Walex Blissex


Walex Blissex était l’un des concepteurs de vaisseaux spatiaux les plus doués de sa génération et fut notamment à l’origine du célèbre A-Wing.

  Lorsque la question des héros est considérée, bien souvent le nom de grandes figures est rapporté. Alors que la Guerre des Clones évoque aisément le célèbre Anakin Skywalker ou que la Guerre Civile Galactique rappelle l'icône corellienne Han Solo, bien des êtres ont contribué à leur manière à la marche vers la paix et à des exploits en temps de guerre. Walex Blissex fit partie de ces hommes de l'ombre.

  Humain né dans le dernier siècle de l'Ancienne République, il fit carrière au sein des prestigieux Chantiers Navals de Kuat, plus précisément Kuat Systems Engineering, en tant que l'un des meilleurs concepteurs de vaisseaux spatiaux de l'entreprise. Considéré comme une légende dans son domaine, il travaillait avec sa fille, Lira, dont les talents n'étaient guère inférieurs aux siens. L'un de ses accomplissements majeurs fut la création de la série de chasseurs Jedi Delta, dont le Delta-7 Aethersprite fut élaboré en collaboration avec le Maître Saesee Tiin. Cet appareil inspiré de l'Aurek utilisé des millénaires plus tôt fut un franc succès, avec sa grande vitesse de pointe (jusqu'à 12 000 kilomètres par heure en vol atmosphérique) et sa variante Delta-7s capable de passer en hyperespace.

  Ce vaisseau fut notamment utilisé par Obi-Wan Kenobi lors de sa traque de Jango Fett de Kamino à Géonosis. Blissex l'améliora peu après en créant le Delta-7B, avec un astromécano incorporé devant le cockpit. Dès les premiers temps de la Guerre des Clones, son idéalisme fit surface. Constatant les manigances opaques entre le gouvernement et la direction des Chantiers Navals de Kuat, il quitta son poste et intégra Rendili StarDrive, laissant sa fille récolter la lumière de ses propres créations pour son ancien employeur.

Walex Blissex

Walex Blissex en pleine création au côté de sa fille.
Image extraite de l'Essential Guide to Warfare


  Walex Blissex continua toutefois à travailler pour le compte de la République en intégrant un projet commun entre Rendili et Kuat qui eut pour résultat le célèbre destroyer stellaire de classe Victoire. Ce vaisseau fut l'un des piliers des forces armées clones et marqua la guerre de hauts faits notamment grâce à la Flotte Victoire. Peu après, il enrichit les Jedi d'une autre de ses inventions avec l'intercepteur Eta-2 Actis, conçu pour devenir une extension de son pilote à l'image du sabre laser. Ce nouvel appareil fut également un franc succès, en témoignent les exploits réalisés par certains Jedi à ses commandes et l'utilisation d'une partie de ses éléments par Raith Sienar dans son chasseur TIE.

  A l'issue du conflit, dans lequel son investissement ne se démentit pas en dépit des manigances de certains de ses adversaires, il put voir sa fille gagner les hautes sphères de la société, entre son mariage avec un Grand Moff et sa conception du destroyer stellaire de classe Impériale, à laquelle il aurait probablement participé. Lorsqu'il comprit que l'Empire n'allait pas laisser sa liberté à Rendili StarDrive, il rejoignit la Rebellion naissante.

  Il leur fit profiter de ses talents d'ingénieur. Bien qu'en dehors de toute entreprise, il partagea son expérience avec Jan Dodonna et Adar Tallon peu après la victoire rebelle sur Yavin. Estimant que l'Alliance avait besoin d'un véritable intercepteur, ils modifièrent des R-22 Sparehead pour en tirer un chasseur suffisamment rapide pour rivaliser avec les intercepteurs TIE. Suivant la volonté de Blissex, les boucliers déflecteurs furent réduits afin d'utiliser un maximum d'énergie pour la propulsion tandis qu'il incorporait un astromécano au fuselage pour réaliser des réparations immédiates.

  S'il fut souvent résumé à un siège de pilote fixé sur deux moteurs Novaldex, le nouvel A-Wing devint l'un des chasseurs majeurs de la Nouvelle République qui avait, elle, les moyens de supporter le lourd entretien de ces intercepteurs fragiles. Paradoxalement, cette faiblesse fut compensée par la volonté de Walex Blissex de le doter d'un potentiel de destruction maximal en cas de collision. Ce potentiel, dut à sa vitesse et son carburant spécial, fut utilisé avec brio à plusieurs reprises, par Vergere sur Ebaq IX ou par le fameux Arvel Crynyd avec l'Executor au cours de la bataille d'Endor. L'intercepteur fut si usité que Garm Bel Iblis conçut une tactique à partir de ses caractéristiques. Au cours de la Guerre des Yuuzhan Vong, l'escadron du Colonel Ijix Harona fut entièrement composé d'A-Wing et adopta un mode de combat qui fit des ravages parmi les coraux skippers.

  Fort de ce franc succès, Blissex ne cessa pas de travailler pour autant dans les années qui suivirent afin d'aider, à sa manière, à vaincre l'Empire. Il conçut alors une dernière célèbre classe de vaisseaux capitaux, bien qu'il soit probable qu'il poursuivit son activité par la suite. Travaillant avec Rendili StarDrive, crédité de sa conception, il créa les plans du destroyer de classe République, premier vaisseau lourd développé par la Nouvelle République. Son œuvre était surpassé en taille par l'Imperial-I mais le surclassait sur le plan de la puissance de feu en retour.

  L'ultime destroyer attribué à Walex Blissex fut déployé tardivement en raison de difficultés financières et de menaces militaires directes qui monopolisèrent les chantiers navals de la Nouvelle République. Il se répandit plus lentement que ses autres créations, en raison notamment du programme des nouvelles classes mené en parallèle par les Forces de Défense. Néanmoins, certains exemplaires demeurèrent longtemps en service et combattirent notamment durant la Guerre des Yuuzhan Vong. On ignore si Walex Blissex développa d'autres vaisseaux équivalents par la suite, mais il est fort probable qu'il continua à apporter sa contribution à la cause de la démocratie aussi longtemps que possible.
Informations encyclopédiques
Walex Blissex
Nom
Walex Blissex
Espèce
Fonctions
Ingénieur
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
02/12/2013

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
62 483


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • HoloNet News
  • The Essential Guide to Warfare
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Characters
  • The New Essential Guide to Vehicles and Vessels

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.