Barada


Barada était un homme de main de Jabba qui mourut durant la Bataille de Carkoon.

  La cour de Jabba dans son palais des sables regorgeait de membres d'espèces diverses et variées. Mais sa suite comportait naturellement beaucoup de représentants d'espèces vivant dans l'Espace Hutt, comme les Klatooiniens. Barada n'était d'ailleurs pas le seul natif de Klatooine présent à la cour du criminel hutt : le garde du corps Umpass-Stay en faisait également partie.

  Barada connut une vie difficile. Très tôt dans sa vie, il fut vendu par ses propres parents comme esclave. Cette pratique n'était pas mal vue sur Klatooine, où les enfants ont coutume d'être mis au travail dès l'âge de 10 ans. L'esclavage était un des rouages de la société klatooinienne et le gouvernement planétaire un des principaux acheteurs. Néanmoins, comme une partie des enfants vendus, Barada échut à un particulier. Ce dernier était propriétaire d'un garage et connaissait une certaine prospérité. Il fut d'ailleurs le seul maître de Barada avant Jabba. C'était un maître dur et exigeant. Barada reçut de lui une formation rigoureuse et devint un bon mécanicien. Il apprenait vite et bien. Mais son propriétaire était aussi très dur avec lui : s'il commettait une faute, Barada était battu. Il servait aussi de défouloir quand son maître était de mauvaise humeur. Les cicatrices et les marques que l'on voyait sur le visage du Klatooinien venaient en partie de là. Mais paradoxalement, le garagiste était aussi un homme bon, et laissait certaines libertés à Barada : il pouvait ainsi travailler pour son compte pendant son temps libre et il gardait pour lui les pourboires que lui laissaient ses clients. Le mécanicien géra habilement ces libertés et put ainsi se constituer des économies suffisantes pour lui permettre un jour de racheter sa liberté. Mais le destin frappa alors à sa porte.

  Le propriétaire de Barada était riche mais il avait une passion dévorante : le jeu. Au cours d'une partie de sabacc contre Jabba, il misa son entreprise et la perdit. Le Hutt prit son garage et ce qui allait avec, à savoir son personnel. Jabba perçut vite le talent de Barada et son désir de redevenir libre. Il manquait alors seulement 2000 crédits au Klatooinien pour s'affranchir de son statut d'esclave. Ne voulant pas perdre un mécanicien talentueux, Jabba usa d'un plan machiavélique, comme à son habitude. Il proposa à Barada un contrat qui semblait intéressant : Barada restait esclave mais il serait rémunéré, et en retour, il payerait son logement et sa nourriture. Barada accepta cette offre qui était très rare pour les esclaves mais il comprit trop tard que Jabba l'avait piégé. Le contrat était fait de telle sorte qu'il ne gagnait rien : son salaire couvrait à peine ses frais et ses espoirs de liberté disparurent.

  Malgré tout, Barada s'adapta bien à son nouveau maître. Il fut chargé par Jabba de l'entretien des véhicules du Hutt. L'avarice de ce dernier et les conditions éprouvantes de Tatooine lui rendirent la tâche difficile mais ses talents lui permirent d'y parvenir. Barada s'intégra à la cour du Hutt. Ses conditions de vie étaient somme toute assez bonnes et il y avait toujours quelque distraction chez Jabba. Barada récolta aussi quelques marques supplémentaires dans des bagarres avec certains autres familiers, notamment le Gran Ree-Yees. Enfin, Barada était à l'abri de l'emprise impériale, ce qui n'était pas plus mal.

  Malheureusement pour Barada, les ennuis rattrapèrent Jabba. L'irruption de Rebelles et du Jedi Luke Skywalker à sa cour offrit au Hutt un divertissement inattendu. Il décida d'exécuter tout ce beau monde à la Grande Faille de Carkoon. Le capitaine de la barge à voiles de Jabba, Ak-Buz, étant mort subitement, le Hutt dut procéder à quelques changements. Barada reçut le commandement d'un des esquifs qui accompagneraient Jabba lors de l'exécution, plus spécialement celui dans lequel se trouvaient les Rebelles. Quand le Jedi se libéra de ses liens et entreprit de faire le ménage sur l'esquif, Barada fut pris au piège. Il tenta vainement d'abattre Luke Skywalker avec un gaderffii mais ce dernier esquiva le coup porté aux jambes et faucha le Klatooinien avec son sabre laser. La seule "chance" de Barada fut qu'il était déjà mort avant de tomber dans la gueule béante du sarlacc.



Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Barada
Nom
Barada
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.70 m
Fonctions
Homme de main de Jabba
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
53 120


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dossiers Officiels Atlas
  • Star Wars Episode VI : Le Retour du Jedi

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.