Paran Am-Ris


Paran Am-Ris était un sénateur de la République qui fut ambassadeur lors du désastreux Traité de Coruscant.

  Sénateur sous l'Ancienne République et représentant probable de Céréa, Paran Am-Ris était un habile diplomate qui avait l'idée d'une République pleine de noblesse et rayonnant à travers la galaxie. Malheureusement, il connut les temps sombres que furent la Grande Guerre Galactique qui vit l'affrontement avec un ennemi tout droit sorti du passé : l'Empire Sith. Et quel ne fut son soulagement (teinté toutefois de doutes) lorsque le Chancelier le désigna pour mener à bien les négociations de paix entre la République et l'Empire Sith.


I.-Négocier un traité...
  En effet, face à l'enlisement du conflit (la galaxie était divisée en deux, les Impériaux ne parvenant pas à atteindre les Mondes du Noyau), l'Empereur proposa, en -3.953 une trêve qui gèlerait le conflit. Am-Ris fut donc envoyé avec une délégation Jedi comprenant les Jedi Dar'Nala et Satele Shan sur Alderaan, à la rencontre des ambassadeurs sith.  On se doute que le sénateur écouta, en attendant son homologue sith, les interrogations de Shan vis-à-vis de ses négociations : quelque chose se tramait derrière la création de ce traité de paix. L'ambassadeur sith Baras arriva et les ceux camps commencèrent les discussions. Ce fut alors que la délégation républicaine reçut une communication du Chancelier en personne qui les avertit, avant de se faire tuer, de l'attaque de Coruscant par les forces sith. Horrifié par les images d'un Chancelier sur le point de mourir lui conjurant de stopper les pourparlers, Paran Am-Ris se tourna vers Baras pour lui demander des explications. Le Céréen vit Satele se jeter sur l'ambassadeur sith et les lames de sabres laser se croisèrent : elle avait compris que la République avait été trahie.

Paran Am-Ris

Le sénateur Am-Ris ne peut retenir Satele Shan d'attaquer l'ambassadeur Baras qui vient de les trahir.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Les négociations pour la paix semblaient compromises : Baras expliqua, tout en parant la lame de Shan, que la prise en otage de Coruscant empêcherait les Républicains et les Jedi de ralentir la création du traité de paix. Si les Jedi montrèrent qu'ils n'accepteraient rien dans ses conditions, Am-Ris se montra beaucoup plus diplomate en affirmant qu'ils avaient en fait besoin de temps pour discuter de tout cela. Mais Baras désirait des pourparlers rapides et, face à la cruauté dont pouvait faire preuve les Sith sur Coruscant, la délégation républicaine obligea Shan à rengainer son arme et entama malgré elle des négociations qui furent désavantageuses en de nombreux points pour la République. Après avoir écouté les revendications sith, Paran et Dar'Nala s'isolèrent alors pour faire part des requêtes sith auprès du vénérable Maître Jedi Zym qui se résolut à accepter, la mort dans l'âme, les conditions de l'Empire Sith. Am-Ris aurait aimé qu'il y ait une autre issue à cette situation, mais les communications avec Coruscant n'étaient toujours pas rétablies. Am-Ris fut ensuite le témoin du mécontentement de Zym face au comportement de la Jedi Satele Shan qui avait bien failli tout faire perdre à la République. Zym demanda à Dar'Nala que la jeune femme s'excuse, malgré ses dons et son héritage. En effet, Satele était la descendante de la célèbre Jedi Bastila Shan qui avait, en son temps, vaincu les Sith. On se doute qu'Am-Ris espéra que l'Histoire se réécrive et qu'une Shan puisse mettre un terme au pouvoir des Sith.

Paran Am-Ris

Un entretien avec Maître Zym confirme que la République n'arrive plus à joindre Coruscant.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace



II.-...et le préserver

  Une fois les négociations terminées et le traité signé, Paran se précipita vers Coruscant pour voir le terrible désastre qui avait frappé la planète et le Temple Jedi. Ses larmes séchées, il retourna à son travail, dans les bureaux du Sénat Galactique. Le traité stipulait le basculement de Rodia vers l'Empire Sith et, comme il devait s'y attendre, Am-Ris reçut la colère du sénateur Mareesh qui ne comprenait pas cet abandon de la République alors que les Rodiens étaient restés loyaux envers elle envers et contre tout. Le Céréen tenta de lui faire comprendre que, lors des négociations sur Alderaan, la République avait eu le choix entre le traité ou la destruction de Coruscant, mais cet argument ne trouva pas écho dans le cœur du sénateur rodien qui partit en colère rejoindre son peuple.

Paran Am-Ris

Paran Am-Ris est désolé de l'abandon de Rodia par la République.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Paran vit ensuite le Grand Maître Jedi Zym entrer dans son bureau. Le sénateur avait une bien mauvaise nouvelle à lui annoncer : le Sénat avait décidé de reporter indéfiniment la reconstruction du Temple Jedi. Le Kel Dor reçut assez bien cette annonce car il fallait avant tout penser au peuple et Paran était du même avis. La patience était une des seules choses qui leur restait ainsi que l'espoir de voir un jour un Temple Jedi reconstruit et l'Empire Sith défait. Cette conversation entre Am-Ris et Zym fut la dernière.

  En effet, le Grand Maître Jedi ainsi que le commandeur Gin Lesl furent tués. Et le Sénat fut victime d'un attentat. Les services secrets commençèrent à enquêter et leurs soupçons se portèrent immédiatement sur des agents et des assassins sith. Et à cela s'ajouta l'attaque par un croiseur sith d'un vaisseau républicain en mission diplomatique, le Messager, qui vit la mort de la Maître Jedi Dar'Nala. Tout cela n'était pas très clair. Pourquoi les Impériaux continueraient-ils d'affaiblir la République par des attentats alors qu'ils avaient tout fait pour forcer la signature du traité de paix avec le Sac de Coruscant? Le traité était capital pour la République, mais il semblait tomber en miettes par les actions des Sith. Quelque chose d'obscure se tramait...

  Il est clair que le sénateur Paran Am-Ris gagna de plus en plus de responsabilités, en atteste les différents fronts diplomatiques sur lesquels il était. Ainsi, ce fut lui qui supervisa le retrait des troupes républicaines de différents mondes à présents affiliés aux Sith. Les soldats de la République refusaient de partir et plusieurs délégations Jedi furent envoyées pour tenter de les réaisonner. Ainsi, Satele Shan et le lieutenant Harron Tavus se rendirent sur Dantooine pour rencontrer le Major Dael, tandis qu'Orgus Din se retrouva sur Balmorra pour organiser le départ des hommes du Général Buryn dans la sérénité.

Paran Am-Ris

Paran Am-Ris tente de convaincre le Major Dael de quitter Dantooine.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Ce fut d'ailleurs ce Maître Jedi qu'Am-Ris contacta pour l'informer des nouvelles de l'enquête sur le meurtre de Zym. Un chasseur de primes du nom de Braden était impliqué dans cette histoire. Les services secrets avaient suivi sa trace jusqu'à Nar Shaddaa et le sénateur demanda à Orgus de se rendre sur la planète pour appréhender le suspect. Il semblait apparemment plus s'agir d'une vengeance qu'autre chose, Paran ayant appris que Gin Lesl avait trahi le chasseur de primes lors d'une mission sur Dantooine. Mais il fallait en être sûr et disculper le plus rapidement possible les Sith de ces attentats, sans quoi le Sénat annulerait le traité et voterait la reprise de la guerre.

  Finalement, après moults péripéties, il faut prouver qu'un groupe indépendant de la République et de l'Empire, conduit par Dar'Nala en personne, était derrière toutes ses tentatives de destabilisation du traité. Elle fut tuée lors d'une escarmouche sur Dantooine, opposant les Seigneurs Sith Dark Baras et Dark Angral contre Satele Shan et ses compagnons. Tout rentra dans l'ordre et les forces républicaines purent évacuer les mondes que la République avait cédés aux Impériaux Sith, comme le stipulait le traité.

  Pour Paran Am-Ris, l'heure était à présent à la reconstruction de la République et de l'armée, en prévisions du moment où la guerre contre l'Empire Sith reprendrait...


Actualités en relation

Dunod : Sortie de Harrison Ford - L'acteur qui ne voulait pas être une star

Sortie aujourd'hui même de Harrison Ford - L'acteur qui ne voulait pas être une star, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 06/09/2017. Description officielle : Il a incarné deux des...


Star Wars Empire at War : Une mise à jour surprise réactive le multijoueur !

Voilà une actualité qu'on n'a certainement pas vu venir : l'éditeur et développeur indépendant Petroglyph Games a sorti une nouvelle mise à jour pour son jeu le plus connu, Star Wars : Empire at War, plus de 11 ans...


Star Wars Rise to Power : Un nouveau jeu mobile annoncé !

Nous l’avions un peu vu venir le mois dernier, Lucasfilm vient d’annoncer un tout nouveau jeu mobile intitulé Star Wars : Rise to Power. Édité par Electronic Arts (à qui l’on doit déjà le jeu mobile tactique Galaxy of...


Le retour de l'Expo Contre-Attaque

Afin de changer un peu des spots TV et autres fuites sur Les Derniers Jedi, voici une petite actualité garantie sans spoiler et parfaite pour une petite promenade pendant les vacances, enfin si vous montez sur Paris. En effet, fort du...


Star Wars VIII : Un nouveau clip dévoile le début d'un combat épique !

Il y a des clips des Derniers Jedi qui n'apportent qu'assez peu de nouveautés ... et il y a les autres ! Diffusé à moins d'une semaine de la sortie de l'Episode VIII, le moins que l'on puisse...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Paran Am-Ris
Nom
Paran Am-Ris
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Sénateur
Ambassadeur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/08/2009

Date de modification
25/12/2015

Nombre de lectures
121 668


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Paran Am-Ris" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • The Old Republic
  • The Old Republic : Risques de Paix

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.