Abeloth


Abeloth était une entité millénaire du Côté Obscur qui fut enfermée dans la Gueule. Sa libération fit trembler le Nouvel Ordre Jedi et la galaxie.

  Abeloth était une créature qui se nourrissait du Côté Obscur. Son âge, bien qu'inconnu, était estimé à environ une centaine de milliers d'années. Devenue dangereuse, Abeloth fut enfermée par Ceux de la Famille dans la Gueule. Et quand la galaxie entrait en guerre, Abeloth se réveillait pour détruire l'ordre établi et en instaurer un nouveau. Elle se confronta notamment au Nouvel Ordre Jedi de Luke Skywalker de 43 ap. BY à 44 ap. BY pour finalement être partiellement vaincue.

I. L'apparition d'un monstre [haut]



Note du rédacteur : L'origine d'Abeloth ayant été racontée par les Killiks à Raynar Thul en 44 ap. BY, il se peut que que l'histoire ait été sujette à interprétations, et quelque peu modifiée par la conscience collective des Killiks.  

  Au début de sa vie, Abeloth était une servante humaine dévouée à Ceux de la Famille : le Père, qui représentait l'équilibre de la Force, le Fils, qui incarnait le Côté Obscur, et la Fille, qui symbolisait le Côté Lumineux. Abeloth se fit rapidement apprécier par les trois de la Famille qui semblaient être en quelque sorte l'aboutissement des Célestes. Elle s'amusait avec les enfants, les Architectes de la galaxie, sous le regard bienveillant du Père. Elle parvenait même à canaliser l'énergie obscure du Fils à des fins utiles. Seulement, au fur et à mesure que le temps passait, Abeloth vieillissait, alors que le Père, le Fils et la Fille avaient toujours la même apparence. Elle brava alors l'interdit en se baignant dans le Bassin de la Connaissance et en buvant l'eau de la Fontaine de Pouvoir. Le Père tenta de l'en empêcher, en vain. Les tensions s'accrurent entre les Architectes et le Père : et pendant ce temps, Abeloth se transformait. La servante était devenue la Mère et ses pouvoirs grandissaient. Elle se rapprocha du Fils et du Côté Obscur. Son physique changea également : ses cheveux blonds devinrent rêches. Ses yeux se transformèrent en de sombres cavités au fond desquelles brillait une lumière mystérieuse. Sa bouche était telle une fente et s'étirait d'une oreille à l'autre. De ses bras jaillissaient des tentacules. Abeloth n'avait plus rien d'humaine.

  Le Père, le Fils et la Fille l'enfermèrent alors : les Architectes ne supportaient pas de voir Abeloth détruire les civilisations qu'ils avaient mis tant de temps à bâtir. Ils appelèrent leur Mère la Porteuse de Chaos : à chaque fois que la galaxie était en guerre sur une période conséquente, l'entité du Côté Obscur se réveillait et détruisait l'ordre établi pour en instaurer un nouveau. Les Architectes sollicitèrent alors les Killiks qui construisirent des édifices géants pour retenir Abeloth : les stations Centerpoint et Sinkhole en faisaient partie. A partir de ce moment, les conflits d'ordre galactique opposant les Sith aux Jedi se multiplièrent : depuis le premier Empire Sith, les affrontements s'enchainèrent presque sans interruption pendant plusieurs millénaires. De part sa nature même, la libération d'Abeloth semblait imminente.  

  Puis vint une époque bien particulière : au moment de la Guerre des Yuuzhan Vong, les jeunes apprentis Jedi du Nouvel Ordre de Luke Skywalker furent conduits en sécurité dans la Gueule. Malheureusement pour eux, c'était là que se trouvait enfermée Abeloth. Sentant la présence d'être sensibles à la Force, la Porteuse de Chaos sema quelque chose en eux qui se réveillerait le moment venu. Une douzaine d'années plus tard, en +40, la Seconde Guerre Civile Galactique éclata. Le Chevalier Jedi Jacen Solo, devenu Dark Caedus, avait arpenté la galaxie afin de comprendre les multiples manières qu'il existait d'appréhender la Force. Jacen Solo mit à profit son entraînement et sa formation auprès de la Dame Noire Lumiya pour empêcher une vision qu'il avait eue de se réaliser. Pour cela, il manipula et altéra le Courant de la Force, ce qui eut pour effet de réveiller Abeloth. Puis la station Centerpoint fut détruite au cours d'une terrible bataille. Abeloth était désormais libre. Depuis la Gueule, la Porteuse de Chaos commença à étendre son pouvoir lentement. Si bien que deux ans après la fin de la Seconde Guerre Civile Galactique, en 43 Ap. BY, les Jedi qu'elle avait touchés dans la Force durant la Guerre des Yuuzhan Vong reçurent son appel et tentèrent de la retrouver. Ces Jedi - Valin et Jysella Horn, Natua Wan, Bazel Warv pour ne citer qu'eux - furent considérés comme fous par leurs proches, frappés d'une psychose soudaine inexplicable.

  Pendant que le pouvoir d'Abeloth croissait, et à un moment indéterminé entre la Guerre des Yuuzhan Vong et la Seconde Guerre Civile Galactique, la Porteuse de Chaos s'empara du corps de Callista, une Jedi de l'Ancienne République qui avait été l'amante du Grand Maître Luke Skywalker. Prendre le contrôle d'une personne était l'une des nombreuses facultés d'Abeloth. Elle pouvait absorber plusieurs corps et donc se retrouver à plusieurs endroits dans la galaxie au même moment.

  Ayant retrouvé ses pouvoirs et ayant une enveloppe charnelle résistante, Abeloth entama la mission qui était désormais sa "raison de vivre". Le Père, le Fils et la Fille s'étaient entretués sur Mortis lors de la visite d'Anakin Skywalker et d'Obi-Wan Kenobi durant la Guerre des Clones. La Porteuse de Chaos allait maintenant tout faire pour constituer une nouvelle Famille. Et Luke Skywalker allait devenir le nouveau Père... Pour réussir cette ambitieuse quête, Abeloth avait besoin de serviteurs. Et les Sith de la Tribu Perdue de Kesh étaient d'excellents candidats : coupés du monde et nombreux, ils se soumettraient à elle. Abeloth appela alors à travers la Force Vaisseau. La sphère de méditation Sith vola alors jusque dans la Gueule, conduisant ainsi un contingent de Sith à la rencontre d'Abeloth...

Abeloth

Abeloth la Porteuse de Chaos, sans avatar.
Image extraite de Star Wars Galaxy Series 6.


II. Rencontre avec la Tribu Perdue des Sith [haut]



  Abeloth attira à elle, dans son repaire caché dissimulé au milieu des trous noirs dans la Gueule, le Croisé Eternel. Son équipage était constitué de Sith de la Tribu Perdue qui poursuivaient la sphère de méditation Sith Vaisseau depuis Kesh. Abeloth utilisa la Force pour les conduire jusqu'à elle afin de les soumettre à sa volonté. Son immense pouvoir rendait vivantes les plantes de sa planète cachée qui dévorèrent vivants plusieurs Sith. La Porteuse de Chaos, ayant investi le corps de Callista, se présenta à ses visiteurs sous l'apparence d'une belle jeune femme à la chevelure blonde et aux yeux gris. Elle piégea un Seigneur Sith du nom de Yuvar Xal et neutralisa son apprenti, Ahri Raas, qui venait à son secours. Enfin, elle immobilisa Vestara Khai : une fois certaine qu'elle n'allait plus être attaquée, Abeloth se présenta convenablement.

  La Porteuse de Chaos resta volontairement vague sur ses origines. Elle confia être coincée sur cette planète sauvage depuis trente ans, date correspondant à peu près à la dernière apparition connue de Callista. Afin de profiter de la compagnie des Sith, elle leur dissimula la présence de Vaisseau. Mais quelques jours après leur rencontre, Olaris Rhea, la Maîtresse de Vestara Khai, déclara qu'il était temps de rentrer sur Kesh, même sans Vaisseau. Mais Abeloth ne pouvait pas les laisser partir. Elle avait besoin d'eux pour sa mission. Aussi, elle libéra Vaisseau de son emprise pour attirer l'attention des Sith et retarder leur départ. Profitant de l'effervescence générale, elle tendit un piège mortel à Dame Rhea, celle qui avait donné l'ordre de rentrer sur Kesh. Mais la Dame Sith fut sauvée par Vestara. La jeune adolescente avait vu clair dans son jeu : elle pouvait désormais la voir, telle qu'elle était réellement. Une créature humanoïde hideuse, déformée par le Bassin de la Connaissance, aux appendices tentaculaires, aux longs cheveux rêches, et à la bouche fendue d'une oreille à l'autre. Ses yeux étaient deux points lumineux perdus au fond de sombres cavités. Mais il était trop tard pour Vestara de toute façon car Abeloth avait déjà pris le contrôle de tous les autres Sith.  

  La Porteuse de Chaos attendit plusieurs jours et manipula les Sith de manière à ce qu'il tombe dans les pièges de ses plantes carnivores. Quand il n'en resta plus que quinze, elle décida qu'il était temps de capturer Luke Skywalker. Le Grand Maître des Jedi allait devenir le Père de sa nouvelle Famille, et cela tombait bien car Callista, son enveloppe charnelle, avait jadis été son amante. Abeloth profita des tensions qui existaient entre Olaris Rhea et Yuvar Xal pour leur suggérer de capturer les Skywalker plutôt que de les tuer. Et pendant qu'elle soumettait Yuvar Xal à sa volonté, elle ne prêta pas attention à Vestara, qui venait de libérer Olaris Rhea de son emprise. Abeloth laissa filer ses serviteurs Sith qui allaient capturer les Skywalker pour elle. Pendant ce temps, elle demeura sur sa planète avec Vaisseau. Mais ce qu'elle ne savait pas, c'est que pendant le trajet jusqu'à la Station Sinkhole où se trouvaient les deux Jedi, Olaris Rhea allait libérer tous les Sith de son emprise.  

  La Porteuse de Chaos se retrouva seule pendant quelques semaines. Mais elle ne demeura pas inactive. Au plus profond de la Gueule, elle retrouvait des forces et déchaînait son pouvoir qui s'insinuait dans les esprits des Chevaliers Jedi et qui les rendait fous. Du moins, pour ceux qui ignoraient ce qui leur arrivait. Car en réalité, ils ne cherchaient qu'à rejoindre Abeloth, mais étaient arrêtés bien avant. Seff Hellin, Valin et Jysella Horn s'étaient déjà "éveillés". Le pouvoir de la Porteuse de Chaos s'étendit jusqu'à Yaqeel Saav'etu, Natua Wan, Bazel Warv et trois autres Jedi encore. Mais le plus prometteur était à venir...

III. Raid dans la Gueule [haut]



  Plusieurs semaines après sa rencontre avec les Sith de la Tribu Perdue, Abeloth se libéra complètement de ses chaines : tout d'abord la station Centerpoint avait été détruite durant la Seconde Guerre Civile Galactique. Ensuite, la Porteuse de Chaos avait désormais retrouvé assez de force pour détruire la Station Sinkhole, le deuxième artefact des Architectes de la Famille qui la maintenait prisonnière. A quelques jours près, elle sentit dans la Force Luke Skywalker qui s'approchait de la Gueule. Abeloth prit plaisir à s'immiscer dans ses rêves en se faisant passer pour sa défunte femme Mara Jade Skywalker.

  Le souhait d'Abeloth était de reconstruire la Famille, et Luke Skywalker deviendrait le nouveau Père. En plus, la Porteuse de Chaos avait investi le corps de Callista, l'ancien amour du Grand Maître Jedi : tous les ingrédients étaient réunis. Puis finalement, Luke Skywalker arriva accompagné de nombreux Sith de la Tribu Perdue du Haut Seigneur Sarasu Taalon. Abeloth utilisa ses pouvoirs pour prendre le contrôle de vaisseaux Sith et parvint à en détruire un. Parallèlement, elle contacta à travers la Force Dyon Stadd, un ancien aspirant Jedi qui s'était éveillé à son pouvoir lorsqu'il se trouvait sur Klatooine. Abeloth l'appelait et en même temps se cachait pour que ni les Sith ni Luke Skywalker ne puissent la retrouver « Par-delà les Ombres », un monde spirituel uniquement accessible grâce à la Force. Finalement, Dyon Stadd s'échappa de l'Ombre de Jade, le vaisseau des Skywalker, et la rejoignit à l'entrée de la grotte où Abeloth se cachait. La créature, toujours dans le corps de Callista, absorba l'énergie vitale de Dyon Stadd et le laissa pour mort. Elle se réfugia à l'intérieur de la grotte et les Jedi et Sith ne tardèrent pas à la trouver.

  Quand Luke Skywalker arriva, Abeloth tenta de le charmer en utilisant les atouts de Callista. Mais le Grand Maître des Jedi résista. La Porteuse de Chaos attaqua, folle de rage, et elle visa en premier lieu Ben Skywalker. Mais pendant que son attention était focalisée sur Luke, les Sith tissaient autour d'elle une prison de Côté Obscur qui entravait ses pouvoirs. Mais Abeloth était pleine de ressources. Elle blessa sévèrement Vestara Khai, ce qui immobilisa par la même occasion Ben Skywalker qui s'inquiétait pour l'adolescente. Abeloth bénéficia de plus d'un avantage surprenant : les Sith venaient de se retourner contre les Jedi. La Porteuse de Chaos profita de ce contretemps pour s'échapper. Elle sortit de la grotte et élimina les trois Sabres Sith qui surveillaient le corps toujours inconscient de Dyon Stadd. Elle utilisa ensuite ses pouvoirs pour créer une illusion qui tromperait la vigilance de Luke Skywalker.

Abeloth

Abeloth dans l'avatar de Callista affrontant les Jedi et les Sith.
Image extraite de The Essential Guide to Warfare.


  Le Grand Maître des Jedi, qui l'avait poursuivie, découvrit une illusion d'Abeloth chevauchant dans une parodie amoureuse Dyon Stadd. Luke Skywalker tomba dans le piège de la Porteuse de Chaos et plongea son sabre laser dans le corps de Dyon Stadd. Abeloth savait que le Jedi allait suspecter une illusion... alors elle en avait créé une double. Le corps de Dyon Stadd prit l'apparence de Callista aux bras tentaculaires, et l'illusion d'Abeloth celui de Dyon Stadd. Luke fut alors convaincu d'avoir tué la véritable Abeloth et ne tarda pas à être rejoint par Ben Skywalker et les Sith. Mais la Porteuse de Chaos se trouvait bel et bien dans le corps de Dyon Stadd... Le cadavre de Callista qui gisait était en fait encore une illusion : il s'agissait ni plus ni moins de l'aspirant Jedi. Elle avait réussi à tromper les Jedi. Sous l'apparence de Dyon Stadd, elle fut donc conduite dans l'Ombre de Jade pour y recevoir des soins.  

  Abeloth avait tout de même été grandement affaiblie par cette première bataille, et elle sentait déjà son emprise sur les Chevaliers Jedi diminuer. Il n'en restait plus que deux à son service : Valin et Jysella Horn, toujours congelés dans la carbonite. Il fallait qu'elle parte, et vite. Elle n'avait pas réussi à charmer Luke Skywalker avec Callista, mais elle n'allait pas abandonner pour autant. Le Grand Maître Jedi était destiné à devenir le Père et elle allait user d'une autre femme que Luke Skywalker avait aimée... Pour cela, elle devait quitter la planète discrètement. Elle convoqua donc Vaisseau avec la Force et lui ordonna de faire diversion. La sphère de méditation Sith rejoignit les membres de la Tribu Perdue restants - Sarasu Taalon, Gavar Khai et sa fille Vestara - et les deux Skywalker et leur parla du Bassin de la Connaissance. Ceci occupa suffisamment longtemps les cinq adeptes de la Force pour qu'Abeloth puisse fuir sa planète à bord de l'Ombre de Jade.

IV. Fuites [haut]



"Combien de corps avez-vous ?
- Plus que vous parviendrez à en tuer, je peux vous le promettre."

Luke Skywalker à Abeloth, dans le village fallanassi de Pydyr.  

A. Sur Pydyr [haut]



  La Porteuse de Chaos se dirigea vers Pydyr, la cachette des Fallanassis. Les Fallanassis étaient des femmes sensibles à la Force qui ne s'alignaient pas sur la distinction usuelle Côté Obscur contre Côté Lumineux. Elles étaient des adeptes du Courant Blanc, une autre manière d'appréhender la Force. Et les Fallanassis avaient ceci de particulier qu'elles étaient actuellement dirigées par Akanah, une femme qui avait jadis été la compagne de Luke Skywalker. Puisque l'avatar de Callista avait échoué à convertir le Grand Maître des Jedi, Abeloth réessaierait avec le corps d'Akanah. Les circonstances dans lesquelles la Porteuse de Chaos s'empara du corps de la chef des Fallanassis ne sont pas connues. Cependant, ce qui est certain, c'est qu'Abeloth utilisa son immense maîtrise du Côté Obscur pour créer une illusion - un pouvoir classique pour les adeptes du Courant Blanc - qui recouvrit toute la planète. Tous les habitants pensaient qu'ils étaient touchés par une sorte de peste et empêchaient ainsi les étrangers de débarquer. Avec ceci, Abeloth serait tranquille quelques temps.

  Mais le répit fut de courte durée puisqu'environ une semaine après son arrivée sur Pydyr, Luke Skywalker retrouva Akanah. Au début de leur conversation - qui n'avait rien de chaleureuses retrouvailles après plus de vingt ans sans s'être vus - Abeloth parvint à faire croire au Grand Maître Jedi qu'elle était véritablement la chef des Fallanassis. Mais bien vite, la discussion se porta sur les Jedi, la manière dont Skywalker les dirigeait, et surtout la façon dont Jacen Solo avait plié la Force à sa volonté. Le neveu de Luke avait un temps été le disciple d'Akanah : cette dernière lui avait appris à comprendre le Courant Blanc. Et Jacen Solo l'avait altéré. Plus la conversation progressait, plus les propos de la Porteuse de Chaos étaient crus. Akanah avoua que les Fallanassis hébergeaient la créature que Luke recherchait et qu'il fallait la laisser faire, car c'était là le cours naturel du Courant Blanc. La Porteuse de Chaos quitta finalement le Grand Maître Jedi : ce dernier n'allait pas en rester là, elle le savait.

  Et elle avait raison. Peu de temps après, Luke Skywalker revint, accompagné d'une horde de Sith de la Tribu Perdue menée par Gavar Khai et Sarasu Taalon. Le Haut Seigneur keshiri tenta, en vain, d'obtenir des informations sur Abeloth en questionnant Akanah qu'il pensait n'être que la Chef des Fallanassis. En réalité, Akanah n'était plus qu'un avatar d'Abeloth, au même titre que Callista. La Porteuse de Chaos utilisa ses pouvoirs pour créer des illusions qui frappèrent tous les Sith exceptés Sarasu Taalon et Vestara Khai. Débarrassée de ces gêneurs, elle se rendit dans le hall de méditation du village où elle fut rapidement rejointe par les Skywalker, Vestara et Taalon. Luke et Abeloth échangèrent quelques paroles qui ne firent que retarder l'inévitable : le combat. La Porteuse de Chaos avait tenté, en vain, de gagner du temps en montant le Haut Seigneur Sith contre le Grand Maître Jedi. Mais Luke Skywalker avait deviné son petit jeu et engagé le combat. Ben affrontait seul Vestara et Taalon pendant qu'Abeloth luttait contre le Grand Maître Jedi. Ce n'était pas un duel épique au sabre laser, ou encore moins une lutte acharnée dans la Force comme Abeloth en connaîtrait bientôt. Non, c'était une bataille à coups de poings et de pieds, un combat de force brute. Abeloth s'était fait couper un bras et avait été précipitée dans du magma bouillonnant, et pourtant, elle attaquait toujours. Elle écrasait de son moignon le larynx de Luke Skywalker. Finalement, le Grand Maître Jedi parvint à la vaincre.  

  Mais Abeloth avait de nombreux pouvoirs, dont celui de transposer son essence d'un avatar à l'autre. Elle était une entité immatérielle après tout. A peine l'enveloppe charnelle d'Akanah avait-elle été détruite qu'elle resurgissait dans le hall de méditation sous l'apparence de Callista, presque entièrement remise de ses blessures depuis la bataille dans la Gueule. Elle n'eut aucun mal à maîtriser Luke Skywalker avec l'aide de Sarasu Taalon. En effet, Abeloth manipulait aisément le Haut Seigneur keshiri : celui-ci voulait connaître l'identité de la Reine Jedi qu'il avait vue dans le Bassin de la Connaissance, ainsi que des explications sur les métamorphoses que subissait son corps depuis qu'il s'y était baigné. Abeloth lui promit d'y répondre et nourrit Taalon de son pouvoir obscur. Mais soudain, Vestara Khai transperça son Haut Seigneur avec un sabre laser. Abeloth avait voulu savourer sa victoire et désormais il était trop tard. Elle affronta brièvement la jeune Sith et les Skywalker, avant de déguerpir une nouvelle fois. Elle se réfugia dans Vaisseau qui la fit quitter Pydyr malgré la flotte Jedi qui venait d'arriver.

  La Porteuse de Chaos avait échoué avec les anciennes compagnes de Luke Skywalker. Elle avait cependant raffermi son pouvoir avec les Fallanassis. Il lui fallait désormais un endroit où se reposer et prendre le contrôle d'un autre culte de la Force... Nam Chorios, planète liée au passé du Grand Maître Jedi, était toute indiquée.

B. Sur Nam Chorios [haut]



  Sur la route de Nam Chorios, Abeloth fit une halte à la station Meliflar où elle utilisa ses pouvoirs du Côté Obscur pour corrompre une jeune fille du nom de Fala. Elle annonça ensuite aux gardes de la station que trois Jedi allaient bientôt arriver, et que le seul moyen que Fala guérisse était de détruire les trois Jedi.  

  Cette manœuvre permit à la Porteuse de Chaos de gagner Nam Chorios sans que Vaisseau soit talonné par l'Ombre de Jade. La sphère de méditation approcha de manière à ce que les stations de défense Golan III ne puissent pas la toucher. Ensuite, peu après l'arrivée des Skywalker et de Vestara Khai sur la planète, Abeloth les attaqua avec Vaisseau. Son assaut surprise fut couronné de succès puisque les Jedi et la Sith s'écrasèrent loin de tout, sans moyen de communication. La Porteuse de Chaos avait désormais le champ libre. Elle entra en contact - de manière aussi énigmatique qu'avec les Fallanassis - avec les Ecouteurs Thérans, d'autres pratiquants de la Force. Profitant de l'absence des Jedi, Abeloth prit le contrôle du chef des Ecouteurs Thérans, Nenn. Il s'agissait exactement du même scénario que sur Pydyr où elle avait pris possession du corps d'Akanah. Profitant de son regain d'énergie, la Porteuse de Chaos appela dans la Force les deux derniers Chevaliers Jedi qui étaient encore sous son influence : Valin et Jysella Horn. Tous deux venaient d'être sortis de la carbonite où ils étaient emprisonnés depuis que le pouvoir d'Abeloth s'était éveillé. Tous les autres Chevaliers Jedi qu'elle avait touchés dans la Gueule n'étaient plus sous son contrôle depuis la défaite qu'elle avait essuyée sur sa planète.  

  Les Jedi et Vestara ne mirent finalement que quelques jours à la retrouver dans la station de pompage de Kesla Vein là où elle se repaissait de la peur des Ecouteurs Thérans soumis à sa volonté. Valin Horn était présent et montait la garde, persuadé de protéger le Grand Maître Jedi Callista. Quand les Skywalker entrèrent dans la grotte, des bombardements se firent entendre en surface : la flotte des Jedi et les escadrons Sith de Gavar Khai venaient de commencer à combattre. Abeloth se concentra sur son objectif principal : rallier Luke Skywalker à sa cause pour qu'il devienne le Père de sa Famille. Utilisant l'avatar de Callista, elle usa du charme de l'ancienne Jedi sur Luke Skywalker mais échoua : le Grand Maître s'était laissé faire. Callista fut arrachée de la Porteuse de Chaos contre sa volonté. Hurlant de douleur et de rage, elle perdit momentanément le contrôle de Nenn qu'elle avait également absorbé. Abeloth parvint tout de même à tuer quelques-uns des Sith de Tola Annax qui l'affrontaient. Soudain, le Maître des Ecouteurs Thérans profita d'un moment de faiblesse pour se suicider. La Porteuse de Chaos hurla de nouveau, terrassée. Elle perdit complètement le contrôle de Valin Horn qui luttait contre Ben et Vestara, et de Jysella Horn qui se trouvait à bord d'une station spatiale de défense de Nam Chorios. Soudain, une explosion de Force balaya tous les Sith dans la grotte de la station de pompage : Vestara Khai venait de tuer un Tsil. Abeloth profita de ce répit pour s'échapper et rejoindre Vaisseau. Dehors, les FurtiX Jedi mettaient en déroute la flotte de Gavar Khai qui venait d'ordonner la retraite. La sphère de méditation Sith parvint à échapper à Luke Skywalker qui s'était lancé à sa poursuite.

  Loin de Nam Chorios, Abeloth prit contact avec Gavar Khai : tous deux avaient largement sous-estimé les capacités de Luke Skywalker. Il était temps de mettre de côté leurs vieilles rancunes et de s'allier avec un objectif commun : la chute des Jedi. Abeloth allait devoir changer ses plans. Si Luke ne rejoignait pas la Famille, alors il serait éliminé. En revanche, Ben et Vestara feraient parfaitement l'affaire pour incarner respectivement la Fille et le Fils. Le premier objectif était désormais de s'assurer la loyauté de la Tribu Perdue. Ensuite, de prendre le contrôle de l'Alliance Galactique et des Vestiges de l'Empire pour que plus rien ne lui résiste. Ainsi, elle serait en mesure de devenir la Bien-Aimée Reine des Etoiles. Avec une telle puissance, plus rien ne pourrait l'arrêter dans sa quête de reconstruction de la Famille.  

Abeloth

Ben Skywalker et Vestara Khai, les nouvelles cibles d'Abeloth.
Couverture de Le Destin des Jedi Vol. 8.


V. Alliance avec la Tribu Perdue [haut]



A. Séjour sur Kesh [haut]



  Abeloth fut escortée depuis Vaisseau par la flotte de Gavar Khai jusqu'à la planète de la Tribu Perdue, Kesh. Le Grand Seigneur, Darish Vol, demanda à ce que la Porteuse de Chaos patiente trois jours avant de débarquer, afin que Tahv, la capitale de Kesh, organise un gigantesque festival. Abeloth accepta et autorisa même le Sabre Khai à rejoindre sa famille en attendant. Mais elle savait pertinemment que cette attente n'était qu'une tentative de la part de Darish Vol de montrer sa supériorité, de montrer qu'il n'avait pas peur... Les trois jours passèrent et Abeloth fit une arrivée remarquée sur Tahv. Donnant l'illusion d'une ravissante jeune femme, elle se donna des airs de princesses et utilisa la Force pour embellir le moment. Elle savourait sincèrement le fait d'être acclamée. Elle recevait là l'amour qui lui avait fait défaut lorsqu'elle était la Mère et que le Père l'avait enfermée.  

  Abeloth remarqua non sans amusement que Darish Vol tentait de l'impressionner en utilisant ouvertement la Force devant elle. Mais elle n'en avait que faire. Elle savourait ces instants de sincère admiration envers sa personne. Elle aimait être acclamée, apparaître belle. Elle fut réellement surprise de certains produits de la culture keshiri. Le soir, elle fut invitée à un bal costumé où elle fit une entrée parfaite grâce à des illusions Fallanassis. Durant cette soirée, Abeloth découvrit la mythologie keshiri : la légende des Protecteurs qui venaient protéger Kesh des Destructeurs qui avaient déjà frappé la planète par le passé. La Porteuse de Chaos prit plaisir à titiller la Dame Sith Sashal sur le fait que ceux de son espèce, les Keshiri, avaient été abusés en beauté par les premiers Sith venus à bord du Présage.

  Cette soirée aurait pu se dérouler sans incident, mais après le bal masqué, une fois que Darish Vol eut regagné son domicile, Abeloth s'immisça dans ses rêves sous sa véritable apparence : une forme éthérée aux appendices tentaculaires, avec un horrible visage. Darish Vol et Abeloth se livrèrent un duel intense dans la Force. La Porteuse de Chaos, contre toute attente, tomba dans un piège du Grand Seigneur de la Tribu Perdue et fut sévèrement touchée. Dans sa rage et sa douleur, elle rompit le lien qui l'unissait à Vol et déchaina sa colère sur Tahv. La capitale de Kesh fut littéralement détruite : les bâtiments fondirent et les coulées mortelles de métal fondu emportèrent de nombreux habitants qui dormaient paisiblement après une journée de fête.  

  La flotte de Gavar Khai et Tola Annax put décoller à temps. Le Sabre Sith jura allégeance à Abeloth et renonça à tout ce qui le rattachait à la Tribu Perdue. A partir de ce moment, le père de Vestara Khai commença à tomber peu à peu sous l'influence de la Porteuse de Chaos à la manière d'Olaris Rhea quelques mois plus tôt. Le nouvel objectif d'Abeloth était désormais d'absorber le corps de Rokari Kem. La Jessar était la sénatrice charismatique de Qaras dont le peuple venait de s'émanciper de ses maîtres. La sénatrice était belle, ses paroles respiraient l'intelligence, et elle était aimée du peuple. Et Abeloth voulait être aimée de la sorte. Avec un tel avatar, la Porteuse de Chaos pourrait accéder sans problème à la tête de l'Alliance Galactique. Anecdote notable : les chants Jessar qualifiaient Rokari Kem de "mère", précisément ce qu'Abeloth voulait devenir pour sa nouvelle Famille. Et les chants appelaient "les enfants" à la rejoindre...

B. L'ascension infernale [haut]



  Abeloth prit donc le contrôle de Rokari Kem, la sénatrice adorée de la scène galactique, et avançait vers Coruscant où elle prévoyait de rencontrer le Haut Seigneur Sith Ivaar Workan, qui se faisait passer pour le sénateur Kameron Suldar. Seulement, sur la route, Abeloth sentit la mort de son nouveau serviteur sur Dromund Kaas : Gavar Khai avait été tué par sa propre fille aidée des Jedi. La Porteuse de Chaos décida donc de tendre un immense piège au Nouvel Ordre Jedi qui s'apprêtait, sur ordre de Luke Skywalker lui-même, à quitter Coruscant pour de bon. Abeloth prit alors le contrôle de Tola Annax et l'envoya sur Upekzar, planète dont l'histoire était liée aux Sith... Lieu qui ferait donc l'objet d'une investigation par les Jedi qui avaient déjà visité Korriban et Dromund Kaas.

  En parallèle, Abeloth, utilisant l'avatar de Rokari Kem, arriva sur Coruscant où elle suscita une vive fascination de la part du public, et une grande jalousie de la part d'Ivaar Workan. Elle demande d'ailleurs à celui qui se faisait passer pour Kameron Suldar un entretien face à face : Abeloth savait qu'elle avait en face d'elle un Haut Seigneur de la Tribu Perdue. Elle resta cependant suffisamment évasive dans ses menaces pour que Workan ne sache pas à qui il avait réellement affaire. Peu de temps après, le Grand Seigneur de Kesh, Darish Vol, arriva en personne sur Coruscant. Il décida de s'occuper lui-même du cas de Rokari Kem. Et Abeloth se vengea de la blessure qu'il lui avait infligée sur Tahv : elle le décapita et présenta son trophée sanglant à Ivaar Workan. Le Haut Seigneur Sith lui jura allégeance.  

  Abeloth avait désormais la Tribu Perdue à son service, ainsi que la renommée Rokari Kem. La capitale galactique tomberait bientôt en sa possession. En plus de cette victoire, son piège fonctionna à merveille sur Upekzar : plus d'un millier de Jedi se précipitèrent dans la gueule du loup, attirés par le pouvoir obscur qu'elle avait insufflé en Tola Annax. La Keshiri mourut lorsque le pouvoir d'Abeloth se libéra : une tempête de poussières incandescentes s'abattit sur les adeptes de la Force en déroute en même temps que le rire macabre de la Porteuse de Chaos résonnait. Plusieurs Jedi moururent sur Upekzar, dont Natua Wan.  

  La victoire d'Abeloth était quasiment totale. Avec l'aide d'Ivaar Workan, elle réunit suffisamment de voix pour être élue Chef d'Etat par intérim de l'Alliance Galactique à la place de Padnel Ovin. La transition se faisant trop lentement à son goût, elle précipita les choses en tuant le Klatooinien à l'aide de ses pouvoirs. Elle réquisitionna le Temple Jedi comme base, et annonça la couleur de sa politique : elle mènerait la vie dure aux adeptes de la Force. Et cerise sur le gâteau, ses nouveaux serviteurs de Kesh avaient capturé le célèbre et compétent Wynn Dorvan. En plus du pouvoir absolu, elle disposerait même d'un conseiller de renom.  

  Pendant les jours qui suivirent sa prise de pouvoir, Abeloth, ou plutôt la Bien-Aimée Reine des Etoiles, instaura des mesures anti-Jedi sur Coruscant afin d'empêcher tout retour des adeptes du Côté Lumineux. Par ailleurs, la dame Sith Korelei avait échoué, par la torture, à soutirer des informations  à Wynn Dorvan à propos de la résistance. La Porteuse de Chaos proposa alors à Dorvan qu'ils travaillent main dans la main : s'il l'aidait, de manière indirecte, il pourrait sauver des vies. Dorvan accepta, préférant cela à la torture. Et son premier acte fut de conseiller de rendre la lieutenante impériale Lydea Pagorski à l'Empire... Ce qu'Abeloth allait faire, à sa manière. Comme avec Rokari Kem et Tola Annax, la Porteuse de Chaos prit possession du corps de Pagorski. Et avec ce nouvel avatar, elle se rendit dans le système d'Exodo II, où se livrait une bataille de longue haleine entre les fidèles de Jagged Fel et les dissidents impériaux menés par Natasi Daala, ex-Chef d'Etat de l'Alliance Galactique.  

  Mais malgré ses efforts, les Jedi n'avaient pas dit leur dernier mot. Avec Luke Skywalker en fer de lance, les adeptes du Côté Lumineux étaient en train d'infiltrer Coruscant, bien décidés à en finir avec Abeloth.

C. La contre-attaque des Jedi [haut]



  Abeloth enrageait intérieurement. Malgré son immense pouvoir, elle ne parvenait pas à endiguer l'infiltration des Jedi, qui avaient déjà, par leurs multiples actions isolées, tué près d'un millier de ses serviteurs Sith. Dame Korelei ne semblait pas mesurer l'ampleur du danger. La Porteuse de Chaos, fidèle à elle-même, décida de s'en prendre directement à la population : ainsi, les Jedi se révèleraient d'eux-mêmes pour protéger les innocents. Mais finalement, elle n'eut pas réellement besoin de ce stratagème : les Jedi, menés par Luke Skywalker et le Sabre des Jedi Jaina Solo, venaient de lancer une mission audacieuse contre leur Temple Jedi... ou plutôt contre la nouvelle forteresse d'Abeloth.

  Alors que la Porteuse de Chaos se trouvait seule avec Wynn Dorvan dans la salle de l'ordinateur central du Temple Jedi au 351ème étage, elle procéda à une nouvelle mutation : elle laissa Dorvan tuer son enveloppe charnelle de Rokari Kem, qui ne lui était plus d'aucune utilité. Aussitôt qu'elle eût quitté le corps de la Jessar troué de plusieurs tirs de blaster, son essence s'infiltra dans l'ordinateur central du Temple. De là, elle pouvait contrôler l'ouverture et la fermeture des sas, retarder l'avancée des Jedi, et surtout, atteindre son objectif principal : capturer Ben Skywalker.

  A ce stade de la bataille de Coruscant, Abeloth possédait trois avatars : Korelei - qui traquait Luke Skywalker, Jaina Solo et Corran Horn dans les couloirs du Temple Jedi -, l'ordinateur central, et Lydea Pagorski, qui avait retrouvé Natasi Daala sur son vaisseau principal au cœur du siège d'Exodo II. L'avatar du lieutenant impérial allait s'occuper de la campagne électorale de Natasi Daala, qui souhaitait affronter Jagged Fel à la loyale, lors d'élections au sein de l'Empire. Ainsi, Daala ne risquerait pas de détruire ce qu'elle comptait protéger. Lydea Pagorski se rendit donc, dans le but d'accomplir sa mission, sur Hagamoor III où elle pourrait préparer l'élection de Daala, et utiliser les pouvoirs du Côté Obscur pour faire pencher la balance en sa faveur. Avec la victoire de Daala, elle contrôlerait alors l'Alliance Galactique et l'Empire, les deux plus puissantes institutions de la galaxie. Seulement, Abeloth avait été détectée à son insu par Tahiri Veila, qui se trouvait alors aux côtés de Jagged Fel.

  Alors qu'Abeloth cultivait son pouvoir sur Hagamoor III et répandait ses maléfices via les tracts pour les élections, Tahiri Veila et le célèbre chasseur de primes Boba Fett la débusquèrent et lui livrèrent bataille. La Porteuse de Chaos tenta de s'emparer du corps de Tahiri Veila, plus robuste que celui de Pagorski, et surtout puissant dans la Force, en vain : malgré ses pouvoirs étonnants et apparemment sans limite, elle fut vaincue et son avatar fut détruit.  

  Quasiment simultanément sur Coruscant, et plus précisément à l'intérieur du Temple Jedi, l'avatar Korelei subit le contrecoup de la « mort » de Lydea Pagorski. Ceci permit à Luke Skywalker, Corran Horn et Jaina Solo de se débarrasser de Korelei, sans toutefois la vaincre complètement, malgré ses blessures béantes. Mais Abeloth n'avait que faire de tout ceci : elle avait atteint son objectif. Grâce à l'ordinateur central du Temple Jedi qu'elle contrôlait, elle avait capturé Ben Skywalker. Quant à Vestara Khai, Dame Sashal semblait l'avoir ramenée du côté de la Tribu Perdue. Les deux adolescents, les futurs Fille et Fils, étaient sous son contrôle, à l'intérieur de Vaisseau.

  Finalement, Abeloth décida de quitter Coruscant : les Jedi se rapprochaient dangereusement d'elle. La Porteuse de Chaos allait retourner chez elle, dans la Gueule. Elle fonderait une nouvelle Famille là où la précédente s'était éteinte. Mais avant son départ, elle utilisa ses pouvoirs, depuis l'avatar gravement blessé de Korelei, pour générer des tremblements de terre d'une magnitude impressionnante dans le monde capitale. Abeloth ordonna aux Sith de la Tribu Perdue de se disperser et de tuer un maximum de Jedi autour d'eux pendant qu'elle concentrait ses pouvoirs sur le Centre de Justice Galactique. Une colonne de magma jaillit soudain des entrailles de Coruscant et ensevelit le bâtiment.  

  Korelei partit alors pour la Gueule, avec Ben Skywalker et Vestara Khai à bord de Vaisseau, laissant derrière elle un chaos innommable qui allait causer des dizaines de milliers de morts.  

VI. La \"fin\" d'Abeloth [haut]



"C'est toi-même qui te retient prisonnière Vestara. Le pouvoir que tu désires tant est là. C'est Ben qui t'empêche d'y goûter, pas moi."
Abeloth, enjoignant Vestara à se laisser tenter par la Fontaine du Pouvoir.

  Pendant trois jours, Abeloth tenta de corrompre Ben et Vestara. Elle avait mis à leur disposition la Fontaine de Pouvoir. S'ils se baignaient dedans, ils deviendraient comme elle, et ce serait alors un premier pas vers la reconstitution de la Famille. Ce serait la naissance du Prince Eternel de la Lumière, et de la Fille de la Nuit. Mais Ben Skywalker résistait : là où Vestara Khai l'enjoignait à retourner les pouvoirs de la fontaine contre Abeloth, le jeune Jedi prônait la prudence. Ils s'en sortiraient, à conditions qu'ils restent soudés. Cette attente joua en la défaveur d'Abeloth. En effet, elle fut attaquée simultanément à deux endroits différents.

  D'une part, la Maître Jedi Saba Sebatyne et Tahiri Veila - qui avait déjà tué Lydea Pagorski - s'attaquèrent au cœur de l'ordinateur central du Temple Jedi sur Coruscant. Abeloth se matérialisa sous la forme d'une créature fantomatique semi-éthérée à la bouche remplie de dents acérées. Elle livra un combat brutal et sauvage contre la Jedi Barabel qui eut finalement raison d'elle.

  D'autre part, et dans le même temps, Luke Skywalker projeta son esprit "Par-delà les Ombres" et l'attaqua, aidé par un autre être sensible à la Force et puissant dans le Côté Obscur. Abeloth souffrit beaucoup et fut une nouvelle fois vaincue. Elle blessa cependant grièvement le Grand Maître du Nouvel Ordre Jedi ainsi que celui qui deviendrait plus tard l'Empereur Dark Krayt.

  Enfin, dispersée et distraite par ces deux violents combats, elle dut affronter Ben Skywalker et Vestara Khai qui s'en prenaient à son dernier avatar, celui de Korelei. Vestara était prête à utiliser la Fontaine du Pouvoir pour la défaire. Abeloth résista, mais fut finalement éliminée, poignardée dans le dos par Ben alors qu'elle allait se débarrasser de Vestara Khai.

  Tous les avatars d'Abeloth étaient vaincus. Il ne lui restait plus aucune forme matérielle. Mais la créature millénaire n'était pas encore morte. Non. Elle était très affaiblie, et il lui faudrait du temps pour revenir. Mais tant que les Jedi n'auraient pas trouvé la Dague de Mortis, l'arme qui avait tué Ceux de la Famille durant la Guerre des Clones, elle survivrait. Et comme preuve de son pouvoir immortel, elle envoya un dernier message aux Jedi : elle agressa légèrement, avec le peu d'énergie qui lui restait, et via la Force, le Chevalier Jedi Sothais Saar. Abeloth n'était pas morte : elle attendait simplement son heure pour revenir.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Abeloth
Nom
Abeloth
Autre(s) nom(s)
Porteuse de Chaos, Mère
Date de naissance
Environ -100 000
Lieu de naissance
Probablement la Gueule
Armes
Affiliation
Ceux de la Famille

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/12/2014

Date de modification
12/03/2016

Nombre de lectures
89 231


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Abeloth" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Destin des Jedi Vol. 01 : Proscrit
  • Le Destin des Jedi Vol. 02 : Présage
  • Le Destin des Jedi Vol. 03 : Abysse
  • Le Destin des Jedi Vol. 04 : Revers
  • Le Destin des Jedi Vol. 05 : Alliés
  • Le Destin des Jedi Vol. 06 : Vortex
  • Le Destin des Jedi Vol. 07 : Jugement
  • Le Destin des Jedi Vol. 08 : Ascension
  • Le Destin des Jedi Vol. 09 : Apocalypse

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.