Chelli Lona Aphra


Aphra était une archéologue qui fut un temps l'associée de Dark Vador, et qui croisa plusieurs fois la route des héros de la Rébellion ainsi que de son ancienne amante Sana Starros.

  Chelli Lona Aphra, nommée d'après sa défunte mère Lona Aphra, surnommée Boop par son père, et appelée Aphra par le reste du monde, était une archéologue et contrebandière. Elle travailla notamment pour Dark Vador après la destruction de l'Étoile de la Mort. Jeune femme séduisante au tempérament bien trempé, brune avec des électrotatouages sur le bras droit, elle savait ce qu'elle voulait, admirait les gens de pouvoir, et ne faisait confiance qu'à elle-même pour survivre.

1. Escroqueries de jeunesse [haut]



  Chelli Aphra eut une enfance difficile : durant la Guerre des Clones, sa mère avait quitté son père car ce dernier était trop obsédé par ses travaux de recherche. Lona avait déménagé avec Chelli sur un monde perdu dans la Bordure Extérieure, où elle était finalement morte, victime des ravages de la guerre. Suite à l'avènement de l'Empire Galactique, la petite Aphra fut reconduite chez son père par des soldats impériaux, après avoir consulté un psychologue qui lui avait diagnostiqué des troubles mentaux. Sur fond de guerre civile galactique, Chelli blâma son père pour la mort de sa mère, et se vengea en brûlant une partie de ses découvertes.

  Des années plus tard, Aphra étudia à l'université de Bar'leth pour passer son doctorat en archéologie. Étudiante douée, la jeune femme était néanmoins dissipée et connue à travers le campus pour ses mésaventures romantiques. Jugée trop tape à l'œil par son superviseur Toob-nix, ce dernier s'était juré de ne jamais laisser Aphra devenir docteur : raison pour laquelle la jeune femme prenait un malin plaisir à se moquer de lui et lui jouer des tours. Mais un jour, Toob-nix révéla à Aphra qu'il dissimulait des symbiotes Abersyn dans sa réserve personnelle, créatures extrêmement dangereuses qui auraient dû être aussitôt éliminées. Aphra vit là une opportunité unique à saisir pour se venger de Toob-nix et obtenir ce qu'elle souhaitait : elle contacta Sana Starros, qui la mit en contact avec un expert en technologie. Aphra put ainsi forcer la chambre forte de Toob-nix, voler les symbiotes Abersyn, et finalement déclarer les avoir trouvés sur Boothi XII. La jeune femme ne le savait pas encore, mais son mensonge allait occuper des archéologues, biologistes et chercheurs pendant des années, car rien sur Boothi XII ne permettait a priori aux symbiotes de survivre. La cerise sur le gâteau était que Toob-nix était coincé et ne pouvait pas révéler au grand jour le vol, auquel cas il serait condamné pour détention illégale de symbiotes Abersyn.

Chelli Lona Aphra

Aphra, ennuyée par les cours de Toob-nix


  Ainsi, Aphra obtint son doctorat en archéologie grâce à un mensonge et à une arnaque : deux outils qu'elle apprendrait à maîtriser à la perfection dans la vie qui l'attendait.

2. Au service de Dark Vador [haut]



"Bienvenue à bord de l'Ark Angel, Monsieur Dark Vador. Je suis une grande fan!"
Aphra à Dark Vador, peu après leur rencontre.


  La vie d'Aphra bascula après la bataille de Yavin, lorsqu'elle rencontra Dark Vador. Le Seigneur Noir des Sith, qu'elle connaissait de réputation, était venu jusqu'à elle car elle avait prouvé ses talents pour bricoler de vieux droïdes et les rendre dangereux. En effet, Vador et ses Stormtroopers, en mission pour le grand général Tagge, avaient récemment affronté de redoutables droïdeka, ce qui avait éveillé la curiosité du bras droit de l'Empereur. Et Aphra venait justement de mettre la main sur une matrice de technologie avancée, qu'elle utilisa dans l'armature d'un droïde de protocole : ainsi naquit Triple Zéro, un droïde de torture au revêtement brun et à l'apparence inoffensive. La matrice triple zéro venant des laboratoires de recherche du défunt Tarkin, le droïde éponyme fut capable de réactiver BT-1, un droïde astromécano assassin à la puissance de feu incomparable. Ces deux droïdes intéressaient fortement Vador, qui cherchait à se constituer une armée privée.

  Les priorités d'Aphra changèrent alors du tout au tout. Adieu les contrats qu'elle avait en cours, notamment à propos de la matrice triple zéro. Elle servait désormais Vador, et savait ce que cela impliquait : elle n'avait pas le droit à l'erreur. Elle le conduisit alors sur Géonosis, le lieu de sa prochaine mission : ses précédents employeurs avaient eu vent qu'une reine géonosienne avait survécu et installé une usine souterraine de fabrication de droïdes. Un filon parfait pour Vador qui souhaitait créer sa propre armée secrète. Aphra, BT-1 et Triple Zéro ne tardèrent pas à trouver la reine et son dispositif pour créer à la chaîne des droïdes de combat. Vador et Aphra récupérèrent l'installation pendant que BT-1 brûlait avec joie, sous le regard admiratif de Triple Zéro, le reste des installations ainsi que les géonosiens encore en vie dans les souterrains. Après le succès de cette mission, Aphra craignit que Vador ne l'élimine, mais celui-ci lui assura qu'elle ne risquait rien tant qu'elle lui était utile. L'archéologue le remercia, et lui demanda de la tuer au sabre laser quand le moment serait venu, et pas en l'éjectant dans le vide intersidéral.

Chelli Lona Aphra

Aphra, BT-1, Triple Zéro, et Dark Vador.
Illustration pour "Dark Vador Vol.1".


  Peu de temps après, la création de l'armée de Vador commença avec la fabrication des premiers droïdes commando à bord de son vaisseau personnel. Krrsantan le Noir, qu'Aphra connaissait bien et qui avait été engagé par le Seigneur Noir peu de temps avant Géonosis, ramena captif Cylo-IV, que l'Empereur avait secrètement engagé. Cylo-IV mourut sous la torture de Triple Zéro en révélant un endroit où les remplaçants de Vador attendraient le signal de l'Empereur : une base mobile constituée d'infrastructures sophistiquées montées sur des créatures géantes capables de se mouvoir dans l'espace. Guidé par Aphra, Vador conduisit son armée de droïdes à l'intérieur, où il affronta les abominations créées par Cylo-IV, revenu sous la forme de Cylo-V. Aphra ne sut pas ce qui se déroula précisément à l'intérieur, mais constata seulement l'attitude renfrognée de Vador à son retour, qui parla encore moins que d'habitude. L'archéologue, qui au contraire était une vraie pipelette, fit l'effort de se taire, sachant qui elle avait en face d'elle.

  Plus tard, Vador et Aphra se rendirent sur Tatooine, aux coordonnées où le chasseur de primes Boba Fett avait indiqué avoir affronté Luke Skywalker, dans le repaire du défunt Obi-Wan Kenobi. Après une brève inspection, Aphra mit en place une bombe moléculaire sur ordre de Vador pour effacer toutes les traces restantes sur ces lieux là : clairement, son nouveau maître cherchait à cacher quelque chose, et elle n'irait pas chercher plus loin.

Chelli Lona Aphra

Aphra, BT-1, Triple Zéro, et Dark Vador.
Illustration pour "Dark Vador Vol.2".


  Vador confia ensuite à Aphra une nouvelle mission. Il avait personnellement arrêté sur Son-Tuul un Rodien concurrent de Jabba le Hutt. Les gains de piraterie de ce dernier étaient très importants et venaient d'être saisis par l'Empire : Aphra devait s'emparer des crédits et les cacher sur une des lunes d'Anthan Prime afin que Vador puisse les utiliser secrètement. Pour cela, l'archéologue réunit différents chasseurs de primes : un droïde assassin IG au revêtement écarlate, Beebox, et Bossk. Secrètement, elle embaucha également Krrsantan pour voler la plus grande partie des gains et les conduire en sécurité sur la treizième lune d'Anthan Prime. Ainsi, les autres chasseurs de primes ne lui étaient utiles que pour forcer la sécurité du transporteur impérial. La mission se déroula sans accroche et Dark Vador la félicita de son succès. Elle avait désormais un mois pour en apprendre davantage sur Luke Skywalker, celui qui avait détruit l'Étoile de la Mort.

  Pendant que Vador se démenait avec l'inspecteur Thanoth chargé d'enquêter sur le vol des crédits, Aphra se rendit sur la Flèche, une station d'Anthan Prime qui abritait de riches touristes dans les étages supérieurs, et des personnes plus douteuses dans les niveaux inférieurs. L'archéologue y rencontra un Givin qui lui indiqua où trouver Commodex Tahn, qui travaillait il y a près de vingt ans aux pompes funèbres sur Naboo. Aphra s'y rendit avec BT-1 et Triple Zéro, ainsi que les droïdes commandos de Vador : après une courte séance de torture, l'ancien ami de Padmé Amidala avoua que l'ancienne reine de Naboo, lors de la cérémonie mortuaire, avait déjà accouché d'un enfant, contrairement à ce qu'indiquaient les rapports. Fort de cette information, Aphra ordonna à Triple Zéro de tuer Tahn et partit faire son rapport à Vador sur la treizième lune d'Anthan Prime.

Chelli Lona Aphra

Aphra interroge Commodex Tahn sur les funérailles de Padmé Amidala.


  De retour sur la Flèche, Aphra paya son informateur Givin généreusement pour obtenir la localisation de Luke Skywalker : ce dernier se trouvait sur Vrogas Vas. Mais soudainement, des troupes impériales menées par Vador et Thanoth surgirent dans les niveaux inférieurs de la Flèche, tuant tous ceux qui croisaient leur chemin. Le Givin dénonça Aphra sans vergogne, et celle-ci tenta de s'échapper. Le Seigneur Noir des Sith la rattrapa et alors qu'il l'étranglait avec la Force, Aphra révéla qu'elle savait où se trouvait Skywalker, mais sans toutefois préciser le lieu afin de s'assurer de survivre à cette journée. Elle parvint à quitter Anthan Prime à bord de son vaisseau, et rejoignit la treizième lune pour y attendre Vador, qui fut surpris de l'y retrouver. Aphra révéla à son maître le nom de la planète où se rendait Skywalker et avoua vouloir continuer à travailler avec lui. Rongée par la peur de mourir, elle avait toutefois fait ses preuves et estimait avoir sa place au côté de l'homme le plus puissant de la galaxie. Et Vador était d'accord : mais il décida de partir seul pour Vrogas Vas.

3. La bataille de Vrogas Vas [haut]



" Je préfère affronter l'armée rebelle... que m'attirer les foudres de Dark Vador ".
Aphra, décidant d'aller aider Dark Vador sur Vrogas Vas.


  Alors qu'Aphra était en communication avec Vador, ce dernier à bord de son chasseur TIE personnel et approchant de Vrogas Vas, la transmission fut coupée : des dizaines de X-Wing de l'Alliance rebelle étaient en formation autour de Vrogas Vas. En piratant les communications, Aphra apprit que le vaisseau de son maître s'était écrasé sur la planète où était sensé se trouver Luke Skywalker. De là à ce que Vador pense qu'elle l'avait attiré dans un piège, il n'y avait qu'un pas. L'archéologue décida donc de partir au secours de son maître, car si jamais il survivait, il n'aurait de cesse de la traquer pour la tuer. Elle demanda auparavant à Krrsantan de la rejoindre : un Wookie sanguinaire ne serait pas de trop au milieu de l'armée rebelle.

  Une fois sur place, Aphra retrouva rapidement la trace de Luke Skywalker qui inspectait les vestiges d'un temple Jedi en compagnie de R2-D2. L'archéologue fit preuve d'imagination et peignit Triple Zéro aux couleurs de C-3PO, ce qui permit au droïde de torture de s'approcher suffisamment près du jeune Jedi pour le neutraliser. Quant à BT-1, il fit une démonstration de sa puissance de feu pour faire fuir R2-D2. Mais les explosions attirèrent le Faucon Millenium : Han Solo tenait désormais en joue Aphra, tandis que Chewbacca arrachait un bras à Triple Zéro. Mais ce dernier parvint à injecter une substance paralysante au Wookie, ce qui le neutralisa : Luke Skywalker intervint et trancha le second bras du droïde de torture avec son sabre laser, avant de le transpercer. Aphra, sonnée par un choc, reprit connaissance après le départ de Luke, Han, Chewbacca et R2-D2 : tout était à recommencer à présent.

Chelli Lona Aphra

Aphra se met à couvert des tirs de Han Solo.


  Aphra envoya Krrsantan se charger de Chewbacca et Han Solo pendant que BT-1 et Triple Zéro, toujours fonctionnels, se remettaient à la recherche de Luke Skywalker. Mais le jeune Jedi fut appréhendé par les Stormtroopers de Karbin, rival de Dark Vador et création de Cylo-IV. Et pendant que le Mon Calamari occupait le Seigneur Noir des Sith lors d'un duel disputé au sabre laser, Luke Skywalker était emmené vers un vaisseau qui allait quitter Vrogas Vas. Aphra se proposa alors d'aider Vador afin qu'il ne pense pas qu'elle l'avait conduit dans un piège. Elle sacrifia l'Ark Angel pour déséquilibrer Karbin et ainsi permettre à son maître de terrasser la création de Cylo-IV. Mais Vador n'était toujours pas satisfait de l'archéologue : il était venu pour Skywalker et ne repartirait pas sans. Avec la Force, il fit s'écraser la navette impériale qui transportait le jeune Jedi. Alors qu'Aphra piégeait l'équipage du Faucon Millenium en entourant le cargo corellien de mines pour récupérer Skywalker, elle fut neutralisée par Leia Organa et perdit connaissance.

  L'archéologue fut conduite captive dans la Prison Zénith, un lieu que l'Alliance rebelle tenait secret. Et celle qui l'y conduisait, en plus de Leia, n'était autre que Sana Starros, son ancienne amante qui la détestait désormais, à juste titre puisqu'elle l'avait abandonnée. Aphra tenta de s'échapper, en vain, et une fois dans sa cellule, ne perdit jamais l'espoir de s'échapper, même si Sana ne faisait que répéter à Leia qu'il serait plus judicieux de l'exécuter sur le champ.

Chelli Lona Aphra

Aphra tente de s'échapper alors qu'elle est transportée à la Prison Zénith.


  Le sort sourit à Aphra puisque la prison, pourtant réputée imprenable, fut attaquée par des droïdes et des pirates : il s'agissait d'un ancien espion rebelle qui était venu éliminer tous les prisonniers impériaux. Des meurtres de sang froid selon Leia, la seule manière de remporter la guerre selon l'assaillant. Quoi qu'il en soit, Leia et Sana libérèrent Aphra et les trois femmes se frayèrent un chemin à travers les droïdes et les corps de prisonniers sommairement exécutés. Avant que l'ordre ne soit rétabli dans la Prison Zénith et après qu'elles en soient venues aux mains, Aphra s'excusa sincèrement auprès de Sana pour l'avoir abandonnée. La princesse d'Alderaan la laisser quitter librement la Prison : après tout, l'archéologue, tout en sauvant sa vie, avait également participé à sauver celles de Sana, de Leia, et des prisonniers que l'Alliance souhaitait garder en vie.

Chelli Lona Aphra

Aphra, Sana et Leia s'allient temporairement pour contrer l'assaut de la Prison Zénith.


4. Feindre sa propre mort [haut]



" C'était quand même marrant. Mais je ne le referais jamais".
Aphra à elle-même, après avoir échappé de peu à la mort.


  Après avoir été libérée des rebelles, Aphra décida de ne pas retourner auprès de Vador et de tenter sa chance dans la Bordure Extérieure. Elle rejoignit les Steppes Cosmataniques pour prendre du recul... qui ne dura pas bien longtemps. L'inspecteur Thanoth avait retrouvé sa trace, et Vador envoya BT-1 et Triple Zéro avec pour ordre prioritaire de la ramener morte ou vive aux chantiers navals de Kuat, à bord du super Destroyer Stellaire Executor où l'Empereur l'attendait. Malheureusement pour elle, comme les ennuis ne venaient jamais seuls, l'Executor était attaqué par Cylo et ses créations. Mais Dark Vador, en bon serviteur de l'Empire, était présent pour contrer la menace, et Triple Zéro fit preuve d'un altruisme surprenant en sauvant Aphra d'une mort certaine dans sa cellule avant de l'aider à s'échapper. Ce fut alors que l'archéologue réalisa que si elle souhaitait survivre à tout cela, elle devait mourir : Vador l'avait prévenue de cela... Tant qu'elle lui était utile, elle vivrait, et clairement, elle ne l'était plus désormais. Aphra décida alors de jouer le tout pour le tout en allant directement voir l'Empereur sur la passerelle de l'Executor.

  L'archéologue raconta tout à l'Empereur, comment Vador avait construit une armée secrète pour prendre sa place. Mais Aphra savait bien que l'Empereur n'éliminerait jamais son bras droit pour si peu, car après tout, cela était la voie des Sith. Au contraire, l'Empereur fut fier de Vador, ce qu'Aphra escomptait : son maître allait désormais la tuer de la manière qu'elle redoutait le plus... En l'envoyant dans le vide, comme elle lui avait confessé au début de leur collaboration. Sans état d'âme, Dark Vador jeta Aphra par un sas de l'Executor et la laissa pour morte. Mais l'archéologue avait tout prévu : BT-1, Triple Zéro et Krrsantan vinrent la récupérer immédiatement après, lui évitant ainsi de mourir gelée, et le Wookie fut payé en conséquence. Aphra s'installa dans une cuve à bacta pour se reposer enfin, avant sa prochaine aventure.

Chelli Lona Aphra

Aphra profitant d'un peu de calme sur les Steppes Cosmataniques..
Illustration pour "Dark Vador Vol.4".


5. Le cristal de Rur [haut]



5.1. A la recherche de l'Ordu Aspectu en famille [haut]



  Aphra retourna sur les Steppes Cosmataniques pour profiter de sa nouvelle liberté : la planète gazeuse, composée de différentes strates, était une véritable mine d'or pour les découvertes historiques. La revente des artefacts qu'elle trouverait lui permettrait notamment d'éponger certaines dettes, en particulier auprès de Krrsantan, qui travaillait sur la nouvelle version de l'Ark Angel. Après avoir échappé à un archéologue qui tenta de la doubler et de la tuer, ainsi qu'à un brigand à qui elle avait emprunté de l'argent, Aphra se rendit à la station où elle pourrait vendre sa première trouvaille, accompagnée du Wookie, de BT-1 et de Triple Zéro. Cependant, une fois sur place, elle apprit que son doctorat lui avait été retiré, ce qui la rendit furieuse, car son passé la rattrapait soudainement. Et en effet, il s'agissait de son père, qui avait révélé qu'Aphra avait triché pour obtenir son doctorat des années plus tôt : son diplôme lui avait donc été retiré. Mais le père d'Aphra avait eu ce qu'il souhaitait : l'attention de sa petite "Boop", surnom qu'elle détestait. Il désirait poursuivre ses investigations sur l'Ordu Aspectu, un ancien mouvement Jedi à l'existence contestée qui recherchait la vie éternelle : ce fut à cause de son investissement excessif dans cette recherche que la mère d'Aphra avait quitté son père, ce que la jeune femme lui reprochait toujours, plus de vingt ans après.

Chelli Lona Aphra

Aphra est furieuse après son père.


  Néanmoins, Aphra prit sur elle pour aider son père, et l'invita à bord de l'Ark Angel fraîchement reconstruit et amélioré par Krrsantan, afin de rechercher la localisation de l'Ordu Aspectu, la forteresse de Rur. Son père, absorbé par son travail, était complètement déconnecté de la réalité et n'avait pas prêté attention aux derniers événements tragiques qui avaient secoué la galaxie : la destruction de l'Étoile de la Mort, d'Alderaan, de Jedha, et la bataille de Yavin... Ainsi, seul le père d'Aphra fut surpris de découvrir des Stormtroopers sur Yavin 4, là où selon lui se trouvait la carte indiquant la localisation de l'Ordu Aspectu, dans un des temples Massassi. Pendant qu'Aphra et son père trouvèrent les coordonnées dans un des temples en utilisant des cristaux de l'Ordu Aspectu, Krrsantan, BT-1 et Triple Zéro firent diversion en attaquant la garnison impériale tenue par la capitaine Magna Tolvan.

  Aphra, son père et ses deux droïdes échappèrent de justesse du temple et au TB-TT de Tolvan grâce à l'intervention inespérée du Wookie et de l'Ark Angel. Il fallut peu de temps en vitesse lumière pour rejoindre la forteresse de Rur : des ruines jonchées de cadavres dressées sur un astéroïde gigantesque et lugubre. Alors qu'Aphra et son père entreprirent des recherches pour rejoindre la salle des commandes de la citadelle, les soldats impériaux de Tolvan investirent la forteresse et ouvrirent le feu. Krrsantan et les deux droïdes sadiques quittèrent l'astéroïde avec l'Ark Angel, abandonnant ainsi les Aphra à une mort certaine. Chelli profita de la situation pour discuter avec son père, qui s'excusa de n'avoir pas su tenir son rôle lorsqu'elle était plus jeune : lui et Lona étaient si effrayés à l'idée d'être de mauvais parents que leur petite fille en avait probablement souffert. Aphra accepta les excuses de son père et trouva un moyen d'accéder à la salle de commandes. Là bas, l'archéologue qui avait consacré sa vie à l'Ordu Aspectu apprit ce qu'il souhaitait : Rur ne cherchait pas l'immortalité, mais simplement à transférer sa conscience dans un droïde. Alors que le transfert opérait, l'âme qui demeurait dans son corps devint mauvaise, corrompue. Rur mit donc tout en oeuvre pour éliminer tous ceux qui pourraient utiliser sa technologie et les cristaux de l'Ordu Aspectu.

  Chelli Aphra ne fit pas de sentiments, détruisit la console de contrôle, et récupéra le gros cristal qui contenait la conscience de Rur. Au même moment, des droïdes s'animèrent et commencèrent à tirer autour d'eux, tandis que la forteresse s'effondrait. Les Stormtroopers de Tolvan résistèrent tant bien que mal contre les droïdes de Rur pendant que Chelli et son père quittaient la salle de commandes. Les Aphra n'ayant plus de vaisseau, ils furent accueillis à bord de la navette de Tolvan alors que la citadelle s'autodétruisait. Soudain, Tolvan mit Chelli en joug : ni une ni deux, son père blessa la capitaine impériale avec un sabre laser qu'il avait récupéré sur la forteresse. Aphra abandonna Tolvan sur une planète désertique quelque part dans la Bordure Extérieure, mais ne la tua pas, car elle était "bien trop canon" selon ses propres mots. Ensuite, Aphra confia une copie du cristal de Rur aux archives d'un monde en quarantaine rattaché à Kallidah, afin que son père croit qu'elle s'était débarrassée du dangereux artefact. Il la déposa enfin sur les Steppes Cosmataniques avant de disparaître, et Chelli put enfin retrouver son doctorat. Elle vendit les sabres laser qu'elle avait prit aux cadavres Jedi dans la forteresse de Rur afin d'éponger ses dernières dettes, et retrouva Krrsantan dans une cantina. Sans rancune, Aphra promit une nouvelle fois au Wookie de l'aider à se libérer de ses maîtres, et de rembourser ce qu'elle lui devait, ce qui serait aisé avec le cristal dont elle disposait.

5.2. Rencontre avec la Reine de la Citadelle Hurlante [haut]



  Aphra ne connaissait qu'un moyen de réactiver le cristal de Rur : la Reine de Ktath'atn, également appelée la Citadelle Hurlante. Celle-ci disposait de grands pouvoirs et organisait une fois par an une réception. L'invité qui lui apportait le présent le plus intéressant à ses yeux pourrait se voir exhausser une requête. Et Chelli comptait bien faire réactiver le cristal de Rur en offrant à la reine... un Jedi! En contactant Sana Starros l'air de rien, elle apprit que Luke Skywalker se trouvait sur Horox III. Après un affrontement avec des aliens dans la cantina, elle convainquit aisément Luke de la suivre jusqu'à la Citadelle Hurlante, car il pourrait beaucoup apprendre du Maître Jedi Rur en réactivant le cristal.

Chelli Lona Aphra

Aphra convainc Luke de la suivre jusqu'à la Citadelle Hurlante avec le cristal de Rur.


" C'est toi l'attraction principale. Si je mets les formes, on ne verra que moi. "
Aphra, expliquant à Luke pourquoi elle ne porte pas de robe à la réception de la Citadelle Hurlante.


  Krrsantan ne put entrer dans la Citadelle, car la reine était apparemment allergique aux wookies. Quant à BT-1 et Triple Zéro, ils accompagnèrent évidemment leur maîtresse. Lors de la réception, Luke n'eut aucun mal à être sélectionné en utilisant la Force en public. Après avoir passé la nuit dans une chambre de la Citadelle Hurlante, Aphra et Luke furent invités au petit déjeuner : là, alors que la reine demanda au Jedi de faire une nouvelle fois preuve de ses pouvoirs, elle tenta de piéger ses invités en prenant leur contrôle grâce à des symbiotes Abersyn, qu'Aphra reconnut immédiatement. L'archéologue activa une bombe qu'elle avait secrètement placée et agrippa Luke pour l'aider à s'enfuir : et pendant ce temps, Han, Sana et Leia venaient de débarquer sur Ktath'atn avec le Faucon Millenium.

  La Citadelle Hurlante devint bientôt le théâtre d'un chaos innommable : la reine contrôlait grâce aux symbiotes tous les êtres vivants qui croisaient son regard. Bien qu'Aphra avait trouvé un moyen de s'en protéger, Han Solo se fit hypnotiser. L'archéologue permit à la reine de mettre la main sur Luke, et réactiva le cristal de Rur en échange. Mais Chelli Aphra avait un cœur et n'abandonna pas le Jedi : elle revint à son secours, fit diversion et lui planta elle-même un symbiote Abersyn. Elle espérait qu'ainsi, avec pour alliée la Force, Luke vaincrait l'esprit de ruche qui résidait en la reine pour mettre fin à son règne de terreur. Et ce fut précisément ce qu'il se produisit : temporairement aidé par l'esprit de Rur, Luke tua la reine et libéra tout le peuple de Ktath'atn. Avant de quitter la planète avec le cristal, Aphra reçut les remerciements sincères de Sana pour être revenue les aider, même si elle était responsable de cette mésaventure à l'origine. Et le Jedi demanda solennellement à Aphra de ne plus jamais croiser leur route : ceci eut pour effet immédiat d'énerver Chelli, qui partit en trombe avec ses droïdes et Krrsantan à bord de l'Ark Angel.

Chelli Lona Aphra

Aphra et Luke.


5.3. La vente du cristal de Rur [haut]



  Afin de rembourser sa dette auprès de Krrsantan, et surtout de s'en mettre plein les poches, Aphra décida de mettre aux enchères le cristal de Rur. Plusieurs semaines après les événements de la Citadelle Hurlante, elle organisa une vente sans révéler son identité dans une station-hôtel au-dessus de Sorca, à laquelle elle convia de nombreux brigands fortunés qu'elle avait déjà eu l'occasion de côtoyer, tels que Toren, des représentants de l'Université de l'Ombre, le Rodien Yonak de Son-Tuul, la Hutt Sutha, et bien d'autes richissimes bandits comme les frères Xonti, qui avaient réduit Krrsantan en esclavage en le forçant à combattre dans une arène.

  Le cristal de Rur était activé, mais enfermé dans un bouclier conçu par Aphra afin que le Jedi de l'Ordu Aspectu ne prenne pas le contrôle de toutes les machines autour de lui. Après s'être habillée élégamment et déguisée pour ne pas qu'on la reconnaisse, Aphra fit la présentation de l'artefact, puis rencontra séparément les différents acheteurs potentiels : elle choisit les deux représentants de l'Université de l'Ombre, qui lui proposèrent en bonus un accès illimité à tous les objets précieux qu'ils possédaient. Alors que la vente était sur le point d'être achevée, le cristal de Rur s'activa et prit le contrôle d'un droïde équipé de deux sabres laser, qui se libéra et commença à attaquer tout le monde autour de lui. L'esprit de Rur activa également les tourelles de défense partout dans la station, qui ouvrirent le feu sur tous les êtres vivants. C'était Triple Zéro qui, fatigué du manque de cruauté dans les aventures d'Aphra, avait décidé de pimenter les choses en plaçant le cristal au cœur d'un droïde en réparation. Il avait également prévenu Dark Vador qu'une vente d'un artefact Jedi se tenait sur Sorca, et lui et ses Stormtroopers étaient sur le point d'arriver.

Chelli Lona Aphra

Aphra déguisée annonce le début de la vente, avec derrière elle Krrsantan, Triple Zéro et BT-1.


  Terrifiée à l'idée de se retrouver face à face avec son ancien maître, Aphra n'eut d'autres choix que d'enlever les programmes d'inhibition qu'elle avait placés sur les deux droïdes assassins à leur activation. Ces deux là étaient désormais libres. Aphra fonça retrouver Krrsantan afin qu'ils s'arment à l'armurerie en enjambant les nombreux cadavres qu'elle croisait sur son chemin. Elle aida le Wookie à neutraliser les frères Xonti, ce que Krrsantan considéra comme un paiement de sa dette. Il tua les gardes des esclavagistes et embarqua les deux frères avec lui à bord d'un vaisseau et quitta la station, alors que Dark Vador et ses troupes investissaient les niveaux inférieurs. L'archéologue monta donc et assista à la mort de la Hutt Sutha, et des représentants de l'Université de l'Ombre quand les Stormtroopers investirent les lieux : avant de mourir, un des représentants confia à Aphra que son vaisseau contenait de nombreux artefacts qui devaient à tout prix être protégés.

  L'archéologue ne se le fit pas répéter et passa derrière les lignes impériales en attirant à elle le droïde possédé par Rur, qui continuait de massacrer sans compter. Quant au Rodien Yonak, il quitta la station avec Triple Zéro et BT-1, sans pour autant deviner qu'il allait devenir leur esclave sur Son-Tuul. Le plan d'Aphra fonctionna parfaitement puisque le droïde-Jedi tomba nez à nez avec Dark Vador, qui l'affronta et le terrassa sans difficulté, avant de récupérer pour lui le cristal. Tout ceci avait laissé le temps à Aphra de quitter la station à bord du vaisseau de l'Université de l'Ombre. Elle vendit à l'organisation en question la moitié des artefacts et prétendit avoir perdu l'autre moitié, qu'elle retourna en fait vendre sur Bar'leth. Avec la fortune amassée, elle s'offrit des vacances sur Zeltros, où elle fut tout de même retrouvée par des brigands qui la traquaient depuis les Steppes Cosmataniques...

6. Au service de Triple Zéro [haut]



  Pendant des mois, Aphra avait dû servir Triple Zéro et BT-1 : les deux droïdes assassins avaient pris la tête d'un syndicat du crime sur Soon-Tul et le droïde au revêtement noir brillant mettait tout en oeuvre pour retrouver des informations sur sa matrice de personnalité. L'archéologue enchaînait mission sur mission, qui finissait généralement en bain de sang. Même si elle se convainquait du contraire, elle devenait sans remord comme son "maître" droïde. Et si elle décidait de partir, Triple Zéro préviendrait Dark Vador qu'elle était toujours en vie. Accompagnée de Rexa Go, une cyborg que Triple Zéro pouvait contrôler à distance, Aphra se rendit sur Someilk : des données datant de la Guerre des Clones se trouvaient le centre de communication impérial, ce qui intéressait 0-0-0 au plus haut point. Magna Tolvan s'y trouvait, l'impériale pour qui Aphra avait craqué sur Yavin IV. L'archéologue la piégea dans une canonnière et la tint en joug pendant que son équipe opérait. Malgré ses prothèses métalliques, elle trouvait l'impériale séduisante et culpabilisait de la situation délicate dans laquelle elle la plaçait. Quand Magna lui demanda son nom, Aphra répondit qu'elle s'appelait Joystick Chevron. Une fois que Rexa eût récupéré les données, Aphra assomma Tolvan et quitta Someilk avec les mercenaires qui les accompagnaient.

  De retour sur Son-Tuul, Aphra dut constituer une équipe pour une mission dont elle ignorait encore l'objectif. Elle détestait servir Triple Zéro mais n'avait pas le choix : ce dernier veillait constamment sur elle par le biais de Rexa. L'équipage hétéroclite était constitué de Hallio Bas, un Skakoan, Glahst Ombra, une Defel sanguinaire, Tam Posla, un ancien policier licencié suite à l'arrivée d'impériaux sur son monde, son compagnon bedonnant Caysin Bog qui n'avait plus de tête mais vivait tout de même très bien, le droïdeka modifié et très coloré Dek-Nil, et enfin la Sœur Six, ancienne membre de l'Isoptère Central. Aphra devina immédiatement par la présence du Skakoan et le fait que les données impériales dataient de la Guerre des Clones que sa prochaine mission avait un lien le Techno-Syndicat et Wat Tambor. Et en effet, le vaisseau piloté par Rexa atterrit sur Skako, un monde où l'air n'était pas respirable. Aphra transportait avait elle une caisse remplie de Tookas cryogénisés, des petites créatures violettes câlines qu'elle avait modifiées génétiquement pour des situations désespérées. Situations qui ne manqueraient pas dans les prochaines heures.

Chelli Lona Aphra

Aphra et son équipage : de gauche à droite, et de bas en haut.
Tam Posla, Dek-Nil, Aphra, Soeur Six, Rexa Go, le vicomte d'Alderaan mort prématurément, et Glahst Ombra.


  Lorsque Hallio Bas trahit l'équipage de mercenaires et les conduisit tout droit à une garnison impériale, Aphra utilisa immédiatement son Tooka. Au son de la phrase code "boule à câlins Oogie Woogie" la petite créature explosa, emportant avec elle les Stormtroopers et le traître. Aphra, Rexa Go, Glahst Ombra, Tam Posla, Caysin Bog, Dek-Nil, et Sœur Six purent ainsi reprendre leur chemin et pénétrer dans la station Colosse Infernal de Wat Tambor. Seulement, leurs recherches des données sur la matrice de personnalité furent interrompues par l'arrivée fracassante d'une navette impériale remplie de Stormtroopers menés par Magna Tolvan. Lors de son atterrissage brutal, le vaisseau percuta un techno-totem qu'il ne fallait surtout pas toucher d'après l'archéologue. Un gigantesque ver divin chthonien se réveilla aussitôt et attaqua aussi bien les impériaux que les mercenaires, sauf Glahst Ombra qui prit la fuite. Aphra se mit à l'abri avec Magna : face à la peur de mourir, les émotions prirent le dessus sur la raison et les deux femmes s'embrassèrent passionnellement alors que la menace du monstre chthonien planait toujours. Une fois détruit, Rexa surprit Tolvan. Aussitôt Aphra élimina la cyborg pour protéger son amante et rejoignit les mercenaires, laissant Magna derrière elle, cachée. Aphra récupéra sans difficulté les données du Techno Syndicat puis quitta la station. Dehors, Glahst Ombra attendait.

Chelli Lona Aphra

Aphra Magna Tolvan, cédant à leurs sentiments réciproques.


  La prochaine étape était de rejoindre la Ruche 1, la station spatiale qui avait vu naître tous les projets de l'initiative Tarkin, dont la matrice de personnalité Triple Zéro. Après un siècle d'études aux mains de Wat Tambor, la matrice de personnalité avait retrouvé son lieu de conception à la fin de la Guerre des Clones. Sachant qu'une attaque frontale était impossible, Aphra élabora un plan risqué, initiative qui plut à Triple Zéro. L'archéologue avait conservé le système cybernétique qui permettait à Rexa de communiquer avec les droïdes assassins : ainsi, Triple Zéro ne pouvait pas savoir que Rexa ne faisait plus partie de ce monde.

  Les mercenaires, en analysant les données du Techno-Syndicat, retrouvèrent la localisation d'un ancien vaisseau de contrôle de droïdes Lucrehulk de la Fédération du Commerce, qui était désormais utilisé par l'Alliance rebelle pour former leurs nouvelles recrues. La générale Hera Syndulla dirigeait actuellement le programme et utilisait la capacité du vaisseau à contrôler les droïdes pour aider les futurs pilotes de X-Wing. Le plan d'Aphra était complexe, mais il fallait au moins cela pour tromper à la fois l'Alliance et l'Empire. Elle laissa au trop honnête Posla la fierté d'expliquer ce qu'il croyait être le plan : solliciter l'aide des rebelles pour attaquer la Ruche 1 de l'Initiative Tarkin et en dérober toutes les données. Feignant de courir après son Tooka, Aphra rejoignit le poste de commandes du Lucrehulk et le pirata, ce qui lui servirait sous peu.

  Toutefois, Hera Syndulla ne faisait pas confiance aux mercenaires et les enferma. Aphra se retrouva dans la même cellule que le droïde Dek-Nil et Glahst Ombra. Celle-ci s'avéra en fait être Magna Tolvan. La désormais capitaine-inspectrice impériale avait tué la Defel sur Skako, l'avait dépecée et utilisé sa peau de fourrure comme un manteau. Les deux femmes s'embrassèrent brièvement. Tolvan était troublée par la situation : en effet, sa loyauté allait indubitablement à l'Empire, mais Aphra lui faisait tourner la tête et se questionner sur ses convictions. L'archéologue suggéra à Tolvan de l'oublier car elle portait la poisse, et ne lui révéla toujours pas son véritable prénom. Aphra était prête à tout pour accomplir sa mission, et ce fut à contre-coeur qu'elle laissa électrocuter la capitaine-inspectrice. Les mercenaires purent ensuite sortir de leur cellule : Sœur Six désarma les gardes rebelles sans en tuer aucun, et Hera Syndulla fut assommée et conduite captive dans la canonnière.  S'allier avec les rebelles n'avait jamais été le plan, mais utiliser la générale Twi'lek pour infiltrer la station de l'Initiative Tarkin, oui. L'ancien policier Posla fut outré par ce mensonge et que son compagnon Caysin ait également été dans la confidence.

Chelli Lona Aphra

Hera Syndulla, capturée par Aphra, fière que son plan se déroule comme prévu.


  Sur le trajet de la Ruche 1, Aphra prétendit réparer le "cou" cybernétique de Caysin, endommagé sur Skako : en fait, elle y installait discrètement un dispositif de contrôle qui lui serait également utile plus tard. En même temps, Posla expliquait comment il avait passé les dernières années à traquer un scientifique fou, Cornélius Evazan, qui avait modifié des dizaines d'individus pour en faire des Décapités, comme Caysin. A l'approche du centre de Recherche & Développement de l'initiative Tarkin, l'archéologue envoya aux impériaux en garnison l'hologramme de Hera Syndulla ligotée : cela assura un passage sécurisé aux mercenaires jusqu'au complexe alors que le vaisseau Lucrehulk de l'Alliance surgissait de l'hyperespace. Des dizaines de chasseurs TIE furent envoyés contre le bâtiment de la Fédération du Commerce. Dans la Ruche 1, Aphra annonça à la générale Syndulla qu'elle n'avait pas du tout l'intention de la livrer aux impériaux : la Twi'lek fut stupéfaite de constater que l'archéologue maîtrisait parfaitement la situation, et que malgré son sens de la morale douteux, ce n'était pas une mauvaise personne. Simplement une femme qui n'avait pas de chance et faisait de son mieux pour s'en sortir dans un univers compliqué.  

  La situation se complexifia tout de même quand Magna Tolvan, restée à bord de l'Académie Rebelle volante, prit le contrôle du vaisseau. Elle informa immédiatement la garnison impériale de la Ruche 1 qu'un groupe d'individu s'apprêtait à voler les données du noyau du centre R&D. Par comlink, devant tous ses compagnons, Aphra sauva tout de même la situation en confessant ses véritables sentiments à la capitaine impériale qu'elle avait abandonnée par trois fois déjà. Magna décida alors de ne pas faire exploser le Lucrehulk comme le stipulait le protocole impérial.

  Ce fut alors que les impériaux de la Ruche 1 activèrent toutes les monstruosités cyborg cryogénisées du complexe qui se ruèrent immédiatement sur les intrus. Il y avait de tout, ce qui fascinait Aphra, impressionnée par la technologie qu'il avait fallu déployer pour créer de telles atrocités : des soldats Hutt, des Wookies-robots et d'autres excentricités trop coûteuses qui n'avaient jamais abouti. L'archéologue avait toutefois prévu cette éventualité : elle activa le dispositif qu'elle aavait placé dans le "cou" de Caysin. Aussitôt, ce dernier se précipita sur les monstres et se fit trucider instantanément. Voyant son compagnon ainsi déchiqueté, Posla entra dans une rage folle et déploya son arsenal destructeur démesuré. Cela permit à Aphra, Dek-Nil, Hera et la Sœur Six de s'échapper et de rejoindre le noyau de la Ruche 1, là où se trouvaient toutes les archives. La rumeur courait que l'information était tellement dense qu'elle créait sa propre gravité... Chercher celle contenant l'historique de la matrice Triple Zéro s'avérerait néanmoins trop long : donc autant tout voler !

Chelli Lona Aphra

Aphra a préparé Hera Syndulla pour appâter les impériaux.


  Aphra prit alors à distance le contrôle du Lucrehulk grâce au piratage qu'elle avait effectué un peu plus tôt. Toujours dans l'originalité et la finesse, l'archéologue se servit de l'imposant vaisseau de la Fédération du Commerce pour enfoncer la Ruche 1 et tracter le centre des archives. En plus, Aphra avait prévu un feu d'artifice final pour les horreurs développées par l'initiative Tarkin. Tous ses Tookas modifiés s'étaient répartis dans la Ruche 1 et explosèrent au son de "boule à câlins Oogie Woogie". Le centre R&D de l'Initiative Tarkin n'était plus que des ruines fumantes dérivant dans l'espace.

  En échange des données volées dans la Ruche 1, Aphra obtint de Hera Syndulla qu'elle la laisse partir avec Dek-Nil. La Sœur Six rejoignit les rebelles ; Posla informa la générale Twi'lek qu'il avait retrouvé et neutralisé Tolvan avant de rejoindre l'archéologue et le droïdeka dans leur navette. Alors que celle-ci s'éloignait du Lucrehulk, Tolvan retira l'armure de Posla et embrassa vigoureusement Aphra. Après deux nuits passées ensemble, l'archéologue retourna sur Son-Tuul et remit à Triple Zéro les données sur la matrice de personnalité, en ayant cependant pris des précautions.

  Soudain, un régiment de Stormtroopers intervint avec Magna Tolvan à sa tête : l'inspectrice avait placé un mouchard sur l'archéologue. Le syndicat du crime de Triple Zéro et BT-1 fut démantelé, mais les deux droïdes assassins parvinrent à s'échapper. Aphra et Dek-Nil furent arrêtés et allaient être conduits à la prison Accresker dont nul de n'échappait. Mais l'archéologue n'était pas inquiète pour la suite des événements. Elle s'était libérée de l'emprise de Triple Zéro et BT-1, et s'était rapprochée de Magna Tolvan, ce qui n'était pas pour lui déplaire. De plus, Hera Syndulla et les rebelles découvriraient bientôt que les données de l'Initiative Tarkin avaient été cryptées par ses soins, tout comme les informations sur la matrice de personnalité pour Triple Zéro, et étaient donc illisibles, sauf s'ils la payaient !

Chelli Lona Aphra

Le vaisseau Lucrehulk de l'Alliance Rebelle.


7. L'enfer de la prison Accresker [haut]



  Le séjour d'Aphra dans la prison Accresker fut certainement l'un des moments de sa vie les plus traumatisants. Elle n'y passa pas plus de huit jours, mais pourtant de nombreux événements se produisirent et ses pires craintes se réalisèrent. Et surtout, elle fut confrontée à son passé et à tous ses mauvais choix, et ce manière douloureuse.

  En moins d'une semaine, Aphra - ou plutôt Joystick Chevron - s'était déjà faite remarquer, et pas en bien, dans la prison Accresker. Ce pénitencier impérial était unique en son genre puisqu'il s'agissait d'un amas de débris de vaisseaux tracté par un croiseur léger de classe Arquitens. Les détenus étaient utilisés comme chair à canon lors de l'abordage de vaisseaux ennemis : et justement, pendant l'attaque d'un vaisseau rebelle, toute l'escouade d'Aphra avait péri, ainsi que son droïde gardien, excepté Lopset Yas, un changeur. C'était en fait Dek-Nil qui avait annihilé tout le groupe de l'archéologue : cette dernière fut désespérée de constater que le droïde si particulier qui avait été incarcéré avec elle travaillait maintenant pour les impériaux. Suspectée d'être responsable d'autant de morts, Aphra résista à l'interrogatoire d'officiers supérieurs impériaux, puis contacta Magna Tolvan pour solliciter son aide.

  Il fallut moins d'une douzaine d'heures à l'inspectrice impériale pour retrouver son amante coincée derrière des barreaux : en effet, Aphra était sur le point d'être interrogée par un Mairan, car elle n'avait pas convaincu ses geôliers à propos de la mort des membres de son escouade. Les retrouvailles furent courtes mais l'archéologue savourait intérieurement que Tolvan risque tout pour la sauver : l'inspectrice aux cheveux d'argent lui souffla discrètement les codes qui lui permettraient de prendre le contrôle de Dek-Nil. C'est ce qu'Aphra fit une douzaine d'heures plus tard, lorsqu'elle fut relâchée car sollicitée avec les autres détenus pour l'assaut d'une station pirate. Accompagnée de Dek-Nil et Lopset Yas, elle s'éloigna de la bataille dans un endroit isolé où Magna put la retrouver à bord de son chasseur TIE.

Chelli Lona Aphra

Aphra et les autres détenus, surveillés par le droïde gardien, attaquant un vaisseau rebelle


  Mais, comme souvent, Aphra fit passer ses besoins personnels devant les choix rationnels qui s'imposaient : plutôt que de quitter l'amas de débris qu'était la prison Accresker avec son amante, elle s'intéressa à une carcasse de navette Jedi à l'intérieur de laquelle elle espérait trouver un artefact. Curiosité due à son métier ou appât du gain, elle réveilla une colonie de spores crochet, qui avaient muté à cause de la présence d'un cristal kyber en une sorte de champignon toxique conscient. Ce dernier, doué de parole et animé par la conscience du Jedi qui lui avait servi d'hôte, souhaitait éperdument s'attacher à un nouveau corps, et avait complètement désassemblé Dek-Nil. Il ne restait plus rien du droïde gardien, et Lopset se chargea de récupérer sa bombe de proximité, ce qui éviterait à lui et l'archéologue de mourir brutalement en s'éloignant. Aphra, prise de panique et attirée par d'étranges bruits, s'extirpa de la carcasse de la navette et découvrit à l'extérieur Sana Starros qui affrontait Magna Tolvan : la contrebandière avait détruit le chasseur TIE de l'inspectrice et toutes les deux s'arrêtèrent quand elles aperçurent l'archéologue. Aphra était sans voix devant son amante et sa précédente compagne… mais elle n'eut pas le temps de s'expliquer puisqu'elle fut embarquée par des impériaux pendant que Lopset, Tolvan et Starros étaient conduits dans la prison, confondus avec les véritables détenus.

  Torturée par le Mairan qui lisait ses pensées de manière intrusive et douloureuse en posant ses tentacules gluants sur son front, Aphra révéla qu'une colonie de spores crochet était en train de se disperser dans toute la prison. Information qui fut confirmée quelques secondes plus tard par les officiers impériaux. Ceux-ci décidèrent immédiatement d'abandonner leur croiseur tracteur. Après avoir replacé l'archéologue au cœur de la prison Accresker, ils annoncèrent grâce aux hauts parleurs que l'amas de débris de vaisseaux s'écraserait sur une planète rebelle. Aphra pensait que la situation ne pouvait pas être pire, mais en réalité, son calvaire n'était pas encore terminé. Désactivé, le croiseur de classe Arquitens fut attiré par la gravité générée par l'amas de débris qu'il tractait, et percuta la prison, créant un chaos innommable parmi les détenus.

Chelli Lona Aphra

Aphra face à Magna Tolvan et Sana Starros sur la prison Accresker


  Aphra conçut ensuite certainement le pire plan de toute sa carrière. D'un côté, elle voulait sauver celle qu'elle aimait, mais de l'autre elle désirait récupérer le sabre laser qu'elle avait aperçu dans la navette Jedi ; et évidemment, elle comptait bien se sauver elle-même. Il lui fallait donc un plan principal, et un plan de secours a minima.

  Elle contacta donc Tam Posla - ce "bon samaritain" et "preux chevalier" comme elle l'appelait - qui cherchait depuis une éternité le docteur Cornélius Evazan pour l'arrêter et qu'il soit conduit devant la justice. Pour l'attirer jusqu'à elle et négocier son ticket de sortie, elle demanda à Lopset de se changer en Evazan, et Tam Posla mordit à l'hameçon. En attendant son arrivée, Aphra, Starros, Tolvan et le changeur pénétrèrent de force dans le croiseur Arquitens : à l'intérieur, ils apprirent que la prison fonçait droit vers Tiferep Major et qu'ils n'avaient plus beaucoup de temps devant eux. L'archéologue pirata les commandes du croiseur, diminua de moitié la gravité afin qu'une navette puisse s'en échapper, et réagença les débris de vaisseaux pour faire remonter la navette Jedi à la surface : cette manipulation débloqua également un chemin vers une capsule de sauvetage.

   En chemin, les quatre compagnons d'infortune furent de nouveau confrontés à la colonie de spores crochet mutante qui ne les jugea pas dignes de devenir son hôte. L'apparition toxique sensible à la Force passa donc son chemin à la recherche d'un autre réceptacle. Les prisonniers reprirent donc leur route. Profitant d'un moment seule avec Sana, Aphra tenta de s'excuser pour l'avoir abandonnée, mais son ex-compagne voulait qu'elle souffre pour cela, autant qu'elle. Sana lui balança à la figure qu'elle était une horrible personne, et l'archéologue encaissa, sachant qu'il y avait une part de vérité dans ces propos. Une fois arrivée à destination, Aphra comptait bien forcer Tolvan et Starros à entrer dans la capsule de sauvetage pour les sauver. Mais seule la contrebandière se fit avoir : l'inspectrice impériale sortit de la capsule juste avant que le sas ne se ferme, préférant rester avec son amante. L'archéologue était partagée entre l'émotion de ce geste et l'agacement, car son plan pour se sauver elle n'était pas encore établi…

Chelli Lona Aphra

Aphra et Tolvan se cachant du fantôme toxique des spores crochet


  Ce fut le moment que choisit Tam Posla pour arriver. Dès que Lopset Yas fut de nouveau transformé en Cornélius Evazan, Aphra le cryogénisa pour que la supercherie dure plus longtemps. La colonie invasive de spores crochet mutée au kyber reconnut en Tam Posla l'âme d'un héros et tenta d'en prendre le contrôle, mais le nuage toxique se fit également cryogéniser. Une fois à bord du vaisseau de Tam Posla, Aphra et Tolvan sautèrent dans une petite navette pour partir de leur côté. Mais leur transport fut touché par un tir et la navette s'écrasa de nouveau dans la prison Accresker, qui se trouvait à moins de cinq minutes de Tiferep Major. L'archéologue fut alors prise de panique quand elle reconnut les sifflotements des deux droïdes sadiques qui lui pourrissaient la vie depuis si longtemps : Triple Zéro et BT-1 étaient là et se frayaient un chemin à grands coups de lames et d'explosions parmi les détenus encore en vie.

  Les deux amantes prirent la fuite et Aphra ne voyait vraiment pas comment la situation pouvait empirer : mais si. Car Tolvan avait elle-même prévu secrètement un plan défiant toute logique pour se sortir de là. Elle avait appelé Dark Vador et l'avait menacé de révéler le complot qu'il ourdissait contre son maître. Le Seigneur Noir des Sith arriva donc et son vaisseau, l'Executor, stoppa la course folle de la prison Accresker grâce à ses rayons tracteurs.

  L'archéologue était désespérée et résignée. Quoi qu'elle fasse, quoi qu'elle entreprenne, son passé la rattrapait toujours et lui jetait à la figure ses mauvaises décisions. Elle en savait trop sur Vador et ses plans, et maintenant qu'il avait eu confirmation par Triple Zéro qu'elle était toujours en vie, il ne la laisserait jamais filer. Il n'y avait qu'une seule solution : le Mairan devait effacer sa mémoire. Tolvan ne pouvait cependant pas s'y résigner et décida qu'elle devait se faire effacer la mémoire. C'était elle qui avait amené Vador sur la prison Accresker, elle devait donc assumer : grâce au Mairan, elle ne pourrait rien lui révéler. Aux pieds du mur et abattue, Aphra accepta. Mais elle programma la créature pour faire quelque chose de tout à fait différent, ce qui lui déchira le cœur. Une fois l'œuvre du Mairan accomplie, Tolvan croyait donc qu'elle avait tué Aphra car elle lui avait brisé le cœur.

Chelli Lona Aphra

Aphra, proposant à Tolvan de se faire effacer la mémoire par le Mairan


  Cachée dans un coin, Aphra écouta son amante raconter à Dark Vador - qui l'avait agrippée avec la Force - tous les faux souvenirs que le Mairan avait placés en elle. Le Seigneur Noir embarqua ensuite Tolvan et retourna à l'Executor. Seule et abasourdie, Aphra n'était pourtant pas au bout de ses peines. En effet, Tam Posla, accompagné de Lopset qui avait adopté sa vraie forme, l'avait retrouvée et pointait sur elle un blaster. Il fut cependant déchiqueté par les lames dont Triple Zéro disposait au bout de ses doigts. Lopset s'enfuit aussitôt, et le droïde sadique en profita pour rappeler à Aphra combien elle faisait souffrir tous ceux qu'elle rencontrait et comment elle semait toujours le chaos et la destruction dans son sillage. Quand des chasseurs rebelles menés par Sana Starros attaquèrent les impériaux et furent repoussés par Dark Vador - qui au passage venait de se débarrasser de la colonie de spores crochet -, Lopset refit surface et neutralisa Triple Zéro. Le changeur avait également vu BT-1 se faire détruire : Aphra n'eut même pas le temps de se réjouir puisqu'elle fut paralysée par Lopset et traînée dans le vaisseau de Posla qu'il avait réquisitionné.

  Alors que la prison Accresker impactait la surface de Tiferep Major, Aphra retrouva ses esprits seulement pour découvrir que Lopset Yas n'était autre que le docteur Cornélius Evazan, qui avait utilisé des pluripleq de laboratoire pour changer de visage. La situation pouvait-elle encore empirer ? Après avoir perdu Tolvan et avoir été capturée par un biologiste fou et sadique, elle apprit qu'Evazan avait installé sa bombe de proximité dans Triple Zéro, qu'il était en train de redémarrer. Ainsi, Aphra ne pourrait pas s'éloigner de plus de vingt mètres de son tortionnaire. Là, elle avait vraiment touché le fond.

Chelli Lona Aphra

Aphra, ne pouvant plus retenir ses larmes




En savoir plus

Le vaisseau d'Aphra est appelé de différentes manières suivant les volumes et le traducteur : soit Ark Ange, Ark Angel, ou encore Archange. Pour des questions de fidélités avec la version originale, le rédacteur de la fiche a choisi Ark Angel.


Actualités en relation

Marvel : Sortie de Doctor Aphra #35 et de TIE Fighter #5

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Les numéros du jour sont Doctor Aphra #35 et TIE Fighter #5 ! Comme d'habitude, nous vous proposons de faire...


Panini Comics : Sortie de Docteur Aphra Tome 4 - Un Plan Catastrophique

C'est aujourd'hui la sortie chez Panini Comics du quatrième tome de la série de comics Docteur Aphra ! Édité chez Panini, le quatrième tome de Docteur Aphra sort aujourd'hui en France au format album. On retrouve...


Marvel : Sortie de Doctor Aphra #39

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Comme la semaine dernière, une seule nouvelle parution est à signaler aujourd'hui chez l'éditeur, avec la parution de Doctor...


Marvel : Sortie de Doctor Aphra #38

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Une seule nouvelle publication américaine à signaler aujourd'hui, avec la parution de Doctor Aphra #38 ! Après la petite parenth...


Marvel : Sortie de Doctor Aphra Annual #3

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! En plus de Star Wars Allegiance #4, l'éditeur publie aussi aujourd'hui Doctor Aphra Annual #3, le numéro sp...


Informations encyclopédiques
Chelli Lona Aphra
Nom
Chelli Lona Aphra
Autre(s) nom(s)
Joystick Chevron
Surnom
Boop
Espèce
Date de naissance
-24
Fonctions
- Archéologue
- Contrebandière
Vaisseau
Affiliation
- Empire Galactique
- Elle-même

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
08/09/2018

Date de modification
06/12/2019

Nombre de lectures
5 245


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Chelli Lona Aphra" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.