Ackmena


Ackmena était serveuse de nuit à la cantina de Chalmun dans la ville de Mos Eisley sur Tatooine.

  Ackmena était une humaine déjà âgée à l'époque de la Guerre civile galactique. Elle était la serveuse de nuit de la cantina de Mos Eisley, sur la poussiéreuse Tatooine. Bien que quelque peu acariâtre, elle était bien moins revêche et plus abordable que le désagréable Wuher. À dire vrai, elle acquit même une certaine popularité et les clients fidèles la respectaient.

  Elle essaya à maintes reprises d'utiliser sa renommée pour convaincre le propriétaire du bâtiment, un Wookie nommé Chalmun, d'accepter de négocier en vue de l'obtention d'horaires plus décents. Mais les deux individus étant entêtés par nature, ils restèrent en désaccord pendant plusieurs longs mois. Néanmoins, Ackmena se montrait accueillante avec la plupart des consommateurs qui erraient dans la cantina.

  Elle était connue pour offrir à l'occasion des tournées gratuites aux habitués, et même pour régler une partie de leurs dettes lorsqu'elle en avait la possibilité. Au comptoir, la nuit, elle était assistée par Tork, un videur peu recommandable à la peau blanche, ainsi que par une femme étrange qui préférait préserver son anonymat. Les trois individus nouèrent une sincère amitié.

  Le jour où Obi-Wan Kenobi pénétra dans la cantina de Mos Eisley avec Luke Skywalker, il confia à un jeune homme encore naïf que ce lieu grouillait des pires malandrins de l'univers. Au moment où le vieux Jedi trancha le bras de Ponda Baba avec son sabre laser, Ackmena était en train de négocier avec son patron Chalmun dans une salle attenante.

  Peu après la bataille de Yavin, Krelman, un humanoïde dépressif aux cheveux blancs, gagna la cantina où travaillait Ackmena. Immédiatement, il s'éprit d'elle et, en sortant, fut heureux d'entendre sa bien-aimée lui dire : "Revenez vite, je vous attendrai". En fait, il s'agissait non d'une déclaration d'amour, mais d'une formule qu'utilisait la serveuse pour saluer les clients, quels qu'ils fussent, qui abandonnaient son comptoir.

  Toujours est-il que Krelman crut que l'amour était partagé ; il retourna dans la cantina quelques nuits plus tard et s'assit. Ackmena lui demanda ce qu'il voulait à boire, mais, pour l'alien, rien n'était important en comparaison de sa muse. Celle-ci n'y prêta pas attention ; elle ne se doutait pas, à ce moment, que ce client avait l'esprit quelque peu dérangé.

  Il lui offrit des fleurs, mais Ackmena n'en avait que faire ; elle se contenta de les poser plus loin sur le comptoir. Elle continua de servir les autres consommateurs. Krelman versa le contenu de son verre dans l'orifice situé au sommet de son crâne, à la manière d'un pot de fleurs. La serveuse fut absolument surprise et ne saisissait d'ailleurs toujours pas l'intérêt de ce geste.

  Quand Krelman lui avoua finalement son amour, en prétendant qu'elle l'avait fait renaître, Ackmena fut troublée. L'humanoïde évoqua bientôt la phrase qu'elle avait prononcée avant qu'il quittât la cantina quelques jours auparavant, ce qui permit à la serveuse de comprendre la méprise. Elle n'eut pas le temps de lui avouer le quiproquo : Krelman lui prit la main et l'enlaça.

  Cette scène grotesque se conclut quand Ackmena salua un client qui partait en lui répétant la phrase : "Revenez vite, je vous attendrai". Krelman s'aperçut alors qu'il ne s'agissait que d'un genre de slogan qu'elle répétait à tous sans distinction. Il fut affligé. Toutefois, leur discussion fut brutalement interrompue par l'intervention d'un officier impérial.

Ackmena

Ackmena et un client de la cantina.
(The Star Wars Holiday Special)


  Sur le moniteur HoloNet, il ordonna aux consommateurs de quitter la cantina, soi-disant en raison d'activités subversives découvertes sur Tatooine. Un couvre-feu fut décrété et tous les habitants de la planète désertique - ainsi que du système solaire entier - durent rentrer chez eux au plus vite sans montrer quelque signe de résistance.

  Ackmena souhaitait obéir aux ordres, mais l'orchestre qui jouait dans son bar n'était pas du même avis. Aucun des clients n'avait réagi à l'annonce impériale, et c'est pourquoi la serveuse haussa le ton pour les inciter à accepter de partir. Tork, son ami videur, vint la protéger quand les habitués - comme Thorp, Ludlow, Kelnor ou encore Zutnor - commencèrent de maugréer et de lancer des objets sur la serveuse.

  Tandis qu'Ackmena s'efforçait à calmer les buveurs, deux autres individus pénétrèrent dans la cantina et la menacèrent avec un blaster pour la convaincre de les laisser entrer. L'humaine décida finalement d'offrir une tournée gratuite aux consommateurs. Puis, contre toute attente, elle chanta, ce qui ne laissa pas de faire fuir un à un les ivrognes. Les paroles étaient les suivantes :

   "Une dernière tournée, mon ami.
               Puis il faudra rentrer mon ami.
               Ne m'oubliez pas dans vos rêves.
               Une dernière chanson, mon ami.
               Les nuits se raccourcissent.
               Une dernière rime, mon ami.
               Oui, c'est un crime, mon ami.
               Mais le temps, mon ami,
               Le temps s'enfuit.

   "Alors bonne nuit, mon ami.
               Bonne nuit, ce n'est pas un au revoir !
               Un dernier verre, mon ami.
               Avant qu'on ferme, mon ami.
               Un dernier moment face à face.
               Quand vous voudrez boire, mon ami,
               Revenez me voir, mon ami.
               Si vous voyez de la lumière.
               Nous ne pleurons pas, mon ami.
               Mais nous survivons, mon ami.
               Nous sommes vivants, mon ami ;
               Vous et moi. […]"


  Et Ackmena de continuer à chanter en dansant avec certains clients jusqu'à ce que la cantina fût vide. Krelman était resté et, bien qu'encore triste, fit une tentative désespérée en présentant de nouveau les fleurs à sa bien-aimée. Ce qu'il ne savait pas, c'est que les impériaux diffusaient les images de ce qui se passait dans la cantina sur l'HoloNet, à l'origine pour donner une leçon de morale aux habitants de Tatooine. Même si elle n'était pas intéressée, Ackmena feignit, cette fois, de céder aux flatteries de l'humanoïde.

  Plus tard, la serveuse rencontra dans la cantina un certain Cebann Veekan, qui noyait son chagrin d'acteur raté sur Mos Eisley. Tous deux partageaient les mêmes passions : le chant et la danse. Par conséquent, ils décidèrent de former un groupe. Pensant tirer profit de cette situation, le propriétaire wookie Chalmun donna son accord ; Ackmena et Veeka purent donc organiser des spectacles.

  Ces représentations théâtrales se révélèrent assez peu appréciées parmi les clients. Ce n'est qu'après la bataille d'Endor que leur binôme plut. En effet, Luke Skywalker, originaire de Tatooine, était devenu le héros de sa planète natale après avoir vaincu l'Empereur et son bras droit.

  Une pièce de théâtre fut inventée par les deux artistes ; Veekan jouait alors le rôle du Jedi. Cette fois, les spectacles furent loués par la majorité des consommateurs fidèles de la cantina, dont Myhr Rho, qui entreprit alors de rencontrer le célèbre Skywalker. Avec les recettes récoltées peu à peu, Ackmena et son comparse purent s'adonner à leurs passions en dehors du bâtiment afin de se représenter dans des lieux qui convenaient mieux à leur nouvelle célébrité.

Ackmena

Ackmena devant ses clients noctambules.
(The Star Wars Holiday Special)




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Ackmena
Nom
Ackmena
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1,82 m
Fonctions
Serveuse de nuit
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
25/09/2008

Date de modification
07/08/2016

Nombre de lectures
136 103


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Holiday Special

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.