Jorj Car'das


Jorj Car'das était un contrebandier de renom et le fondateur de l'organisation de Karrde.

  Très peu d'informations existent au sujet de l'enfance de Jorj Car'das. Personne ne sait où il est né, ni ce qu'il fit durant les vingt premières années de sa vie. Quoi qu'il en soit, ce qui est certain, c'est que Car'das se lança dans la contrebande pour vivre.

  Après ses études, âgé de vingt-trois ans, il s'engagea dans l'équipage de Dubrak Qennto en tant que navigateur, attiré par la perspective d'aventure. Il s'aperçut toutefois rapidement que travailler sur le Bargain Hunter n'avait rien de féérique, en particulier lorsque son patron s'arrangeait pour se mettre dans des situations qui pouvait leur coûter la vie.

  Au bout de six mois de service, il dut calculer des coordonnées de fuite pour échapper à un Hutt qui en voulait à leur cargaison et, n'ayant d'autres choix, il sélectionna une trajectoire menant au cœur des Régions Inconnues. Néanmoins, les réacteurs s'emballèrent et le vaisseau aboutit non loin d'une base militaire chiss, toujours poursuivi par le Hutt. Les Chiss se manifestèrent à temps pour leur sauver la vie avant de rencontrer les contrebandiers.

  Curieux de nature, Car'das observa attentivement cette espèce jusqu'alors inconnue et leur vaisseau, ce qui n'échappa pas à leur Commandant, Mitth'raw'nuruodo. Celui-ci s'intéressa donc particulièrement au jeune homme, le choisissant pour parler au nom des contrebandiers. Plus tard, ils se rencontrèrent en privé et apprirent beaucoup l'un de l'autre. Le Chiss accepta que Car'das l'appelle par son diminutif, Thrawn, afin d'éviter d'entendre son nom complet écorché.

  Ceci marqua le commencement d'une longue collaboration. Au cours de son séjour chez les Chiss, le jeune homme et sa collègue, Ferasi Maris, se virent enseigner le Cheunh et le Minnisiat tandis qu'ils apprenaient le Basique à Thrawn, lequel progressait bien plus vite qu'eux. Toutefois, comme le constatèrent les visiteurs du Commandant, l'Aristocra Chaf'orm'bintrano, l'Amiral Ar'alani et l'Ambassadeur Mitth'ras'safis, ils firent des progrès fulgurants en l'espace de quelques semaines.

  Il eut également le privilège de prendre part à plusieurs combats aux côtés de Thrawn, notamment lorsque le Commandant neutralisa un vaisseau Vagaari et quand il se rendit en orbite de Geroon où il s'empara d'un filet à vaisseaux. Le Chiss fut blessé au cours de ce dernier combat et en réchappa grâce à l'intervention de Maris.

  Peu après, Thrawn apprit qu'une force étrangère se trouvait sur le territoire chiss aussi demanda-t-il à Car'das de l'accompagner. Celui-ci eut la surprise de voir une flotte de la Fédération du Commerce, laquelle se retrouva réduite à un unique vaisseau après que le dirigeant militaire de ce groupe, le Vice-roi Siv Kav, ait lancé l'offensive. Le Chiss et le jeune homme purent monter à du navire survivant, le Darkvenge, et rencontrer le Neimoidien ainsi que son collaborateur : Stratis, en réalité appelé Kinman Doriana.

  Pendant cette entrevue, Car'das eut la surprise de se voir accusé d'espionnage par Thrawn, qui ne voulait que le protéger des répercussions de ses actes, comme il lui expliqua ensuite, avant de lui demander sa propre analyse de la situation. A leur retour à la base de Crustai, le jeune homme fut interrogé par Ar'alani et Thrass au sujet des activités de son hôte, le plaçant dans une situation des plus inconfortables qui le décida à agir.

  Il profita alors du fait que le personnel de la base s'était habitué à sa présence pour s'emparer d'une navette et rejoindre Geroon où il put rencontrer les Vagaari. Attirés par un désir de vengeance et la perspective de s'emparer des droïdes en la possession des Chiss, ils mirent le cap sur Crustai après que Car'das leur ait fait une démonstration des capacités des droïdes de combat et des droïdekas. Il y eu un léger accros dans son plan cependant car il se retrouva dans une cellule contre la coque du vaisseau-amiral, servant de bouclier vivant.

  La flotte des esclavagistes fut tirée de l'hyperespace par le filet à vaisseau même que Thrawn leur avait dérobé, apparaissant alors que le combat entre les forces du Chiss et le Vol vers l'Infini allait commencer. Ce dernier devint leur cible car empli de droïdes divers, aussi tentèrent-ils de l'attaquer mais les Jedi à bord exécutèrent une fusion mentale qui leur donna la puissance nécessaire pour brouiller les esprits des Vagaari.

  Dès lors, Car'das ne put qu'assister, impuissant, à la bataille qui aboutit à la mort des passagers du Vol vers l'Infini ainsi qu'à la destruction d'une bonne part de la flotte des Vagaari. Une fois libéré par Thrawn et "Stratis", il apprit la venue imminente de Formbi, lequel désirait s'emparer des secrets de l'épave. Comprenant qu'il s'agit d'une véritable menace pour l'équilibre de l'Ascendance Chiss, il resta avec Thrass à bord du Vol vers l'Infini.

  Ils allaient diriger le vaisseau vers le soleil le plus proche quand Lorana Jinzler, seule Jedi survivante, les surprit et leur apprit la présence de survivants, ce qui les obligea à changer leurs plans. Ils décidèrent donc de diriger le navire vers un amas stellaire sous le contrôle de la Flotte de Défense, ce qui nécessitait la présence de Thrass et de Lorana, l'un pour sa connaissance de la région, l'autre pour ses dons de navigations.

  Car'das dut se résoudre à les laisser remplir cette mission et les quitta en promettant à la jeune Jedi de contacter son frère, Dean Jinzler. A la fin de cette affaire, il put regagner la République ainsi que ses compagnons. Il repartit toutefois en laissant un ami derrière lui et en se faisant un allié précieux.

  En effet, Doriana avait apprécié son intelligence et son imagination, aussi lui proposa-t-il de monter son propre réseau de contrebande, lequel servirait de couverture à un réseau d'information. Il suivit plusieurs mois d'entraînement avant d'utiliser les contacts de Doriana pour fonder son organisation.

  Peu à peu, son organisation se développa, embaucha de nouveaux contrebandiers, comme le célèbre Talon Karrde. Toutefois, Car'das était loin de rivaliser avec le cartel des Hutts car si son entreprise comptait parmi les plus efficaces, elle était relativement modeste. Cet état de fait changea pendant la Guerre des Clones avec l'intervention d'un Jedi Noir venu de Bpfassh.

  En effet, ce dernier, poursuivi par ses ennemis, prit possession du vaisseau dans lequel Car'das traversait l'espace aux abords de la planète. Le Jedi Noir, aussi puissant que Dark Vador lui-même, élimina un des membres d'équipage du vaisseau qui tenta de se dresser contre lui, et mit les trois autres humains sous son contrôle mental, laissant Car'das maître de ses pensées et de son libre arbitre. Terrorisé par la puissance et surtout l'incapacité du Jedi Noir à se contrôler, Car'das vécut l'épisode le plus traumatisant de sa vie. Il avait sans cesse peur que le Jedi Noir ne soit pris d'une crise de folie et le découpe en morceaux.

  De plus, toutes ses tentatives pour éliminer le Jedi Noir ou du moins s'échapper du vaisseau étaient vaines car son geôlier lisait dans ses pensées et savait à l'avance ce que le jeune homme projetait. Le périple de Car'das se finit lorsque le vaisseau se posa sur une planète absente de toutes les cartes spatiales ou presque, la planète Dagobah. Là, le Jedi Noir rencontra un des Maîtres Jedi de l'Ancienne République des plus puissants, Yoda. Les deux Jedi s'affrontèrent en un combat à mort qui dura un jour et demi et qui se solda par la mort du Jedi Noir.

  Yoda, voyant la faiblesse de Car'das, décida de lui venir en aide et d'utiliser ses dons de guérison sur lui. Il lui fallut plusieurs semaines pour retrouver complètement ses moyens. Mais une fois sur pied, Car'das se rendit compte qu'il avait un nouveau pouvoir, celui de prévoir l'avenir, ou du moins de sentir ce qui allait se passer. Il quitta Dagobah et réintégra son organisation.

  C'est à partir de ce moment que les affaires débutèrent vraiment pour Jorj. Il anticipait les affaires à saisir, les lieux sur lesquels se rendre pour faire du profit, les organisations à éliminer pour ne pas qu'elles fassent de l'ombre à la sienne et les autres à intégrer à son groupe. Il semble qu'il oublia alors la raison première de l'existence de son réseau.

  De fil en aiguille, son organisation se développa tellement qu'en quelques années, elle parvint à rivaliser et même à dépasser celles des Hutts, excepté peut-être celle de Jabba. La soif de pouvoir et l'égoïsme de Car'das poussés à leur paroxysme avaient fait de lui le chef d'une des plus grandes et florissantes organisations criminelles de la galaxie, organisation qu'il voulait étendre bien au-delà d'un simple secteur. Aidé par son sixième sens, nul ne pouvait détruire son réseau car il pressentait toute attaque contre lui ou ses intérêts. Ainsi, même les Hutts ne purent lutter contre son expansion.

  Lorsque la Guerre des Clones cessa et que Palpatine devint Empereur, ce qu'il avait prédit, Car'das continua de développer son organisation jusqu'au jour où sa force vitale commença à s'échapper de son corps. Il n'arrivait plus à prévoir ce qui allait se passer, devenait colérique et sa santé commença à décliner de jour en jour, vieillissant à toute allure après des décennies de jeunesse et d'énergie. Il décida une fois encore de quitter temporairement son organisation pour rallier Dagobah et ainsi demander des comptes à Yoda.

  Il atterrit sans mal sur la planète et rencontra le Maître Jedi, toujours aussi fragile d'apparence. Sans aucune reconnaissance pour ce que le Jedi lui avait fait quinze ans plus tôt, Car'das menaça Yoda de son blaster et de la puissance de son vaisseau qui était en mode de contrôle manuel, la balise de rappel et de contrôle dans la main gauche de Car'das. Yoda ne fléchit pas et, s'aidant de la Force, mit le contrebandier au tapis sans sommation.

  Yoda lui dit ensuite qu'il avait gaspillé le don qu'il lui avait offert de par sa soif de pouvoir et de richesse et qu'il ne pouvait plus rien faire pour lui, car il attendait l'élève le plus important de sa vie. Toutefois, refusant de laisser Car'das mourir sans aide, il lui indiqua d'autres personnes capables de l'aider, les Moines Aing-Tii, vivant près de la Faille de Kathol.

  Car'das s'envola aussitôt pour ce secteur de la galaxie sans revenir une dernière fois auprès des membres de son organisation, car il n'avait plus la force de les affronter, ce qui ne l'empêcha d'emporter avec lui toutes ses données. Il espéra juste que son meilleur collaborateur, Talon Karrde, reprendrait son organisation et lui épargnerait les luttes intestines qui suivent la disparition d'un dirigeant d'une telle organisation. A sa grande satisfaction, ce fut exactement ce qu'il se passa et Karrde, passionné par l'information, redonna même au réseau sa vocation initiale.

  Car'das finit par trouver les Moines, qui acceptèrent de l'aider. Pour ce faire, il devait apprendre tout ce qu'ils savaient et c'est ce qu'il fit. Durant près de vingt ans, tout en se tenant informé au mieux de ce qu'il se passait dans la galaxie, il apprit l'art des Moines Aing-Tii avec lequel il put se maintenir en vie.

  Car'das s'établit sur Exocron, dans un superbe manoir creusé dans la roche qui, de dehors, ressemblait plus à une forteresse moyenne. Là, il fit des affaires avec les militaires de la planète et attendit que Karrde tente de renouer le contact avec lui. Cette occasion se présenta lorsque Lando Calrissian et Mara Jade, sur les ordres de Talon Karrde, se lancèrent à la recherche de son ancien supérieur. Après sept ans de recherches, ils finirent par apprendre que Car'das se cachait quelque part sur Exocron. C'est à ce moment que Car'das s'attendait à ce que Karrde lui rende visite mais ce dernier, effrayé à l'idée de subir la colère de l'homme à qui il avait subtilisé son organisation, décida de ne pas tenter de le rencontrer.

  Ce n'est que quelques années plus tard, lorsque la galaxie était secouée par l'affaire du Document de Caamas, que Karrde décida de retrouver Car'das pour qu'il lui fournisse un exemplaire du Document. Après maintes péripéties pour arriver à localiser Exocron, planète restée secrète pour beaucoup, Karrde put enfin rendre visite à son ancien mentor. Il se posa sur la planète, fut conduit à la propriété de Car'das et lui rendit visite.

  Alors qu'il s'attendait à voir un homme fou de rage contre lui, prêt à le tuer, il fut déçu de constater qu'il était devenu faible et sénile, et qu'il arrivait à peine à se rappeler qui il était. Tout ceci n'était en fait qu'une mise en scène. Alors que Karrde comptait partir, l'amiral David l'informa que des pirates à la solde de Rei'kas étaient sur le point d'attaquer Exocron et ce par sa faute car il n'avait pas dissimulé assez soigneusement la trace de son vaisseau et s'était fait pister par des agents de l'esclavagiste.

  Toute la planète était sur le pied de guerre et prête à en découdre, même l'équipage de Karrde à bord du Wild Karrde décida de défendre la planète avec les forces de sécurité. La bataille était perdue d'avance pour les défenseurs trop faibles pour espérer résister, mais un évènement inattendu se produisit : trois vaisseaux Aing-Tii se matérialisèrent derrière la flotte pirate et l'annihilèrent en quelques minutes. Karrde comprit que quelque chose clochait et demanda audience à Car'das.

  Celui-ci, ayant repris son apparence normale, accepta et exposa la réalité. Karrde avait été un appât pour forcer Rei'kas et ses hommes à attaquer Exocron. Le but était d'amener les pirates le plus près de la faille pour que les Aing-Tii interviennent et les détruisent une fois pour toutes. Puis, il leur fit visiter sa demeure pour finir par conter à Karrde et à Shada D'ukal, une femme ex-membre des Mystril, l'histoire de sa vie. Enfin, il les informa qu'il n'avait pas en sa possession d'exemplaire du Document de Caamas puis les invita à aller se reposer pour être en forme le lendemain pour le voyage de retour.

  Dans la nuit, Shada se rendit dans la bibliothèque de Car'das pour y trouver des renseignements sur Emberlene, sur qui avait détruit cette planète et pourquoi. Car'das avait déjà prévu le coup et surprit la jeune femme. Il lui expliqua la vérité sur Emberlene et lui exposa la raison de l'attaque sur sa planète. Ensuite, il "suggéra" à Karrde, alors en plein sommeil, de les rejoindre. Tout s'était passé comme il l'avait prévu : il montra aux deux jeunes gens deux datacartes, l'une contenant l'histoire d'Emberlene, l'autre contenant des informations sur le Moff Disra, le major Grodin Tierce et sur Flim, le sosie de Thrawn.

  Cependant, Car'das leur proposa de n'emporter avec eux qu'une seule datacarte. Karrde laissa Shada choisir. Cette dernière savait que la connaissance de l'histoire de sa planète l'entraînerait sur le chemin de la vengeance et qu'en réalité elle n'avait plus besoin de cette information; elle choisit donc l'autre datacarte, alors que le vieil homme ne lui avait pas dit ce qu'elle contenait réellement.

  Quelques heures plus tard, Karrde et ses hommes ainsi que Shada, montèrent dans un vaisseau Aing-Tii qui les emmena voir Pellaeon afin qu'ils lui révèlent la vérité sur les agissements de Disra et du nouveau Thrawn. Grâce aux données de Car'das, une bataille sanglante fut évitée et la paix put enfin commencer entre la Nouvelle République et les Vestiges de l'Empire.

  Car'das ne réapparut plus sur le devant de la scène galactique jusqu'à ce que Formbi prépare un plan digne de Thrawn en agitant l'épave du Vol vers l'Infini tout juste retrouvée sous le nez des Vagaari. Nul ne sait comment il fut mis au courant, par l'Aristocra lui-même ou bien par ses propres informateurs, mais il décida de saisir cette occasion de remplir une promesse datant de près de cinquante ans.

  Il contacta un membre de son ancienne organisation, Dean Jinzler, et lui conseilla de demander un poste sur Comra où allait transiter un message qui allait l'intéresser au plus haut point. En effet, le message adressé à Luke et Mara Skywalker faisait référence au Vol vers l'Infini aussi Jinzler se rendit-il au point de rendez-vous spécifié par Formbi.

  Il eut malheureusement des problèmes avec son vaisseau et Car'das intervint en personne pour le conduire jusqu'à Crustai où il s'entretint longuement avec l'Aristocra, dans l'un des langages chiss pour éviter que son passager ne comprenne l'objet de la discussion. Il fit donc passer Jinzler pour un Ambassadeur de la Nouvelle République et décrivit précisément les Vagaari à son interlocuteur afin que ce dernier puisse les reconnaître.

  Il disparut de nouveau après cela, pour de bon semble-t-il car plus personne n'entendit jamais parler de lui. Il serait cependant surprenant qu'il cesse de se tenir informé des moindres évènements à travers la Galaxie et qu'il n'y prenne plus part, d'une manière ou d'une autre.



Actualités en relation

[MAJ] La série live-action se déroulera 7 ans après Un Nouvel Espoir

MAJ] Suite à une erreur dans le tweet du journaliste à l'origine de cette information, une petite correction est à faire. La série se déroulera non pas 7 ans après Le Retour du Jedi mais 7 ans après Un...


Solo : Une vidéo publicitaire et des cartes à collectionner

La chaîne de restaurants américains Denny's participe à la promotion de Solo avec des cartes Topps à collectionner, et une vidéo. Dans le cadre des nombreux partenariats commerciaux liant Disney à d'autres sociétés, nous pouvons aujourd'hui...


StarWarsxLeclerc : Des cartes et un album Solo à collectionner

Comme c'est désormais la coutume, E.Leclerc lance une opération promotionnelle du 6 avril au 13 mai 2018 pour la sortie du prochain film Star Wars : Solo. Cette fois-ci, vous pourrez collectionner pas moins de 90 cartes...


Star Wars Resistance : Quelques détails officiels et un visuel en fuite

Quelques mois après avoir été dévoilée, au printemps dernier, voilà que Star Wars Resistance, la prochaine série d'animation de Lucasfilm, refait parler d'elle ! En effet, il a été annoncé, à l'occasion du rendez-vous annuel...


Amy Hennig ne travaille plus sur le jeu Star Wars de Visceral Games

On s'en doutait déjà un peu mais c'est désormais confirmé par l'intéressée en personne : Amy Hennig (Uncharted) ne travaille plus, ni de près ni de loin, sur le jeu Star Wars initialement d...


Informations encyclopédiques
Jorj Car'das
Nom
Jorj Car'das
Espèce
Lieu de naissance
Corellia (probablement)
Fonctions
Contrebandier
Collecteur d'informations
Armes
Intelligence
Curiosité
Don de voyance
Soif de pouvoir
Egoïsme
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
64 586


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • La Main de Thrawn, Vol. 1 : Le spectre du passé
  • La Main de Thrawn, Vol. 2 : Vision du futur
  • Une Question de Survie
  • Vol vers l'Infini

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.