Star Wars - BOINC - calcul partagé

Ordre Jedi


L'Ordre Jedi est un groupe constitué d'individus sensibles à la Force, dirigés par un Conseil Jedi, dont la création remonte à plusieurs millénaires sous l'Ancienne République

  L'Ordre Jedi, communauté ancienne respectée et admirée, repose sur des millénaires d'existence, traversant des centaines de générations. Sa création serait située vers -25 000 avant l'Empire sur la planète Tython. Les Jedi, protecteurs unifiés par leur croyance en la Force, sont issus d'une époque noble et civilisée de l'Histoire galactique. Les origines de l'Ordre Jedi ne sont pas connues avec exactitude, mais beaucoup de leurs histoires furent enregistrées dans des reliques connues sous le nom d'holocrons. Ces banques de données ne peuvent être activées et utilisées que par un manipulateur de la Force pour pouvoir se servir de tous les secrets qui y sont enfermés. Quelques holocrons Jedi rapportent que l'Ordre Jedi serait intimement lié au monde d'Ossus, même si l'on sait aujourd'hui que cet Ordre naquit d'un rassemblement d'érudits issus de plusieurs mondes qui étudiaient ce champ d'énergie appelé la Force. En combinant leur savoir et au fur et à mesure de nombreuses expériences, ces érudits finirent par maîtriser la Force, les premiers vrais Chevaliers Jedi apparaissant dans les siècles qui ont suivis la fondation de l'Ancienne République.

  Pendant des millénaires, le Code Jedi n'a cessé de se modifier. Par exemple, l'un de ces codes impose que chaque Maître Jedi n'aie qu'un Padawan à former, mais ceci ne fut pas toujours appliqué. Les Maîtres respectés du passé comme Arca Jeth d'Arkania, eurent plusieurs étudiants, tout comme les frères Ulic et Cay Qel-Droma et le Twi'lek Tott Doneeta. Il est probable que les événements qui découlèrent de ce code furent l'un des déclencheurs de la grande guerre contre les Sith, où beaucoup d'apprentis furent leurrés par le Côté Obscur et les promesses factices de la puissance des Sith pour se dresser fasse à leurs anciens maîtres.
  Tandis que le code peut être interprété de différentes façons, le noyau dur est le suivant :

Il n'y a pas d'émotion, il y a la paix.
Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance.
Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité.
Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie.
Il n'y a pas de mort, il y a la Force.


  Au temps où l'Ancienne République galactique prospère, les Jedi assurent le rôle de gardiens de la paix et de la justice. Utilisés comme médiateurs en cas de crises, les Jedi peuvent devenir de farouches guerriers, utilisant la Force pour régler un conflit. Par la suite, les sabres-laser entrent en service, et les Jedi deviennent des épéistes redoutés. Siégeant sur Coruscant, dans un gigantesque temple, symbole de leur puissance, l'Ordre Jedi regroupe, au plus fort de ses effectifs, plus de 10 000 Jedi à travers la galaxie. L'Ordre tout entier obéit au Conseil Jedi. Là siègent douze Maîtres Jedi, les plus puissants et les plus sages de l'Ordre, contemplant la nature étrange de la Force.

  Devenir un Jedi est certainement l'une des épreuves les plus compliquées qui soient. Tout d'abord, le taux de midi-chloriens doit être suffisamment élevé pour commencer une quelconque formation. Car sans ces minuscules forme de vie communiquant avec cette énergie, pas de symbiose réalisable avec la Force. L'entraînement Jedi exige un engagement total et une conscience rigoureuse. Du fait du risque potentiel énergétique engendrée par la Force, l'instruction d'un Jedi est strictement structurée et codifiée pour imposer une discipline ferme afin d'éviter une propagation et une perte du contrôle de soi. Seule une vingtaine de Jedi ne réussirent pas leur formation. C'est avec le plus grand regret que l'Ordre Jedi identifie ces prétendants comme étant les Vingt Egarés. Un Jedi qui échoue dans sa formation peut devenir une menace très sérieuse. Le Côté Obscur de la Force se manifeste rapidement sur des étudiants impatients, qui sont leurrés par des chimères, ce qui entraîne des conséquences dévastatrices.

  Pour éviter tout risque, les Jedi repèrent les futurs candidats, les identifient et les font rentrer dans l'Ordre en bas âge. Une des méthodes de détection les plus utilisée est le prélèvement de sang qui permet de voir le taux de midi-chloriens dans leur circulation sanguine. Un futur Jedi commence à s'exercer dans la petite enfance. Tout lien avec la vie antérieure est coupé, ne laissant que pour seule famille, l'Ordre et ses membres. À cette première partie de la formation, un Maître instruit à des petits groupes d'élèves. A l'approche de l'âge adulte, l'étudiant a le droit de suivre un Maître dans ses déplacements pour suivre l'enseignement prodigué. Il devient alors Padawan. Selon le Code Jedi, un Maître Jedi ne peut avoir plus d'un Padawan à la fois. Lors de la fin de la formation, le Padawan doit subir de nouvelles épreuves avant de monter au rang de Chevalier.

  Au-dessus de Chevalier, existe le rang de Maître Jedi, réservé à ceux qui montrent leurs capacités à former de futurs Jedi. C'est à ce niveau que se compose le Conseil. Il est impossible de voir un Chevalier Jedi au Conseil. Seule exception à cette règle millénaire : le Chevalier Jedi Ki-Adi-mundi, dont la sagesse et les talents lui permettent de siéger parmi les Maîtres. De plus, seul le Conseil a le droit de s'entretenir avec les hauts dirigeants de la République. La tunique Jedi, simple d'apparence, permet d'effectuer d'amples mouvements, et de dissimuler divers objets. Leur arme de prédilection, le sabre-laser, est une arme raffinée et élégante mais mortelle dans les mains d'un utilisateur expérimenté.

  Les ennemis de toujours des Jedi sont les Sith. Ces personnes qui rejettent les règles établies par l'Ordre utilisent le mauvais penchant de la Force, le Côté Obscur. L'Ordre Sith trouvant son origine dans la déchéance du premier Jedi Noir, Xendor, a abandonné les préceptes de la connaissance et de la défense pour s'en servir en tant qu'arme de destruction. En l'an -1000, lors de ce que l'on a appelé les Nouvelles Guerres Sith, les Jedi finirent par vaincre la horde des Sith. Pensant avoir réussi à balayer l'Ordre maléfique, les Jedi ne prirent pas garde qu'un Sith avait survécu. Cette renaissance soudaine d'une menace Sith eut lieu lorsque deux Jedi, le Maître Jedi Qui-Gon Jinn et son Padawan Obi-Wan Kenobi, affrontèrent le Chevalier Sith Dark Maul lors de la Bataille de Naboo. Cette menace fut éliminée, mais Qui-Gon Jinn y laissa la vie. Malheureusement, les nouvelles doctrines des Sith - un maître, un apprenti - empêchèrent de savoir qui ils avaient éliminé.

  Pendant une décennie, il n'y eut aucun signe physique d'un quelconque Seigneur Sith, faisant croire à tous que la menace étaient finalement éradiquée. Malheureusement, un enchaînement d'événements compromettants, menaces séparatistes dans la galaxie, force militaire illégale de la Confédération, jouèrent en la faveur de l'Ordre Sith. L'influence des Jedi finit par faiblir. Lors de la Guerre des Clones, sur Géonosis, 200 Jedi furent réquisitionnés pour gagner la guerre. Le Conseil prenant la menace très au sérieux, décida également de participer au conflit. La majeure partie des Jedi envoyés au combat furent malheureusement tués. Puis une chose que l'Ordre ne vit pas arriver arriva. Le sénateur Palpatine, élu Chancelier, s'octroya les pleins pouvoirs et s'autoproclama Empereur. Son nouveau gouvernement, l'Empire, éradiqua les Jedi, par l'entremise d'un très puissant Seigneur Noir, Dark Vador, l'apprenti de l'Empereur. La galaxie entra dans la plus grande guerre civile de tous les temps, connue simplement sous le nom de Guerre Civile Galactique. Les Jedi furent exterminés. Quelques Jedi, une poignée, survécurent. Parmi eux se trouvaient le Chevalier Obi-Wan Kenobi et le Maître Yoda. Ces deux Jedi se séparèrent dans l'espoir de trouver un Jedi de la nouvelle génération qui pourrait être formé et se dresser face à l'Empereur et son apprenti. Alors apparut Luke Skywalker. Malgré que Luke soit déjà un jeune adulte, il reçut les bases, grâce à sa capacité, héritée de son père, de percevoir la Force. Mais une grande partie des talents du jeune Padawan, était tout de même issu de lui-même. Luke Skywalker marqua de nombreuses victoires faces à l'Empire, mettant partiellement le puissant Dark Vador en échec. Grâce au courage et à la volonté de Luke, Vador redevint Anakin, et ensemble ils vainquirent l'Empereur.

  Sous l'impulsion de Luke Skywalker, onze ans après la Bataille de Yavin, les Jedi commencèrent à refaire surface. Alors Luke, quatorze ans après, restaura l'Ordre Jedi, qui pour l'instant était l'Académie Jedi. Siégeant pour le moment sur Yavin IV, Luke réussit à avoir une centaine de Jedi formés. Du fin fond de la galaxie apparut alors une nouvelle menace : les Yuuzhan Vong. Malgré des batailles acharnées et des pertes astronomiques, les Jedi étaient constamment repoussés, malgré le soutien, quelquefois précaire, de la Nouvelle République. Coruscant venant de tomber, les Jedi sont maintenant seuls pour se sauver eux-mêmes, la Nouvelle République, la galaxie et la vie-elle-même.

  
Le rang de Chevalier Jedi :

  Les Chevaliers Jedi furent pendant des centaines d'années les gardiens de la paix et de la justice. Ils furent toujours présents aux côtés de l'Ancienne République et étaient d'une certaine façon le bras armé de l'Ordre Jedi. Le rang de Chevalier succède à celui de Padawan : le Jedi a reçu une longue formation au cours de laquelle il a pu démontrer ses possibilités avec la Force et sa dextérité au sabre. Avant d'être des guerriers, les Jedi étaient un groupe scientifique et philosophique qui étudiait avec beaucoup d'intérêt cette énergie qui pouvait se ressentir partout dans la galaxie. Le temps s'écoula et les connaissances sur la Force s'affinèrent : les Jedi se regroupèrent dans un Ordre unique et décidèrent d'utiliser cette énergie pour protéger l'Ancienne République. Mais avant d'utiliser leurs armes, les Jedi tentaient toujours de régler un conflit par des discussions entre les belligérants. Contrairement à une idée reçue, beaucoup de querelles purent être réglées par la voie diplomatique. Les Jedi faisaient également très attention à ne pas influencer le débat ni à se servir de la Force pour trancher pour tel ou tel parti.

  Les Chevaliers Jedi furent de plus en plus présents auprès de l'Ancienne République à cause de la Grande Guerre de l'Hyperespace et la Grande Guerre des Sith. Mais l'Ordre Jedi s'est fortement isolé du reste des citoyens de la République. La série de règles formant le Code Jedi a également ralenti l'évolution de l'Ordre, stagnant depuis au même point. Lorsque le sénateur Palpatine fut élu comme Chancelier puis s'autoproclama Empereur et dissolu le Sénat, il décida d'éradiquer les Jedi qui l'empêcheraient de diriger l'Empire nouvellement formé. Sa purge fut presque un succès, mais quelques Jedi survécurent au massacre : parmi les plus connus furent Anakin Skywalker - bientôt transformé en Sith par Palpatine -, Obi-Wan Kenobi et Yoda. Mais les efforts de Palpatine n'éliminèrent pas non plus les candidats potentiels comme Luke Skywalker, Leia Organa ou Streen. Lors de l'intronisation de Palpatine, la galaxie comptait quelque 10.000 Jedi ; lorsque Luke Skywalker bâtit le Nouvel Ordre Jedi, ils étaient environ 100. Mais cela ne fut pas suffisant quand les Yuuzhan Vong débarquèrent dans la galaxie.

  Le nombre de Chevaliers Jedi qui étaient encore en vie pour affronter les Vong chuta à 50, et une bonne partie des survivants étaient des jeunes Padawans encore en formation. Les envoyer au combat aurait été un massacre à sens unique. Mais les Chevaliers Jedi malgré leurs faibles effectifs redéfinirent leur approche de la Force. Luke Skywalker commença à percevoir la Force non pas comme des côtés, mais comme un Tout. Luke voulait redonner une place à la méditation, et s'éloigner du rôle trop guerrier que l'Ordre avait pris ses dernières années. La République en avait fait des forces spéciales qui devaient intervenir sur tous les conflits et régler tous les problèmes. De ce fait, l'Ordre stagnait, enclavé dans son Code. Après le conflit contre les Vong, Luke Skywalker choisit Ossus, la planète sur laquelle les premiers Jedi perçurent la Force, pour rebâtir son Nouvel Ordre et en confia la direction à Tionne et Kam Solusar.


Le rang de Maître Jedi :

  Les Maîtres Jedi représentent un idéal au sein de l'Ordre que tous souhaitent atteindre. Les Maîtres Jedi représentent le rang le plus élevé au sein de l'organisation, choisis à travers plusieurs critères. Pendant longtemps toutefois, l'attribution de ce titre n'avait pas de clarification précise, les détails l'entourant étaient flous. La manière la plus courante pour devenir un Maître était de former un étudiant Jedi et de le prendre comme Padawan, une sorte d'apprenti qui poursuivra sa formation de manière personnalisée auprès d'un vétéran. De nombreux Jedi sont passés par cette voie, citons par exemple Obi-Wan Kenobi qui fut le padawan de Qui-Gon Jinn. Mais ce n'était pas la seule manière d'évoluer hiérarchiquement : si un individu dans l'Ordre Jedi se montrait particulièrement exemplaire, le Conseil Jedi pouvait lui attribuer ce titre honorifique. La maîtrise de la Force était également un élément de sélection, mais finalement le Conseil Jedi n'a jamais réellement classifié cela, et a laissé toujours un vide sur l'élection des Maîtres.

  Lors des premières années de l'Ordre, il n'était pas rare de voir un Maître entouré de deux, trois voire quatre ou cinq padawans. A l'époque, il y avait une formation presque "industrielle" des Jedi afin de pouvoir répondre aux demandes de l'Ancienne République : assurer la sécurité et maintenir la paix dans la galaxie. Après la Bataille de Ruusan pourtant, le Conseil Jedi décida - à l'instar de l'Ordre Sith - de limiter la formation à la relation entre un Maître et un apprenti. Cette restriction perdura jusqu'à la chute de l'Empire, avant que Luke Skywalker fonde le Nouvel Ordre Jedi. Dans les heures sombres de l'histoire de la galaxie, de nombreux Maîtres Jedi furent tués par la purge de Palpatine. Bien que plusieurs Jedi survécurent, seul le Maître Jedi Yoda était encore en vie de manière officielle. Yoda, le dernier Maître connu, prit comme dernier apprenti un certain Luke Skywalker qui fut formé durant un temps ; après la mort de Yoda, il devint une forme spectrale, comme Obi-Wan ou encore Anakin Skywalker. Aucune explication scientifique n'a jamais pu expliquer ces fantômes venus d'on ne sait où. Certains avancent que ces Jedi réintégrèrent la Force mais étaient tellement puissants qu'ils pouvaient en rejaillir et apparaître là où ils le voulaient. Une autre particularité fut la disparition physique de certaines dépouilles de Maîtres Jedi : là encore, personne n'a pu amener une explication sensée.

La plus haute instance de l'Ordre, le Conseil Jedi :

  Jusqu'au début de la Guerre des Clones et la Chute de l'Ancienne République, le Conseil Jedi, plus haute instance de l'Ordre Jedi, était composé de douze personnes, douze Maîtres Jedi. Ces Jedi devaient, dans la tâche qui leur étaient allouée, guider la politique de l'Ordre Jedi, composé à son apogée de pas moins de 10 000 Jedi. Leur salle est à la fois grandiose et simple, mélangeant une dualité entre la somptuosité de la Force et le choix de vivre de manière simple, de façon presque identique à des moines. La salle se situe sur l'un des quatre piliers majeurs entourant la tour principale et de là, les membres de ce conseil pouvait contempler à loisir Coruscant et débattre en eux. Pour ne pas bloquer toutes les décisions, les acteurs du conseil étaient divisés en trois groupes : Il y avait les membres à vie qui, comme leur nom l'indique, une fois intégrés au Conseil, pouvaient rester au Conseil jusqu'à la fin de leur vie. Ils étaient au nombre de cinq. Bien sûr, ils avaient la possibilité de quitter leur fonction à tout instant : à ce moment là, le Conseil votait pour élire un nouveau membre à vie.

  Toutefois les démissions étaient très rares, les Jedi élus à ce rang étaient conscients de l'importance du rôle qu'on leur donnait et ils faisaient au mieux pour remplir leur fonctions. Lors de la Bataille de Naboo les membres de l'époque étaient : Mace Windu, Yoda, Oppo Rancisis, Plo Koon et Yarael Poof. Ensuite venaient les membres à long terme. Ils étaient quatre : Eeth Koth, Even Piell, Depa Billaba et Saesee Tiin. Ces membres pouvaient également démissionner s'ils le souhaitaient mais comme ils étaient élus avec un mandat limité, c'était également très peu probable qu'un Maître Jedi décide de quitter le Conseil. La durée de leur mandat était de plusieurs années. Enfin, les trois derniers Maîtres Jedi étaient choisis en tant que membres à court terme : Ki-Adi-Mundi, Yaddle et Adi Gallia. La durée de leur mandat était estimé entre plusieurs mois et quelques années. Avant de la Bataille de Géonosis, le Conseil effectua des changements dans ces membres : Coleman Trebor intégra les membres à vie puisque Yarael Poof fut tué. Le deuxième changement fut le suivant : Yaddle, tuée par une toxine, fut remplacée par Shaak Ti.

  Quand l'Empire émergea des décombres de l'Ancienne République, l'Empereur Palpatine s'attaqua aux Jedi en lançant une vaste purge. Le Conseil fut banni, les bâtiments rasés, les Jedi traqués. La plupart des membres du Conseil furent tués, sauf Yoda qui, grâce à son don de précognition, avait pu anticiper un avenir plus favorable pour la galaxie et avait choisi de survivre au lieu de mourir au combat. L'existence du Conseil Jedi ne fut redécouvert que bien plus tard par Luke Skywalker ; ce dernier effectuait des recherches afin de rebâtir l'Ordre Jedi : ce serait un Nouvel Ordre. Néanmoins pendant de nombreuses années, même lorsque les Yuuzhan Vong s'attaquèrent à la galaxie, le Sénat s'opposa fréquemment aux propositions du Maître Jedi. Heureusement pour eux, lorsque Cal Omas prit le commandement de la Nouvel République il laissa carte blanche à Luke Skywalker pour bâtir son Conseil Jedi. Cal Omas respectait beaucoup les Jedi et dans ses heures noires, il valait mieux avoir un allié puissant contre les Vong. Ce nouveau Conseil fut alors bâti sur un schéma suivant : six Jedi et six représentants de la Nouvelle République.

Les catégories suivantes peuvent vous intéresser




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Ordre Jedi
Nom
Ordre Jedi
Nom original
Jedi Order
Type
Organisation religieuse ou philosophique
Origines
Fonctions
Défense de la paix galactique
Production de Véhicules & Vaisseaux
Production de Technologies

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
03/12/2012

Nombre de lectures
280 803


Note de la fiche
7 membres ont noté la fiche "Ordre Jedi" 4.5 sur 5

Noter cette fiche.

Fiches en relation

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire