Jon Antilles


Jedi énigmatique mort sur Queyta pendant la Guerre des Clones

  Dans les dernières années de paix que connut la République Galactique, il n'est pas de Jedi plus mystérieux que Jon Antilles. À vrai dire, l'aura de mystère qui entoure cet adepte de la Force est tellement forte que certains parmi les Jedi pensent que Jon Antilles n'est pas son véritable nom, même si ce fut le seul patronyme sous lequel il était connu. Disciple de la Femme Sombre, réputée pour se voir confier les cas les plus difficiles en matière d'entraînement Jedi, Jon Antilles passait le plus clair de son temps à dissimuler ses traits sous les amples plis de la capuche de sa toge sombre, ce qui venait rehausser le caractère énigmatique de ce Jedi singulier. Enfin, pour apporter la touche finale à ce portrait d'homme mystère, Jon Antilles avait un caractère plutôt solitaire, ne fréquentant que rarement d'autres Jedi et ne venant que rarement au Temple Jedi de Coruscant une fois sa formation achevée.

  Malgré un individualisme prononcé et une propension à faire de son identité un mystère total, Jon Antilles n'en restait pas moins un Chevalier Jedi, assurant la paix et la justice aux quatre coins de la galaxie en se laissant guider par son intuition. Ainsi, plusieurs années avant le début de la Guerre des Clones, Antilles parvint à infiltrer la Corporation des Chasseurs de Primes et à faire en sorte de traduire un bon nombre de criminels affiliés à cette organisation devant la justice de la République. Jon Antilles était principalement mû par un sens aigu de la justice malgré ses distances avec le reste de ses pairs, mais à cause de sa nature secrète et solitaire, le Conseil Jedi crut à maintes reprises qu'Antilles avait trouvé la mort. Mais ce Chevalier Jedi finissait toujours par revenir pour s'occuper des criminels de tous les acabits. Au moins, cela fut vrai jusqu'au moment où Antilles participa à la tragique mission sur Queyta. Suivant les courants de la Force et ses propres indices pour combattre les forces de la Confédération des Systèmes Indépendants lorsque la Guerre des Clones débuta, Jon Antilles se retrouva, quatre mois après la Bataille de Géonosis, à faire partie d'un commando Jedi, en compagnie de Nico Diath, Knol Ven'nari, Fay et Obi-Wan Kenobi, afin de récupérer sur Queyta l'antidote à un nouveau gaz de combat mis au point par les Séparatistes.

  Évidemment, à cause de son habitude à travailler en solo, la présence de Jon Antilles ne fit pas l'unanimité lorsque le groupe se retrouva au complet, et le Jedi solitaire s'attira même l'animosité de Maître Ven'nari, qui fit équipe avec lui un peu à contrecœur. Se fiant à la Force, Jon Antilles partit à la tête du groupe jusqu'à l'entrée de l'usine séparatiste. Une fois à l'intérieur, et si Maître Ven'nari avait remarqué que l'usine n'était pas déserte, Jon Antilles souligna que les ouvriers présents étaient des Skakoans, dont l'armure pressurisée au méthane pouvait s'enflammer à la moindre brèche, et le milieu volcanique de la planète n'arrangeait rien. Arrivé avec les autres au laboratoire principal, Jon Antilles combattit deux des sbires de Dooku : la Jedi Noire Asajj Ventress et le Gen'Daï Durge. Ce dernier déclenchant une explosion en tirant sur les Skakoans, Jon Antilles assista à la mort de Ven'nari qui avait contenu le souffle grâce à ses talents, et le Jedi solitaire et ses compagnons purent reprendre la poursuite afin d'arracher l'antidote des mains de Ventress. Dégainant son sabre-laser vert pour affronter la Jedi Noire, Antilles fut surpris par Durge et bascula d'une des passerelles de maintenance de l'usine. Cependant, Jon Antilles parvint à se rétablir et à revenir à la charge, désarmé, pour ralentir Durge et permettre à Obi-Wan et Fay de stopper Ventress, alors en possession de l'antidote. Mais la manœuvre d'Antilles fut dilatoire et Durge n'eut aucun mal à le déloger de ses épaules et à le faire plonger dans la lave. Ainsi, Jon Antilles fut une des nombreuses victimes de cette mission pour permettre à la République d'empêcher les Séparatistes d'utiliser leur nouvelle arme chimique.


Actualités en relation

Star Wars VIII : Interview de Rian Johnson

Le Bristol, Paris. Cadre idyllique pour participer à cette interview un peu unique, il faut bien l’avouer, à laquelle le web français est invité. C'est accompagnée de Dark Mandalorien que je me rends à cette invitation. 15h15 tapantes, Rian...


Spin-off Han Solo : Ron Howard, en direct de Corellia

On vous en parlait il y a quelques jours lorsque MakingStarWars nous proposait de découvrir une liste de planètes que nous pourrions visiter dans le spin-off sur Han Solo. Hier le réalisateur, Ron Howard, a posté une...


Dunod : Sortie de Harrison Ford - L'acteur qui ne voulait pas être une star

Sortie aujourd'hui même de Harrison Ford - L'acteur qui ne voulait pas être une star, une parution de la rubrique Beau Livre. La date prévue est donc le 06/09/2017. Description officielle : Il a incarné deux des...


Disney rompt avec Netflix : Un pas de plus vers une série Star Wars ?

Disney vient d’annoncer le lancement en 2019 de sa propre plateforme de streaming ainsi que le non-renouvellement - à cette même date - de son partenariat de distribution actuel avec Netflix, qui diffuse aujourd’hui une partie de son catalogue. Cette...


Panini comics : Couverture du Star Wars Insider #12

Après les couvertures pour le Star Wars #2 qui sera disponible pour tout le monde à partir du 1 Août (voir l'actualité), voici la couverture du Star Wars Insider #12 qui sera en vente à partir du 11 Août...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Jon Antilles
Nom
Jon Antilles
Espèce
Fonctions
Chevalier Jedi
Armes
Vaisseau
-
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
117 722


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Republic 53 : Blast Radius

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.