Callef


Callef était l’apprenti du Jedi déchu Bengel Morr, et l’assista dans sa tentative de purge contre les Jedi sur Tython.

  Vivant près de 3 600 ans avant la bataille de Yavin, Callef était un jeune homme qui fut choisi comme apprenti par le Jedi déchu Bengel Morr, peu après le traité de Coruscant. Bengel, ancien Padawan de l'Ordre Jedi, avait été tellement traumatisé par le pillage de Coruscant et par le traité qui en avait découlé qu'il succomba au Côté Obscur et jura de rendre justice à la galaxie en détruisant le Second Empire Sith, et d'abord le faible Ordre Jedi, incapable d'arrêter leurs ennemis. Morr voulait reforger un nouvel Ordre, et pour commencer, il prit comme apprenti Callef dans des circonstances inconnues.

  On ignore tout du passé de ce dernier, si ce n'est qu'il n'avait jamais été formé auparavant par les Jedi, son nom ne figurant pas dans les archives de l'Ordre. Avait-il été repéré puis rejeté, ou tout simplement jamais observé ? Nul ne le sait, mais Morr le rencontra, et parvint à le rallier à sa cause.

  Le nautolan enseigna les arts de la Force à Callef, lui apprenant notamment l'usage du sabre laser. Le jeune homme forgea son propre sabre à l'image de celui de son maître, mais y plaça un cristal bleu et non jaune, sans doute car ce dernier était plus rare. Le lien entre Morr et Callef était fort, et, dans leur solitude, ils établirent ce qui pourrait s'apparenter à une véritable amitié.

Callef

Callef et Bengel Morr dressent leur plan.
Source : Star Wars The Old Republic


  Les deux Jedi Noirs finirent par gagner Tython, où Bengel espérait frapper le vieil Ordre au cœur, alors que les Jedi finissaient de panser leur plaies et formaient une nouvelle génération. Sur le monde ancestral des défenseurs de la Lumière, Morr et son apprenti surent trouver des alliés providentiels avec les déchiqueteurs, les autochtones de la planète, extrêmement violents et particulièrement agités envers les envahisseurs de leurs territoires. Bengel et Callef subjuguèrent les natifs, et parvinrent à en prendre le contrôle. Le Nautolan s'attacha à former les Déchiqueteurs sensibles à la Force pour en faire des Adeptes sauvages, l'embryon de son nouvel Ordre, tandis que Callef se voyait confier l'entraînement des soldats Déchiqueteurs.

  Callef était impatient de passer à l'offensive contre les Jedi, mais Morr, plus prudent, préféra d'abord former ses troupes en les lançant contre les Twi'leks du village Kalikori. Lorsque leur armée serait à pleine puissance, alors ils attaqueraient les Jedi. Une conversation fut captée à leur insu par le droïde T7-O1, et devait avoir des conséquences dans leurs opérations futures.

  L'ardeur de Callef ne put cependant être réfrénée longtemps, et après plusieurs mois d'exactions contre les pèlerins Twi'lek, son maître finit par lui accorder les responsabilités nécessaires pour attaquer les Jedi sur leur terrain d'entraînement dans les Gnarls.

  Les Déchiqueteurs se servirent d'un tunnel à flanc de montagne pour se déverser en masse dans la zone d'exercice, armés de blasters et de vibrolames. Callef lui-même coordonnait l'attaque depuis l'entrée du tunnel, accompagné de deux gardes du corps. Il arrêta alors un padawan, Unaw Aharo, qui avait avertit les Maîtres Jedi de l'attaque, et qui s'était infiltré dans la grotte menant au tunnel, sans doute pour le fermer. Si le Padawan avait réussi à éviter les soldats, il ne put esquiver le Jedi Noir, étant trop surpris de voir un humain au côté des autochtones violents. Callef lui signifia qu'il avait signé son arrêt de mort en entrant ici, lui qui était si faible.

Callef

L'impatience de Callef va se retourner contre lui.
Source : Star Wars The Old Republic


  Á cet instant, un autre apprenti, équipé seulement d'un sabre d'entraînement, arriva sur les lieux. Aux yeux de Callef, il était particulièrement dangereux, puisqu'il avait tué les soldats qui s'étaient interposés sur son chemin. Unaw mit alors l'arrivant en garde, lui disant que quelque chose clochait avec cet homme, qui n'était visiblement pas un Jedi, et qui avait ordonné aux Déchiqueteurs d'attaquer. Le jeune homme déclara alors qu'ils n'attaquaient pas, mais purgeaient, et fit appel à ses deux gardes du corps.

  On ignore si son adversaire tenta de le raisonner, mais le Jedi Noir, sous sa façade dénuée de peur ou de colère, était prêt à en découdre. En s'exclamant "L'ancien Ordre est mort ! Vive le Nouvel Ordre ! », il se jeta dans la mêlé avec ses acolytes. Mais en dépit de son sabre laser, Callef se révéla inférieur à son opposant, et tomba sous la lame de celui-ci.

  L'enquête qui suivit sur ce Jedi qui n'en était pas un, notamment la découverte de son sabre laser par l'ancien mentor de Bengel Morr, Orgus Din, ainsi que l'enregistrement de T7, permirent aux Jedi de prendre conscience de la menace et d'établir l'identité du chef des Déchiqueteurs. Ce dernier fut profondément affecté par la mort de son élève, qui pour lui était un homme bon avec des principes, et dont la seule erreur avait été son excès d‘enthousiasme. Il se manifesta alors par holocommunication au Padawan qui avait massacré son peuple, et qui était passé sous la tutelle d'Orgus Din, et lui demanda notamment s'il était fier de lui pour la mort de Callef, le considérant comme responsable.

  La défaite de Bengel Morr suivit quelques temps après la mort de son apprenti, et on ignore le sort du Jedi déchu. Cependant, si jamais il avait retrouvé la voie de la Lumière, il aurait réalisé qu'il était seul responsable de la mort de Callef, pour l'avoir entraîné dans sa folie. Certains disent que Bengel Morr se serait alors excusé auprès du Jedi qu'il avait précédemment accusé, par le biais d'un holomessage, où il accepterait sa propre responsabilité dans la mort de son apprenti.

Callef

Callef face à son destin.
Source: Star Wars The Old Republic

Informations encyclopédiques
Callef
Nom
Callef
Espèce
Date de décès
3 640 Av. BY
Lieu de décès
Fonctions
Apprenti de Bengel Morr
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/04/2014

Date de modification
14/12/2015

Nombre de lectures
51 948


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.