Bolook


Bolook était un des Jedi de l'Enclave de Dantooine à l'époque de la Guerre Civile des Jedi. Il mena l'enquête sur le meurtre de Calder Nettic et fut aidé dans sa tâche par Revan.

  En l'an -3.956, l'Ordre Jedi était plongé dans une Guerre Civile qui opposait la République Galactique à l'Empire Sith de la Forge Stellaire. Cependant, ce conflit ne fit pas oublier aux Jedi leur rôle de garant de la justice et d'enquêteur sur des crimes. Bien qu'il participa certainement à quelques batailles contre les Sith, Bolook fut de ces Jedi qui firent respecter la justice sur les mondes républicains. Alors qu'il se trouvait sur Dantooine, le Conseil lui demanda de faire toute la lumière sur le meurtre de Calder Nettic, un homme dont on avait retrouvé le corps perforé par un tir de blaster.

  Avec un droïde protocolaire en connexion direct avec les dossiers de l'Enclave et des installations centrales gouvernementales, Bolook se rendit sur le lieu du crime, juste à côté d'une rivière et d'un pont, dans la futaie. D'après les déclarations dont il disposait, trois hommes ( la victime Calder Nettic, Handon Guld qui n'était pas armé et Rickard Lusoff qui possédait un laser de chasse ) se trouvaient sur place un peu plus tôt, avant que le ciel ne se couvre. De prime abord, le Jedi trouvait cela étrange car la plupart des gens s'abritaient à l'intérieur des bâtiments quand le ciel était chargé de nuages, comme c'était le cas avant son arrivée, mais ce n'était pas l'aspect le plus surprenant de cette affaire. Calder avait été abattue d'un tir de blaster dans le dos et on avait retrouvé l'arme du crime tâché de sang près de son corps ; cet indice fut envoyé à l'Enclave pour analyse. Les deux suspects, Handon Guld qui se tenait les côtes et Rickard Lusoff qui se tenait la jambe, clamèrent tous deux leur innocence et expliquèrent qu'ils ne faisaient que passer. Mais, ce qui était assez déroutant, c'était qu'ils s'accusaient l'un l'autre d'avoir commis le meurtre.

  La version d'Handon Guld était la suivante : il se trouvait dans les parages lorsqu'il avait entendu un coup de feu. Il avait foncé vers la direction d'où provenait la détonation pour découvrir Calder, mort. Il affirma qu'il avait ensuite vu Rickard surgissant de l'ombre des rochers, du côté sud de la rivière, en tenant un blaster. Il avait alors appuyé immédiatement sur son bouton d'urgence pour appeler l'Enclave.
Pour Rickard Lusoff, les évènements étaient bien différents. Il chassait des Iriaz quand il en aperçut un dans l'éclat du soleil. Après avoir tiré, il s'était précipité vers sa cible lorsqu'il découvrit Handon debout au-dessus du corps de Calder.
C'était un magnifique imbroglio susceptible de venir à bout de la patience de Bolook. Alors qu'il allait se décider à amener cette affaire devant le conseil, il aperçut un Jedi venant vers lui ; il s'agissait de Revan, explorant la futaie. Bolook le salua et demanda l'aide du jeune homme qui la lui accorda volontiers. Après l'avoir été mis au courant de la situation, Revan commença ses investigations.

  Il était possible que Rickard ait abattu Calder par accident et que Handon ait découvert le corps par le plus grand des hasards, mais cela paraissait pour Bolook bien peu crédible. Il était vraisemblable que l'un des deux mentait. Revan trouva une contradiction dans le témoignage de Rickard qui avait affirmé tiré sur un Iriaz en ayant le soleil dans les yeux. Hors, le ciel était couvert à ce moment. Ce mensonge ne prouvait évidemment pas que Lusoff était coupable, mais les deux Jedi commençaient à y voir plus clair.

Bolook

Bolook et Revan mènent l'enquête ...
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Il fallait se concentrer sur le mobile du crime. Handon disait qu'il ne connaissait pas la victime et Rickard avait avancé le fait que lui et Calder faisaient des affaires ensemble en toute sympathie. Ces versions furent mises à mal par le droïde de renseignement qui mit à jour plusieurs faits concernant les deux suspects. Le droïde rapporta ainsi une bagarre ( stoppée par le Jedi Tooka ) dans un bar de l'astroport de Garang entre la victime et Rickard Lusoff, ce dernier accusant l'autre de l'arnaquer sur une affaire tandis que Handon Guld connaissait aussi bien la victime, ayant loué plusieurs fois avec Nettic un speeder à l'agende de location de Southwood. En insistant, Revan découvrit que l'épouse de Guld trompait son mari avec Calder. Cela constituait indéniablement un mobile de meurtre. L'affaire commençait à se dessiner mais il fallait faire attention aux conclusions trop hâtives. Il serait certainement intéressant de se concentrer sur l'arme du crime et sur l'échantillon sanguin trouver dessus.

  Le droïde de renseignement ne put obtenir plus d'informations spécifiques à ce sujet, si ce n'est le fait qu'il n'appartenait pas à Calder. Revan découvrit que le blaster appartenait à Handon et que ce dernier avait menti en lui déclarant qu'on le lui avait volé, vu qu'il n'existait pas de rapport sur l'arme manquante, normalement rempli par Guld auprès des autorités. D'après le laboratoire d'analyse de l'Enclave, hélas, l'échantillon avait été contaminée par des bactéries et s'était dégradé. Mais l'analyse préalable avait révélé qu'il ne s'agissait pas du sang de Calder ; il devait donc s'agir du sang d'un des suspects ! Revan affirma que c'était celui d'Handon Guld, celui-ci se tenant le côté et bougeant bizarrement depuis que Bolook était arrivé sur place. Le Jedi examina l'homme d'un peu plus près et découvrit que Guld était effectivement blessé, certainement par un tir de blaster.

  Il semblait donc qu'il n'y avait qu'un seul scénario plausible : Handon Guld avait tué Calder car ce dernier avait une aventure avec sa femme. Pour sa part, Rickard était parti chasser et il avait accidentellement tiré sur Handon après que ce dernier eût tué Calder. Mais Revan n'était pas tout à fait d'accord avec cette théorie et affirma que les deux hommes étaient coupables : Lusoff pensait que Nettic le volait dans le cadre de leur affaire commune et voulait lui régler son compte. Bolook élabora alors une toute nouvelle théorie : les deux hommes savaient que Calder serait présent ce matin-là, et tous les deux avaient prévu de le tuer. Handon avait trouvé Calder le premier et lui avait tiré dessus car ce dernier était l'amant de sa femme. Rickard était ensuite arrivé peu après ; de loin, il avait vu Handon et, en pensant qu'il s'agissait de Calder, lui avait tiré dessus pour se venger de l'argent que Calder lui avait volé dans leur affaire commune. Et Handon aurait alors lâché le blaster - celui qu'ils avaient retrouvé sur les lieux du crime, couvert de sang. Il avait dû penser que Rickard allait le tuer, donc il avait appelé l'Enclave, en pensant convaincre les Jedi de la culpabilité de Rickard.

Bolook

Les Experts - Dantooine
Image extraite du jeu vidéo Knights of the Old Republic


  Handon et Rickard protestèrent évidemment mais ils étaient tous les deux en état d'arrestation sous l'autorité du Conseil des Jedi de Dantooine. Ils étaient indubitablement coupables d'assassinat et de tentative d'assassinat envers la personne de Calder Nettic. Lusoff pouvait également être accusé de coups et blessures et de tentative de meurtre envers Guld. Bolook remercia Revan pour son assistance dans cette affaire et il ne manquerait pas de mentionner son intervention auprès du Conseil : le jeune homme n'avait pas failli aux responsabilités qui lui incombaient en temps que Jedi et avait agi en se basant sur des preuves et des éléments concrets et pas seulement sur des théories et des suppositions. Le Jedi Twil'ek conduisit ensuite les deux accusés au centre d'internement de l'Enclave et on ignore quelle fut leur sentence pour les chefs d'inculpation.

  Plus tard, l'Enclave de Dantooine fut attaquée par les Sith de Dark Malak et beaucoup de Jedi périrent lors des bombardements et de l'assaut au sol. Peut-être Bolook parvint-il à s'échapper à temps avec Vandar Tokare, Vrook Lamar et d'autres Jedi avant le massacre.



Note de Revan_Skywalker : Le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif.
Informations encyclopédiques
Bolook
Nom
Bolook
Espèce
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
27/03/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
75 761


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Bolook" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.