Syal Antilles


Syal Antilles était la fille ainée de Iella et Wedge Antilles dont elle hérita des talents de pilote, qu’elle prouva au cours de la Nouvelle Guerre Civile Galactique.

  La Guerre Civile Galactique eut son lot de héros, dans chaque camp, chacun se forgeant une légende qu'il serait difficile d'égaler pour leur descendance. En tant que Général de la Nouvelle République, leader historique de l'escadron Rogue et l'un des meilleurs pilotes de la galaxie, marié à l'une des meilleures espionnes de la CorSec, Wedge Antilles plaça la barre très haut pour ses filles. Pourtant, dans le propre domaine de son père, l'une de ses filles parvint à se faire un nom par elle-même.

I. Enfance. [haut]



"Je ne veux pas partir.
- Je sais. Mais quand vous serez en sécurité, je m'inquièterai moins de votre sort et je pourrai mieux faire mon travail."

Syal et son père, avant le départ de celle-ci pour la Gueule.

  Syal Antilles, prénommée ainsi d'après sa tante disparue, naquit peu avant la fin de la lutte entre la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire, à peu près à l'époque de la crise de la Flotte Noire. Elle reçut rapidement une petite sœur, Myri qui devint rapidement la complice de ses bêtises, et grandit avec l'affection de ses parents. Néanmoins, quand la Guerre des Yuuzhan Vong éclata, son père reprit du service dans les Forces de Défense, prenant la tête de la Troisième Flotte. Ils se virent assez fréquemment et, bien qu'elle ait vécu le plus clair de sa vie sur Corellia, Syal, sa sœur et sa mère Iella étaient sur Coruscant lorsque la planète tomba aux mains des Yuuzhan Vong.

Syal Antilles

Syal (à gauche) et sa famille, environ deux ans après sa naissance.
Image extraite du comic Star Wars : Union


  Elles furent évacuées grâce à l'escadron Spectre et retrouvèrent leur père sur Borleias, récemment conquise. Elle y resta trente-trois jours avant de partir pour le refuge de la Gueule à bord du Faucon Millenium, piloté par Han et Leia Solo, deux proches amis de la famille très appréciés des jeunes filles. Syal et sa sœur resta à l'abri pour la suite de la guerre avec les jeunes Jedi, comme Ben Skywalker ou Valin Horn.

  Avec le retour de la paix, ses parents prirent leur retraite et s'installèrent sur Corellia mais Syal quitta le foyer familial après quelques années pour s'inscrire à l'Académie et devenir pilote de chasse. Bien que dotée d'un solide bagage, allant des enseignements de son père ou de Tycho Celchu à son simple nom, elle choisit de suivre sa propre carrière. Elle changea officiellement de nom sur Raltiir, dont elle se fit citoyenne, pour s'appeler Lysa Dunter et se consacra aux intercepteurs plutôt qu'aux X-Wings, s'orientant vers des appareils plus rapides et légers que le chasseur emblématique des Rogues.

II. Une Corellienne contre Corellia. [haut]



"Tu n'es pas la fille d'un général célèbre. C'est lui qui est le père d'une célèbre pilote d'essai Twee. Tu verras."
Zueb Zan à Syal Antilles, au cours d'un vol d'essai.

Malgré quelques difficultés comme une tendance à trembler sous la nervosité ou la nécessité de travailler pour payer ses études, elle devint une pilote douée et intégra l'escadron VibroEpée de la Deuxième Flotte quelques mois avant le début de la Seconde Insurrection Corellienne. En tant que V-Epée Sept, elle mena son intercepteur Eta-5 à travers le feu de l'opération Roundabout. Elle combattit bravement et s'attaqua même, dans le feu de l'action, à son père qui volait incognito mais s'aperçut du fossé qui les séparait encore. Elle réussit en revanche à abattre les boucliers d'une frégate Nebulon, sans être crédité de sa destruction néanmoins.

  Elle fut ensuite contactée par un homme de Thrackan Sal-Solo, lequel voulait l'amener dans le giron de Corellia en dépit du désaccord de Wedge pour ces méthodes. Il tenta de la corrompre et de menacer sa famille, aussi Syal sortit-elle un blaster pour l'emmener au poste de garde mais il résista et elle tira dans le feu de l'action, le tuant. L'affaire lui valut une audience par son chef d'escadron et une femme des Renseignements. Ils découvrirent rapidement toute la vérité sur la jeune femme mais, grâce à la femme, Syal demeura dans l'armée et pilota un chasseur Aleph - une nouveauté aussi puissante que peu harmonieuse - sous son véritable nom.

  Elle assura ses nouvelles fonctions au sein de l'escadron Gray affecté au Plongeur Bleu, en tant que Gray Quatre, avec un copilote sullustain nommé Zueb Zan, un partenaire enthousiaste et sympathique. Avec lui, elle forma un duo pilote-artilleur de Twee très efficace, Twee étant le surnom de ces chasseurs en forme de tête de Twi'lek. Ils devinrent rapidement amis et Zueb la considéra sortit de l'ombre de son père. Ensemble, ils combattirent lors de la bataille de Tralus, un combat déclenché par son père pour chasser l'Alliance Galactique de la planète.

  Elle s'acharna à poursuivre deux chasseurs Shriek, menant la vie dure à Han Solo qui pilotait l'un des deux appareils. Syal réussit même à les suivre alors qu'ils passaient sous le sol pour franchir le bouclier de la base de l'Alliance Galactique et failli faire échouer leur plan, manquant de faire s'effondrer un immeuble sur le passage utilisé par les missiles corelliens pour détruire le déflecteur. Elle en fut empêchée par un missile de Han, dont elle ignorait alors l'identité, ce qu'il la déçut profondément mais Zueb lui remonta rapidement le moral.

  Elle fut intégrée aux forces de l'Alliance Galactique qui soumirent Corellia à un blocus et entama une relation avec un pilote de son âge, Tiom Rordan, affecté à la frégate Piégeur, avec qui elle envisageait de se marier après la guerre. Ils profitèrent de leurs permissions pour se distraire à bord de l'Aventurier Errant, un destroyer reconverti en casino géant dans lequel le reste de sa famille se cachait sans qu'elle le sache.

III. Les difficultés morales de la guerre. [haut]



"Je ne vais pas viser mon meilleur ami. Et sa pilote va se sentir obligée de se mettre sur la trajectoire du tir ou d'accomplir un acte héroïque et idiot. Je ne vais pas tirer sur ma petite fille.
- Merci, papa."

Wedge et Syal Antilles, lors d'une réunion avec les Solo et Skywalker sur Endor.

  Après la disparition du blocus, la guerre éclata véritablement et Syal combattit toujours depuis le Plongeur Bleu. Elle combattit certainement bravement car elle obtint, avec son coéquipier Zueb, le poster de Danseur Un au sein de l'escadron Danseur. Elle suivit l'Anakin Solo avec toute la Deuxième Flotte jusqu'à un rendez-vous secret pour négocier avec Corellia. Cela s'avéra être un piège et elle dut de nouveau se battre. Dans le feu de l'action, son Aleph protégea même Jacen Solo, co-Chef d'Etat et dirigeant de la Garde de l'Alliance Galactique, contre Luke Skywalker. Elle en fut récompensée par une promotion du grade de lieutenant à celui de capitaine.

  Malheureusement, il s'agissait du seul point positif de la bataille car un tir de la station Centerpoint traversa l'espace. Sa puissance oblitéra la Deuxième Flotte, le reste de son escadron et son fiancé. Elle retrouva le moral auprès de Tycho Celchu, le meilleur ami de son père, qui lui demanda (en tant que général) ce qu'elle et les soldats pensaient de la guerre et de Jacen Solo. Après cela, il lui demanda de contacter son père et ils allèrent le retrouver sur Endor pour demander aux Jedi de rejoindre l'Alliance Galactique.

Syal Antilles

Syal Antilles (à gauche) et Jaina Solo (à droite) en tenue de pilote.
Image extraite du site Suvudu.com


  Ceux-ci refusèrent mais Tycho proposa un compromis en ordonnant à Syal de rester avec son père pour servir d'émissaire et permettre la communication entre les Jedi et son bureau. Elle rejoignit ensuite l'escadron Rakehell, pilotant un X-Wing sous le nom de code Quatre et sous les ordres de son père. Au milieu d'autres légendes comme Wes Janson, Corran ou Tycho qui était son ailier, elle combattit lors de la bataille de Centerpoint, participant au plan de Luke pour détruire la station en faisant diversion.

  Les Rakehell combattirent notamment le célèbre escadron Rogue, dont Syal abattit l'un des pilotes mais qui fit quelques pertes avant de les abandonner. Pour la suite des combats, la jeune femme évolua en tant qu'ailier de son père jusqu'à ce que le Faucon Millenium quitte l'Anakin Solo avec la princesse Allana. Par la suite, Syal permit à Niathal de rencontrer directement Luke, renforçant leur collaboration. Elle combattit probablement pour les Jedi à Shedu Maad. Avec le rétablissement de la paix, elle réintégra vraisemblablement le corps des chasseurs stellaires au sein de l'Alliance Galactique.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Syal Antilles
Nom
Syal Antilles
Autre(s) nom(s)
Lysa Dunter
Espèce
Date de naissance
An 17
Lieu de naissance
Fonctions
Pilote de chasse
Vaisseau
Intercepteur Eta V-Epée Sept
Chasseur Aleph Gray Quatre
Chasseur Aleph Danseur Un
X-Wing Rakehell Quatre
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
10/10/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
70 729


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Syal Antilles" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • L'Héritage de la Force, Vol. 1 : Trahison
  • L'Héritage de la Force, Vol. 3 : Tempête
  • L'Héritage de la Force, Vol. 4 : Exil
  • L'Héritage de la Force, Vol. 7 : Fureur
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 11 : Derrière les Lignes Ennemies I : Le Rêve Rebelle
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • Nouvelle République Vol. 2 : Union

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.