Lana Beniko


Beniko Lana était une Sith du Second Empire Sith qui conduisit beaucoup de recherches sur la Force et les Jedi. Elle devint la conseillère de Dark Arkous, et surtout l'une des plus farouche opposante aux Révanites.

  "Que ce soit bien clair : je suis dévouée à l'Empire".

  Lana Beniko était une jeune femme à la chevelure blonde et aux yeux jaunes, la seule trace de l'influence du Côté Obscur sur elle. La jeune femme était de nature calme et bienveillante, et était rapidement devenue une figure de sagesse, ce qui contrastait avec la réputation de brutes sanguinaires qui collait à la peau des Sith.

I. Une Sith atypique [haut]



  Venant de l'une des plus importantes familles d'entrepreneurs de Dromund Kaas, la sensibilité à la Force de Lana lui valut un autre parcours que celui de ses parents, Jaren et Kelsa. Elle les quitta pour rejoindre l'académie de Korriban afin de devenir une Sith. Là-bas, elle vit la cruauté du surveillant Harkun envers certains étudiants. Impressionnée par la résistance de ceux-ci, et parce qu'ils étaient Sith, elle forma un groupe avec eux afin de réussir la plus grande épreuve d'Harkun : trouver le casque de Tulak Hord.

  Son expédition s'aventura dans le tombeau dans lequel se trouvait l'artefact et s'apprêta à affronter de nombreux dangers, comme les limaces k'lor. Le groupe diminua et Lana se retrouva en compagnie de Bensyn et Kagan. Affaibli et blessé, le groupe poursuivit sa quête sous la direction de Lana qui déchiffrait au fur et à mesure des runes pour les guider dans le tombeau. Un ancien acolyte zabrak leur tomba dessus pour s'en prendre à eux. Lana l'épargna et la chassa du tombeau. Finalement, elle parvint à découvrir le casque de Tulak Hord et repartit avec son groupe. Sur le chemin du retour, la zabrak les attaqua de nouveau et ôta la vie à Kagan. Lana fit rapidement de même avec l'assaillante. Avec le corps de leur compagnon d'armes, Lana et Bensyn rapportèrent le casque.

  Par la suite, Lana avait entrepris de mener des études sur la Force, et plus particulièrement sur leurs ennemis Jedi. Elle cherchait à percer les mystères de cet ordre avec toute sa force et toute sa détermination. Elle finit par se faire remarquer grâce à un traité mettant en parallèle les valeurs morales que l'on pouvait retrouver chez les Jedi et leurs adversaires du Côté Obscur. Ces travaux lui valurent également l'attention des hautes sphères du Second Empire Sith, en la personne de Dark Arkous, un membre du Conseil Noir.

  Dark Arkous lui proposa un travail comme consultante pour l'armée impériale. Lana hésita à accepter le poste, préférant être comprise que promue, mais elle finit par accepter. Sa première mission impliquait la gestion de l'invasion de Talay, mission où elle apprécia l'ingéniosité d'Arkous. À peine son vaisseau eut-il quitté la capitale Dromund Kaas, que Lana sentit dans la Force qu'il y avait des intrus. Quatre individus, des membres du Service d'Informations Stratégiques de la République Galactique, avaient infiltré le vaisseau.

  Lana traqua les Républicains, et mit la main sur l'un d'eux. Elle l'interrogea jusqu'à apprendre qu'ils étaient là pour saboter le vaisseau. Elle prévint alors Arkous, et se remit à traquer les autres en toute discrétion. Quand elle tomba sur la dernière espionne, Lana crut que sa mission était achevée et attaqua la Républicaine. Sûre d'elle, la surprise frappa quand l'espionne se révéla avoir subi des modifications chirurgicales lui conférant une force et une rapidité hors du commun, et la Sith se fit neutraliser.

  Quand elle reprit ses esprits, elle sonna l'alarme et se précipita sur la bombe pour la désamorcer. Mais l'espionne avait fui dans une capsule de sauvetage, et fit exploser une seconde bombe qui coupa toute alimentation électrique du vaisseau. Dépitée et ne pouvant plus rien faire, Lana regarda la capsule s'éloigner depuis un hublot. Quand elle vit Dark Arkous sortir dans le vide spatial et plonger sur l'ennemie pour l'éliminer et préserver leur plan de bataille, Lana comprit qu'elle s'était trompée sur le compte d'Arkous qu'elle voyait comme un politicien arrogant, et fut prise d'une poussée de fierté d'être sa conseillère, et même d'être sa plus fidèle conseillère.

Lana Beniko

Lana Beniko, une sage parmi les Sith.
Source : Star Wars : The Old Republic


II. Conspiration galactique [haut]



1. Menaces surgies du passé [haut]



"Je ressens quelque chose dans la Force que je n'avais jamais ressenti auparavant. Quelque chose qui n'existe nulle part et partout à la fois."

  En plein feu de la guerre contre la République, alors que l'Empire Sith cherchait un moyen de retourner la situation et d'écraser son adversaire, Arkous montait une opération importante, la prise du Temple Jedi de Tython. En qualité de conseillère, Lana suivit le Sith dans cette opération et s'installa dans une aile de la station Vaiken. Elle se montra enthousiaste à l'idée de mettre la main sur des secrets Jedi et de découvrir de nouvelles informations sur la Force. Mais elle sentait que son supérieur lui cachait quelque chose, qu'il ne désirait que mettre la main sur un objet précis.

  Naturellement, elle rencontra l'unité d'élite qu'Arkous avait fait venir, et les briefa. Elle se chargea de rester en liaison avec eux lorsqu'ils firent partie de la deuxième vague d'assaut sur la planète. Elle guidait l'équipe en leur indiquant les objectifs prioritaires afin d'accéder au Temple Jedi et en prendre le contrôle.

  La prise du temple par le commando fut un succès et vit la mort d'éminents Jedi. Tandis que le Seigneur Goh débarqua pour sécuriser l'endroit, Lana contacta l'équipe pour les remercier au nom de l'Empire et demanda aux vainqueurs de revenir. Ce fut donc en leur présence qu'elle fut informée de l'invasion de Korriban par les Jedi. Ne se laissant pas démonter aussi facilement, elle prit contact avec les forces impériales présentes afin d'y envoyer le commando pour reprendre l'académie.

Lana Beniko

Lana, fidèle conseillère de Dark Arkous, accompagne son supérieur pour sa campagne sur Tython.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Comme pour Tython, elle supervisa le tout par communication, et la mission fut encore un succès. En voyant ces Impériaux en action, Lana comprit leur fidélité à l'Empire et voyait en eux des alliés potentiels. À la suite du débriefing, elle les contacta pour leur donner un rendez-vous discret à la cantina de la Station pour leur parler de ses suspicions à l'égard de son supérieur. En effet, elle trouvait que l'attaque de la République n'était pas anodine, et le sentiment étrange qu'elle ressentait dans la Force la poussait vers cette hypothèse. Ainsi, elle s'allia secrètement avec ces Impériaux, au cas où le danger qu'elle ressentait serait plus grand.

  Lana commença alors à espionner en secret son supérieur afin de découvrir le secret qu'il cachait. Au départ, elle n'apprit rien de probant, ce qui la déstabilisa. Mais une chose était certaine, Arkous lui mentait parfois, ce qui rendait son travail plus difficile. Lors d'un moment d'espionnage, elle découvrit qu'Arkous ne se rendait pas sur Onderon comme prévu, mais qu'il se dirigeait en secret vers Manaan. Elle essayait de se convaincre que le Sith cachait quelque chose de privé, mais son instinct lui murmurait qu'un grand danger se terrait derrière cette histoire sur Manaan.

  Son enquête lui révéla hélas qu'Arkous était effectivement un traître, mais aussi qu'il complotait avec un généticien selkath, Gorima, dans une base sous-marine. Pour couronner le tout, le colonel républicain Darok, celui qui avait commandé l'assaut sur Korriban quelques temps plus tôt, s'était rendu dans ce même laboratoire. Lana désira alors s'entretenir avec les personnes de confiance qu'elle avait rencontrées lors de l'assaut sur Tython. Mais pendant que son équipe devait s'occuper de traquer Arkous, Lana avait prévu de rencontrer un individu qu'elle sentait dans la Force et qui pourrait s'avérer être un allié dans l'affaire.

Lana Beniko

Lana fait part de ses doutes envers Arkous avec l'équipe d'assaut.
Source : Star Wars: The Old Republic


  La Sith trouva cet allié mystérieux sur Manaan et fut surprise de constater qu'il s'agissait d'un Républicain. L'homme, qui se trouvait être du SIS, du nom de Theron Shan, s'avéra plein de ressources. Malgré son allégeance au camp ennemi, le danger était trop grand pour se priver d'une aide de valeur et elle coopéra avec Theron. D'ailleurs, lui aussi avait pour objectif d'envoyer une équipe à la base selkath afin d'enquêter sur Darok. Ce fut donc avec lui qu'elle supervisa l'attaque contre les traîtres, et elle passa du temps en médiation afin de localiser précisément le Sith.

  Pendant que l'équipe était en bas en proie à l'un des membres de la toute nouvelle armée infinie, des êtres modifiés grâce à la technologie rakata et le savoir-faire du scientifique Gorima, Theron et Lana glanèrent d'autres informations qu'ils partagèrent avec leur équipe une fois de retour après l'évasion des traîtres. Leur ennemi était l'Ordre de Revan devenu plus dangereux que la forme sectaire qu'il avait auparavant. Le groupe comprit qu'il ne pouvait faire confiance à personne mis à part lui-même. Il accueillit également le criminel wookie Jakarro que l'équipe avait sauvé dans le laboratoire de Gorima.

  Pour mener l'enquête, Lana se sépara de Theron et retourna dans l'espace impérial. Elle reçut également un message d'Arkous pour la mettre en garde, si toutefois elle se montrait trop déterminée à vouloir l'arrêter. Elle y retrouva également son équipe pour l'informer de ces dernières découvertes et faire part de son inquiétude : les Revanites voulaient détruire à la fois l'Empire Sith et la République, et le détail de leur plan était un mystère.

Lana Beniko

En pleine collaboration avec Théron Shan sur Manaan.
Source : Star Wars: The Old Republic


2. Revanche d'outre-tombe [haut]



"J'avais rien demandé de tout ça. Si je pouvais tout arranger ici et maintenant, je me gênerai pas..."

  Pour son enquête, Lana utilisa la perturbation dans la Force qui la liait à Arkous et s'en servit pour débusquer d'autres traîtres. Sa découverte fut évocatrice de l'étendue du complot : il y avait plusieurs traîtres dans leurs rangs et elle en découvrit quelques-uns qui étaient dévoués corps et âme à l'Ordre de Revan. La localisation de la base Revanite lui fut transmise par Theron et Jakarro. Avant de partir pour Rakata Prime, la Sith prépara ses affaires et fit appel à toute l'aide qu'elle pouvait.

  Sur place, elle fit le point avec l'agent du SIS, et accueillit à la surface le commando qui allait prendre d'assaut le Temple où s'étaient réfugiés Arkous et Darrok. Une fois l'équipe prête, elle retourna à bord du vaisseau de Jakarro avec Theron pour surveiller la progression du groupe. Elle aida donc à la supervision de l'opération depuis l'espace. Malgré son envie de stopper les Revanites, Lana convoitait les données sur l'armée infinie afin que l'Empire puisse les utiliser pour gagner en puissance. Elle espérait secrètement qu'elles resteraient intactes suite à l'assaut et qu'elle pourrait les consulter.

  Finalement, le groupe de combat arriva jusqu'à Darok et Arkous et les vainquit tous deux. Lana sentit la mort d'Arkous dans la Force, mais aussi autre chose. La source de la perturbation n'était pas le membre du Conseil Noir. La cause de tout cela apparut avec une flotte de combat. Revan, le puissant utilisateur de la Force, survivant de l'attaque impériale sur la Fonderie, avait pris le commandement du culte qui lui été dévoué et avait décidé d'en finir avec cette attaque en bombardant la zone. L'équipe s'enfuit avec une navette et rejoignit Lana et Théron qu'ils retrouvèrent dans les bureaux de Manaan.

  La guerre contre les Revanites ne faisait que commencer et prenait une tournure désastreuse. Lana n'avait plus beaucoup d'alliés dans l'Empire, et, pire encore, le gouvernement la condamnait pour la mort d'Arkous. Une prime avait même été placée sur sa tête. De son côté, Theron avait également perdu tout soutien de ses supérieurs. Avec lui, elle choisit un lieu où se cacher afin de continuer la lutte contre Revan en secret. Dans cette période de recherche d'un sanctuaire, certains Impériaux l'auraient vu dans la mer de dunes sur Tatooine en compagnie de Jakarro. Mais Lana Beniko était difficile à pister, et elle disparut quelque temps.

Lana Beniko

Lana, Jakarro et Theron en rapport avec l'équipe d'attaque sur Rakata Prime.
Source : Star Wars: The Old Republic


3. La guerre contre les Révanites [haut]



"Il faut être un minimum sur ses gardes. Ce n'est pas la pire façon de vivre, quand on voit tous ces jeux de trahison."

  En compagnie de Theron et Jakarro, l'enquête sur les Revanites progressa en secret avec efficacité. Des activités des partisans de Revan se firent remarquer sur la planète Rishi, un endroit infesté de pirates de tout poil. Le trio s'installa dans une planque et fit profil bas pour ne pas attirer l'attention sur lui. Le groupe récupéra quelques informations, comme celle impliquant les pirates Lames Nova dans les affaires Revanites. Comme seul le groupe pirate pouvait leur fournir de manière détournée la localisation des Revanites, il faisait une cible idéale, tant que les motivations de Lana et des autres n'étaient pas percées à jour.

  L'ambiance des lieux fut idéale pour ramener l'équipe d'intervention qui les aiderait dans la lutte. Sur une idée de Theron, Lana aida à ramener les héros les ayant aidés par le passé en employant la ruse et en leur donnant l'identité de pirates qui en voulaient aux Lames Nova. Ils s'arrangèrent aussi pour les conduire de manière indirecte sur Rishi. En laissant suffisamment d'indices, ils se firent retrouver par les bonnes personnes. Une fois l'équipe mise en place, Lana et Theron la briefèrent et l'envoyèrent contre le quartier général des Lames avec l'aide de Jakarro. Lana resta en poste tout le long pour superviser l'opération comme elle l'avait fait depuis l'attaque de Tython.

  L'opération contre les Lames Nova fut un succès, et de nouvelles informations pouvaient les mettre sur la piste de Revan. Les pirates ont eu des désaccords avec une mandalorienne du nom de Torche, et Lana mit sur pied la mission visant à la retrouver pour récupérer d'autres informations. Une fois de plus, l'équipe d'intervention se chargea de cette rencontre en plein territoire mandalorien. Pendant ce temps, elle découvrit avec Theron qu'une planque Revanite se trouvait à la crique des pillards, et elle s'y rendit avec lui. L'ennemi les attendait et les prit en embuscade, comme Lana l'avait prévu. En manipulant les événements, elle s'arrangea pour que Theron se fasse capturer.

Lana Beniko

Enregistrement montrant Lana sous couverture en train de préparer le terrain pour son équipe.
Source : Star Wars: The Old Republic : Shadow of Revan


  La Sith se refusait à aller le secourir, pensant que son allié pourrait, grâce à ses compétences d'espion, récupérer des informations vitales et s'en sortir. Sa démarche lui valut la désapprobation de Jakarro. Elle tint tête au wookie et campa sur ses positions. Quand l'équipe revint de sa rencontre avec Torche, Lana fit un bref exposé de la situation de Theron. Elle apprit également de son équipe que Revan avait réuni une flotte de guerre, ce qui était de très mauvais augure. En effet, une flotte de la République, ainsi qu'une de l'Empire Sith étaient en train de converger vers Rishi et risquaient de tomber dans un piège.

  C2-D4, le partenaire malgré lui de Jakarro avait capté des signaux provenant d'une île et situé non loin d'un village rishi. Lana envoya l'équipe prendre contact avec les habitants pour pouvoir établir un campement, pendant qu'elle préparait la suite de l'opération qui viserait à exfiltrer Theron afin de récupérer les informations qu'il avait certainement dû glaner pendant sa captivité. Lana installa leur nouvelle base dans une hutte du village pendant que le reste de l'équipe se chargeait de semer le trouble dans les rangs Revanites. Pendant ce temps, la Sith s'informa auprès des Rishis et obtint quelques informations sur la forteresse des Revanites. Elle constata aussi que l'ambiance chez ce peuple était paisible et elle trouvait cela agréable, ce qui l'amenait à penser à des moments plus paisibles. Mais ces moments n'étaient pas pour tout de suite, à l'heure de la suspicion permanente.

  Lana tenta de contacter la flotte impériale en route, car le registre des Lames Nova qu'elle avait en sa possession indiquait que le vaisseau personnel de Dark Marr, l'un des membres les plus importants du Conseil Noir, faisait route vers Rishi. Sa tentative échoua et son équipe allait avoir du mal à stopper leurs ennemis. Elle envoya un groupe pour libérer Theron et elle fit son possible en piratant le réseau des Revanites afin d'apporter toute l'aide qu'elle pouvait dans cette mission de sauvetage. La libération de l'agent du SIS fût un succès et ce dernier put même leur transmettre quelques informations sur le système de brouillage qui les empêchait de communiquer avec leurs flottes respectives. Une fois de plus, tout le monde fut mis à contribution pour le détruire.

Lana Beniko

Lana est au cœur même de la coalition contre Revan, et assiste aux entretiens des dirigeants des deux factions.
Source : Star Wars: The Old Republic : Shadow of Revan


  Cette action permit aux renégats de contacter les deux gouvernements galactiques et de les mettre en garde contre Revan. Le Grand Maître Jedi Satele Shan, et Dark Marr se retrouvèrent à la planque de Lana et Theron pour se rencontrer et décider d'une attaque conjointe contre Revan qui s'était installé sur Yavin IV. Le but de l'utilisateur de la Force était de réveiller l'Empereur Sith, affaibli depuis l'attaque mené contre lui par la République, afin de le détruire définitivement. Celui de la coalition était de l'arrêter avant qu'il ne détruise la galaxie.

  La nouvelle alliance était fragile, et il y avait beaucoup de difficulté dans chacun des camps pour coopérer avec l'autre. Le plus ironique était que cette méfiance se retrouvait à la table de commandement en la présence de Lana elle-même et de Theron qui se méfiaient encore l'un de l'autre. Lana allait même jusqu'à cacher quelques petites informations à la République pour rendre leurs tâches légèrement plus compliquées. La Sith était même prête à détourner le matériel de surveillance, dans la limite du raisonnable, pour surveiller ses nouveaux alliés. Elle passa une bonne partie de la phase de sécurisation de Yavin IV et de la préparation de l'attaque du repaire Revanite auprès de Marr. Elle s'occupait de faire le lien entre les équipes de terrain et la table de commandement.

  Quand les troupes prirent d'assaut un centre de Gardes Impériaux, Lana était curieuse de savoir ce qui s'y trouvait. Sa soif de savoir fut assouvie par la capture d'un garde qui permit d'apprendre que le Temple du Sacrifice, là où Revan se trouvait, possédait une arme capable d'annihiler la vie sur la planète et de ressusciter l'Empereur. Les défenses du Temple furent mises à mal, et un assaut coordonné des deux gouvernements galactiques fut lancé. Lana participa à l'assaut et démontra à tout qu'elle savait, en plus de tirer les ficelles en secrets, se battre le sabre à la main. Elle fit également partie du groupe qui affronta Revan quand les plans de ce dernier échouèrent à cause de la coalition ; bataille où elle donna le meilleur d'elle-même pour affronter ce géant parmi les utilisateurs de la Force.

  Revan fut finalement vaincu, mais toute l'opération n'empêcha pas le réveil de l'Empereur Sith, en repos ici depuis l'attaque Jedi le visant, il y avait de cela quelque temps. Comme le conflit contre les Revanites avait pris fin, la coalition fut dissoute et chacun allait repartir de son côté. Lana dit au revoir à Theron, et elle ne cacha pas à l'agent du SIS tout l'intérêt qu'elle avait eu à travailler avec lui. Mais Lana n'avait pas le temps de ressasser : son succès avait attiré l'attention de Dark Marr, et il avait des projets pour elle. Le Conseil Noir avait l'idée de reformer des Services Secrets qui seraient cette fois sous leur seule dépendance, et Lana fut nommée à leur tête. La Sith représenterait le Conseil au sein de l'agence et elle serait, d'après les rumeurs, épaulée par un ancien agent qui fut connu sous le nom d'Opérateur 9. Une nouvelle vie pleine de secrets et de complots s'ouvrait alors à elle.

Lana Beniko

Lana assiste à la disparition définitive de Revan.
Source : Star Wars: The Old Republic : Shadow of Revan


III. Destinées d'une conseillère [haut]



1. La résurgence de Vitiate [haut]



"Rien de ce que nous avons accompli jusque-là n'aura d'importance si nous n'intervenons pas ici."

  En tant que nouvelle ministre des Services Secrets, Lana s'occupa de structurer l'agence sur des bases solides. Elle délaissa la citadelle où se trouvait l'ancien QG pour s'installer sur la planète Ziost. Elle recruta de bons éléments à l'image de Rane Kovach en qui elle voyait l'avenir des agents. Quand l'Empereur Vitiate, revenu dévorer la galaxie depuis les événements de Yavin IV, frappa Ziost, Lana fit son possible pour le stopper, et affronta les citoyens possédés par leur ancien Empereur. En plus de gérer cette crise, elle mobilisa ses propres ressources dans la Force pour empêcher Vitiate de s'emparer également de son esprit. Lana finit par être débordée par la situation et elle fit appel à ses alliés les plus fidèles, ceux qui avaient combattu les Revanites à ses côtés, pour l'aider à sauver Ziost.

  La navette amenant son équipe n'était pas la seule à arriver sur Ziost. Un autre vaisseau, piloté par Theron Shan, tenta de se poser sur la planète et s'écrasa. Lana se rendit auprès de son équipe en prise avec des possédés, et elle sortit son sabre laser pour mettre fin au combat. Elle fit le point sur la situation avec son équipe avant d'être interrompue par Kovach lui annonçant que la navette de Theron était vide. Comme l'agent avait une idée pour aider dans la lutte contre Vitiate, elle le laissa s'en occuper avec les renforts, tandis qu'elle retournait à son poste pour gérer l'ensemble de la crise. De son côté, ses alliés menaient un combat acharné et s'associèrent même avec Theron qui avait survécu à la destruction de sa navette. Lana pouvait être rassurée d'avoir un allié Républicain de poids, si le Chancelier Suprême Saresh n'avait pas décidé d'envoyer des troupes d'invasion, ce qui alimenterait le charnier et augmenterait la puissance de Vitiate.

  Le conflit prenait de l'ampleur et la ville de Nouvelle Adasta était dévastée. Lana parvint à avoir des nouvelles de son équipe pour l'informer de la situation générale. Les événements se déroulant en ville étaient tellement chaotiques qu'on ignorait si Lana finit par apprendre ou découvrir que Rane Kovach était en réalité un agent infiltré travaillant pour Saresh. En tout cas, Lana parvint à réfléchir suffisamment malgré la pression qui s'exerçait sur elle pour comprendre comment gagner du temps. Il lui semblait que les pouvoirs de l'Empereur étaient limités à cause de la localisation précise de son invasion, et elle décida que le mieux qu'il y avait à faire était de concentrer son attention sur le petit groupe qu'elle avait fait venir afin que les possédés ne se retournent que contre une seule cible.

Lana Beniko

Lana est prête à affronter elle-même les possédés.
Source : Star Wars: The Old Republic : Shadow of Revan


  Pour que la diversion soit parfaite, Lana désigna la Tour du peuple, le bâtiment le plus important de Nouvelle Adasta, comme objectif. Elle s'allia une nouvelle fois avec Theron pour organiser la contre-attaque grâce à une arme à impulsion de la Tour, et pouvant étourdir tous les possédés afin de les délivrer de l'emprise de Vitiate. L'équipe d'intervention fit un travail fabuleux et parvint à prendre le centre de contrôle puis à rejoindre Theron sur le toit. Là, la maître Jedi Surro, possédée par l'Empereur, surgit pour les arrêter. Lana accourut pour aider le groupe, mais se fit neutraliser, tout comme l'agent du SIS. La chance ne l'avait pas entièrement quittée et le groupe délivra Surro de l'influence de Vitiate. Lana voulut récupérer la Jedi pour l'étudier et comprendre le lien qui unissait l'Empereur à ses victimes afin de pouvoir le briser et aider la galaxie. Theron s'y opposa en sachant le traitement cruel que Lana serait obligée de lui faire subir pour ça. La dispute fut tranchée dans le plus grand secret, et seuls les membres présents surent qui de Lana ou de Theron eut gain de cause pour récupérer Surro. De cette opération, on ne pouvait retenir que l'énorme fiasco, puisque les efforts de la ministre impériale et de l'agent du SIS ne payèrent pas et Ziost ne fut même pas temporairement libéré de l'influence de Vitiate.

  La Sith ne prévit pas le coup suivant que leur réservait leur ennemi. L'Empereur dévora toute forme de vie sur la planète, comme il l'avait jadis fait avec la planète Nathema, et ne laissa à sa surface que désolation et ses monstres créés par alchimie, les Monolithes. Les services secrets furent alors dans la pagaille la plus totale, mais Lana décida de ne rien céder et de garder les choses en main. Elle était même prête à apprendre de ses erreurs en créant un nouveau QG pour les Services Secrets qui cette fois seraient mobiles. La Sith allait avoir du fil à retordre pour ramener le calme dans la galaxie en mobilisant toutes ses ressources pour lutter contre Vitiate et sauver la galaxie.

Lana Beniko

Lana et Theron face à maître Surro redevenue normale.
Source : Star Wars : The Old Republic : Shadow of Revan


2. La chute d'un Empire... naissance d'une Alliance [haut]



"Aucune vie ne mérite qu'on risque une corruption totale."

  À la suite des événements sur Ziost, Dark Marr prit le contrôle d'une petite flotte avec des alliés républicains pour traquer Vitiate dans la galaxie. En tant que ministre des Services Secrets, Lana ne participa pas à la traque, mais Opérateur 9, le chef opérationnel, rejoignit le membre du Conseil Noir. Une bataille eut lieu entre la Flotte éternelle de l'Empire de Zakuul et la flotte de Dark Marr. Dans ce combat, Lana perdit son meilleur élément, Opérateur 9, et son supérieur. Peu de temps après, Lana ressentit un trouble dans la Force, Vitiate était mort. Mais le soulagement fut de courte durée, Zakuul était lié à l'Empereur Sith.

  En effet, cet Empire des Régions Sauvages était dirigé par Valkorion, en réalité Vitiate. Arcann son fils reprit le contrôle de l'Empire une fois qu'un Étranger tua son père. Il attaqua simultanément en représailles le Second Empire Sith et la République. En quelques mois, l'Empire fut grandement affaibli et un blocus fut instauré dès la première année de guerre. Le Conseil Noir lutta sans relâche ainsi que les équipes de Lana. Dans la lutte, elle perdit beaucoup d'effectifs et elle se retira lorsqu'un traité de soumission fut signé, laissant un Empire exsangue pour lutter clandestinement contre Zakuul.

  Dans sa lutte, Lana rechercha des alliés capables de l'aider à renverser l'Empire de Zakuul. Lors de ses recherches, elle apprit le sort de l'Étranger. Elle croisa également Senya, une chevalier de Zakuul qui recherchait le déserteur Koth Vortena. La Sith échangea des informations avec elle, et un lien finit par se tisser, surtout que Senya était critique vis-à-vis du gouvernement d'Arcann. Lana Beniko s'assura de son soutien. D'un autre côté, elle sauva Koth des chevaliers qui le poursuivaient. L'homme devint alors l'un de ses compagnons de lutte et combattit à ses côtés sur différentes planètes comme Altair 3 et Arron Prime. Question alliés, Lana ne s'arrêta pas là puisqu'elle mit la main sur un droïde HK-55, ainsi que le droïde astromécano T7-O1. Lors de ses traversées de l'espace sauvage, son affinité avec la Force l'attira sur une planète inconnue, Odessen, qui semblait le lieu secret idéal pour établir une base de ralliement pour l'Alliance qu'elle mettait en place contre l'Empire de Zakuul.

Lana Beniko

Lana retrouve enfin l'Étranger après des années de recherches.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire



  Après des années de recherches, Lana finit par retrouver trace de l'Étranger qu'elle voyait aussi bien comme un symbole pour l'Alliance que comme un combattant et un meneur hors pair. Ce dernier se trouvait sur Zakuul, à l'endroit où Arcann entreposait ses objets les plus précieux. Elle décida de monter une mission de sauvetage avec T7-01, HK -55 et Koth Vortena. Grâce à T7, elle parvint à pénétrer en toute discrétion dans le bâtiment afin de rendre effective l'évasion de l'Étranger.

  Lana parvint à trouver la salle où était stocké le bloc de carbonite contenant l'Étranger. Elle le délivra de sa prison et lui injecta un remède capable de le remettre sur pied. Le tueur d'Empereur était désorienté, mais Lana n'eut pas le temps de lui exposer la situation, car des Skytroopers débarquèrent. Elle sentit également quelque chose de nouveau en lui, mais n'eut pas le temps de s'attarder dessus. La Sith lui redonna de l'équipement et le conduisit à travers le bâtiment et ses gardiens pour le faire sortir. Pour les aider, T7-01 déclenchait de fausses alertes ailleurs dans le bâtiment pour couvrir leur fuite. Koth Vortena, lui, attendait à l'extérieur à bord de son vaisseau pour les extraire de la planète. La mission de sauvetage se déroulait bien, mais le Juge Suprême Vaylin en personne décida de les poursuivre. Les choses se compliquèrent encore quand Koth dut changer de point de rendez-vous.

  Une fois à l'extérieur du bâtiment, Lana et l'Étranger subirent les attaques de Force de Vaylin. Lana réagit promptement et conduit son allié à couvert, dans une usine de production de skytroopers. Le duo parvint à franchir les lignes de droïdes pour arriver jusqu'à une salle de contrôle du réacteur alimentant la cité. Celui-ci pour les arrêter, avait été saboté afin qu'il explose. Lana voulait se servir de cette explosion pour couvrir leur fuite, ce à quoi s'opposa Koth par communication. L'explosion menaçait une partie de la population de Zakuul innocente, mais offrait un avantage tactique. Lana avait libéré l'Étranger pour qu'il devienne le chef d'une Alliance, il devait commencer à prendre ses décisions. Elle le laissa répondre à l'alternative et le suivit jusqu'à l'air libre.

  Le plan de sauvetage sombrait de plus en plus, Koth avait un léger contretemps. Pendant que Lana l'attendait, des skytroopers arrivèrent. Puis ce fut le tour de chevalier de Zakuul, des troupes de répressions sensibles à la Force. Une fois de plus, ces obstacles n'arrêtèrent en rien la détermination de Lana à ramener l'Étranger avec elle. L'ancienne ministre se battit avec férocité jusqu'à l'arrivée de Vaylin. Consciente de sa mission, elle voulut s'interposer entre la Juge Suprême et l'espoir de la galaxie, mais ce dernier voulait faire front commun avec elle. Koth choisit ce moment-là pour arriver et permit à tout le monde d'échapper à la rage de Vaylin.

Lana Beniko

Lana affrontant un chevalier de Zakuul pendant la fuite de la capitale.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  L'équipage aurait pu être sauf. Mais la navette avait subi des dommages et l'équipage se cracha dans le marais sans fin de Zakuul. HK-55 repéra à l'aide ses capteurs un objet imposant dans les marais et l'Étranger partit avec lui en reconnaissance. Pendant ce temps, Lana fit au mieux pour camoufler leurs traces afin de ne pas être retrouvée par leurs poursuivants. Une fois fait, elle partit avec Koth rejoindre l'Étranger et sa découverte. Leur groupe venait, d'après les dires de Koth, de mettre la main sur le Cénotaphe, l'unique vaisseau dans l'histoire à avoir déjà remporté une victoire contre la Flotte Éternelle. Ces coïncidences intriguaient Lana, comme si quelque chose de mystérieux était à l'œuvre derrière cette découverte.

  Le groupe se sépara pour éliminer la faune qui s'était installée à bord du vaisseau légendaire avant de faire le point sur la situation. Koth pensait qu'il pouvait faire voler ce vaisseau, mais en attendant, Lana jugea bon de trouver du ravitaillent et de l'eau. Quand l'Étranger décida de venir lui prêter main-forte, ils s'enfoncèrent dans le marais et Lana put en profiter pour expliquer la situation galactique de ces cinq dernières années. Elle lui révéla avoir senti quelque chose d'étrange en lui, mais il n'était pas certain que l'Étranger lui révéla tout de suite son petit secret : l'esprit de Valkorion était lié à lui. L'opération de ravitaillement terminée, Lana et l'Étranger retournèrent au vaisseau. Lana s'occupa alors de faire un peu de ménage dans le Cénotaphe en attendant que Koth termine les derniers réglages du vaisseau.

  Les Skytroopers de Zakuul furent plus rapides que Koth et la première vague pénétra dans le Cénotaphe. Une fois repoussée, Lana décida de défendre l'extérieur du Cénotaphe avec l'Étranger afin de laisser suffisamment de temps à Koth. Tandis que les troupes affluaient, Lana reçut l'aide de Senya qui débarqua en trombes pour leur prêter main-forte. Tous les trois, ils livrèrent combat, mais se firent dépasser. Lana et Senya parvinrent non sans mal à finalement se débarrasser de leurs adversaires. Mais les deux femmes n'avaient pas le temps de souffler. Le Cénotaphe était en état de décoller et de nouveaux Skytroopers allaient arriver. Elles aidèrent le vaisseau à s'envoler en usant de la Force pour le sortir du marais. Dans l'espace, la Flotte Éternel attendait le Cénotaphe et le vaisseau fit alors une démonstration de sa puissance. Toujours endommagé, les systèmes de navigation et d'armement se révélèrent rapidement inopérants et le groupe se dirigea vers un spatioport fantôme, Asile.

Lana Beniko

Lana et Senya prête à en découdre avec les troupes d'Arcann.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  Une fois sur Asile, Lana se sépara du reste pour voir des contacts qu'elle avait ici. Elle apprit que certains responsables des gouvernements galactiques se sentaient prêts à passer dans leur camp. Quand elle revint au Cénotaphe, elle trouva HK-55 errant et sans souvenir de ce qui s'était passé. Après s'être renseignée auprès de Koth, elle apprit que Senya l'avait emmené avec elle, ainsi que l'Étranger. Comprenant que ce dernier était probablement en danger, elle partit avec ses compagnons à leur recherche. Grâce aux maigres informations que le droïde put fournir, Lana et les autres débusquèrent les Descendants, un groupe de visionnaire de la Force.. Il entrèrent dans la salle de test l'arme à la main, prêts à en découdre pour récupérer l'Étranger. Toutefois, Lana le laissa négocier avec eux, même quand le chef des Descendants révéla à tous que Valkorion se trouvait dans l'esprit de l'Étranger.

  La confiance du groupe de Lana était friable avec les événements récents, mais un autre problème surgit. Une certaine Dame du Chagrin était à la recherche du Cénotaphe. Étant une criminelle, elle était alors un danger potentiel. Lana laissa Senya conduire l'Étranger sur Zakuul pour la débusquer. À leur retour, la Sith accueillit SCORPION, l'un des anciens partenaires d'Opérateur 9 à bord du vaisseau. Tandis que le droïde était en train de modifier les vaisseaux afin de le refaire décoller normalement, les troupes d'Arcann arrivèrent suite à l'invitation des Descendants. Lana défendit alors le vaisseau et tenta de prendre des nouvelles de l'Étranger qui était parti voir les traîtres. À son retour, la Sith l'emmena avec elle pour aider Koth et HK avec les bras d'arrimage pendant que Senya s'occupait de Vaylin. Une fois Koth retrouvé, elle les laissa rejoindre HK pour finir le travail tandis qu'elle restait en arrière pour stopper tout poursuivant éventuel.

  Tout en protégeant la zone, Lana en profitait pour surveiller la progression de son groupe sur un écran de sécurité. Dans le même temps, elle cherchait la présence d'Arcann qui traquait l'Étranger, en vain. Quand l'Étranger arriva à la salle de commande pour libérer le Cénotaphe de ses crochets d'amarrage, Arcann fit son apparition. Lana l'aperçut certainement sur l'écran de contrôle puisqu'elle se rua sur les lieux du duel. Malgré la précipitation, elle arriva trop tard, HK-55 avait été détruit, mais l'Étranger avait réussi à repousser l'Empereur. Les crochets étaient désactivés et Lana embarqua son compagnon à bord d'une navette et se dirigea vers le Cénotaphe. Le reste de l'équipage embarqua en urgence et le vaisseau quitta le port fantôme en trombe. Une fois en sécurité, Lana expliqua alors à l'Étranger qu'elle possédait une force de résistance sur la planète Odessen et qu'une fois là-bas, elle lui céderait le commandement.

Lana Beniko

Les renforts de l'Étranger sont là !
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


3. Conseillère de l'Étranger [haut]



"Votre Destin est de vaincre Arcann, le mien est de vous ouvrir la voie."
Lana Beniko à l'Étranger

  Arrivée sur Odessen, Lana laissa son nouveau chef se familiariser avec l'organisation de l'Alliance. Elle le retrouva, ainsi que Theron Shan venu les aider, lors de la petite festivité donnée en l'honneur du tueur d'Empereur. Les événements l'ayant conduit jusqu'ici lui permirent de réaliser que le destin de la galaxie revenait bien à l'Étranger et qu'il était scellé, remettant alors en doute ses convictions propres concernant ce genre de considérations. Les festivités passèrent, et Lana retourna au travail en compagnie de Theron. Il fallait, entre autres, préparer officiellement la passation de pouvoir. Elle eut le plaisir de laisser son rôle de figure de proue de l'Alliance et de promouvoir l'Étranger au rang de Commandant de l'Alliance. De ce fait, Lana Beniko redevint plus une conseillère qu'une meneuse de terrain, rôle qu'elle avait déjà tenu avec brio dans le passé.

  Les opérations clandestines d'Odessen continuaient leur rythme et Lana recherchait toujours des alliés importants pour la lutte. Quand Theron s'intéressa au cas de la Trublionne, une anarchiste semant le trouble sur Zakuul, elle trouva la possibilité d'une alliance avec elle utile. Elle resta toutefois à Odessen lors de la prise de contact avec l'anarchiste sur Zakuul. L'arrivée de cette dernière, en réalité l'ancienne coéquipière d'Opérateur 9 du nom de Kaliyo Djannis, sema quelques troubles dans les rangs, certains se méfiants d'elle. Mais Lana n'eut pas le temps de se concentrer sur ce problème, Arcann venait de s'attaquer à plusieurs planètes sous prétexte qu'elles aidaient Odessen. Elle se concerta alors avec les membres les plus importants de l'Alliance pour trouver une réponse à ces actes ignobles.

  Bien que désormais moins présente sur le terrain, Lana participa à l'assaut d'un poste de communication dans les marais de Zakuul afin d'affaiblir l'Empire d'Arcann avec le pouvoir d'écouter les fréquences ennemies. La mission fut un succès et Lana retourna affronter son pire ennemi sur Odessen, la discorde des différents membres de l'Alliance. Heureusement, même si les disputes de Theron et SCORPION l'exaspéraient, ces deux-là lui donnèrent une bonne nouvelle. Les écoutes du poste de communication avaient permis de déceler la fréquence GEMINI, celle qui permettait le contrôle de la flotte d'Arcann, ce qui offrait de nouvelles perspectives dans cette guerre.

Lana Beniko

Lana et ses alliés à l'assaut du poste d'écoute de Zakuul.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  Avec la découverte de la fréquence GEMINI, Lana participa à une opération visant à décrypter cette fréquence. Elle géra alors la dispute de ses agents de terrain, Kaliyo et Aric Jorgan, après la disparition de l'Étranger. L'opération ne se déroula pas sans accroc, et Lana dut improviser jusqu'à la perte de contact avec son équipe s'occupant de la fréquence GEMINI sur Zakuul. Comme le reste du commandement de l'Alliance, Lana devait se ronger les freins en attendant des nouvelles des équipes.

  Malgré le silence radio de Kaliyo et Jorgan, d'autres opérations virent le jour. Lana fit partie du comité d'accueil de >Gault Rennow, et accepta une partie de Sabacc en attendant Hylo Visz et l'Étranger pour parler de l'affaire. Voyant le Dévaronien ne piocher aucune carte, Lana comprit que les probabilités de victoire étaient de son côté. Son assurance lui coûta en réalité la partie, Gault s'étant joué d'elle tout au long. Alors qu'elle exprimait sa colère, le chef de l'Alliance arriva et mit fin au jeu. Il conclut avec Gault un partenariat pour piller les richesses de l'Étoile dorée, un vaisseau servant de coffre-fort à Zakuul. Le vaisseau faisait escale pour un ravitaillement sur Vandin. Une équipe menée par l'Étranger se trouvait à la surface, tandis que Lana se trouvait dans l'équipage d'un tanker.

  L'équipe de braquage s'infiltra à bord grâce à Senya et plaça un puissant explosif dans le coffre-fort à fin de désolidifier les lingots de métaux précieux qui s'y trouvait. Lana déploya un ombilic du tanker pour le relier à l'Étoile dorée. SCORPION enclencha la dépressurisation afin que le métal transformé en poussière passe du vaisseau au tanker. Une fois le tanker rempli, Lana et son équipe mirent les voiles pour Odessen afin de retrouver l'équipe de l'Étranger. Une fois de retour, Lana était partagée entre le fait d'être devenue une voleuse et le plaisir d'avoir des crédits pour financer la guerre contre Arcann. Elle accepta de participer aux réjouissances avec le reste de l'équipe avant d'être interrompue par Theron qui avait des nouvelles de Kaliyo et Aric. Leur opération fut un fiasco, mais quelques données concernant GEMINI furent récupérées. Lana s'empressa de les envoyer pour analyse au professeur Oggurobb.

Lana Beniko

Une partie de Sabaac avec Gault est une expérience nouvelle pour la Sith.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  Pour pirater la fréquence GEMINI, il fallait à l'Alliance un modèle GEMINI basé sur celui de SCORPION. L' Étranger se rendit alors sur Darvanis pour faire une alliance avec les mandaloriens de Shae Vizla dans le but d'acquérir l'un des droïdes. Lana resta en arrière pour faire fonctionner les diverses opérations de l'Alliance. En tant qu'impériale, Lana connaissait la bravoure des mandaloriens et leur efficacité. Pour cela, l'arrangement lui convenait, mais elle ne pouvait s'empêcher de se méfier d'eux. Une fois Zakuul vaincu, les mandaloriens pourraient se permettre de s'en prendre à l'Empire, et elle ne pouvait se permettre de les laisser regagner trop de puissance. Quand Theron lui envoya les plans de l'usine de droïde de Darvannis, elle ne les partagea qu'avec son supérieur. Elle lui fit également part de ces craintes concernant leurs nouveaux alliés. Le fait de leur cacher les plans permettrait d'empêcher les mandaloriens d'acquérir trop d'armement, mais il n'était pas certain que l'Étranger partageait sa crainte des mandaloriens et il leur permit peut-être, au contraire, de les réarmer pour les rendre plus dangereux face à Arcann.

  La mission de Darvanis fut un succès et SCORPION put localiser un vaisseau isolé de la Flotte Éternelle afin de remplacer le droïde GEMINI par le leur et ainsi contrôlé la flotte d'Arcann. Lana décida de faire partit du groupe d'infiltration avec Theron, Senya, SCORPION et l'Étranger. Ils abordèrent le vaisseau de guerre à l'aide d'une navette qui s'infiltra dans le hangar. Le groupe se débarrassa ensuite de son comité d'accueil avant d'explorer le dédale de couloirs du vaisseau. Rapidement, GEMINI isola l'Étranger et SCORPION du reste du groupe. Lana mena alors ses partenaires dans un autre recoin du vaisseau. Ils finirent par tomber sur un bloc de détention où se trouvaient enfermés des partisans de l'Alliance.

  Comprenant le potentiel de sa découverte, Lana en informa son supérieur. De son côté, l'Étranger lui annonça la perte de SCORPION et la compromission du plan. Quand le tueur d'Empereur arriva jusqu'à la zone de détention il fut ravi d'accepter l'aide de nouveaux alliés. Lana et Theron furent alors chargés de les aider à évacuer avant que la flotte d'Arcann, alertée par GEMINi, n'arrive. Mais la situation se révéla encore plus périlleuse quand GEMINI choisit de détruire le vaisseau. Les nouveaux partisans de l'Alliance étaient dans des capsules de sauvetage qui souffrait de problème de décollage. Theron ne put en sauver que deux avant la destruction de la zone d'évacuation. Dépité, il ne put que suivre Lana jusqu'à leur navette pour évacuer le vaisseau.

Lana Beniko

Lana, Theron et Senya à l'assaut d'un croiseur de la Flotte Éternelle.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


  L'opération se révéla un échec cuisant, mais Lana ne se doutait pas un instant qu'il était le prélude à une plus grande menace. SCORPION les contacta pour les informer qu'elle s'était servi de GEMINI pour infiltrer les systèmes de Zakuul et prendre le commandement de l'Empire Éternelle. Le droïde psychotique avait ses propres ambitions et connaissait la position d'Odessen. De ce fait, Lana avait sans s'en rendre compte, permis l'avènement d'une nouvelle menace à leur égard. L'inquiétude augmenta dans les rangs de l'Alliance jusqu'à ce que SCORPION la recontacte. Le droïde venait de donner à la flotte que contrôlait encore Arcann la localisation d'Odessen et la menace pour l'Alliance était imminente. Le plan de défense se révéla fort simple, aborder le vaisseau de l'Empereur et l'éliminer. Lana accompagna l'Étranger pour mener cette bataille avec lui, comme elle avait prévu de le faire depuis le début.

  Le groupe d'intervention passa par les hangars du vaisseau amiral et le groupe se divisa au fur et à mesure de sa progression afin d'augmenter leurs chances de neutraliser le navire d'Arcann. Lana se retrouva seule avec l'Étranger à affronter ce que l'Empire de Zakuul leur envoyait pour les empêcher d'atteindre la passerelle de commandement. Dans l'espace, le Cénotaphe rencontrait de plus en plus de difficultés, mais cela n'inquiéta pas plus la Sith. L'objectif principal était d'éliminer Arcann et elle était déterminée à ce que cette partie de la mission fût remplie.

  Arrivée devant la passerelle où se trouvait Arcann, un groupe de chevalier de Zakuul vint les intercepter. Lana resta en arrière pour couvrir l'Étranger. Elle fit preuve d'une remarquable maîtrise de la Force pour repousser ses adversaires le temps que son supérieur en finisse avec l'Empereur. Le sabotage du vaisseau fut un succès et il était sur le point d'être entièrement détruit. Elle rejoignit le reste de son groupe et se fraya un chemin jusqu'au hangar. Elle voulait attendre l'Étranger, mais ne le pouvait pas sans risquer sa vie et celle de son équipage. Quand elle apprit qu'Arcann était éliminé, elle conseilla son supérieur de se rendre à un autre hangar où se trouvaient des patrouilleurs pour partir de là puis décolla pour quitter le navire en perdition.

  Tandis que la navette s'éloignait du vaisseau d'Arcann, Lana pensa à Senya qui était restée à bord. Cette dernière ne tarda pas à donner de ses nouvelles. Elle n'avait pu se résoudre à laisser mourir son fils. L'Étranger n'avait pas mis fin à sa vie et elle l'emmena avec elle loin de là, sans que personne ne puisse rien n'y faire. Lana fut surprise de cette trahison de la part de Senya, mais elle n'avait pas le temps de s'apitoyer. L'Alliance avait remporté une grande victoire contre l'Empire de Zakuul sans avoir pour autant mis fin à la guerre. Vaylin prit le contrôle du trône avec l'aide de SCORPION. Lana Beniko avait encore beaucoup à faire, de nouveaux alliés s'étaient engaillardis à la suite de la défaite d'Arcann et il fallait être prêt en cas d'attaque de SCORPION.

  La nouvelle dynamique de l'Alliance ne lui permit pas de remarquer la disparition de HK-55 et de la tentative de l'espion indépendant Linceul de détruire la base d'Odessen. Une fois que le droïde neutralisa la menace, Lana resta à l'écoute des résultats de l'enquête sur l'organisation du Linceul jusqu'à obtenir confirmation qu'il ne représentait plus une menace.

Lana Beniko

Lana fait tout son possible pour protéger l'Étranger.
Source : The Old Republic - Knights of the Fallen Empire


IV. Les affres de la guerre [haut]



1. Pion dans échiquier politique [haut]



« On a largement dépassé le stade des excuses. »

  La défaite d'Arcann à Odessen n'avait pas arrêté la machine de guerre de Zakuul puisque Vaylin reprit le trône laissé vacant par son frère disparu. Lorsqu'elle attaqua le monde de Voss, Lana suivit l'Étranger afin d'amener des renforts de l'Alliance sur la planète. Elle débarqua d'abord un groupe de mandaloriens et se fraya avec eux un chemin dans la capitale Voss-ka jusqu'à la tour de la prophétie afin de rejoindre Theron. Elle le sauva, ainsi que son commandant en chef lorsqu'elle élimina le dernier Skytrooper debout qui s'appétait à faire feu sur eux.

  Les troupes de Vaylin continuaient d'affluer et Lana utilisa ses talents au sabre laser pour défendre la tour contre un nouvel assaut. Une fois la situation devenue plus calme, elle s'entretint avec Sana-Rae qui leur expliqua que Senya avait amené Arcann ici pour le soigner. Son incompréhension quant à l'attaque de Vaylin disparut alors. Tout comme l'Alliance, l'impératrice de Zakuul en avait après Arcann. Pour cette raison, elle fut dubitative quand Senya leur demanda de l'aide pour sauver Arcann afin qu'il rejoigne l'Alliance d'Odessen. Elle prit alors la tête d'une équipe de mandaloriens et se rendit au sanctuaire par une route différente de celle de l'étranger. En chemin, elle rencontra une forte résistance et perdit quelques hommes. Cela ne l'empêcha toutefois pas d'atteindre son objectif.

  Bien que l'idée d'accueillir de nouveau dans l'Alliance Senya après sa défection, ainsi qu'Arcann, elle n'interféra pas dans le choix de l'Étranger les concernant et ne put empêcher Arcann de s'enfuir. À cela s'ajoutait un nouvel événement qui attira sa curiosité. Le Second Empire Sith vint prêter main-forte à l'Alliance sur Voss et sauva la situation face à la Flotte Eternelle. L'impératrice Acina invita alors officiellement l'Étranger sur Dromund Kaas afin de parler d'une alliance. Lana ne refusa pas cette idée, et défendit l'audace d'Acina de vouloir se battre contre Zakuul. Elle prit cette invitation avec un grand d'intérêt et un brin de nostalgie. Ce fut tout naturellement qu'elle accompagna avec Theron l'Étranger et retourna dans sa ville natale après de nombreuses années d'absence.

Lana Beniko

Lana médite en attendant des nouvelles de l'Étranger.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne


  À Kaas City, elle fut surprise d'être accueillie par le Moff Lorman, qui ne cessa dès lors de rabâcher son nouveau titre, celui de Ministre. Quand ce dernier les conduisit à la salle du trône d'Acina, Lana décida de ne dire mot et de rester en retrait le temps de la courte entrevue. En effet, Acina proposa à l'Étranger de s'entretenir seul à seul à bord de la navette de l'Impératrice. Lana conseilla alors au commandant de l'Alliance d'y réfléchir vu le danger que cela représentait.

  Lana ne put profiter plus longtemps de la compagnie de la Sith et resta auprès de Lorman avec pour consigne de le tenir à l'œil autant que possible. Dans les quartiers des invités, la conseillère Sith décida de tuer le temps avec la méditation, se fiant à la Force pendant que Theron, quant à lui, se fiait au système de sécurité piraté du bâtiment. Quand le ministre Lorman vint les informer que l'Étranger et Acina était morts dans la destruction de leur navette, Lana ne put en croire un mot et se résolut de comprendre le fin mot du complot qui commençait à se dévoiler. Les informations mirent peu de temps à arriver lorsque Saresh, ancienne chancelière de la République, les contacta pour leur proposer de la servir avec l'Alliance, offre que Lana refusa catégoriquement.

  Cette brève conversation avec Saresh agaça suffisamment Lana pour lui faire oublier la tempête qui faisait rage sur Dromund Kaas et elle se décida de voler une navette. Avec Theron, elle quitta les quartiers des invités et s'occupa des gardes qui tentèrent de les arrêter. Sur le trajet les menant à une navette, l'amiral Bey'wan les informa avoir reçu l'information de la mort de chef de l'Alliance et de l'arrivée de Saresh sur Odessen. Lorman se révéla membre du complot de Saresh et c'est par le biais de son réseau de communication que Lana put contacter l'Étranger et l'informer de la situation. L'Étranger, qui avait survécu et mis la main sur Lorman, ne tarda pas à les retrouver et repartir avec eux sur Odessen.

Lana Beniko

Lana et Theron coupe les issues à Saresh quand son complot est éventé sur Odessen.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne


  L'ancienne chancelière était prête à faire son discours et sa proposition de prendre le contrôle de l'Alliance quand le trio arriva. Pendant que l'Étranger la confronta directement, Lana la prit à revers, sabre en main, afin de l'empêcher de fuir. Malgré la colère qui bouillonnait en elle, la Sith sut garder son calme et laissa l'Étranger mettre la Twi'lek hors d'état de nuire devant une foule incrédule. Après cela, elle ne manqua pas de rappeler à son supérieur qu'Acina attendait de ses nouvelles. Elle resta à ses côtés le temps des pourparlers qui scella les relations entre l'Alliance et le second Empire Sith.

  Après le bref répit sur Dromund Kaas, Lana s'engagea de nouveau dans une mission périlleuse. Koth Vortena envoya un signal de détresse lorsque Vaylin et SCORPION mirent la main sur le Cénotaphe. Elle embarqua à bord d'une navette avec l'Étranger et, couverts par la flotte de l'Alliance, se rendirent à la position du Cénotaphe. Discrètement, l'Étranger l'aborda pour le reprendre en compagnie de la Sith. Quand ils tombèrent sur les patrouilles de Vaylin, Lana joua du sabre laser et découpa du Skytrooper jusqu'à retrouver Koth. Le pilote du Cénotaphe surprit Lana en annonçant avoir caché une bombe quantique dans le vaisseau que SCORPION risquait d'enclencher en démarrant le vaisseau.

  Mécontente de l'idée folle de Koth, elle le laissa la désamorcer avec l'aide de l'Étranger pendant qu'elle attirait les forces de Vaylin dans une autre direction. Elle se rendit jusqu'au cœur obscur du vaisseau et tomba sur Vaylin en personne. Elle n'hésita et attaqua l'impératrice avec tout son talent. Cela ne se révéla pas suffisant et la Sith se fit terrasser par les pouvoirs de Vaylin qui l'assomma avec une projection de Force. Quand elle reprit connaissance, Vaylin avait disparu, mais la bombe représentait encore un danger. Elle regarda angoissée Koth jouer contre la montre le désamorçage. Lana n'aura pas le temps de s'inquiéter ni de la Flotte Éternelle ni même de celle menée par Theron : SCORPION lança l'hyperpropulsion du Cénotaphe, embarquant avec elle tout son équipage.

Lana Beniko

Lana Beniko en difficulté lors de son combat contre Vaylin à bord du Cénotaphe.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


2. Nouvelles dimensions de combats [haut]



« Pour la première fois de ma vie, je ne sens pas sa présence. On ne le reverra plus jamais. J'en suis sûre. »

  Lana s'interrogeait comme le reste de l'équipage quant à la destination du Cénotaphe. Une fois le voyage terminé, Lana découvrit l'ensemble de la Flotte Éternelle ainsi qu'une navette quittant le Cénotaphe. Avant qu'elle n'ait pu entrer en communication avec pour obtenir l'identité du pilote, le vaisseau ouvrit un canal audio. Il s'agissait de SCORPION qui leur expliqua que la planète devant eux était son monde d'origine ainsi que celui des GEMINI et de la flotte. Avant de couper la communication, le droïde les informa que Vaylin se trouvait toujours à bord du Cénotaphe. Lana ne put toutefois prendre sa revanche contre l'impératrice. Une grande lumière blanche ne tarda pas à envelopper le vaisseau et la Sith sombra dans l'inconscience.

  Quand elle se réveilla, Lana se trouvait à la surface de la mystérieuse planète Iokath. Le reste de l'équipage avait disparu et elle partit à sa recherche. Elle finit par retrouver quelques compagnons d'armes, dont Theron, et le groupe s'établit dans une vaste infrastructure qu'elle croyait conçue comme un abri. Cet abri se transforma en lieu de lutte quand de nombreux droïdes tueurs de Iokath débarquèrent pour contenter ARIES, l'intelligence artificielle qui semblait contrôler la planète. La Sith coordonna ses attaques avec ses compagnons afin d'éliminer la menace. Une fois le calme revenu, Vette tenta de trouver une issue et une porte finit par s'ouvrir. Lana pensait que c'était un piège tendu par ARIES.

  Lana laissa l'Étranger partir devant avec Vette. Le tunnel qu'ils avaient emprunté s'effondra, mais Lana sentit que son commandant était encore vivant. Elle partit à sa recherche avec le reste du groupe. Elle le retrouva dans un hangar, où se trouvait à présent une carcasse de droïde géant, à proximité d'une aire d'atterrissage. Elle fit part de la découverte de la zone d'atterrissage, ainsi que de la centaine de droïdes qui se trouvait sur le chemin à son supérieur. Par là, elle lui fit comprendre que rejoindre la zone était suicidaire, même si Theron parvenait à faire venir son vaisseau le plus près possible d'eux.

Lana Beniko

En admiration devant le travail accomplit sur le droïde de Iokath.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  Pendant que l'Étranger s'occupait de l'armée mécanique grâce au droïde géant du hangar, Lana protégea Theron de leurs quelques ennemis pendant qu'il appelait sa navette. Une fois tout le monde à bord du vaisseau, l'équipage se retrouva coincé par un champ d'énergie entourant la planète. ARIES les contacta et expliqua qu'il allait mettre en fonction l'arme qu'il avait utilisée pour tous les neutraliser à leur arrivée afin de les exterminer. Lana pensa tout de suite à du bluff de la part de l'intelligence artificielle, mais les montées d'énergie à la surface de la planète la convainquirent que le danger était réel. Quand SCORPION proposa de les aider, Lana ne fut pas convaincue par le discours de la droïde, mais se plia à l'avis de l'Étranger quant à une collaboration temporaire. Le groupe s'organisa pour prendre d'assaut le quartier général d'ARIES et mettre fin à son plan.

  L'assaut se solda par un succès et l'équipe put rentrer sauve à Odessen, excepté SCORPION, tandis que Vaylin était repartie de son côté avec la Flotte Éternelle. Lana ne regretta pas le droïde qu'elle voulait voir détruit après ses multiples trahisons. Elle se chargea également d'envoyer une équipe à proximité de la planète pour en surveiller l'activité afin à terme de l'intégrer dans les ressources de guerre de l'Alliance.

  Lana étudia la contre-attaque de Vaylin dans la guerre après l'épisode sur Iokath. Elle chercha un moyen de répliquer en attaquant Zakuul, mais ne trouva aucun moyen de frapper le cœur de l'Empire de Vaylin. Cette opportunité fut présentée par Indo Zal, suivant de Vaylin qui voulait mettre fin à son règne lors de la réception qu'elle allait donner. Lana participa à la mission en surveillant le palais à distance et en piratant avec l'aide de T7-01 le système de sécurité. Elle attendit près de la navette d'évacuation pendant que l'Étranger et Theron infiltraient le palais. Le plan finit par tomber à l'eau lorsque Vaylin captura Indo. De son point d'observation, Lana remarqua Arcann se joindre aux festivités pour s'en prendre à sa sœur. Le chaos qui se dégagea des multiples affrontements qui eurent alors lieu au palais empêcha Lana ne permit à Lana ni de rejoindre la bataille ni d'exfiltrer ses amis. Elle se posa alors sur l'aire d'atterrissage a plus proche dès qu'elle put et les embarqua à son bord. Elle quitta ensuite Zakuul en trombe.

  Vaylin s'absenta peu après et Lana mit les efforts de ses services secrets pour la retrouver. Quand la seule piste viable fut la planète Nathema, la Sith repensa à toutes les histoires qu'elle avait entendues sur la planète natale de Vitiate et le fait qu'elle avait été privée de la Force. Ne sachant si ces récits étaient vrais, elle aborda la mission de manière prudente et en informa son commandant. En s'approchant de la planète, la conseillère Sith ressentit un grand malaise dans la Force qui lui confirma que la Force avait subi une grande altération sur la planète. Malgré le désagrément qu'elle ressentait, sa priorité était toujours d'empêcher Vaylin de sévir dans la galaxie et elle posa tout de même le pied à la surface.

Lana Beniko

Lana fait une nouvelle fois équipe avec T7-01 pour s'infiltrer sur Zakuul.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  Lana ne vit que ruine et désolation à la surface de Nathema. Elle trouva avec l'Étranger un passage menant au seul bâtiment intact de toute la planète, un sanatorium. Plus elle s'approchait du bâtiment, plus Lana se sentait aspirer dans la Force, comme si le pouvoir de Vitiate tentait de l'absorber dans le néant. Elle ne céda pas à la crainte et elle explora le sanatorium avec l'Étranger, découvrant ainsi les terribles expériences faites sur Vaylin dans sa jeunesse afin d'intégrer en elle son contrôle mental.

  Lors des fouilles, le duo trouva le scientifique Jarak qui s'occupait du conditionnement de Vaylin. Il les informa que l'impératrice s'était libérée et que son pouvoir était hors de contrôle. L'Anomide les conduisit jusqu'à la chambre forte personnelle de Valkorion pour se mettre à l'abri du pouvoir dévastateur de Vaylin. Là-bas, le groupe trouva un holocron contenant l'esprit du seigneur Dramath, le père de Valkorion, qui leur raconta l'histoire de son fils et l'utilité de l'holocron pour le vaincre. Lana fut intéressée par cette découverte stratégique, mais l'arrivée d'un gardien de la chambre forte ne lui laissa pas le temps d'y réfléchir plus longtemps. Une fois le monstre vaincu, l'Étranger et Lana durent fuirent le bâtiment en toute hâte, Vaylin ayant ordonné de pilonner la planète afin de détruire les vestiges de son père à la surface.

  Alors qu'elle croyait être sortie de là avec une arme contre l'Empereur, une autre nouvelle tomba : Vaylin avait fait route vers Odessen et s'appétait à détruire l'Alliance. Theron conduisit alors la navette jusqu'à la planète et déposa Lana et l'Étranger non loin du champ de bataille. À eux deux, ils traversèrent les lignes ennemies, empruntant même un Walkers de Zakuul, en prenant les troupes de Vaylin à revers. Ils se dépêchèrent de se rendre à la baie d'amarrage du Cénotaphe qui n'avait pas encore décollé. Une fois le vaisseau parti, Lana retourna au cœur de la bataille et fit de son mieux pour repousser les troupes d'invasion de Zakuul. La bataille se solda par la défaite de l'Empire Éternel et la mort de Vaylin.

  La mort de l'Impératrice Vaylin permit à l'Alliance de retourner la situation et de prendre d'assaut le trône éternel sur Zakuul. L'Étranger gagna ainsi la guerre et défit Valkorion. L'Alliance prit alors le nom d'Alliance Éternelle et connut alors la paix. Soulagée par l'issue du conflit, Lana se détendit et fit la fête avec le reste de ses compagnons d'armes. Mais les premiers rapports des services secrets tombèrent : la République et l'Empire étaient sur le pied de guerre, l'Alliance était peut-être menacée, ce qui assombrit l'avenir qu'envisageait la Sith. Mais cela ne l'empêcha de continuer son travail et de garder ses habitudes quotidiennes : garder un régime alimentaire strict ou encore s'accorder un temps de tranquillité pour s'adonner à la poésie, l'une de ses passions.

Lana Beniko

Lana arpentant le champ de bataille d'Odessen.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


3. La perte d'un ami [haut]



« Quand je lui remettrai la main dessus, il regrettera amèrement d'avoir trahi une Sith. »

  Lorsque l'Alliance apprit l'existence d'une superarme à la surface de Iokath, Lana retourna sur la planète avec un contingent et partit à sa recherche malgré le taux de radiation élevé à cause de l'arme utilisée par ARIES. Ce qu'elle découvrit en s'approchant des lieux défia son imagination. La République et l'Empire Sith progressaient tous deux de leur côté pour mettre la main sur la superarme. Plusieurs inquiétudes germèrent dans l'esprit de Lana. Les relevés de ses capteurs indiquaient que l'arme était plus puissante que le trône éternel et pourrait permettre à la faction qui s'en emparerait de dominer la galaxie. De plus, le fait que toutes les entités politiques majeures convergeaient au même moment dans sa direction ne semblait pas être pour la Sith qu'une simple coïncidence.

  Après son rapport à l'Étranger, Lana suivit les ordres et partit sécuriser une zone d'atterrissage pour les troupes de l'Alliance qui allait elle aussi entrer dans la bataille. Un dysfonctionnement de l'armement des vaisseaux était provoqué par la planète et Lana ne put recevoir que des renforts terrestres. Elle commença à installer une base avec les troupes qui arrivait jusqu'au moment où elle reçut la visite d'Elara Dorn et Malavai Quinn, respectivement envoyés par la République et l'Empire. Elle les garda sous surveillance le temps de recevoir son commandant. Elle redonna alors les rênes de l'opération à son supérieur et le laissa s'entretenir avec les deux autres camps afin de faire la trêve avec l'un d'entre eux pour chasser l'autre. Devant les arguments des deux camps, Lana se montra naturellement plus réceptive aux propos de l'Impératrice Acina, mais ses conseils auprès de l'Étranger ne valurent pas comme décision unanime et quelqu'était cette décision, Lana la suivit.

  Lana resta au camp de l'Alliance pendant que son supérieur et Theron tentaient d'empêcher ses ennemis de s'emparer de la superarme de Iokath. Elle chercha également à savoir pourquoi les deux gouvernements galactiques avaient convergé simultanément sur la planète et découvrit qu'un tiers les en avait informés. Elle comprit que quelqu'un cherchait à faire naître un conflit. La Sith utilisa ses connaissances pour creuser la question afin de découvrir l'instigateur de ce complot. Ses recherches furent interrompues lorsque ses instruments détectèrent une immense source d'énergie, celle de la superarme s'activer. Elle en informa alors son commandant qui partit mettre un terme à la machine impériale.

Lana Beniko

Sur Iokath, Lana découvre que la République et l'Empire se font la guerre pour la superarme de la planète.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  L'Étranger parvint à mettre en repos temporairement l'arme qui se révéla être un puissant droïde de guerre. Mais un assassin manqua également de l'éliminer. Lana retrouva son supérieur avec Theron pour prendre de ses nouvelles. En apprenant que le système de désactivation avait été saboté, Lana se mit à soupçonner tout le monde d'en être responsable.. Sa paranoïa la conduisit à vouloir mettre toute l'Alliance Éternelle sous surveillance pour trouver le coupable, la seule limite dans les moyens techniques était celle que pouvait fournir l'Étranger dans cette tâche alors que la guerre concernant la superarme continuait sur Iokath.

  La situation s'entérinait quelque peut sur la planète et les hauts dirigeants de l'Alliance retournèrent sur Odessen pour poursuivre la chasse traître. Les services secrets de Lana finirent par lui donner une piste. Un signal similaire à celui qui dévoila l'existence de la superarme avait été transmis depuis la planète Umbara. D'après ses informations, le traître se trouverait toujours là-bas et aidait les ennemis de l'Alliance à se fournir en cristaux adega, gemmes servant à la construction d'arme ou de sabre laser. La Sith partit à sa poursuite avec l'Étranger et Theron.

  Le signal conduisit le groupe jusqu'à un train de transport. Ne pouvant atteindre la cabine en vaisseau, Lana et les autres débarquèrent sur les wagons du train et remontèrent jusqu'à la cabine, non sans avoir affaire à des alliés du traître qui firent tout pour les empêcher d'arriver. Une fois dans la cabine, Lana se laissa aller à l'incompréhension : celle-ci était vide, mais le signal était présent. Ce fut à ce moment-là que l'insoupçonnable se révéla. Theron tenta de s'en prendre à eux et Lana put l'empêcher de blesser l'Étranger, mais pas de saboter le train.

Lana Beniko

Lana préfère se prendre le tir étourdissant de Theron à la place de son commandant.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  Le véhicule piégé s'écrasa alors au sol, mais Lana et son supérieur purent s'en sortir indemnes. À l'aide de ses capteurs, elle détecta une faible trace de Theron et partit à sa poursuite en territoire hostile afin de le faire payer. Sur le trajet, elle ne put s'empêcher de penser à son amitié avec Theron , ses motivations et comment annoncer cette nouvelle à l'Alliance. Ses pensées étaient constamment interrompues par la faune du coin et les umbariens qui défendaient leur territoire. Sa traque de Theron finit par se solder par un échec et elle du retourner sur Odessen l'âme en peine. Avec ses agents, elle parvint à gérer la crise que provoquait la sédition de Theron.

  Dans une détermination digne de la Sith qu'elle était, Lana Beniko mit alors son temps à profit pour mettre la main sur son ami Theron Shan. Elle ne tarda pas à recevoir un message de l'Ascendance Chiss qui prétendait connaître la localisation de l'ancien agent du SIS. Elle autorisa l'atterrissage sur Odessen d'une navette avec à son bord l'Aristocra Saganu et le lieutenant Raina Temple, d'anciens alliés de l'Empire Sith. Le Chiss les informa que Theron se trouvait sur Copero et s'alliait avec des Chiss qui trahissaient l'Ascendance.

  Lana et l'Étranger partirent alors pour Copero. La Sith resta en retrait avec Saganu pendant que l'Étranger et Temple traquait Theron. Elle surveilla alors la progression du duo à la surface de la planète et écoutait toute transmission qui pouvait venir de l'ennemi, encourageant son supérieur à mettre des mouchards dans les relais de communication qu'il croisait sur son chemin. Malheureusement, l'opération sur Copero ne fut pas un succès total. Une partie des traîtres parmi les Chiss furent stoppés, mais Theron était parvenu à s'enfuir à nouveau. Toutefois, l'équipe d'opération mit la main sur les fragments d'une carte ayant autrefois appartenu à Vitiate et volée par les Chiss à l'époque de leur alliance avec l'Empire. Lana transmit les restes à Oggurobb pour qu'il parvienne à trouver ce que cherchait Theron dans cette carte. Malgré le talent du Hutt, elle préféra superviser l'équipe de recherche afin de découvrir au plus vite où se trouvait l'ami qu'elle avait perdu.

Lana Beniko

Lana donne l'autorisation à la navette Chiss de se poser sur la base d'Odessen.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  L'information que Lana recherchait ne vint toutefois pas de la carte trouvée sur Copero, mais d'un signal capté par les hommes d'Hylo Visz. Le signal ne transmettait que le mot Zildrog, terme utilisé dans un message de Theron qui avait été intercepté. Le message provenait d'un ancien poste d'écoute impériale. Voyant dans ce signal une piste intéressante et un danger potentiel, Lana accompagna l'Étranger sur place pour mener l'enquête.

  La visite de l'ancien poste d'écoute fut une succession de surprises. Tout d'abord, l'autodestruction avait été mise en pause. Malgré cela, le duo se dépêcha de récolter toutes les informations qu'ils purent. Cela commença par quelques enregistrements d'espionnage des conversations de l'Alliance sur Iokath ainsi que des vidéos d'enrôlement de plusieurs membres de l'Ordre de Zildrog par leur chef Vinn Atrius, un ancien membre de la Garde Horizon de Vaylin. Lana reconnut plusieurs visages parmi leurs ennemis et les traîtres à leur alliance. Ce qui la surprit le plus était le fichier codé que l'ordinateur central possédait encore. Il était codé avec la clef de cryptage qu'elle avait conçu avec Theron sur Rishi. Les coordonnées de Nathema fournies et le message d'urgence attisèrent la curiosité de Lana. Mais l'autodestruction se relança et elle du fuir en urgence avec l'Étranger avant de se poser des questions sur ce que voulait son ancien ami.

  Une fois de retour sur Odessen, Lana reçut confirmation de la part de l'équipe chargée de travailler sur la carte de Copero que l'objectif de l'ordre se trouvait sur Nathema. Lana avait besoin de confronter Theron et accompagna de ce fait l'Étranger sur la planète natale de l'Empereur. Une fois là-bas, Lana ne ressentit plus le vide oppressant comme lors de sa première visite et constata les miracles de la Force en voyant la nature réapparaître sur la planète morte. Avec son supérieur, elle chercha le lieu indiqué par les coordonnées de Theron. Son chemin croisa celui de fanatique de l'Empereur Valkorion ainsi que des créatures sauvages avant de retrouver Theron.

  À la vue du traître, Lana alluma son sabre et le braqua contre Theron qui posa alors son arme au sol. Elle l'écouta expliquer que l'Ordre avait trouvé la superarme Zildrog de Valkorion et était sur le point de l'activer. Elle l'écouta raconter avoir découvert l'ordre et son objectif et qu'il n'eut d'autre moyen que de les infiltrés pour espérer saboter leur plan, tout en n'ayant aucun moyen d'informer l'Alliance de ses véritables motivations. Malgré des arguments plausibles, Lana avait du mal à croire Theron après le mal qu'il avait causé. Elle accepta toutefois de le suivre avec l'Étranger jusqu'à Zildrog.

Lana Beniko

Lana confronte Theron sur Nathema.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.


  Le chemin jusqu'au caveau cachant la superarme était semé d'embûche et de membres de l'Ordre de Zildrog. En arrivant au vieux temple, elle sentit une énergie obscure à travers la Force, le rituel de réveil de Zildrog avait commencé. Quand ils retrouvèrent Vinn Atrius accompagné de GEMINI 16, Theron ouvrit le feu sur Vin et le mit hors combat avant qu'un bouclier d'énergie emprisonne les trois membres de l'Alliance. Impuissante, Lana assista à l'activation de l'arme, liée au Cénotaphe, qui provoqua la destruction de la Flotte Éternelle et menaçait de détruire Odessen.

  Le champ d'énergie les emprisonnant s'interrompit et Lana se lança dans un combat effréné contre GEMINI 16 qui fit montre d'une grande puissance. Une fois le droïde terrassé, ce fut Vinn qui se releva et à l'aide de la puissance fournit par Zildrog, blessa grièvement Theron et l'envoya sur Lana qui tomba à la renverse en se prenant violemment le corps inerte de son ami. Contrairement à lui, elle put se relever et aider l'Étranger à vaincre Vinn et mettre fin à la puissance destructrice de Zildrog.

  La bataille était terminée et malgré ses actes, Lana ne voulait par voir Theron mourir sur Nathema et voulu le ramener à Odessen. Le Temple commençait à s'effondrer à cause de la trop grande libération d'énergie de Zildrog lors de sa destruction et Lana ne put qu'évacuer en suivant les ordres de son supérieur sans discuter.

  Odessen était sauve et malgré la perte de la Flotte Éternelle et du Cénotaphe, elle considéra la bataille contre l'Ordre de Zildrog comme une victoire. Elle prit également tout cela comme une leçon sur la stabilité de l'Alliance et le possible retour d'un conflit entre l'Empire et la République. Elle envisageait même qu'une alliance plus durable avec l'une de deux factions pourrait à terme s'avérer nécessaire. Avant qu'un nouveau danger vienne briser la paix retrouvée, Lana avait bien l'intention de se reposer.

Lana Beniko

Lana s'inquiète du sort de Theron Shan.
Source : The Old Republic : Knights of the Eternal Throne.



En savoir plus

  Lors de l'apparition de Lana dans l'arc narratif Alliance Forgée, le joueur à la possibilité de séduire Lana. Une relation amoureuse peu débuter réellement à l'arrivée de l'Étranger sur Odessen à partir du chapitre 9 de l'extension Knights of the Fallen Empire.

  La bataille d'Odessen n'est pas racontée plus en détail dans la fiche pour une raison simple. En fonction des choix du joueur dans le jeu, l'Étranger peut être accompagné à partir du Cénotaphe jusqu'à la mort de Vaylin par Lana et Theron ou Senya et Arcann. Ce sont les mêmes compagnons que sur Odessen qui accompagnent l'Étranger pour reprendre le trône de Zakuul. Rien n'indique concrètement que la Sith ait participé directement à ces deux événements, expliquant de ce fait ce petit vide dans la fiche du personnage.

À la fin de la bataille contre l'Ordre de Zildrog, le joueur qui entretient une relation avec Lana peut la renforcer en la demandant en mariage. Sa réponse positive n'est aucunement influencée par les choix du joueur auparavant, dont celui de laisser ou non mourir Theron Shan sur Nathema ou de sa possible réintégration au sein de l'Alliance.


Actualités en relation

Holonet : 17 Nouvelles fiches sur The Old Republic

Sorti le 3 Mai dernier, La Conspiration de Nathema est la dernière mise à jour du jeu Star Wars: The Old Republic parrue. Il était donc normalement qu'on s'occupe un peu du sujet avec l'arrivée de 17...


Holonet : De nouvelles fiches canon pour l'encyclopédie !

En ce lendemain de fête et en ce début de nouvelle semaine qui s'annonce bien chaude on s'est dit qu'on allait vous proposer un peu de lecture sur l'univers Canon histoire de reparler un petit...


Holonet : L'encyclopédie se complète sur Les Derniers Jedi

Qui a dit que le dimanche c'était jour de repos ? Parce que sur l'Holonet je vous assure qu'il n'y a jamais de répit pour les rédacteurs encyclo qui s'acharnent à vous fournir des fiches de...


Solo : Le poster japonais dévoilé

Presque un mois après la sortie de la première bande-annonce pour Solo : A Star Wars Story, Lucasfilm s'est tout à coup souvenu de l'imminence de l'arrivée du film dans les salles obscures (dans moins de...


HoloNet : 27 fiches sur Les Derniers Jedi

Après le pack de fiches dédié aux vaisseaux il y a deux semaines (voir l'actualité), il était temps de revenir un peu à l'actualité du moment avec des fiches concernant Les Derniers Jedi. Et si jusqu'à présent...


Informations encyclopédiques
Lana Beniko
Nom
Lana Beniko
Espèce
Lieu de naissance
Dromund Kaas (probablement)
Fonctions
Conseillère de Dark Arkous
Ministre des Services Secrets
Conseillère de l'Étranger et combattante de l'Alliance Éternelle
Armes
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
07/09/2015

Date de modification
30/06/2018

Nombre de lectures
61 585


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic
  • The Old Republic : Knights of the Eternal Throne
  • The Old Republic : Knights of the Fallen Empire
  • The Old Republic : Shadow of Revan

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.