Azzim Anjiliac Atirue


Azzim Anjiliac Atirue hébergea temporairement les réfugiés Mon Calamari qui fuyaient le génocide perpétré par les Sith : il fut tué en représailles.

  Après la dévastation de Nar Shaddaa durant la Guerre des Yuuzhan Vong, de nombreux Hutts avaient cherché d'autres lieux à coloniser. Azzim Atirue du kajidic Anjiliac était de ceux-là. Il s'était rapproché de Da Soocha et avait construit un spa sur Napdu, une des lunes. 137 ans après la Bataille de Yavin, les Sith de Dark Krayt ordonnèrent que tous les Mon Calamari soient massacrés suite au vol de l'Impérieux. Les habitants de Dac, du moins ceux qui étaient parvenus à fuir, s'étaient réfugiés sur Da Soocha, comme ils l'avaient fait par le passé durant la Campagne de l'Empereur ressuscité.

  Le Hutt Azzim ne dénonça pas les Mon Calamari, bien au contraire : il collabora secrètement avec l'escadron Rogue pour faire échapper des réfugiés Mon Cal malgré la présence évidente d'espions et de chasseurs de primes de l'Empire Sith. Azzim rencontra dans son spa sur Napdu deux membres de l'escadron Rogue : l'ancien Mandalorien Hondo Karr ainsi que Anj Dahl, la nouvelle leader depuis la promotion de Jhoram Bey. Azzim avait fait en sorte que tous deux soient brutalement accueillis afin de ne pas éveiller les soupçons des espions. Le Hutt et les Rogues avaient un plan : plusieurs cargos s'apprêtaient à quitter Napdu pour aller chercher des réserves d'eau. L'un d'eux seulement contiendrait les réfugiés.

Azzim Anjiliac Atirue

Azzim Anjiliac Atirue recevant l'appel de Dark Azard et Vul Isen.
Image extraite de Legacy Vol. 9 : Le Destin de Cade


  Lorsque les chasseurs de primes s'élancèrent à la poursuite des cargos, les Rogues défendirent les seuls qui ne contenaient pas de réfugiés afin de tromper les mercenaires impériaux. Ainsi, les Mon Calamari purent rejoindre en toute sécurité Nar Shaddaa. Les représailles ne se firent pas attendre pour Azzim Anjiliac Atirue : sa collaboration avec les Vestiges de l'Alliance Galactique n'était plus un secret. Rulf Yage, Dark Azard et Vul Isen furent envoyés pour le punir. Après un bref échange par hologramme avec les Sith où Azzim feignit l'innocence, Dark Azard ordonna le bombardement de Napdu, pendant que les toxines de Vul Isen étaient relâchées sur Da Soocha.

  Juste avant qu'Azzim Anjiliac Atirue ne meure, désintégré par le bombardement orbital, sa servante Twi'lek transmit des informations sur Nal Hutta : quelques temps plus tard, la Reine Jool donna à Cade Skywalker des éléments clés pour rattraper Vul Isen. Le Jedi retrouva sa trace sur Utapau et le tua. Ainsi, Azzim Anjiliac Atirue fut vengé, et les Mon Calamari se souviendraient très certainement de son acte de bravoure.

Azzim Anjiliac Atirue

La fin d'Azzim Anjiliac Atirue sous les turbolasers impériaux.
Image extraite de Legacy Vol. 9 : Le Destin de Cade




Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Azzim Anjiliac Atirue
Nom
Azzim Anjiliac Atirue
Espèce
Date de décès
138 apBY
Lieu de décès
Fonctions
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/05/2014

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
60 388


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Legacy Vol. 07 : Tatooine
  • Legacy Vol. 09 : Le Destin de Cade

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.