Peppi Bow


Peppi Bow était une femelle Gungan qui vivait sur Naboo durant la Guerre des Clones, et qui aida à arrêter le scientifique Nuvo Vindi.

  Gungan née sur la planète Naboo durant les dernières années de l'Ancienne République, Peppi Bow était une éleveuse de shaaks, ce qui explique le fait qu'elle ne vivait pas dans une grande ville sous-marine comme Otoh Gunga. Elle portait souvent un chapeau et attachait ses oreilles à la manière d'une queue de cheval. La jeune Gungan fut bien malgré elle témoin de plusieurs événements qui s'avérèrent décisifs pour son peuple.

Peppi Bow

Peppi Bow
Image extraite du dessin animé Star Wars : The Clone Wars : Le virus de l'ombre bleue


  Tout d'abord, Peppi fut victime du Blocus de Naboo en l'an -32. Comme les autres Gungans, elle tenta dans un premier temps de rester loin de la force d'invasion de la Fédération du Commerce. Malheureusement, les intentions belliqueuses des troupes de Nute Gunray s'avérèrent nuisibles à la vie des Gungans en général, et de Peppi Bow en particulier : en effet, la présence des troupes mécanisées rendait nerveux les troupeaux de shaaks, compliquant le travail de Peppi Bow. Par la suite, les Gungans entrèrent en guerre aux côtés des Naboo contre la Fédération du Commerce, et cette dernière fut repoussée hors de la planète. Suite à cet événement, les relations entre les Naboo et les Gungans se détendirent et les deux peuples purent enfin vivre en paix.

  Peppi continua son travail d'éleveuse de shaaks, indifférente aux troubles qui secouaient la galaxie. Malheureusement, lorsque la Guerre des Clones éclata, Naboo se retrouva de nouveau au cœur des affrontements, et probablement suite à l'incident d'Ohma-Dun, les relations entre les Gungans et leurs voisins humains se refroidirent quelques temps.

  Plus tard durant la guerre, un scientifique séparatiste du nom de Nuvo Vindi établit un laboratoire secret sur Naboo, dans des marécages à l'est de Theed, réputés pour leurs arbres perlotte et leurs limaces-coléoptères. Là, Vindi travailla sur une nouvelle forme du Virus Blue Shadow, un virus responsable de mortelles épidémies plusieurs années plus tôt. Son objectif était de rendre le virus transportable dans l'air, et non pas uniquement dans l'eau comme c'était le cas jusqu'à maintenant. L'expérience faillit tourner mal lorsqu'une partie du virus échappa à la surveillance du Faust et se retrouva libérée dans un cours d'eau.

  Ignorant cela, Peppi remarqua cependant que ses shaaks avaient un comportement étrange, qu'elle n'avait pas remarqué depuis l'invasion de la planète 10 ans plus tôt. Elle parvint à avoir un entretien avec la Reine Neeyutnee, ainsi qu'avec le Capitaine Gregar Typho. Ceux-ci écoutèrent attentivement la déclaration de Peppi, et en tinrent compte puisqu'ils envoyèrent une patrouille surveiller les vallées environnantes. Heureuse d'avoir été prise au sérieux, Peppi retourna auprès de son troupeau.

  Malheureusement, quelques jours plus tard, alors que comme à son habitude elle emmenait son troupeau boire dans un cours d'eau, elle vit plusieurs de ses bêtes subitement succomber. Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu'il y avait un problème avec l'eau, et elle empêcha les shaaks qui n'avaient pas encore bu de s'abreuver. Elle ramena ensuite le reste du troupeau dans un endroit sûr, puis revint vers la rivière.

  Là, elle vit deux individus vêtus de combinaisons jaunes observer les cadavres de ses bêtes. Les prenant probablement pour les empoisonneurs, elle les attaqua. Elle prit le dessus sur les deux individus, et enleva le casque à l'un d'eux. Il s'agissait d'un Gungan, en l'occurrence le Représentant Jar Jar Binks. L'autre individu, la Sénatrice Padmé Amidala, ancienne reine de Naboo, dégaina son blaster et mit en joue Peppi. Elle lui expliqua alors qu'ils étaient là afin d'enquêter sur un virus, celui-là même qui avait empoisonné ses animaux.

Peppi Bow

Jar Jar réagit excessivement après que Peppi lui ait enlevé son masque respiratoire
Image extraite du dessin animé Star Wars : The Clone Wars : Le virus de l'ombre bleue


  Ayant probablement reconnu les deux individus, Peppi leur fit confiance et leur expliqua que le virus n'était pas dans l'air mais dans l'eau, aussi n'avaient-ils pas besoin de leurs casques. Padmé la remercia, puis lui demanda le chemin du marais. Peppi le leur indiqua, puis proposa de les accompagner, mais Padmé refusa, et l'informa que des soldats du palais allaient venir la récupérer pour l'emmener en sécurité à Theed.  Peppi fut en effet rejointe par Typho, avec qui elle resta dans le palais jusqu'à l'arrivée des Jedi Obi-Wan Kenobi, Anakin Skywalker et Ahsoka Tano.

  Après de rapides présentations, il fut décidé que Peppi emmènerait la Padawan Tano vers le lieu où était censé se trouver le laboratoire de Vindi, afin que celle-ci surveille l'emplacement et tente de trouver Padmé et Jar Jar, les deux politiciens ayant vraisemblablement été capturés par les troupes de Vindi.

  Une fois sur place, les deux jeunes femmes trouvèrent le vaisseau de la Sénatrice et du Représentant. Alors qu'elles observaient les environs, Peppi sentit la terre se soulever sous elle. La Gungan se trouvait en effet sur le sommet d'une caméra espionne souterraine de Vindi. Ahsoka lui ordonna de ne pas se faire voir par la caméra, et les deux camarades se cachèrent derrière une racine. La Togruta contacta son Maître et l'informa de la présence des dispositifs de sécurité. Anakin lui envoya un plan du laboratoire et lui demanda de créer une diversion avec un détonateur vers une entrée secondaire tandis que lui-même, Obi-Wan et le capitaine Rex et ses troupes attaqueraient l'entrée principale. Ahsoka s'exécuta, toujours accompagnée de Peppi.

  L'explosion provoquée par Ahsoka permit à la Togruta de remplir sa mission de diversion, tout en permettant aux troupes de son Maître de pénétrer le laboratoire. La Togruta partit le rejoindre, et demanda à Peppi, qui souhaitait l'accompagner, de rester plutôt à l'extérieur et de vérifier que personne ne s'échappe.

  Tandis que les combats dans le laboratoire faisaient rage, Peppi resta en surface, attendant patiemment l'issue des affrontements. A un moment donné, Peppi vit le sol sous elle s'ouvrir, laissant apparaître une plate-forme de décollage sur laquelle le Chevalier Jedi Anakin Skywalker faisait face à un individu engoncé dans une combinaison de protection. Comprenant que cet individu, qui portait avec lui des fioles contenant un gaz bleu, était probablement le responsable de la mort de ses bêtes, Peppi lui sauta dessus, utilisant son bâton pour le faire tomber et briser son masque respiratoire.

  Rejointe par Anakin qui avait récupéré les fioles lancées par Vindi, Peppi vit le scientifique s'exprimer d'une manière proche de la démence, parlant de bombes, d'explosions, et de leur mort prochaine à tous. Heureusement, l'équipe de démineurs clones avaient désactivé toutes les bombes, et le danger fut écarté pour un temps.

  Par la suite, on peut supposer que Peppi retourna s'occuper du reste de son troupeau, prenant bien soin de rester à l'écart des affres de la guerre qui ravageait la galaxie.
Informations encyclopédiques
Peppi Bow
Nom
Peppi Bow
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
gardienne de Shaaks
Affiliation
indépendant

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
20/03/2012

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
56 840


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Peppi Bow" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Star Wars Episode I : La Menace Fantôme
  • The Clone Wars S01E17 - Blue Shadow Virus
  • The Clone Wars Webcomic 17 : The Valley

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.