Gardes de Jabba


Les criminels et esclaves chargés de protéger Jabba le Hutt

Continuité : Legends


  Les gardes de Jabba sont un assemblage bigarré de criminels endurcis et d'anciens esclaves employés par le Hutt pour piloter ses esquifs du désert, transporter des marchandises illégales, exécuter ses ennemis, et mettre à sac les colonies de la région. Parmi eux on trouve des Weequays, des Gamorréens, des Niktos, des Klatooiniens, ainsi que des Humains et quelques autres créatures diverses. Tous sont brutaux et sans scrupules. Entraînés à toutes sortes de techniques de combat, ils n'ont néanmoins rien pu faire contre Luke Skywalker et ses amis, qui les ont presque tous éliminés en venant libérer Han Solo.

  Les gardes de Jabba les plus connus, ceux sur qui on tombe habituellement quand on entre dans le palais du Seigneur du Crime, sont les Gamorréens, au tempérament belliqueux et corrompu. Espèce porcine et guerrière originaire de la planète Gamorr, les Gamorréens consacrent leur vie au combat. Versés dans le maniement des armes archaïques, ils connaissent des centaines de façons d'expédier leurs ennemis ad patres. Aussi forts que violents, les Gamorréens font d'excellents gardes, soldats et mercenaires.

  Quand Jabba se mit à recruter des guerriers pour protéger son palais, une douzaine de Gamorréens répondirent présents à l'appel. Menés par Ortugg, leur chef sanguinaire, ils mirent leur futur employeur au défi de les battre, des Gamorréens ne pouvant travailler que pour une personne au moins aussi forte qu'eux. Le rusé Jabba déclara aussitôt que les combattants devaient avoir les yeux bandés, selon une soi-disant coutume hutt. Mais quand les Gamorréens furent dans l'incapacité de voir, Jabba les fit attaquer par plusieurs dizaines de ses guerriers. Durant l'affrontement qui suivit, trois des Gamorréens périrent. Ceux qui survécurent furent impressionnés par les supposées capacités combatives de Jabba, et devinrent des serviteurs loyaux du Seigneur du Crime. Le moins intelligent des Gamorréens semble être Gartogg, un jeune soldat nerveux qui se faisait sans cesse mettre en boîte par les siens. Summum de la stupidité, Gartoog, adopta deux cadavres et en fit ses "amis" peu avant l'expédition fatale du Hutt au Grand Puits de Carkoon, à laquelle il ne participa d'ailleurs pas. Il resta en faction au palais, ce qui lui sauva la vie.

  Jabba engagea également un clan de Weequays, réputés pour leur brutalité et leur férocité. Même pour les membres les plus anciens de la cour de Jabba, les silencieux Weequays restèrent à jamais un mystère. On ne pouvait les distinguer les uns des autres que grâce à leur houppe de cérémonie, car ils communiquaient entre eux par un langage sans paroles. Comme tous les membres de leur espèce, ils vénéraient la déesse-lune, Quay. Au cours de leurs étranges cérémonies religieuses, les Weequays sacrifiaient des banthas. Cela mit en rage les Hommes des Sables, qui menacèrent de se venger. Pour atténuer les tensions, Jabba ordonna aux Weequays de cesser leurs rituels. Puis il demanda à ses serviteurs de placer un fermier humain mort près d'un groupe de banthas massacrés. Quand les Tuskens découvrirent les dépouilles, ils supposèrent que les fermiers de la région étaient responsables du massacre des banthas, ce qui créa une tension entre les deux peuples, encore palpable aujourd'hui. Selon les sources disponibles, tous les Weequays travaillant pour Jabba ont péri en même temps que leur maître.

  Les Niktos furent également très présents au service de Jabba. Ces créatures reptiliennes possèdent de nombreuses caractéristiques, dont des cornes faciales et une chair recouverte d'écailles. La plupart des gardes niktos de Jabba avaient une peau orange, des visages aplatis et un grand nombre de narines. Quelques-uns, comme Klaatu, étaient des variantes reptiliennes avec une peau verte et des yeux noirs.

  Parmi les autres gardes de Jabba, certains étaient engagés pour des tâches spécifiques. Barada, natif de Klatooine, était le chef mécanicien du Hutt. le malheureux Klatooinien, à la peau olive et au visage dur, avait été vendu par ses parents en tant qu'esclave. Jabba l'avait gagné au cours d'une partie de sabacc. Le Seigneur du Crime maintint Barada dans un état d'esclavage en lui taxant le logis et en ne lui versant que ce qu'il fallait pour le régler. Barada fut l'un des premiers à périr dans la gueule du Sarlacc.

  On trouvait également au service de Jabba un Skrilling joufflu qui pilotait l'un des esquifs du Hutt, et qui se nommait Pote Snitkin. Comme Barada et les autres, il périt lors de la bataille de Carkoon. Snitkin fut accompagné dans cette fin tragique par un groupe d'humains dont beaucoup étaient des condamnés à mort recherchés dans toute la Galaxie.

  Pour les serviteurs et employés de Jabba ne finirent pas leur vie lors de la bataille de Carkoon, comme par exemple Malakili, un dompteur avec une grosse bedaine qui gardait le Rancor du Hutt. Un lien affectif s'était créé entre le monstre et le Coréllien. Après la mort du Rancor, Malakili fut inconsolable et ne se joignit pas aux autres gardes sur la barge à voiles de Jabba. Quand il apprit la mort de son maître, il ouvrit avec Porcellus, le chef cuisinier du palais, un restaurant à Mos Eisley.


Actualités en relation

Delcourt : Sortie de Star Wars Icônes 10 - Jabba le Hutt

Parce qu'il n'y a pas que des récits Star Wars canons dans la vie, Delcourt publie aujourd'hui Star Wars Icônes 10 - Jabba le Hutt ! Comme pour les tomes précédents de la série des...


HoloNet : Critique de L'Ère de la Rébellion - Les Vilains

Hier, le 8 janvier 2020, paraissait chez Panini Comics L'Ère de la Rébellion - Les Vilains, le 4ème volume de cette série sur les personnages emblématiques de la saga Star Wars au cinéma, faisant ainsi suite...


Panini Comics : Sortie de L'Ere de la Rébellion #2 - Les Vilains

C'est aujourd'hui que paraît en France le premier album Star Wars de l'année 2020, chez Panini Comics ! La publication en question est L'Ère de la Rébellion - Les Vilains, le pendant maléfique à L'Ère...


Star Wars 9 : La critique de Jek Vengelis

Cet avis est biaisé. Disons-le clairement, je fais partie de ceux qui n'aiment pas l'univers Canon (aux exceptions notables de The Clone Wars et Rebels, et dans une moindre mesure Rogue One). Ainsi, le fait que Solo (l...


[MAJ] Star Wars 9 : Le scénario point par point du film, selon les rumeurs

Mise à jour du 15/12/2019 À trois jours de la sortie du film en salle, nous mettons une dernière fois à jour ce récapitulatif de l'ensemble rumeurs et des fuites concernant le scénario de L'Ascension de Skywalker...


Informations encyclopédiques
Gardes de Jabba
Nom
Gardes de Jabba
Type
Organisation criminelle
Origines
Fonctions
Garde de Jabba, missions diverses

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
18 500


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.