Dark Baras


Dark Baras était un diplomate Sith qui négocia le traité de paix avec la République qui mit un terme à la Grande Guerre Galactique.

  Depuis sa plus tendre enfance, Dark Baras avait grandi dans la gloire de l'Empire Sith et devint un puissant Seigneur Sith au fil des années. On soupçonne qu'il appartenait à la classe des Inquisiteurs Sith douée dans la ruse et la manipulation. Lorsque l'Empereur Sith décida de lancer enfin son attaque de la République, vers l'an -3 681, il est facilement concevable que Baras préféra jouer sur le plan politique plutôt que de mener des soldats sith au front. Fin diplomate, il devint ambassadeur pour l'Empire Sith, un rôle qui allait de pair avec son statut de Seigneur Sith.


I.- Le négociateur du Traité de Coruscant

  La guerre avec la République commençait à s'enliser, divisant la galaxie en deux. Aussi, l'Empereur désigna Baras pour que celui-ci mène des négociations avec des délégués républicains pour créer un traité de paix. Comme les Jedi et les diplomates républicains risquaient de faire durer les négociations voire même de les paralyser, l'Empereur décida de prendre en otage Coruscant. Le Seigneur Baras était donc au courant de ce qui allait se produire quand il se rendit sur Alderaan, lieu des pourparlers. Cela se passa en l'an -3 653.

Dark Baras

Dark Baras et la délégation sith, lors des négociations sur Alderaan.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Là, il rencontra le sénateur Paran Am-Ris, les Jedi Dar'Nala et Satele Shan. Nul doute que ces dernières allaient très mal réagir en apprenant que Coruscant était attaquée et, en cela, Baras ne se trompait pas. En effet, la délégation républicaine fut prévenue par le Chancelier en personne par holotransmission et le Seigneur Sith vit ce dernier se faire tuer lors de la transmission par le Seigneur Sith Dark Angral. Satele Shan, qui avait compris la trahison se jeta, sabre laser allumé, sur l'ambassadeur Sith qui para le coup de son adversaire avec la lame rouge sang de son arme.

  Baras tenta alors de calmer les esprits, malgré la difficulté que cela représentait après la mort du Chancelier : il était là pour parler de la paix et, en tenant Coruscant, les Jedi n'avez plus le choix, ils devaient accepter leurs termes. Dar'Nala montra sa désapprobation, mais le sénateur Am-Ris demanda plus de temps pour discuter. Le Seigneur Sith leur suggéra alors de prendre une décision rapide, les Sith sur Coruscant pouvant se montrer relativement violents. Shan rengaina ensuite son sabre et les discussions purent enfin commencer.

Dark Baras

Dark Baras croise le laser avec Satele Shan.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Baras obtint ainsi le retrait des Jedi et des troupes républicaines des différents champs de batailles à travers la galaxie pour laisser des systèmes entiers se faire intégrer par l'Empire Sith. Ce traité de paix n'avait pour unique but que de consolider le pouvoir des Sith sur la galaxie.


II.-Eliminer les ennemis du Traité

  Son travail achevé, le Seigneur Baras se rendit à l'Académie Sith de Korriban pour une rencontre avec le Conseil Obscur. Dès son arrivée dans la salle, Baras fut congratulé par les autres Seigneurs Sith qui lui assurèrent que l'Empereur serait très satisfait de son travail. Baras répondit qu'en effet, tout ce qu'il avait prévu allait se réaliser très bientôt car telle était la volonté de leur chef suprême. Le Conseil, jugeant que le futur de l'ambassadeur était prometteur après son fait sur Alderaan, envisagea de lui donner de plus grandes responsabilités, mais Baras déclina l'offre car ses ambitions n'allaient pas plus loin que le rôle qu'il tenait actuellement. Sa rencontre avec le Conseil fut alors terminée et l'ambassadeur quitta la salle.

  Alors qu'il déambulait dans les couloirs de l'Académie, Baras vit surgir Dark Angral de retour de Coruscant furieux. Le Seigneur Sith borgne était connu pour ses explosions de colère, aussi le diplomate sith alluma-t-il son sabre laser, imité tout de suite par Angral.  Un bref duel commença. Dark Angral reprochait à l'ambassadeur de ne pas lui avoir donné le temps de tuer tous les Jedi de la capitale de la République. Baras rétorqua qu'il n'avait fait que suivre le plan et que le meurtre du Chancelier avait failli lui coûter la vie. Puis, dans un élan de rage et d'éclairs Sith, il projeta le Sith borgne loin de lui. Angral désirait plus que tout détruire la République et l'Ordre Jedi, mais Baras affirma que cela ne sera plus nécessaire, grâce au traité de paix.

Dark Baras

Rencontre dans les couloirs de l'Académie de Korriban entre Dark Angral et Dark Baras
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Mais cette paix risquait d'être mise à mal par des saboteurs : les Jedi qui refusaient de cesser le combat contre l'Empire. On ignore encore comment, mais Dark Baras apprit que Dar'Nala, la Maître Jedi Togruta qui avait conduit avec Paran Am-Ris la délégation républicaine sur Alderaan, était responsable d'une attaque entre un vaisseau de la République, le Messager, et un navire de guerre sith sous les ordres du Capitaine Sivill. Baras comprit qu'en étant habile, le Traité de Coruscant pouvait montrer aux yeux de la galaxie toute la haine que les Jedi éprouvaient à l'égard des Sith et qu'ils étaient en fin de compte leurs alter-égaux. L'Ordre Jedi aurait certainement du mal à se relever, surtout après la destruction de leur Temple Jedi lors du Sac de Coruscant. Il élabora alors un plan qui sonnerait certainement le glas de cet ordre archaïque : convertir au Côté Obscur le plus brillant et le plus prometteur de leur Chevalier : Satele Shan. Cette dernière était la descendante de deux héros qui avait vécu il y a 300 ans : Bastila Shan et Revan. Ce dernier avait été un des plus puissants Jedi de l'histoire que l'Empereur avait converti à sa cause en le transformant en Sith et qui avait plus tard gagné sa rédemption avant de chercher à détruire l'Empire des Régions Inconnues. Avec l'héritière de Dark Revan à ses côtés, Baras était certain que les Jedi s'éteindraient à tout jamais.

  Les pièces étaient en place et avançait inéluctablement vers leur destin : Dar'Nala, qui avait été capturée lors de l'attaque du Messager, s'était enfuie de Korriban avec la complicité du chasseur de primes wookie Dalborra, leur fuite étant masquée par l'explosion du vaisseau du Capitaine Sivill. Personne ne se doutait de rien, pas même cette brute épaisse qu'était Dark Angral qui supposa que l'explosion était l'œuvre d'espions républicains. Plus tard, il apprit que le Sénat fut victime d'un attentat. Sachant que les Sith n'y étaient pour rien dans tout ça, cela prouvait qu'il y avait des Républicains qui désiraient plus que tout une reprise de la guerre. Les Impériaux commencèrent à être accusés et Dark Baras laissa volontiers la situation se dégradait : la révélation de la vérité mettrait la République et les Jedi à genoux et les Sith en sortiraient grandis.

  Le diplomate sith faillit ne pas voir la fin de son plan lorsqu'il fut victime d'une tentative d'assassinat au sein même de l'Académie de Korriban. Dark Baras élimina le tueur et soupçonna immédiatement Dark Angral d'être derrière cela. Les Sith se devaient d'être irréprochables par rapport au traité de paix pour que le plan fonctionne et la bêtise de ce borgne risquait de tout mettre par terre. Il informa le Conseil Noir de cet évènement et la condamnation de cet acte de trahison fut sans appel : la mort. Alors qu'il allait se lancer à sa poursuite, Baras eut la surprise de voir le vaisseau personnel d'Angral atterrir sur Korriban. La rencontre entre les deux Seigneurs Sith aurait pu être explosive si Angral n'avait pas accusé Baras de saboteur de traité. En effet, il affirma que la Jedi prisonnière, Dar'Nala, avait fait transmis l'idée à un chasseur de primes du nom de Braden qu'il était responsable de l'attaque du Messager. A ces mots, Dark Baras cessa immédiatement le combat. Les choses s'accéléraient et son plan se réalisait plus vite que prévu. Il révéla à Angral toute la machination qu'il avait montée pour mettre un terme à l'existence des Jedi et il s'envola avec lui et un contingent de soldats sith pour Dantooine.

  Le groupe d'Impériaux Sith attendit dans une caverne à cristaux de la planète. Accompagnés d'Harron Tavus et de Dalborra (sous le contrôle mental de Dar'Nala), les Jedi se montrèrent. Dark Baras reconnut évidemment la Togruta et un jeune Mirialan du nom de Fortris Gall. Le Sith était en train de se battre avec Dar'Nala lorsque Satele Shan fit enfin son apparition. La jeune femme se précipita contre Baras qui écarta assez facilement ses assauts avant de rompre l'échange et de reculer. Il comprit que Satele ignorait tout des actes de violence de son ancien mentor et il lui révéla la sinistre vérité sur Dar'Nala. La Togruta justifia ses actions en déclarant qu'elle avait fait son devoir mais Baras jugea cela ironique : elle avait trahi tous les préceptes de l'Ordre Jedi, ce qui était pitoyable. Sentant le trouble chez Satele, il commença à étendre son influence sur elle. Elle valait bien mieux que les Jedi, elle pouvait les rejoindre, eux, les Sith, et ramener la paix dans toute la galaxie. Sa place était parmi eux. Dar'Nala, toujours sous l'emprise de sa propre haine, ordonna à son ancien élève d'abattre le Sith qui avait par ailleurs baissé volontairement sa lame. Il suffisait juste que Satele lève son arme et frappe de toute sa haine Dark Baras.

Dark Baras

Dark Baras tente de convertir Satele Shan au Côté Obscur, en montrant toute l'étendue de la trahison de Dar'Nala, son ancien mentor.
Image tirée du webcomic : The Old Republic : Threat of Peace


  Il n'en fut rien : Satele Shan était décidemment un point de lumière dans la Force. Elle refusa nette de tuer Baras sous le coup de la colère et ordonna à ses compagnons de cesser le combat immédiatement. Folle de rage, Dar'Nala voulut s'en prendre au lieutenant Tavus pour lequel Shan éprouvait des sentiments mais reçut un coup mortel de Dalborra, libéré de son emprise. L'escarmouche touchait à sa fin, bien que Dark Angral voulait poursuivre le combat. Baras n'avait pas abandonné l'idée de convertir Shan au Côté Obscur : si le sang de Dark Revan coulait dans ses veines, sa place était à leurs côtés car tel était son destin. Et une chose était certaine : elle ne pouvait pas vaincre les Sith. Satele le savait et affirma qu'elle n'était pas seule dans son combat.

  Les Jedi et le soldat partis, Dark Baras se retrouva seul avec Angral. Ce dernier en avait assez des petits jeux du diplomate Sith et jura de suivre dorénavant sa propre voie. Dark Baras aussi allait faire de même et œuvrait pour que la galaxie connaisse de nouveau la paix. Une paix Sith.


Actualités en relation


Panini Comics : Sortie de Star Wars Dark Vador Tome 4 - En Bout de CoursePanini Comics : Sortie de Star Wars Dark Vador Tome 4 - En Bout de Course

Sortie aujourd'hui même de Star Wars Dark Vador Tome 4 - En Bout de Course, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 14/06/2017. Le descriptif officiel ne nous a pas encore ét...



Star Wars Show #44 : Les coulisses de la création du château de Dark VadorStar Wars Show #44 : Les coulisses de la création du château de Dark Vador

Bienvenue à tous et à toutes dans ce 44e compte-rendu du Star Wars Show, la petite émission web de Lucasfilm, présentée chaque semaine par le duo Andi Gutierrez et Anthony Carboni. Et comme nous le rappellent une fois encore nos...



Star Wars Show #41 : Une nouvelle série de comics sur Dark Vador annoncée !Star Wars Show #41 : Une nouvelle série de comics sur Dark Vador annoncée !

Bienvenue à tous et à toutes dans ce 41e compte-rendu du Star Wars Show, la petite émission web de Lucasfilm, présentée chaque semaine par le duo Andi Gutierrez et Anthony Carboni. Nous voilà désormais à moins d'un mois de...



Delcourt : Sortie de Dark Vador Tome 4 : La CibleDelcourt : Sortie de Dark Vador Tome 4 : La Cible

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador Tome 4 : La Cible, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 15/02/2017. Description officielle : Dark Vador, plus impitoyable que jamais, cherche à redorer son blason aupr...



Nouveau groupe de fiches : Les Hutts de The Old RepublicNouveau groupe de fiches : Les Hutts de The Old Republic

On pourrait croire que c’est l’année du Hutt sur l’HoloNet, avec la publication aujourd’hui d’un second groupe de fiches dédiées à cette espèce singulière de l’univers Star Wars. Rappelez-vous, d...





Vous avez apprécié cette information ? Partagez-là sur vos réseaux sociaux favoris !


Informations encyclopédiques
Dark Baras
Nom
Dark Baras
Espèce
Fonctions
Seigneur Sith
Ambassadeur
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/08/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
48 539


Note de la fiche
2 membres ont noté la fiche "Dark Baras" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.