Sagoro Autem


Sagoro Autem était un garde du Sénat de la République, positionné sur Coruscant, environ huit ans après la bataille de Naboo.

  

1. Garde du Sénat [haut]



  Sagoro Autem était un garde du Sénat républicain, positionné sur Coruscant, environ huit ans après la bataille de Naboo. Il y résidait avec sa famille : sa femme Sula, son fils aîné, Reymet et sa cadette, Lissa. D'autre part, il était issu d'une longue dynastie de gardes, ce qui en faisait sa fierté. Sagoro avait juré allégeance à la garde sénatoriale et sa famille passait souvent après, ce que lui reprochait son épouse et ses enfants qui déploraient ses longues absences. Mais Autem n'était pas un carriériste. Il avait d'ailleurs refusé un poste d'officier car il jugeait la bureaucratie trop rébarbative. Il préférait le travail de terrain où il excellait en compagnie de son collègue et ami, Isaru Omin.

  Les deux gardes furent d'ailleurs conjointement missionnés par leur commandant Zalin Bey, qui par ailleurs avait été précédemment la collègue de Sagoro, et par le chancelier suprême Palpatine pour enquêter sur le meurtre suspect du sénateur Jheramahd Greyshade. Ils rencontrèrent par ailleurs les Jedi Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker ainsi que le successeur de Greyshade, son cousin, Simon.

  Sagoro ne gouttait que trop peu la présence des Jedi car ceux-ci avaient tendance à l'irriter avec leur mysticisme. Mais bientôt, une affaire d'ordre domestique le monopolisa. Son fils, Reymet, participait à une course illégale et y avait emmené sa sœur Lissa. Autem, prévenu par Sula et escorté par Omin se dépêcha de s'y rendre avant les forces de sécurité locales. Ils arrivèrent in extremis pour empêcher l'arrestation des contrevenants, utilisant leurs prérogatives.

  Une fois rentré au domicile, père et fils s'écharpèrent au sujet de l'attitude de Reymet. Sagoro lui reprochait son inconséquence mais le jeune homme ne se préoccupait que du sort de sa compagne, Riao, une Felacat, que son père avait abandonné à son sort. De plus, Reymet se refusait à marcher dans les pas de ses ancêtres. Sagoro lui expliqua que seule la garde comptait et qu'il devait oublier Riao pour se concentrer entièrement à sa formation. Cela raviva la tension mais celle-ci augmenta encore d'un cran quand Venco, le frère de Sagoro se présenta.

  Sagoro n'était pas franchement ravi de revoir son aîné qui s'était fait renvoyé de la garde et avait été inculpé pour corruption. Venco voulait revoir les siens avant de succomber car il avait contracté une maladie infectieuse durant son incarcération. Autem réagit froidement à cette annonce et ne montra pas une once d'intérêt pour son frère à qui il en voulait. Sur ces entrefaites, il fut rappelé à ses obligations car Simon Greyshade avait été victime d'une tentative de meurtre.

  Autem et Omin réussirent, grâce aux preuves accumulées, à remonter jusqu'à la princesse Tsian, un membre du corps diplomatique qui, à son tour, s'attaqua au sénateur au cours d'une réception en son honneur.

  Mais les gardes et les Jedi neutralisèrent Tsian. Toutefois, Greyshade subit un nouvel assaut provenant d'un mercenaire dug qui révéla à Kenobi, le nom de son commanditaire : Venco Autem. Alors que les gardes et leur supérieur interrogeaient la princesse, Obi-Wan et Anakin débarquèrent et confrontèrent Sagoro. Autem fut immédiatement suspendu car il y avait suspicion à son égard. Bey lui imposa de rentrer chez lui afin que la lumière soit faite sur cette affaire. Mais Sagoro n'entendait pas en rester là, d'autant plus qu'il était convaincu que son frère lui avait tendu un piège. Il continua ses investigations au grand dam d'Isaru.

  Finalement, il découvrit que Venco s'était introduit dans les quartiers du Sénat et qu'il avait subtilisé une tenue de garde pour approcher Simon et l'éliminer. Mais ce qui le révulsa encore plus, c'était que Reymet avait fourni à son oncle, les codes d'accès de Sagoro car ce dernier l'avait aidé à libérer Riao. Lorsqu'il confronta son fils, celui-ci s'apprêtait à quitter Coruscant avec sa compagne, en quête d'une autre vie. Lorsque Sagoro révéla aux siens que Reymet pouvait être impliqué pour complicité, sa femme se décida également à fuir.

  Autem parvint in extremis à empêcher Venco de tuer Greyshade. Son frère lui donna la véritable raison de sa présence : dénoncer la corruption des instances démocratiques et démontrer la déliquescence de la République. Jusqu'au-boutiste, il n'avait plus rien à perdre, tant et si bien que Sagoro n'eut d'autre choix que de lui tirer dessus. Cet acte entraîna chez lui une déchirure, renforcée par l'effondrement de son idéal. La loi sur la Réforme financière qui devait permettre au régime de perdurer fut annulée et nombres de planètes annoncèrent leur volonté de faire sécession.

  Pour enfoncer le clou, Sagoro reçut un message holo de Sula qui lui annonçait qu'elle le quittait et qu'elle emmenait Lissa. De plus, il avait interdiction de les retrouver. Reymet, toujours sous le coup d'une inculpation, s'apprêtait à monter à bord d'un navire de transport avec Riao. Son père se refusa à l'arrêter et empêcha Omin de tenter quoi que ce soit. C'est avec déchirement qu'il regarda le vaisseau prendre son envol et souhaita que son fils reste libre, le plus longtemps possible.

2. Prisonnier sur Brentaal IV [haut]



  Quelques mois après le début de la Guerre des Clones, lors de l'offensive des forces républicaines contre les troupes séparatistes du commandant Shogar Tok, sur Brentaal IV, Sagoro se trouvait dans le centre pénitentiaire local où il purgeait sa peine. Tok, qui contestait le gouvernement corrompu de Brentaal, s'empara de la prison et en fit son quartier-général. Il était soutenu en cela par le comte Dooku qui voyait en lui, un allié stratégique pour le contrôle de la planète. Dans le complexe, un combat faisait rage impliquant trois détenus. Il s'agissait de Sagoro, du wookie Ryyk et de Lyshaa qui, profitant de la désorganisation, tentaient de s'échapper. Ils furent bientôt rejoints par le maître Jedi Shaak Ti et le reste de ses troupes qui s'étaient faites déborder par les rebelles. Une fois leurs geôliers vaincus, Autem et ses compagnons se joignirent à Ti.

  Dans un premier temps, ils libérèrent le maître Jedi Quinlan Vos, confiné dans l'une des cellules du complexe. Puis, la Togruta proposa définitivement aux trois détenus de continuer à ses côtés, sous forme de rédemption et avec à la clé la liberté et le pardon de la République. Si Autem et Ryyk étaient de parfait inconnus pour la Jedi, il en était autrement pour Lyshaa qui était à l'origine de la mort d'un de ses padawan. Ti, bien que ne pouvant se laisser aller à la colère et à la haine du fait de son allégeance à la Force, concevait malgré tout un ressentiment envers la jeune femme.

  La petite troupe progressa dans les égouts où ils rencontrèrent un obstacle de taille. En effet, un scrange, un grand reptile avec une queue en forme d'épine avait fait des profondeurs son refuge. Il attaqua le groupe. Ryyk tenta d'immobiliser la bête mais trouva la mort, ce qui déchira Shaak Ti pour qui chaque vie avait de la valeur. Une fois sortie des égouts, Ti répartit les équipes. Elle proposa de capturer Tok avec l'aide de Lyshaa tandis que le soldat clone survivant devait détruire le générateur de bouclier de la forteresse. De leur côté, Vos et Autem avait pour mission de mettre hors d'état de nuire les canons à ions.

  Cela permettrait aux forces du maître Jedi Plo Koon de pouvoir reprendre la main et de repartir à l'assaut de Brentaal IV. Cependant, au cours de leur avancée, Vos et Autem découvrirent que le maître Jedi Agen Kolar avait été capturé avec ses soldats. Si Vos se laissa aller à la résignation, il n'en était pas de même pour Sagoro qui vit une excellente opportunité de s'infiltrer dans les rangs sécessionnistes. Leur tenue n'étant pas différente de celles des soldats de Tok, ils firent mine d'avoir capturé un soldat républicain afin de passer un premier point de contrôle. L'un des gardes ne se laissant pas amadouer, Autem dut faire preuve de sang-froid et le convainquit de les laisser passer.

  Sagoro révéla à ses compagnons qu'il avait été un garde du Sénat. Cela surpris Vos qui lui demanda comment il s'était débrouillé pour se retrouver dans un tel endroit. Autem lui conta alors son histoire. Il expliqua qu'il avait tué son frère et que sa femme l'avait quitté, emmenant avec elle, leurs enfants. En fin de compte, dépité, il avait décidé que la République ne valait pas la peine qu'il se sacrifie pour elle. Par conséquent, il avait démissionné pour se reconvertir dans le mercenariat. Il travaillait pour un Dévaronien quand celui-ci le trahit et le livra aux autorités républicaines. Il fut écroué sur Brentaal au moment où la guerre éclata. Autem, s'il s'en sortait, espérait retrouver le Dévaronien afin de régler ses comptes. Vos proposa qu'ils se séparent. Tandis que lui et Autem se déplaceraient vers leur objectif, il ordonna au soldat clone de prendre le couloir de gauche, de rejoindre le générateur et de ne surtout pas entrer en communication avec eux, sauf si l'urgence l'exigeait.

  Ils atteignirent les canons et, tandis qu'Autem faisait le guet, Vos trafiqua les armes à sa disposition en surchargeant les blocs d'alimentation pour provoquer leur explosion. Au moment où il achevait sa tâche, des rebelles débouchèrent et les capturèrent. Les soldats de Tok réussirent à déjouer le sabotage, au grand dam des deux alliés. Mais Vos avait laissé Sagoro croire que leur plan avait échoué. En vérité, il avait trompé les rebelles et l'explosion du canon prouva son intention. En parallèle, le soldat clone entraîna la destruction du générateur mais en échange, il donna sa vie.

  Pour repousser les assaillants, Vos utilisa ses pouvoirs, révélant à Sagoro sa véritable nature. Autem montra sa frustration de lui devoir la vie car il ne portait pas les Jedi dans son cœur. Quilan proposa à son compagnon de libérer les troupes républicaines et de prendre d'assaut la tour afin de mettre un terme au combat. Au final, Tok fut capturé par Shaak Ti et Lyshaa, qui avait retourné sa veste, mourut. Les séparatistes avaient perdu la partie. Brentaal IV restait dans le giron de la République.

  Alors que les survivants faisaient le point, Vos indiqua à Sagoro qu'il était libre de partir. Il s'enquerra cependant de ses plans pour la suite. L'ex-garde du Sénat allait probablement se mettre en quête de sa famille et tenter de retrouver son fils, Reymet. Et peut-être retrouver le Dévaronien qui l'avait trahit et lui faire payer sa forfaiture. Vos lui souhaita bonne chance et, en échange, Sagoro lui promit de garder le secret quant à ses pouvoirs. Même s'il n'avait pas beaucoup d'estime pour les Jedi, ses sentiments avaient quelque peu évolué au contact de Ti et de Vos.

3. Saleucami [haut]



  Environ sept mois plus tard, sur les conseils d'un vieil ami, le capitaine Jan Dodonna qui avait réussi à trouver les mots justes, Autem décida de rejoindre les rangs de la République et d'intégrer la marine républicaine. Même s'il avait perdu ses illusions, son sens du devoir était encore suffisamment fort pour ne pas abandonner la démocratie à son sort.

  Six mois avant la fin du conflit, Sagoro avait gravit rapidement les échelons, s'élevant au rang de capitaine. Le pouvoir lui confia une petite flotte dont un destroyer stellaire de classe Venator. Il fut positionné en orbite de la planète Saleucami où un important conflit faisait rage. Il épaula non sans difficultés, les troupes républicaines au sol, menées notamment par les généraux Jedi Oppo Rancisis et Quinlan Vos. Elles tentaient de s'emparer de la capitale. En effet, les troupes républicaines devaient affronter une armée séparatiste composée de guerriers morgukais.

  Autem se trouvait empêché d'intervenir par un puissant canon à ions qui protégeait la planète. Cependant, il s'efforça de collaborer du mieux qu'il pouvait avec les généraux Jedi dont Vos avec qui il avait combattu sur Brentaal IV. Le siège perdura pendant cinq mois et de nombreux Jedi perdirent la vie. De son côté, Maître Rancisis, ayant découvert un réseau de tunnel souterrain, put s'infiltrer au sein du complexe séparatiste. Mais il fut tué à son tour par le commandant sécessionniste, qui était par ailleurs un Jedi renégat, Sora Bulq. Quilan Vos, ne se laissant pas abattre, conçut à son tour un plan. Celui-ci devait permettre de pénétrer à l'intérieur du dispositif et de saboter les boucliers protecteurs.

  Vos lança l'attaque avec succès tandis que la flotte devait mener en parallèle, une attaque de diversion. Mais Autem était toujours sous la menace du canon à ions, alimentés par une source d'énergie indépendante. Sagoro s'apprêtait à ordonner un retrait quand le maître Jedi Xiaan Amersu s'écrasa délibérément aux commandes de son chasseur endommagé sur l'obstacle.

  Autem fit en sorte que ce sacrifice ne soit pas vain. Il positionna sa flotte et commença le bombardement des installations ennemies tout en s'assurant que les forces républicaines étaient hors de portée. Son intervention mit définitivement fin à la bataille. Saleucami était libérée mais les Jedi avaient payé pour cela un lourd tribut.

4. L'avènement du nouvel Empire Galactique [haut]



  A l'avènement de l'Empire, alors que les Jedi étaient traqués suite à l'ordre 66, le nouvel Empereur, Palpatine, organisa une réunion où il convoqua les officiers militaires les plus influents afin de les présenter à son nouveau bras droit, Dark Vador. Le souverain proclama la trahison des Jedi et exposa ses plans concernant le nouveau régime. Ce regroupement était aussi une occasion d'éliminer les éléments qui remettraient en cause la nouvelle autorité.  

  Autem se tenait à côté de son vieil ami, Jan Dodonna, qui l'avertit qu'il avait été rétroactivement crédité comme "le" héros de Saleucami maintenant que les Jedi étaient déclarés ennemis de l'État. L'Empereur déclara qu'aucune démission ne serait acceptée et qu'en outre un test d'aptitude au commandement serait mené.

  Sagoro n'appréciait guère de se voir forcer la main d'autant plus qu'il n'était pas carriériste et qu'il avait servi la République afin qu'elle ne bascule pas dans le chaos. Il songeait dès lors à mettre fin à son engagement mais un événement le marqua profondément. Ainsi, le capitaine Jace Dallin, qui remettait en cause la purge de l'Ordre Jedi, fut purement et simplement réduit au silence par Vador devant un auditoire horrifié. Cela en fit réfléchir plus d'un quant à une éventuelle défection.

  Néanmoins, alors qu'il avait loué une chambre d'hôtel pour faire le point et s'interroger sur son avenir, un visiteur inattendu se présenta. Isaru Omin, son ex-collègue vint l'informer que ses jours au sein de la flotte étaient comptés et qu'il allait être arrêté. Des stormtroopers étaient en chemin pour l'emmener. Autem conservait une amertume envers celui qu'il considérait auparavant comme son ami et se montra hostile. Mais Omin lui prouva sa bonne foi en lui remettant des informations capitales car la garde du Sénat avait reçu une copie de la liste des officiers impériaux concernés pour la purge. Autem y figurait. Il n'y avait aucune raison à cela mais le garde sénatorial supputa que c'était peut-être lié au franc-parler d'Autem ou à ses antécédents criminels.

  Omin considérait toujours Sagoro comme son ami et, alors que les soldats impériaux pénétraient dans l'hôtel, il favorisa sa fuite. Après qu'Isaru fut capturé et éliminé par Vador, le Sith fit recours aux services de trois chasseurs de primes pour retrouver Autem.

  Autem esquiva du mieux qu'il put les patrouilles et se réfugia dans une cantina où  il tomba sur Ch'ord Sy'fon, un Bothan qui lui devait une faveur. Autem le convainquit de rembourser sa dette en lui permettant de quitter Coruscant, gratuitement et sans poser de questions. Sur le chemin menant au vaisseau, il fut attaqué par Severian, un chasseur de primes shistavanien.

  Cependant, Severian fut lui-même menacé par Tartuta, le deuxième chasseur de primes engagé par Vador. Le Dug espérait récupérer Sagoro, pour son seul compte et coupa la main de Severian avant de l'envoyer valdinguer en chute libre dans un fossé urbain. Alors que Tartuta se tournait vers Autem, il fut réceptionné par les tirs d'un troisième chasseur de primes, Evan Hessler, qui portait un masque lui couvrant le visage. Hessler tenait en joue Autem et le força à constater que Vador et un peloton de soldats l'attendaient aux abords du transport et que Sy'fon l'avait trahi. Autem s'apprêtait à se rendre quand Hessler enleva son masque et révéla sa véritable identité. Il n'était autre que Reymet, son fils, qui avait utilisé les contacts de son défunt oncle, Venco, pour commencer une carrière de contrebandier. Il n'avait cessé de garder un œil sur son père. Quand, il avait appris que celui-ci était sous le coup d'une arrestation, il s'était fait passer pour un mercenaire en quête d'une nouvelle prime.

  Père et fils gagnèrent le vaisseau de Reymet et s'envolèrent vers la Bordure Extérieure. Ils avaient prévu d'y retrouver Sula et Lissa qui les y attendaient et de recommencer une nouvelle vie.


Actualités en relation


Nouveau groupe de fiches : La Saga en BD à l’honneurNouveau groupe de fiches : La Saga en BD à l’honneur

J’espère que votre récent voyage dans l’Espace Hutt s’est bien passé, car nous voici de retour avec un nouveau groupe de fiches. Le thème est cette fois consacré aux histoires en bande dessinées que...



L'encyclopédie célèbre le Star Wars Day !L'encyclopédie célèbre le Star Wars Day !

En cette journée spéciale du calendrier Star Wars, l’encyclopédie de Star Wars HoloNet a décidé de vous présenter un petit assortiment de fiches diverses et variées, histoire de célébrer l’univers Star...



Rumeur sur le sujet des prochains spin-offs et sur une quatrième trilogieRumeur sur le sujet des prochains spin-offs et sur une quatrième trilogie

Le site Starwarsnewsnet refait aujourd'hui parler de lui à l'occasion de la publication d'un long article abordant de nombreuses rumeurs intéressantes sur Lucasfilm, ses méthodes de travail et ses futurs projets Star Wars. Pour résumer la...



The Star Wars Show #30 : Rogue One, Gareth Edwards et Star Wars IdentitiesThe Star Wars Show #30 : Rogue One, Gareth Edwards et Star Wars Identities

Et nous voilà arrivé au 30ème épisode du Star Wars Show, la petite émission Youtube hebdomadaire de Lucasfilm, présentée par le duo Andi Gutierrez et Peter Townley. Nous avons connu jusqu’ici du bon et du moins bon...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
18/03/2017

Date de modification
01/04/2017

Nombre de lectures
7 932


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.