Maxiron Agolerga


Maxiron Agolerga était le prêtre qui maria Anakin Skywalker et Padmé Amidala sur Naboo.

  Par un matin brumeux de -22, le Pontifex Maxiron Agolerga fut prié d'accepter un message holographique privé par un droïde de protocole rouillé et un droïde astromécano bleu. Le message émanait d'une belle jeune femme qui lui demandait de procéder à un mariage secret. Cette demande surprit Agolerga car le dernier mariage à avoir été prononcé par un membre de son ordre de reclus, la Confrérie de la Connaissance, remontait à plus de trois siècles. En effet, la Confrérie était considérée comme un obscur ordre religieux même si à l'époque de la colonisation de Naboo, il comptait bien plus de membres que les vingt vénérables ermites qui continuaient à vivre dans leur sanctuaire montagnard comme c'était à présent le cas. La Confrérie était un ordre contemplatif, qui n'obéissait ni n'idolâtrait de quelconques divinités mais qui réfléchissait constamment sur le côté édifiant de la poésie, de la musique, de la peinture et de l'esthétique. Pour faire court, on pourrait dire qu'ils vénéraient l'art sous toutes ses formes.

  Cette belle jeune femme n'était autre que Padmé Amidala, ancienne souveraine de Naboo et actuelle représentante de la planète au Sénat. Celle-ci se rappelait d'avoir vu une liste de lois anciennes et oubliées concernant la Confrérie qui n'avaient jamais été dissoutes lorsqu'elle était Apprentie Légistratrice. L'une de ces lois statuait qu'un Pontifex de la Confrérie pouvait encore célébrer un mariage officiel sur Naboo, une coutume qui avait été totalement oubliée depuis le règne du Roi Narmlé, quand la plupart des gens se marièrent au cours de cérémonies civiles. Dès que Agolerga eut accepté la requête qu'avait formulée Padmé, les deux droïdes vinrent le chercher dans un Speeder Gondole et l'emmenèrent à Varykino, dans la Région des Lacs. Là, le Pontifex, vêtu de ses vêtements de cérémonie pourpres, rencontra un couple de beaux jeunes gens qui ne voulurent être identifiés que sous les noms de Veré et Set, qui sont ceux de deux éternels amants d'une vieille légende futhork.

  La cérémonie de mariage fut courte et par les pouvoirs dont était investi le Pontifex, Set et Veré furent déclarés mari et femme. Alors qu'Agolerga s'apprêtait à partir, le jeune marié fit un mouvement de la main et lui déclara gentiment que personne ne devait jamais entendre parler de ce mariage. Ainsi, la seule preuve qui resta de cette union fut un rouleau officiel indiquant les "noms" des mariés qui fut enregistré dans les archives de la Confrérie. Néanmoins, le Capitaine Panaka découvrit l'existence de ce mariage secret au cours de circonstances indéterminées et en informa le Chancelier Palpatine.


En savoir plus

  Ce personnage n'était tout d'abord désigné que comme "Naboo Holy Man", et son nom et histoire lui furent attribué bien après la sortie du film. L'acteur ayant joué ce personnage n'a pas été crédité, mais il semblerait qu'il s'agisse de Giulio Alimenti, d'aprés l'IMDb.

  Le nom du personnage est inspiré par un personnage du roman The Da Vinci Code : Manuel Aringarosa.

  Le futhork est l'alphabet manuscrit naboo, ce qui indique que la légende de Veré et Set est une ancienne légende naboo.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Maxiron Agolerga
Nom
Maxiron Agolerga
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Religieux
Affiliation
Confrérie de la Connaissance
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/04/2008

Date de modification
29/12/2015

Nombre de lectures
131 050


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Revenge of the Sith : The Visual Dictionary

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.