d'initiative.

  Après la naissance de la Nouvelle République et le démantèlement de l'Empire, une partie du Corps de Reconnaissance Impérial fut absorbé par le Corps de Reconnaissance de la Nouvelle République mais une portion du ISC survécut probablement au sein des Vestiges de l'Empire et plus tard dans le Nouvel Empire Galactique.


Actualités en relation

HoloNet : Mise en ligne d'un pack de fiches impériales Legends

Après notre groupe sur la dernière saison de The Clone Wars, le site HoloNet vous propose aujourd'hui un retour aux sources avec un groupe de 40 fiches dédiées à l'Empire qui vous permettra d'explorer plusieurs...


HoloNet : Critique de L'Escadron Alphabet

nbsp; L'avis de Mitth'raw'nuruodo L'Escadron Alphabet est le nouveau roman Star Wars qui paraît aujourd'hui en France, chez Pocket. Je vous propose ci-dessous ma critique de ce troisième roman écrit par Alexander Freed...


The Mandalorian : L'avis de la rédaction HoloNet sur la saison 1

Vous en avez peut-être entendu parler : la diffusion de la première saison de The Mandalorian vient de s'achever ces derniers jours sur Disney+. Et, parce qu'il n'y a pas que L'Ascension de Skywalker qui divise...


HoloNet : Un pack de fiches The Clone Wars pour la conclusion de la série !

Même si la saison 7 de The Clone Wars vient tout juste de s'achever, cela ne m'empêche pas de vous proposer aujourd'hui un gros pack de 29 nouvelles fiches sur cette série animée qui...


HoloNet : Publication d'un pack de fiches spécial Le Gambit du Hutt

L'HoloNet ne s'arrête pas, notre grand Exar ayant déclaré ces derniers jours à la presse de Coruscant que la rédaction encyclopédique pouvait continuer de se faire en télétravail et qu'il n'y aurait...


Informations encyclopédiques
Corps de Reconnaissance Impérial
Nom
Corps de Reconnaissance Impérial
Nom original
Imperial Survey Corps
Autre(s) nom(s)
Corps de Relevé Impérial / Corps des Eclaireurs Impériaux / ISC
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Explorer et cataloguer la galaxie
Trouver de nouvelles routes hyperspatiales

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/09/2019

Date de modification
23/09/2019

Nombre de lectures
3 533


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire
Corps de Reconnaissance Impérial

Le Corps de Reconnaissance Impérial explorer et de cartographier la galaxie pour l’Empire.

Continuité : Canon


  Le Corps de Reconnaissance Impérial avait pour mission d'explorer et de cartographier la galaxie pour le compte de l'Empire. La Céréenne Kidi Aleri travailla pour analyste au sein du Corps avant de déserter en faveur de l'Alliance Rebelle. Lors d'une mission dirigée par Leia Organa, l'Opération Lune Jaune, elle eut une violente dispute avec son collègue Lokmarcha : Kidi Aleri espérait en effet que ses anciens collègues du Corps de Reconnaissance Impérial seraient graciés une fois que l'Empire aurait été renversé alors que le Dresselien estimait que tous ceux qui avaient travaillé pour l'Empire devaient être sommairement exécutés.

  Le jeune Milo Graf, le fils de deux cartographes qui avaient plusieurs années à explorer l'Espace Sauvage, rêvait d'intégrer le Corps de Reconnaissance Impérial et d'explorer la galaxie. Ses rêves prirent fin quand ses parents furent capturés par les Impériaux après que ses derniers aient refusé de payer pour les données que les Graf avaient réunies. Non content de vouloir obtenir le fruit de plusieurs années de travail gratuitement, le Capitaine Korda les recruta de force pour mettre leurs compétences au service de l'Empire.




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Corps de Reconnaissance Impérial
Nom
Corps de Reconnaissance Impérial
Nom original
Imperial Survey Corps
Autre(s) nom(s)
Corps d'Exploration Impérial (ISC)
Type
Organisation militaire
Origines
Fonctions
Explorer et cartographier la galaxie

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/09/2019

Date de modification
13/05/2020

Nombre de lectures
501


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.