Bok


Guerrier Morgukaï qui fut cloné pour créer l’armée secrète de la CSI durant la Guerre des Clones.

  Le Nikto connu sous le nom de Bok fut l'un des derniers guerriers morgukaï de son époque. En effet, tous les peuples de la Galaxie pensaient que cette caste de puissants guerriers originaires de la planète Kintan avait disparu depuis bien longtemps. C'est pourquoi Bok fut bercé dans les traditions guerrières morgukaï clandestinement par son propre père, Tsyr. Mais contrairement à son père, doté d'un profond sens de l'honneur, Bok manifestait un caractère très impulsif, méprisant et irrespectueux, et n'avait de cesse de défier son père à chaque fois qu'il en avait l'occasion, parce qu'il le pensait faible du fait de sa notion de respect envers ses ennemis, qui passait aux yeux de Bok pour de la crainte.

  Ils réapparurent au grand jour environ trente ans avant la Bataille de Yavin, lorsque Bok et son père furent engagés par un criminel twi'lek du nom de Kh'aris Fenn, héritier direct du clan Fenn, qui avait été exilé des années auparavant par son propre père, Ro Fenn, et était passé sous l'influence du Comte Dooku. Celui-ci agissait en secret dans le but d'orchestrer un coup d'état sur Ryloth, au cours duquel Fenn prendrait la tête du gouvernement de la planète, en échange de sa collaboration avec Dooku et de la sécession de Ryloth de la République pour rejoindre ce qui allait devenir la future Confédération des Systèmes Indépendants.

  La première mission de Bok et Tsyr fut de se rendre sur Ryloth, afin de capturer un enfant twi'lek du nom de Nat Secura, le fils de Lon Secura, l'oncle de la Jedi Aayla Secura et le chef du plus puissant des clans régnants de Ryloth. Les deux guerriers pénétrèrent dans la chambre de l'enfant lorsqu'il furent interrompus par maître Tholme, présent pour intervenir dans une médiation entre les clans Fenn et Secura. Bok s'empara de l'enfant tandis que son père affronta le Jedi. Mais Bok voulut saisir sa chance et tira sur Tholme qui dévia le tir, mais ne put éviter l'arme de Tsyr qui l'assomma.

Bok


  Puis ils s'enfuirent vers le spatioport et montèrent à bord de l'Inferno, vaisseau de leur complice Vilmarh Grahrk, engagé pour transporter les deux guerriers. Cependant, Tholme parvint à se cacher à bord et prévint sa padawan Aayla Secura, également présente sur la planète, qui se lança à la poursuite des geôliers avant que Tholme ne se fasse repérer et emprisonner par Bok et Tsyr. Mais ils furent suivis par Aayla Secura jusque sur la planète Ord Mantell.

  Malheureusement, la Jedi ne put continuer à les suivre lorsqu'ils changèrent de vaisseau et montèrent à bord d'une corvette maraudeur appartenant à Kh'aris Fenn. A bord, les deux guerriers s'affrontèrent pour déterminer qui remporterait l'arme de Tholme, mais Bok fut rapidement battu par son père, qu'il ne pensait pas aussi fort. Aayla avait en fait senti et rejoint son ancien maître, Quinlan Vos, aux prises avec une bande de chasseurs de prime, dont elle l'aida à se débarrasser. Ensuite, ils retrouvèrent Grahrk, qui était une vieille connaissance de Vos, et négocièrent avec lui pour qu'il leur révèle le nom de la planète, et qu'il aille porter un message à Lon Secura, disant que les Jedi s'occupaient de son fils, et qu'il ne fallait céder à aucun chantage. Il essaya donc de gagner du temps lorsque Kh'aris Fenn débarqua pour lui faire part de ses énormes exigences.

  A leur arrivée sur Kintan, la planète que leur avait indiquée Grahrk, les Jedi furent attaqués par Bok, à bord son chasseur, et les deux vaisseaux s'écrasèrent dans le désert après un bref échange de tirs. Bok survécut au crash et rejoignit ensuite son père. Mais ils furent pris par surprise et les Jedi exécutèrent un lancer de sabre laser, ce qui détruisit les vaisseaux et l'approvisionnement des morgukaï, ce à quoi ils répondirent en leur lançant un détonateur thermique, ce qui obligea les Jedi à sauter d'une haute falaise. Tsyr décida alors d'attendre les Jedi là où ils allaient se rendre.

  Aayla et Quinlan arrivèrent au bord d'un large fleuve de lave, ils durent donc sauter de rochers en rochers à l'aide de la Force pour traverser. Quinlan passa le premier, et c'est alors qu'Aayla se fit attaquer par Bok et son père qui sortirent du sable sous lequel ils s'étaient enterrés pour surprendre les Jedi. Aayla dut sauter sur un rocher instable que son ancien maître stabilisa grâce à la Force. Mais contre les ordres de son père, Bok suivit et affronta la Jedi sur le rocher au milieu du fleuve de lave, ce qui empêcha Tsyr de la toucher en tirant sur la Twi'lek avec son pistolet blaster. Aayla renvoya son tir à Tsyr et parvint à rejoindre l'autre rive, et Bok se retrouva pris au piège lorsque le rocher commença à couler. Furieux Tsyr abandonna son fils en lui disant qu'il avait commis l'erreur de sous-estimer les Jedi, et que s'il survivait, il serait un vrai morgukaï digne de son nom.

  Afin de ne pas se faire repérer, Quinlan décida d'escalader la falaise sur laquelle était bâtie la forteresse de Fenn. Lorsqu'ils pénétrèrent à l'intérieur dans l'intention de sauver Tholme et Nat Secura, ils se retrouvèrent pris au piège, coincés entre Tsyr et ses droïdes. Aayla partit sauver Tholme pendant que Vos s'occupait de Tsyr. C'est alors que Vos se fit électrocuter par Bok, qui avait survécu. Impressionné, Tsyr autorisa son fils à l'aider à tuer le Jedi. Mais Vos reprit le sabre-laser de Tholme, accroché à la ceinture de Tsyr, et le décapita grâce à ses deux lames. La perte de son père rendit Bok furieux, il faillit même tuer Vos, qui ne dut son salut qu'à l'arrivée d'Aayla, après que celle-ci eut secouru les otages. Au cours du combat, Bok reçut un cho maï et perdit sa main droite. Lorsqu'il fut à la merci de la Jedi, qui voulait l'épargner, il sauta de la falaise et fit une énorme chute, ce qui fit croire à sa mort.

  Mais il avait bel et bien survécu, et parvint à rejoindre un des bastions secrets du Comte Dooku en compagnie de Kh'aris Fenn, où il se fit remplacer la main droite par une main robotisée. Dès lors, il se jura de retrouver et tuer son ennemie, la "femelle Jeedaï". Malgré l'échec de son plan, Dooku ne se débarrassa pas de Bok car il avait l'intuition qu'il aurait grandement besoin de ses services à l'avenir…

  Bok ne refit parler de lui que dix ans plus tard, environ onze mois avant le dénouement de la Guerre des Clones, et l'avènement de l'Empire Galactique. Dooku confia à Sora Bulq, un de ses Jedi Noirs, la mission de créer une armée secrète pour la CSI. C'est également Dooku qui convainquit Bok d'être la source de la matière de clonage, car il lui promit que cela ferait renaître les morgukaï. Pour ce faire, Bok se rendit dans les installations souterraines secrètes de la CSI sur la planète Saleucami, et des milliers de morgukaï furent clonés puis entraînés par des maîtres anzati. Contrairement aux dires de Dooku, Bok fut très déçu de constater que ces clones étaient beaucoup plus faibles qu'un vrai morgukaï, mais il resta sur Saleucami pour superviser leur entraînement.

  Cependant, les projets des Séparatistes furent sérieusement compromis lorsque la République découvrit les installations de clonage et déclencha la Bataille de Saleucami. Après cinq mois de siège, le général Quinlan Vos mit en place le plan final : il se rendit dans le complexe de clonage avec Tholme, et tous deux affrontèrent les Jedi Noirs Sora Bulq et Tol Skorr tandis qu'Aayla Secura fut chargée de faire exploser toutes les cuves de magma, afin que la lave détruise tous les clones.

  A l'instant où il apprit la présence de son ennemie, Bok se lança sans réfléchir à sa poursuite. Une fois face à elle, les installations avaient déjà explosé et tout le contingent de guerriers mené par Bok fut englouti dans la lave libérée après l'explosion. Seul Bok survécut et il engagea le combat avec Aayla Secura après l'avoir piégée en l'enfermant avec lui grâce à des portes énergétiques. Aayla fut très surprise lorsque son sabre laser se désactiva à cause du gantelet de Bok, fait de cortosis pur, qu'Aayla avait touché. Bok jubilait de voir son ennemie à sa merci, mais il sous-estima une fois de plus la Jedi, qui parvint à éviter toutes ses frappes et lui infligea de nombreuses blessures à mains nues. Finalement, Bok fut projeté grâce à une impulsion de Force de son adversaire dans les rayons qui formaient une des portes énergétiques et succomba à leur énergie foudroyante.

Bok



Actualités en relation

Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Informations encyclopédiques
Bok
Nom
Bok
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Armes
Arme traditionnelle morgukaï en alliage de cortosis
Pistolet blaster
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
64 493


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Clone Wars Vol. 09 : Le Siège de Saleucami
  • Republic 42 : Rite of Passage, Partie 1
  • Republic 43 : Rite of Passage, Partie 2
  • Republic 44 : Rite of Passage, Partie 3
  • Republic 45 : Rite of Passage, Partie 4
  • Republic 72 : Trackdown, Partie 1
  • Republic 73 : Trackdown, Partie 2
  • Republic 74 : The Siege of Saleucami, Partie 1
  • Republic 75 : The Siege of Saleucami, Partie 2
  • Republic 76 : The Siege of Saleucami, Partie 3
  • Republic 77 : The Siege of Saleucami, Partie 4

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.