Assemblée Galactique du Sénat de la République


Le Sénat était une assemblée de représentants des membres de la République, chargée de légiférer et administrer.

  Le plus gros dilemme pour un gouvernement d'ampleur galactique consiste à administrer des milliers de mondes séparés par des années-lumière, faire tenir ces territoires ensemble, les unifier et les protéger. L'organisme principal chargé de remplir ces fonctions était un Sénat, rassemblant des milliers de représentants des états membres.

I. Rôle et fonctionnement.

  L'Ancienne République étant à l'origine une démocratie, elle nécessitait que ses membres aient le droit d'être représentés. Ces représentants, élus par le monde, le système ou le secteur au nom duquel ils parlaient, étaient des Sénateurs, membres de l'Assemblée Galactique du Sénat de la République appelée plus couramment Sénat. Cette assemblée, dont la taille varia au fil des millénaires, siégeait sur Coruscant, dans la Grande Rotonde - ou Chambre - du Sénat.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

La Rotonde du Sénat en -19
Image extraite du DVD "Star Wars Episode III - La Revanche des Sith"


  La fonction principale d'un Sénateur, en plus de s'exprimer au nom de ceux qu'il représentait devant les plus hauts fonctionnaires de la République, était de légiférer. En assemblée, ils avaient le devoir de valider ou refuser les amendements à la Constitution de la République, de modifier des textes de loi, d'en supprimer d'autres. La plupart des projets de loi exposés à la Chambre du Sénat étaient proposés par des commissions spécialisées ou les différents Conseils et Ministères du gouvernement. Toutefois, chaque Sénateur avait le droit de réaliser ses propres propositions de lois, bien que ce nombre soit limité à deux par an et par personne en raison de leur nombre incroyable.

  Tout aussi important, le Sénat avait pour lourde tâche de permettre le fonctionnement de la République en élisant tous les quatre ans le Chancelier Suprême, qui cumulait les charges de Chef de l'Etat, Commandant Suprême des Armées et Président du Sénat. Par la même occasion, un Sénateur pouvait mettre aux voix une motion de censure à l'encontre de celui-ci. Il revenait également au Sénat d'entériner les déclarations de guerre ou de paix, de lancer la conscription en temps de conflit et, enfin, de défendre les intérêts de ses membres face à ses adversaires. Il fut souvent évident que ce dernier rôle coïncidait davantage avec celui de préserver les intérêts des Humains, la race dominante dans la Galaxie, que des autres populations.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Plusieurs membres de la famille Valorum furent élus Chancelier Suprême, dont Finis Valorum qui fut le dernier de sa lignée à occuper ce poste
Image extraite de la New Essential Chronology



II. Historique du Sénat.

A. Les débuts de l'Ancienne République.

  Le Sénat fut fondé environ 25.000 ans avant la Bataille de Yavin, en même temps de la République, regroupant alors un faible nombre de planètes membres. Chaque Sénateur représentait alors un seul et unique monde mais leur nombre explosa littéralement avec l'expansion quasi exponentielle de la République au fil des siècles. Le Sénat ne pouvait alors quasiment plus remplir ses fonctions, entravé par le nombre de ses représentants qui empêchait quasiment toute résolution de conflit ou débat.

  Les Sénateurs devinrent alors des représentants sectoriels, parlant au nom de cinquante systèmes habités. Ce nombre fut fixé afin d'éviter la formation d'Etats dans l'Etat avec des secteurs gigantesques au cœur de la République mais cette règle ne fut pas longtemps respectée. La colonisation de la Galaxie se poursuivant, ils se mirent à inclure de plus en plus de mondes et leur nombre augmenta jusqu'à ce que le Sénat se retrouve composé de millions de représentants.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

L'exploration galactique contribua à l'accroissement constant de la République
Image extraite de l'Essential Atlas


  Après le premier conflit entre Coruscant et Alsakan, 17.000 ans avant la Bataille de Yavin, la structure du Sénat fut encore modifiée pour donner lieu à deux assemblées distinctes : une pouvant siéger sur la capitale et une nécessitant d'avoir recours à des pétitions pour être entendue. Cette réforme précipita l'entrée de la corruption dans le système politique de la République, les Sénateurs mineurs n'hésitant pas à payer leurs "supérieurs" pour que leurs propositions gagnent de l'appui. Cinq millénaires plus tard, le Sénat réalisa l'une de ses actions les plus pro-humaines de toute la période d'expansion de la République en votant l'Ordonnance des Dépôts Régionaux pour protéger les nouvelles colonies humaines, baptisant d'innombrables mondes avec son abréviation : Ord Mantell, Ord Trasi

  Mille ans plus tard, le Sénat eut affaire à une série de coups durs avec le retour des Sith sur la scène galactique : Exar Kun, qui combattit son ancien Maître au sein même de la Rotonde de l'époque, Dark Revan, Dark Malak, Dark Traya, Dark Sion et Dark Nihilus portèrent chacun de rudes coups à la République et ses défenseurs, les Jedi. A l'issue de ces conflits, le Sénat déclara l'Ordre Sith comme étant une organisation illégale. Malheureusement, ils réapparurent encore une fois, marquant le début des Nouvelles Guerres Sith et de l'Age Sombre de la République. La situation devint si désespérée que le Sénat élut des Jedi au poste de Chancelier Suprême durant les quatre cents dernières années de la guerre, jusqu'à l'arrivée au pouvoir de Tarsus Valorum et la victoire finale de l'Armée de la Lumière à la bataille de Ruusan.

B. Les Réformes de Ruusan et la Guerre des Clones.

  Ayant constaté que les Jedi plongeaient toujours la République dans leurs propres conflits et son inefficacité au cours des derniers siècles, la menaçant de destruction même en temps de paix, le Chancelier Valorum lança les Réformes de Ruusan qui transformèrent la République et le Sénat. Dès lors, l'Ordre Jedi devait répondre de ses actes devant le Sénat, comme n'importe quel organisme de maintien de la paix.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Tarsus Valorum, le "père" des Réformes de Ruusan
Image extraite de l'Essential Atlas


  La répartition des postes au Sénat fut aussi totalement bouleversée. Les secteurs que représentaient les Sénateurs furent réduits au nombre de 1.024, dont la répartition était basée sur le nombre d'habitants. Ainsi, certains mondes du Noyau pouvaient encore prétendre à une voix pour eux seuls et non tout un système. En plus de ces secteurs, une voix était attribuée à des "constituants fonctionnels" de la République, des nations ou des espèces sans attaches.

En raison de la faible quantité de Sénateurs, du moins par rapport à certaines périodes de l'histoire de la République, la corruption progressa et les votes étaient de plus en plus monnayés. Ce phénomène empira encore 124 ans avant la Bataille de Yavin, lorsque les plus puissantes corporations furent intégrées par le Sénat à la liste des "constituants fonctionnels", incluant par exemple la Fédération du Commerce au rang des organisations autorisées à être représentées par un Sénateur.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Pendant la Crise de Naboo, Palpatine manipule la reine Amidala pour qu'elle dépose une motion de censure à l'encontre du Chancelier Valorum
Image extraite DVD "Star Wars Episode I - La Menace Fantôme"


  Trente-deux ans avant la Bataille de Yavin, le Sénat fut agité par un scandale : la Fédération du Commerce exerçait un blocus contre Naboo, en toute impunité, dont la Reine Amidala demandait la destitution du Chancelier Suprême Finis Valorum devant son incapacité à agir. Manipulés dans l'ombre par le Seigneur Sith Dark Sidious, les Sénateurs élurent un nouveau dirigeant à la tête de la République : Palpatine. Il s'avéra être un chef efficace et le seul homme capable de sauver le gouvernement galactique d'une sécession, ce qui conduisit le Sénat à voter l'extension de son second mandat jusqu'à résolution de la crise.

  Sans savoir à quoi les Sénateurs s'exposaient, ils poursuivirent leur accroissement des pouvoirs du Chancelier Suprême, lui conférant de plus en plus d'autorité alors que la crise dégénérait pour devenir la Guerre des Clones. Certains se sentirent inquiets devant ces changements mais ne gagnèrent guère plus que des accusations de traîtrise. Au fil des amendements, le Sénat perdait de son influence et, à la fin du conflit, ne fut guère plus qu'une assemblée destinée à approuver les choix de Palpatine, Empereur du nouvel Empire Galactique.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Palpatine se proclame Empereur
Image extraite de l'Essential Atlas


C. L'Empire Galactique et la restauration par la Nouvelle République.

  Cette déchéance du Sénat empira dans les années qui suivirent. La quasi-totalité des pouvoirs des Sénateurs fut confiée aux gouverneurs impériaux, les Moffs et Grands Moffs, reléguant la puissante assemblée à un rôle presque consultatif dans un État totalement centralisé. Finalement, peu de temps avant la Bataille de Yavin, Palpatine parvint enfin à dissoudre le Sénat, des représailles à retardement contre l'assemblée qui avait été incapable de museler les dirigeants de l'Alliance Rebelle : Bail Organa, Garm Bel Iblis, Mon Mothma et Leia Organa, qui agissaient sous couvert de leur immunité sénatoriale.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Les Moffs Denn Wessex, Wilhuff Tarkin et Marcellin Wessel en -19
Image extraite de l'article Republic HoloNet News Special Inaugural Edition 16:5:241 dans l'Insider #84


  Pourtant, le Sénat refit surface après la Bataille d'Endor, lorsque la Nouvelle République fut officiellement instaurée. Le jeune gouvernement réussit à s'emparer de Coruscant après plusieurs années de guerre et les Sénateurs des États membres purent à nouveau siéger dans la Rotonde où ils retrouvèrent leur rôle initial.

  Ils durent essentiellement travailler à restaurer un gouvernement légitime tout en poursuivant la lutte contre l'Empire, ou ce qu'il en restait après la mort du Grand Amiral Thrawn et de l'Empereur Ressuscité qui causèrent tous deux de lourds dégâts à leur adversaire. Pour cela, Mon Mothma devint la première Présidente de la Nouvelle République, élue par le Sénat, jusqu'à ce qu'une tentative d'assassinat la poussa à quitter ses fonctions. Sous la conduite du Chef d'État suivant, Leia Organa Solo, le Sénat devint un lieu de débats aussi interminables que violents concernant ses motivations, ses décisions et même son ascendance.

  Tandis que le nombre de Sénateurs s'accroissait de jour en jour, d'une manière similaire à la période d'expansion de l'Ancienne République du fait de l'afflux de membres, certains semèrent la discorde dans la Chambre en se vendant à l'ennemi, notamment lors de la Crise de la Flotte Noire. Les Sénateurs se divisèrent sur l'idée de déclarer la guerre aux Yevethas mais finirent par s'unirent après une erreur tactique de leur adversaire, se réjouissant plus tard de la victoire de la Nouvelle République.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Le Grand Hall du Sénat peu après l'attentat de Kueller
Image extraite de l'Essential Chronology


  Peu après, le Sénat fut ravagé par les actions de Kueller qui déclencha des explosions au sein même du Grand Hall du Sénat, tuant de nombreux élus et endommageant gravement le bâtiment ce qui obligea l'assemblée à changer de lieu de réunion. Deux ans plus tard, les débats au sein du Sénat prirent une ampleur sans précédent : avec la découverte de l'implication des Bothans dans la destruction de Caamas, les États membres se dressèrent les uns contre les autres, profitant de ce sujet pour régler leurs différents et menaçant la fragile République de guerre civile.

  La crise se régla lorsque le Document de Caamas fut retrouvé par Luke Skywalker, évènement suivi de peu par une déclaration de paix officielle entre les Vestiges de l'Empire et la Nouvelle République, représentés respectivement par l'Amiral Gilad Pellaeon et le Président Ponc Gavrisom. Le Sénat, dispensé de la gestion d'un conflit, put reprendre ses travaux de législation et administration. Vingt-cinq ans après la Bataille de Yavin, le Sénat élu Borsk Fey'lya au poste de Chef de l'Etat, à temps pour affronter la pire crise depuis le retour de Palpatine : l'invasion des Yuuzhan Vong.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

Signature historique de la paix entre la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire
Image extraite de l'Essential Atlas


  Initialement, les Sénateurs refusèrent de croire à la réalité de la menace représentée par les extragalactiques et mirent des bâtons dans les roues des militaires qui se méfièrent de plus en plus de leurs politiciens. Ce ne fut qu'après la chute de Dantooine qu'ils se rendirent à l'évidence et acceptèrent de déclarer la guerre aux envahisseurs. Quelques mois plus tard, Obroa-Skai et de nombreux mondes tombèrent, ce qui plaça la Nouvelle République dans une situation intenable et contraint les Sénateurs à voter un ordre de conscription universelle. Moins de deux ans plus tard, Coruscant tombait aux mains des Yuuzhan Vong. Un grand nombre de Sénateurs en réchappa, la plupart ayant quitté la planète plus tôt, et se réfugia sur Mon Calamari qui devint la nouvelle capitale du gouvernement en exil.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

La chute de Coruscant
Image extraite du The New Jedi Order Sourcebook


D. L'Alliance Galactique.

  Après quelques mois de répit, gagnés chèrement par Wedge Antilles et ses hommes lors de la Campagne de Borleias, et une tentative de coup d'état, des élections furent organisées. Grâce au soutien discret et habile de Lando Calrissian et Talon Karrde, les votes des Sénateurs furent largement en faveur de Cal Omas qui devint le nouveau Chef d'Etat de la Nouvelle République. Il ne conserva pas ce titre bien longtemps car, juste après la Bataille d'Ebaq IX, il rédigea la constitution de la nouvelle Fédération Galactique d'Alliances Libres et allégea l'importance du Sénat dans le pouvoir exécutif.

  Ainsi, le Sénat n'eut guère plus qu'à gérer le gouvernement en exil jusqu'à la fin de la guerre et son retour dans le Noyau, tout d'abord sur Denon puis sur Coruscant. L'assemblée sénatoriale n'accomplit guère autre chose que de voter des projets de lois au cours des années suivantes et gérer la reconstruction d'une Galaxie dévastée, reconduisant plusieurs fois Cal Omas dans ses fonctions, jusqu'à la Seconde Guerre Civile Galactique.

  A l'insu de tous, Jacen Solo inclut un amendement à la constitution dans les projets à valider par le Sénat, ce qui lui permit de réaliser un coup d'Etat parfaitement légal avec le concours de l'Amirale Cha Niathal. Le Sénat retrouva son rôle de législateur à la fin du conflit et vit certaines de ses fonctions changer des décennies plus tard, lorsque l'Alliance Galactique fut dirigée non par un Chef d'Etat mais par un Triumvirat. Mais ce nouveau pouvoir exécutif ne sut prévenir la chute de l'Alliance face au Nouvel Empire Galactique, cent ans après la Guerre des Yuuzhan Vong, et le Sénat fut très certainement encore une fois dissout par l'Empereur.

Assemblée Galactique du Sénat de la République

L'Amirale Cha Niathal, qui co-dirigea l'Alliance Galactique avec Jacen Solo (alias Dark Caedus) durant la Seconde Guerre Civile Galactique
Image extraite de l'Essential Atlas



Actualités en relation

Holonet : 6 fiches complètement réécrites !

En début de mois nous vous avions proposé un groupe de fiche spécial Star Wars Episode VIII pour bien commencer l'année scolaire, il était temps pour nous de revenir en cette fin de mois pour vous proposer...


Holonet : 12 nouvelles fiches inspirées des comics

Décidément on ne l'arrête plus ! Après le mois spécial JDR, proposé le mois dernier, Boba Hett revient à la charge avec 12 nouvelles fiches sur le thème des comics avec un peu d'Empire des...


Delcourt : Sortie de Chevaliers de l'Ancienne République T09

Sortie aujourd'hui même de Chevaliers de l'Ancienne République T09, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 15/11/2017. Description officielle : Après avoir libéré Jarael de l'emprise de...


The Old Republic : Les nouveautés à venir cet automne

Après la mise à jour 5.4 sortie il y a un peu plus d'un mois, Bioware vient de présenter les différentes nouveautés qui attendent The Old Republic cet automne. Sans plus attendre, voici le calendrier de...


Star Wars Rise to Power : Un nouveau jeu mobile annoncé !

Nous l’avions un peu vu venir le mois dernier, Lucasfilm vient d’annoncer un tout nouveau jeu mobile intitulé Star Wars : Rise to Power. Édité par Electronic Arts (à qui l’on doit déjà le jeu mobile tactique Galaxy of...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Assemblée Galactique du Sénat de la République
Nom
Assemblée Galactique du Sénat de la République
Nom original
Senate
Autre(s) nom(s)
Sénat Galactique
Type
Organisation gouvernementale
Origines
Assemblée Galactique du Sénat de la République
Fonctions
Légiférer et administrer

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
30/01/2010

Date de modification
09/02/2016

Nombre de lectures
22 769


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dark Bane #1 : La Voie de la Destruction
  • Dark Bane #2 : La Règle des Deux
  • Épisode I : La Menace Fantôme (roman)
  • Épisode II : L'Attaque des Clones (roman)
  • Épisode III : La Revanche des Sith (roman)
  • Épisode IV : Un Nouvel Espoir (roman)
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 1 : La Tempête approche
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 2 : Le Bouclier Furtif
  • La Crise de la Flotte Noire, Vol. 3 : Le Défi du Tyran
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 1 : L'Héritier de l'Empire
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 2 : La Bataille des Jedi
  • La Croisade Noire du Jedi Fou, Vol. 3 : L'Ultime Commandement
  • La Main de Thrawn, Vol. 1 : Le spectre du passé
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur
  • La Nouvelle Rébellion
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 01 : Vecteur Prime
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 02 : La Marée des Ténèbres I : Assaut
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 03 : La Marée des Ténèbres II : Naufrage
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 04 : Les Agents du Chaos I : La Colère d’un Héros
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 06 : Point d'équilibre
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 09 : Etoile après Etoile
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 11 : Derrière les Lignes Ennemies I : Le Rêve Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 12 : Derrière les Lignes Ennemies II : La Résistance Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 14 : La Voie Du Destin
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 15 : L'Hérétique de la Force I : Les Vestiges de l'Empire
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 16 : L'Hérétique de la Force II : Les Réfugiés
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 17 : L'Hérétique de la Force III : Réunion
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 18 : L'Ultime Prophétie
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • Legacy of the Force 05 : Sacrifice
  • The Essential Atlas
  • The New Essential Chronology

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.