Malcor Brashin


Le Grand Général Malcor Brashin était un officier de l’Empire Galactique particulièrement zélé, impitoyable et criminel de guerre.

  

I. Présentation [haut]



  Il existait très peu d'informations à propos de la jeunesse de Brashin. On ne sait ni où il vint au monde ni quand exactement, ni dans quel milieu social. Il s'était pourtant marié et eut même une fille de cette union, fondant ainsi un petit foyer sans histoires. Au niveau de l'emploi, on sait que ce militaire de carrière était entré très jeune à l'Académie au temps de la République. Les autres officiers, notamment supérieurs, voyaient en ce jeune cadet un élément compétent et intelligent, mais ils lui reprochaient un manque d'ambition. Lorsque Palpatine instaura l'Empire Galactique et mit fin à la Guerre des Clones, Malcor serait sûrement resté un officier comme les autres.
  Mais un événement tragique survint : sa femme et sa fille furent tuées sauvagement par des pillards rodiens. La perte de ces êtres chers le détruisit, et sa vie ainsi que son esprit tournèrent drastiquement : il devint d'un seul coup l'un des plus fervents défenseurs de l'Empire. Il devint impitoyable, abhorrant les traîtres, et déterminé à chasser, exterminer tous ceux qu'il appelait des "anarchistes et les étrangers", qui, selon lui, étaient pleinement responsables de l'insécurité et de la misère dans l'Empire, et dans la galaxie en général. Du petit officier sage qui ne faisait que ce qu'on lui demandait, il est devenu une bête de guerre enchaînant victoire sur victoire et galons sur galons. Ce changement subit et son efficacité firent de Malcor Brashin l'un des généraux les plus respectés - et les plus craints - de l'Armée Impériale.
  Sa loyauté et son efficacité étaient telles qu'il faisait partie des officiers de l'Empire étant en contact direct avec Dark Vador, qui le respectait et avait foi en lui - chose suffisamment exceptionnelle pour le souligner. Il ne serait pas étonnant que Brashin se soit très bien entendu avec le Grand Moff Tarkin, vu leur attitude implacable contre les Rebelles et la même volonté de les exterminer. Cependant on ne sait pas s'ils s'étaient déjà rencontrés, car il n'y avait aucune trace d'archive quant à une entrevue, un échange ou une allusion dans les journaux de bord des officiers. En revanche, il n'y aurait aucun doute à ce que le Grand Moff ait au moins entendu parler du Général par réputation.

II. Un nouvel élève prometteur [haut]



  Peu après la bataille de Kalaan, un jeune lieutenant du nom de Brenn Tantor fut convoqué par Brashin et le capitaine Beri Tulon pour le former à la manipulation de la console holographique de commandement. Au début, le Grand Général ne regardait que d'un œil distrait la formation du nouveau stratège, étant affairé à des tâches bien plus importantes.
  Il interrompit Tantor après avoir reçu une communication de Dark Vador en personne, pour l'informer de la fuite d'une capsule de sauvetage corellienne - celle du Tantive IV où se trouvaient C-3PO et R2-D2 détenant les plans de la première Étoile de la Mort - et de lui demander de partir à la recherche de cette capsule.

  Plus l'entraînement du jeune Tantor progressait, plus le Général s'intéressait à ce membre efficace. Brashin apprit la fuite du Faucon Millenium depuis Mos Eisley ainsi que son entrée en hyperespace, puis reçut juste après le rapport de la fin de l'entraînement du lieutenant. Impressionné et sentant le potentiel énorme de Tantor, Brashin décida de le promouvoir immédiatement capitaine, en court-circuitant complètement le capitaine Tulon. Il garda toujours un regard attentif sur le nouveau capitaine, qui partait en mission pour enfin affronter l'Alliance Rebelle sur Ruul.
  Brashin resta discret tout le long de la mission. Cependant il ne resta pas inactif, et évinça purement et simplement Beri Tulon pour garder son protégé directement sous ses ordres. Ce ne fut que lorsque Dellis Tantor parvint à créer un lien entre le complexe informatique et une tour de communications pour transférer vers l'orbite des données capturées au Rebelles qu'il se montra. Brenn, demandant ce qu'il advenait de Tulon, eut comme simple réponse du Général qu'il était affecté à une autre mission. Malcor Brashin avait désormais le contrôle total sur Brenn Tantor.
  Manipulateur, il se montrait très correct avec celui qu'il venait de promouvoir et intransigeant sur les agissements contre les Rebelles. Le jeune officier fut donc séduit par ce Général très réputé au sein de l'Empire et suivait ses ordres à la lettre, sans sourciller.

"Je voulais aussi vous dire : la nouvelle affectation de Tulon n'est pas due au hasard. Cela fait un moment que je n'avais plus confiance en lui. J'espère que vous saurez être plus efficace, commandant !"
Malcor Brashin à Brenn Tantor, avant le débarquement Impérial sur Sarapin.

  Brashin était un tout autre son de cloches pour Tantor, car il lui énuméra tous les objectifs qu'il fallait accomplir pour endiguer la crise que les Rebelles avaient lancée sur la planète Sarapin, en précisant qu'il voulait que cela soit fait vite et bien, sans lui laisser le temps de poser des questions. Il était impressionnant de par cette efficacité. Il laissa Brenn agir à sa guise, lui faisant entièrement confiance. Juste qu'il lui ordonna, après avoir repris le contrôle et sécurisé une plate-forme de forage menaçant la sécurité du secteur où se trouvaient les forces Impériales, de détruire une fois pour toutes la base Rebelle.
  Le général Brashin apprit au cours de la bataille, par annonce confidentielle à l'état-major - dont il faisait partie - la destruction de la première Étoile de la Mort en orbite de Yavin. Quand le commandant Tantor lui annonça la "bonne" nouvelle de la destruction de la base rebelle, Brashin estima qu'il pouvait dévoiler ce secret à son protégé ainsi qu'au frère de ce dernier. Il en profita pour promouvoir les Tantor et demanda à Brenn de préparer ses troupes pour les représailles sur la lune ennemie.
  Après un briefing sommaire, il laissa le nouveau Major se débrouiller sur le terrain, comme il le faisait si bien. Au cours de la mission, Malcor fut contacté par Dark Vador lui-même afin de parler au jeune officier. Ils attendirent que Tantor ait terminé de détruire la base ennemie et sauvé Maximilian Veers - qui n'était encore que Colonel à cette époque - pour lui annoncer la volonté du Seigneur Sith de lui parler, faisant au passage part de son contentement de revoir l'officier Veers en vie.

  Il continuait de parrainer Tantor lorsque la bataille de Hoth arriva. Brashin supervisa son briefing, épaulé en hologramme par Vador lui-même, ce qui impressionna le Major. Quand ce-dernier mena à bien le groupe d'assaut Blizzard sur la base Echo et que le centre de commandement rebelle fut capturé, Bashin ne dit rien et seul Vador parla à Brenn en le bombardant Général au passage.
  La destruction de l'Étoile de la Mort sur Yavin avait rendu le général Brashin plus haineux de la Rébellion, mais aussi plus acerbe et amer dans son comportement. Toutefois, quand il apprit la construction d'une nouvelle station de combat, sa combativité eut un regain d'énergie et il fondit tous ses espoirs sur cette nouvelle super-arme encore plus puissante. À présent convaincu de la victoire finale et prêt à tout pour y parvenir, le Grand Général enclencha pourtant le début de la fin de son image d'officier modèle.

III. Le masque tombe [haut]



  Malcor Brashin fut mis au courant des agissements secrets de Dellis Tantor, qui avait trahi l'Empire en fouillant des archives qui n'étaient pas supposées lui être accessibles. Des archives relatant toute la vérité sur la mort du père des Tantor, exécuté par l'Empire pour la perte d'une cargaison de grain. Pour ne pas éveiller les suspicions de son protégé, il ne punit pas Dellis en le faisant arrêter immédiatement mais l'envoya pour une mission commando sur Ruul. C'était sans compter sur le fait que Dellis eut le temps de rencontrer son frère et de lui donner une copie de l'ordre d'exécution. Brashin n'était pourtant pas dupe et se doutait que le général Tantor allait être mis au courant d'une manière ou d'une autre. Craignant que sa loyauté ne faiblisse, le Grand Général préféra rester sympathique et faire comme si rien ne s'était passé, mais en observant malgré tout ses éventuels changements.
  Lorsque les troupes de Brenn, atterries sur la lune forestière d'Endor pour trouver un site de construction propice au bunker de bouclier de la seconde Étoile de la Mort, se firent attaquer par des Ewoks, le général demanda s'il s'agissait de véritables formes hostiles ou de simples autochtones qui essayaient de protéger légitimement leurs terres. Mais Brashin s'interposa immédiatement avec fermeté et s'adressa au chef de groupe sur le terrain pour lui demander de massacrer sans pitié toute forme de résistance. Le Grand Général fut désagréablement mais moyennement surpris que son subordonné commence à discuter un de ses ordres, et d'un ton menaçant le remit à sa place.

"Général, nous avons rencontré des formes de vie indigène hostiles : ils ont attaqué un des soldats avec des cailloux !
— Essayez de déterminer s'ils sont hostiles ou s'ils veulent juste défendre leur territoire.
— Ignorez cet ordre, sergent ! Utilisez tous les moyens dont vous disposez pour assurer la sécurité du site ! Éliminez toute forme vie indigène que vous rencontrerez, compris ?
— Nous ne sommes pas sûrs que ce soient des soldats, Général ; je ne voudrais pas tuer des civils par mégarde.
— Contrediriez-vous un de mes ordres, général ?
— Non, Général…
— Je vous accorde des renforts supplémentaires, maintenant au travail !
— Je comprends, Général."

L'impitoyable Général Brashin se manifeste en orbite d'Endor.

  Ne supportant pas cet esprit de pitié envers des formes de vie non civilisées, contre l'Empire et en plus de cela lors de la mission de recherche de site pour le générateur de bouclier de l'Étoile de la Mort, Brashin voulut bien faire comprendre à Tantor comment il fallait se comporter pour faire régner l'ordre et la sécurité. Il fut encore victorieux, pour le moment.
  Quand Brenn acheva de reconnaître les trois sites de construction potentiels, le Grand Général resta austère en ne lui disant uniquement que c'était bien et qu'il fallait aller déboiser et sécuriser la deuxième zone prévue. La mission effectuée, Malcor remercia Tantor en lui faisant comprendre qu'il venait de jouer un rôle très important pour l'Empire, que l'Empereur Palpatine en personne avait été mis au courant de ses agissements, et qu'en récompense il allait être envoyé en mission sur Abridon.

  Brashin veillait à enchaîner les missions pour le jeune général afin de ne pas lui laisser le temps de douter de l'Empire. Mais il sentait qu'il échappait peu à peu à son contrôle. Il devint également presque paranoïaque : alors qu'ils arrivaient en vue d'Abridon et qu'il réveillait Brenn en plein milieu de son sommeil, il se demanda si la fatigue de son subordonné n'était pas du doute de son intégrité - alors que Tantor était seulement fatigué.
  La base impériale reprise à l'Alliance et le centre gouvernemental capturé, les troupes de l'Empire présentèrent par holoconversation le Gouverneur de la planète, Hamann Flatt, aux généraux Tantor et Brashin. Lorsque le politicien tenta de sauver sa vie auprès de Brenn en dénonçant la présence de cinq dignitaires rebelles, Brashin intervint en remerciant Flatt de sa coopération, lui promettant une mort rapide plutôt que lente et douloureuse. Curieusement, l'ordre ne fut pas donné, et le Gouverneur resta en vie.

  Mais à la fin de cette première bataille d'Abridon, Brashin se trouva dans une situation qu'il aurait voulu éviter : il allait devoir demander à Tantor de rejoindre les troupes de Beri Tulon pour attaquer la dernière base rebelle. Son briefing se fit d'une traite, sans chercher à apporter des précisions afin de passer rapidement sur le fait que celui en qui il n'avait plus confiance depuis longtemps soit de la bataille.

"Général, ici Brashin. Nous avons localisé une base rebelle au Sud-Ouest ; utilisez la BM-TT pour rejoindre les forces du Colonel Tulon qui sont déjà sur place !
— Beri Tulon ?
— Oui, votre ancien commandant… Il sera sous vos ordres pendant cette mission. Gardez l'œil sur lui, je ne voudrais pas que son incompétence déteigne sur le reste des troupes."

Brashin lors du dernier briefing d'Abridon.

  Le mépris et le dédain rien qu'en faisant allusion à Tulon déteignaient sérieusement par rapport aux relations qu'ils entretenaient quelques années auparavant, du moins dans les souvenirs de Brenn Tantor. Brashin n'aimait pas du tout l'idée de faire se réunir ces deux officiers, car il savait que son protégé avait eu de bonnes affinités avec le Colonel ; avec les nouvelles vérités qu'il apprit par rapport à son père, Brenn pouvait être facilement influençable.

  Quand Brashin apprit que le TB-TT de Tulon avait pris la fuite en direction de la base ennemie en ayant tout détruit sur son passage, il exhorta Brenn à le rattraper et détruire le walker avant que les Rebelles ne mettent la main sur le véhicule. Quand ceci fut fait et qu'il apprit, comme tout le monde, que c'était le Colonel lui-même qui avait organisé cette défection, Brashin le fit arrêter rapidement avant qu'il n'ait le temps d'essayer de dévoiler toute la vérité à Brenn à propos de l'Empire. Il le fit envoyer sur Ruul pour y être en détention et ordonna à Tantor de terminer seul l'attaque et la destruction de la base.
  Brashin avait pourtant repris confiance un peu trop vite, croyant que Tantor était totalement à sa botte au point d'avoir été prêt à arrêter son ancien mentor. Quand la position rebelle n'était plus qu'un tas de cendres, il lui ordonna de détruire un camp de réfugiés se trouvant non loin de sa position, afin de "prouver à l'ennemi la puissance de l'Empire". S'il n'avait rien dit avec les Ewoks sur Endor, cette fois-ci Brenn contesta les ordres de son supérieur puisque les réfugiés étaient des civils non armés, et que Beri Tulon lui avait enseigné en premier lieu dans sa formation qu'il n'était pas un meurtrier. Malcor prit extrêmement mal cette résistance et se montra beaucoup plus ferme en réitérant son ordre. Après un refus de Brenn, il lui laissa une chance de revenir sur sa décision ; mais le jeune général maintint sa volonté et Brashin, piqué, vit dès lors en le poulain protégé un ennemi mortel. Il le démit immédiatement de ses fonctions, coupa les fréquences de communications de sa BM-TT ainsi que les commandes de sa console holographique, et s'adressa directement à ses troupes en leur faisant croire qu'il avait été blessé par l'ennemi. Les soldats le crurent et acceptèrent de détruire le camp de réfugiés en "représailles", pensant qu'il s'agissait de sympathisants Rebelles.

  Peu de temps après, Brashin appela Tantor par holocommunication à bord de son destroyer stellaire pour lui donner rendez-vous sur Kalaan, là où il avait demandé de le transférer en tant que prisonnier. Afin de le casser psychologiquement, il lui annonça que Dellis avait été tué lors de sa mission sur Ruul, en voulant le faire culpabiliser par-dessus le marché ; comme quoi son frère était le seul de sa famille à "avoir le sens du devoir".
  Malcor et Brenn se retrouvèrent sur la planète en pleine nuit, avec des barreaux les séparant. Le Grand Général expliqua au traître le déroulement de son exécution : cour martiale dans la matinée, jugé coupable, et fusillé devant ses hommes. Quand Brenn lui demanda s'il avait dit la même chose à son frère, lui indiquant qu'il n'était pas dupe vis-à-vis de son "mensonge", Brashin se contenta simplement de lui dire "Bonne nuit" tout à fait nonchalamment.
  Il ne s'attendait pourtant pas à ce que Tantor ait prévu une évasion audacieuse qui l'impressionna. Il lui avoua quelques temps plus tard avoir été surpris et qu'il aurait dû le tuer lui-même.

  Brashin continuait de diriger des armées à travers la galaxie, jusqu'au jour où il apprit que les Rebelles venaient de capturer un TB-TT sur le système Trasse, et qu'ils s'apprêtaient à le rapporter à bord de leur vaisseau. Le Général, se trouvant tout près avec son croiseur l'Inquisitor, sauta en hyperespace en direction des usines et arriva juste à temps pour empêcher les remorqueurs ennemis de se rendre sur l'astéroïde géant. Quelle ne fut pas sa surprise en découvrant que le responsable de ce larcin s'avéra être son ancien élève.

"Brenn, mon ami ! Ça fait longtemps, non ?
— Pas assez pour moi, Brashin.
— Je ne pensais vraiment pas vous revoir, après ce que vous avez fait sur Kalaan.
— J'ai eu de la chance.
— Nous allons vous arrêter, des troupes sont déjà en route vers votre position. Nous allons récupérer le véhicule Impérial que vous avez volé.
— Pourquoi ne pas vous joindre à nous, Général ? L'Alliance saurait apprécier les qualités de votre esprit tactique.
— Plutôt mourir !
— J'espérais que vous diriez ça…"

Malcor Brashin à Brenn Tantor, en orbite de Trasse.

  Il ne s'attendait pourtant pas à ce que les Rebelles attaquent les deux grandes bases impériales entre lesquelles se trouvait un canon à ions, et qu'ils utiliseraient ce dernier pour immobiliser l'Inquisitor afin de récupérer le TB-TT et partir sans risque. La rage au ventre, Brashin admit sa défaite immédiate à son adversaire mais se persuadait que la guerre n'était pas encore gagnée pour eux.
  Tandis que Tantor allait sur Abridon, Malcor fut muté ailleurs, on ne sait pas où exactement. Ce dont on est certain, c'est qu'il avait été déplacé sur Coruscant juste avant la bataille d'Endor. Il était affecté à la dernière ligne de défense de la capitale : son rôle était de protéger le Palais Impérial. Même s'il sentit que la guerre était perdue pour l'Empire, notamment après la destruction de la seconde Étoile de la Mort ainsi que la disparition simultanée de l'Empereur et Dark Vador, il ne voulait pas perdre sans emporter avec lui son ennemi juré : il voulait réduire à néant les troupes de Brenn Tantor, quitte à être vaincu par un autre. Et justement, lorsqu'il apprit que c'était le général en personne qui dirigeait la première ligne rebelle aux portes de la ville, il décida de lui adresser une ultime fois la parole :

"Brenn ! Quelle joie de vous revoir !
— J'adore les retrouvailles !
— Vous ne pourrez jamais me vaincre, Brenn. Mes forces vont vous écraser !
— C'est ce qu'on va voir…"

Brashin à Tantor, quand les Rebelles ont franchi les portes de Coruscant.

  L'assaut final des Rebelles fut alors presque comme un duel entre les deux généraux, une affaire plus personnelle que militaire. Brashin se déchaîna comme jamais et envoya des vagues d'assaut écrasantes contre la base ennemie. Il donnait un véritable défi à son ancien protégé, mais l'élève avait fini par dépasser le maître ; quand ses troupes commencèrent à s'essouffler, il vit Tantor prendre l'offensive. Lentement mais sûrement, l'Alliance vainquait l'Empire.

  Personne ne sait ce qu'il advint de Malcor Brashin, cependant. Il ne fut pas identifié parmi les morts du Palais Impérial, son vaisseau, l'Inquisitor, n'avait pas été déclaré comme détruit. N'étant pas d'un naturel lâche, il serait peu probable qu'il se soit enfui. Peut-être se serait-il donné la mort plutôt que d'être pris vivant par les Rebelles, ne supportant pas la défaite. Le mystère reste entier.


En savoir plus

  Malcor Brashin est un personnage du jeu vidéo de stratégie Star Wars - Force Commander. On le voit très tôt dans le jeu et ce, presque jusqu'à la toute fin. Il est interprété en version originale par l'acteur américain David Warner.
Informations encyclopédiques
Malcor Brashin
Nom
Malcor Brashin
Espèce
Taille
Inconnue
Fonctions
Grand Général d'armée
Armes
Pistolet blaster
Affiliation
Interprété par

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
01/01/2017

Date de modification
12/02/2017

Nombre de lectures
41 203


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Force Commander
  • Force Commander - Manuel de Campagne

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.