Nationalistes d’Abridon


Les Nationalistes d’Abridon étaient les membres d’un mouvement de résistance issu de la première bataille d’Abridon, lorsque l’Empire Galactique prit violemment le contrôle de la planète.

  Les attaques de l'Empire sur divers mondes apportaient souvent son lot de "nuisibles", selon ses termes. À l'instar des Ruuliens, des Ewoks ou de tout autre peuple qu'il avait involontairement poussés à rejoindre l'Alliance Rebelle, le mouvement des Nationalistes d'Abridon naquit en écho de l'invasion impériale de la planète du même nom, quelques temps avant la bataille d'Endor.

  On ne sait pas trop de quoi était constitué le mouvement. D'après leur nom, l'on peut supposer des membres particulièrement patriotes. Peu de temps avant la première bataille d'Abridon, les Nationalistes étaient en effectifs squelettiques. Ils ne portaient d'ailleurs pas de nom, étant considérés avant tout comme des sympathisants rebelles plutôt que des résistants autonomes. Quelques représentants se trouvaient dans des lieux stratégiques, comme la base impériale qui fut capturée par la Rébellion, ainsi que dans les jardins gouvernementaux d'Abridon, un autre haut-lieu d'installation rebelle. Mais mal armés, ils ne jouèrent qu'un rôle symbolique et ne finirent la plupart du temps qu'en chair à canon.

Nationalistes d'Abridon

Deux sympathisants abridons, dans la base impériale capturée.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars - Force Commander


  Le mouvement s'était cependant particulièrement amplifié à la suite des défaites de l'Alliance et notamment de son départ, abandonnant la planète à son sort et au joug de l'Empire. Il est possible que des membres de l'armée locale fassent partie du mouvement, car il y régnait une certaine discipline militaire : il y avait des officiers et des uniformes aux couleurs orangées. De plus, les Nationalistes n'hésitaient pas à se battre ouvertement plutôt que d'effectuer des guérillas, le tout dans une certaine stratégie.

  Bien que leur armement restât très léger et peu efficace, il n'en était pas de même pour leur défense individuelle : les Nationalistes possédaient des armures qui minimisaient considérablement les dégâts que l'on pouvait leur infliger, ce qui rendait certains accrochages longs et difficiles : de chaque côté, l'armement n'était pas suffisamment puissant pour percer les défenses.

  Si on ne les vit que peu aux environs de la capitale abridon, du Centre Gouvernemental ou plus généralement des plaines, ils donnèrent cependant beaucoup de fil à retordre à l'Empire dans la ville de Sayan, la plus grande et importante cité de la planète. Pendant plusieurs mois, ils menèrent une lutte interminable contre les troupes impériales qui en furent au point de déplacer des véhicules blindés, comme des TB-TT et des TR-TT, ainsi que des unités aériennes, puis l'installation de tourelles et de plates-formes d'artillerie fixe à très longue portée pour tenter d'éradiquer le mouvement. En vain, les Nationalistes persistaient.

  Leur bataille fut, sans le savoir, un atout majeur pour l'Alliance. Profitant que l'Empire soit occupé dans une guerre qui mobilisait presque toutes ses troupes, un groupe de Rebelles put se frayer un chemin, même avec des véhicules lourds et spacieux, à travers les rues de Sayan au nez et à la barbe des Impériaux pour prendre possession des chantiers navals d'Abridon abritant de nouveaux prototypes de chasseurs A-Wings, qui allaient être d'une aide précieuse pour l'attaque de la seconde Étoile de la Mort.

Nationalistes d'Abridon

Des groupes de Nationalistes n'hésitaient pas à affronter plus fort qu'eux.
Image extraite du jeu vidéo Star Wars - Force Commander


  Si les Nationalistes avaient le même objectif que les Rebelles, à savoir combattre la domination impériale, ils n'étaient pas alliés pour autant. Il arrivait que des combattants croisent le groupe de l'Alliance, mais ils ne partageaient pas d'informations ensemble. Ils n'étaient intéressés que par la liberté de leur monde et semblaient particulièrement indépendants, cette lutte étant d'abord la leur.
  Bien que cela ne soit pas vérifié, on peut supposer que les Nationalistes d'Abridon avaient perdu une certaine confiance envers les Rebelles pour les avoir fait entrer, plus ou moins malgré eux, dans la Guerre Civile sans avoir pu les protéger lors de l'arrivée impériale. Ce qui expliquerait leur comportement neutre à leur égard.

  Lorsque les chantiers de Sayan furent repris par la Rébellion, l'Empire - qui avait déjà perdu énormément sur la planète - n'avait plus aucune raison de rester sur Abridon. Les troupes, traquées par les Nationalistes et les Rebelles, finirent par s'envoler ou se rendre. On ne sait ce qu'il advint du mouvement depuis, mais le système politique ayant été malmené lors de cette guerre, il est possible qu'il ait joué de son rôle militaire passé pour peser au sein du Gouvernement, si ce n'est pour y prendre place.


En savoir plus

  Les Nationalistes d'Abridon n'apparaissent que dans le jeu de stratégie Star Wars - Force Commander, lors de la première mission impériale sur la planète (Le Massacre d'Abridon) et la seconde rebelle (Rédemption sur Abridon, Suite).
  Ils ne disposent pas d'attaque secondaire et ne causent qu'un ou deux points de dégât aux unités d'infanterie, blindées et aux bâtiments, contrairement aux dix des soldats légers rebelles et Impériaux. Cependant, quel que soit le coup qu'ils reçoivent (blaster, obus ou même tir de TB-TT), ils prendront toujours 4 points de dégâts. Cette particularité a très certainement été programmée pour permettre des affrontements longs et donc tenir occupées les troupes impériales, lorsque le joueur doit se frayer un chemin dans Sayan sans attirer leur attention. Le joueur peut aussi ordonner à ses troupes d'attaquer les Nationalistes, bien que cela ne lui apporte aucun avantage ni une quelconque utilité.
Informations encyclopédiques
Nationalistes d’Abridon
Nom
Nationalistes d'Abridon
Type
Autre organisation
Origines
Fonctions
Lutte contre l'Empire
Recouvrance du gouvernement abridon

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/01/2017

Date de modification
01/01/2017

Nombre de lectures
488


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Force Commander

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.