Bafor


Chef de la tribu des Chevaucheurs des vents sur Taloraan, qui négocia avec Ahsoka Tano durant la Guerre des clones

  Chef de la tribu des Chevaucheurs des vents de Taloraan, Bafor était, durant la Guerre des clones, un vieil homme à la longue barbe et au crâne quasiment chauve. Un anneau ornait son oreille droite, témoignant de la place qu'il occupait parmi les membres de son clan. De même, il était reconnaissable à la cape bleue qui couvrait son dos.

  Des bandages étaient enroulés autour de ses avant-bras, comme tous les Chevaucheurs de sa tribu. En tant que chef, il avait le droit de s'asseoir sur un trône constitué de défenses d'animaux ; il tenait en outre un long bâton qui était le gage de sa sagesse. Respecté et écouté par son peuple, il vivait, avec ce dernier, dans un camp construit sur des animîles, créatures qu'ils avaient domestiquées depuis des siècles.

  Ces bêtes étaient constamment suspendues, si bien que les Chevaucheurs vivaient dans les nuages. Pour se déplacer, ils utilisaient des fleft-wauf, espèces d'énormes oiseaux. Bafor menait une tribu assez belliqueuse, qui attaqua régulièrement les colons denfrandi, vivant dans une cité flottante dont la principale richesse était le tibanna.

  Bafor ordonnait souvent à certains membres de sa tribu d'aller agresser les Denfrandi, car ces deux peuples étaient en conflit : bien qu'ils fussent tous deux les descendants des même colons, les Chevaucheurs des vents avaient refusé, autrefois, l'usage de la technologie galactique, tandis que les Denfrandi l'avaient adoptée sans remords.

  Depuis lors, les habitants "civilisés" de Taloraan considérèrent les Chevaucheurs comme des sauvages. Ceux-ci, comme pour se venger, organisèrent des assauts ; montés sur leurs fleft-wauf, ils défiaient les Denfrandi dans leur cité flottante ou attaquaient leurs gondoles amarrées aux sleft-chuff, créatures volantes aussi domestiquées par les habitants de la planète.

  Bafor accordait une importance particulière aux traditions séculaires de son peuple. Ainsi, il n'utilisait jamais la technologie coutumière des mondes civilisés, comme des véhicules rapides ou des blasters. Assis sur son trône, il gouvernait les membres de sa tribu, dont Neru et Nardek, en prenant les décisions nécessaires ; dans cette société, l'honneur était primordial, et quiconque était défié par un rival devait réagir.

Bafor

Bafor discute avec Nardek.
(Star Wars The Clone Wars Volume 3: The Wind Raiders of Taloraan)


  Consulté par les Chevaucheurs tel un grand sage, Bafor ignorait, en vérité, tout sur ce qui se passait sur les planètes voisines. Il ne connaissait pas les Jedi, par exemple. Au terme de ses chasses, cette tribu ramenait, à l'occasion, des trophées : il pouvait s'agir de simples objets dérobés aux Denfrandi, mais aussi d'êtres vivants.

  Ainsi, sans avoir égard à la personne, l'on pouvait fort bien "posséder" un humain et en user à loisir, ou presque. Dans cette société, et Bafor s'y conformait, les femmes était traitées différemment des hommes, car elles étaient jugées incapables de se défendre elles-mêmes. Des duels opposaient parfois des Chevaucheurs pour trancher des conflits ; Bafor les présidait.

  Bafor et sa tribu ne savaient pas, vingt-deux années avant la bataille de Yavin, qu'une guerre était en train de déliter la République. Ils ne connaissaient pas les Séparatistes et ne se préoccupaient pas des affaires galactiques. Cette société, vivant dans l'isolement, fut néanmoins troublée lorsque des Jedi arrivèrent sur Taloraan.

  En effet, après la bataille de Kothlis et la déclaration de neutralité par Desark Fey'lya, plusieurs Républicains, Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Ahsoka Tano furent chargés de négocier un traité avec les Denfrandi, car leur planète était riche en tibanna. Les Jedi furent attaqués par les Chevaucheurs, mais ils réussirent à les chasser. Bientôt, la Togruta s'aperçut que le gouvernement s'était secrètement allié à la Confédération.

Bafor

Bafor annonce qu'un combat servira à départager les rivaux.
(Star Wars The Clone Wars Volume 3: The Wind Raiders of Taloraan)


  Alors qu'elle essayait d'éviter des tirs de droïdes destroyers, Ahsoka monta sur le dos des créatures volantes sleft-chuff ; mais soudain, un énorme oiseau fleft-wauf se précipita sur elle. Elle s'accrocha à ses plumes et, avec, détruisit un chasseur vautour. Cependant, la créature fut blessée et Tano faillit tomber dans le vide.

  À ce moment, Neru, un Chevaucheur monté sur son propre fleft-wauf, appelé Tornade, la rattrapa et l'emmena sur l'animîle, dans son camp. Il la présenta au chef Bafor et à ses semblables ; Nardek contesta ses prétentions et revendiqua la possession de la Togruta, qu'ils considéraient comme un trophée. Ahsoka, lorsqu'elle s'éveilla, fut outrée qu'on l'utilisât comme un objet, mais elle n'y put rien faire.

  Le chef Bafor, sur son trône, discuta avec Nardek à propos de la jeune Togruta. Tout à coup il prit la parole : tout le monde se tut pour écouter le chef. Il annonça qu'un combat entre Nardek, Jeru et le "trophée", Ahsoka, allait être organisé. Le vainqueur pourrait disposer de la femelle comme bon lui semblerait.

  Tano tenta d'empêcher ce combat, affirmant qu'elle n'était pas un trophée, mais une Jedi. Bafor ne comprit pas ; il ne connaissait pas cette "tribu" ! Cet ignorant barbu ajouta que les combattants ne pourraient utiliser d'armes ; ce serait une épreuve de force physique et d'habileté. Devant les membres de la tribu, un duel commença entre Jeru, jeune et plutôt frêle, et Nardek, une espèce de brute aux cheveux bleus.

  Aussitôt, Jeru fut assommé par Nardek ; puis ce dernier s'approcha d'Ahsoka. Mais il ne savait pas que la Togruta avait été formée par des Jedi ; elle esquiva tous ses coups grâce à la Force et le neutralisa en quelques secondes par un coup de pied. Bafor et les autres étaient stupéfaits, mais malgré sa taille et son sexe, Tano avait gagné le combat.

Bafor

Bafor déclare qu'Ahsoka est libre.
(Star Wars The Clone Wars Volume 3: The Wind Raiders of Taloraan)


  Le vieux chef déclara que, comme la femelle était victorieuse, elle était libre d'aller à son gré. Ahsoka, ainsi triomphante, demanda à Bafor de la ramener en ville et de l'aider à combattre les forces séparatistes, en train d'envahir Taloraan. D'emblée, le dirigeant de la tribu lui dit que cela ne concernait pas les Chevaucheurs des vents. Que ce monde fût ou non assiégé, cela ne l'intéressait pas.

  Jeru pensait, lui aussi, que la menace était réelle : il avait aperçu, parmi les nuages, un vaisseau, qui, sans qu'il le sût, appartenait aux Séparatistes. Quoi qu'il en soit, Bafor ne voulait pas participer à cette guerre ; les Chevaucheurs attaqueraient aussi ces "Séparatistes" et en feraient leurs proies, comme ils l'avaient fait des habitants denfrandi de Taloraan.

  Pour convaincre le chef de l'aider, Ahsoka s'efforça de trouver quelque chose que les Chevaucheurs désiraient : ainsi, ils pourraient sûrement trouver un accord. Après quelques négociations, Bafor accepta de charger plusieurs membres de sa tribu de participer à une bataille contre l'ennemi de la Confédération, seulement si la Togruta lui donnait en échange des provisions, des biens manufacturés et une "bonne bagarre".

  Le marché fut conclu. Bafor désigna Ahsoka comme un "chevaucheur des vents honoraire", afin de la remercier pour son affabilité. Peu après, lorsque le vaisseau séparatiste commandé par le capitaine Canteval apparut pour assaillir le Resolute au-dessus de Taloraan, il libéra un essaim de chasseurs vautours.

  Comme Bafor l'avait promis, des Chevaucheurs, montés sur leurs fleft-wauf, émergèrent des nuages pour combattre les appareils séparatistes. Après un court affrontement, et l'aide, au sol, de Rex et de ses troupes, la République triompha. Le chef de la tribu, représenté par Jeru, demanda à Ahsoka qu'elle accomplît ses obligations en lui livrant les provisions promises.

  L'émissaire denfrandi, Sech Govlinder, accepta d'offrir aux "sauvages" la récompense. Bafor et son peuple obtinrent ce qu'ils voulaient ; et, avant qu'Ahsoka quittât Taloraan, Jeru la défia sur un fleft-wauf et lui proposa de voler parmi les nuages. La padawan accepta, puis partit, laissant le chef de la tribu diriger ses Chevaucheurs pendant quelques années encore.
Informations encyclopédiques
Bafor
Nom
Bafor
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Chef de tribu
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
03/12/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
67 884


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Clone Wars Aventures Vol. 3 : Les cavaliers de Taloraan

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.