Ta'a Chume


Taa Chume était la Reine-mère d'Hapès et la mère du prince Isolder.

  Contrairement à beaucoup de systèmes gouvernementaux dans la Galaxie, le système politique Hapien repose sur une monarchie matriarcale alors que généralement, il s'agit plus d'une monarchie patriarcale. Cette coutume provient de l'histoire même de Hapes et de la mentalité de ses premiers fondateurs. Ta'a Chume fut l'une des ses reines qui mena Hapes à un flamboiement culturel à travers la Galaxie.

  Élevée dans les traditions aristocratiques de la planète, Ta'a remplissait toutes les conditions pour devenir une parfaite reine du Consortium. Appliquée dans son travail, consciente des dangers du métier, surtout sur Hapes, elle ne répugnait pas à utiliser des moyens plus que tendancieux pour arriver à ses fins même si elle se refusait, au début, à les utiliser. Devenue chef d'État d'Hapes, elle avait sous sa coupelle plus de soixante trois planètes qui lui donnaient un pouvoir élevé comparé à d'autres Chefs d'État et elle le mit à son avantage. Très belle de nature, comme beaucoup de femmes à travers le Consortium, elle a les yeux d'une couleur verte très profonde dans lesquels beaucoup de ses courtisans se sont perdus. Mais son charme ne tient pas qu'à la couleur de ses yeux, son port altier la rend également très convoitée et sa prestance insuffle, en plus de l'admiration, un sentiment de respect envers la reine.

  De son union avec un de ses courtisans, elle donna naissance à deux fils : Kalen et Isolder. Hélas pour Kalen, Ta'a ne le trouvait pas assez déterminé et beaucoup trop pacifiste à son goût pour pouvoir mener Hapes à son apogée. Elle décida donc de l'écarter du pouvoir en fomentant un assassinat contre son propre fils. Elle le fit enlever puis exécuter par des pirates. Tout son entourage se mit en deuil et elle feint de l'être aussi pour sauver les apparences car si l'on découvrait que c'était elle qui avait ordonné la mort de Kalen, les conséquences en seraient désastreuses.

  Elle voulut alors reporter son attention sur son fils cadet pour le faire devenir le nouveau Prince Héritier mais Isolder se retira de la scène politique en laissant sa mère dans le doute. Privée de son fils, elle se concentra à augmenter son pouvoir et à évincer de son entourage les personnes qui pouvaient en vouloir à son trône, et il y en avait. Enfin, son fils revint sur Hapes accompagné par un pirate du nom de Harravan qu'il clamait responsable de la mort de son frère. Ta'a fut très impressionnée par la performance de son fils et elle commença à espérer qu'Isolder soit assez capable pour reprendre les rennes du pouvoir. Hélas, le prisonnier qu'il ramenait n'était pas sans risque pour elle. Elle décida donc de le supprimer avant qu'il puisse donner l'identité de son employeur. Ce meurtre se déroula dans les prisons de la capitale. En détruisant toutes les traces de son passé peu glorieux, Ta'a s'assurait une sécurité plus que confortable.

  Elle porta alors son attention sur son fils cadet mais découvrit avec angoisse qu'il s'était épris d'une femme du nom de Elliar. Hélas pour elle, la Reine-Mère ne voyait pas d'un bon œil la présence de cette femme auprès de son fils. Encore plus, elle trouvait Elliar bien trop faible pour convenir aux exigences de la Cour. Encore une fois, elle prit les choses en main et chargea des brigands de tuer la compagne de son fils. Cette dernière fut retrouvée noyée dans l'une des piscines du Palais. Des rumeurs coururent sur l'auteur de cet affreux meurtre mais Ta'a n'y prêta pas attention, sachant que les ragots étaient monnaie courante à la Cour. Hapès, sous sa direction, ne cessait de prospérer tant au niveau économique que culturel, et Ta'a ne cessait de pousser son fils à trouver une femme de valeur, capable de reprendre le trône. Hélas, ce fut à ce moment que la présence impériale se fit le plus sentir. Consciente de la faiblesse du Consortium, elle demanda à ses chantiers de construire des dizaines de vaisseaux bien connus des Hapiens, les Dragons de Bataille. Grâce à cette nouvelle flotte, elle put prétendre à contenir les Impériaux loin des frontières du Consortium renforçant ainsi le respect qu'avait pour elle son peuple, qui voyait en la Reine-Mère une personnalité capable de sortir Hapes d'une crise future.

  Pendant que sa mère préparait une défense dans une hypothétique attaque des Impériaux, Isolder tomba amoureux de la Princesse Leia, ambassadrice de la Nouvelle République. Affichant un visage satisfait et donnant son accord à cette union, Ta'a en pensait complètement l'inverse. Revenant sur sa décision de voir Leia accéder au trône, elle voulut l'éloigner de son fils car elle la jugeait trop timorée et trop pacifiste. De plus, elle voyait qu'un autre prétendant qu'Isolder tentait de s'attirer les grâces de la princesse, Han Solo. Ta'a embaucha à nouveau des meurtriers pour évincer Leia de la course au trône. Toutefois, ils échouèrent devant la détermination d'Isolder à défendre sa promise. Ta'a n'en croyait pas ses oreilles, son propre fils s'opposant à ses desseins. Mais ce ne fut pas la dernière fois qu'Isolder allait aller contre son gré.

  En effet, après une mission de sauvetage sur Dathomir, la planète à la gravité très basse, Isolder aidé de Luke Skywalker retrouvèrent Han Solo qui s'était apparemment écrasé à la surface en compagnie de Leia. Lors de cette mission, Isolder renonça à Leia pour s'éprendre d'une guerrière native de la planète, Teneniel Djo qui était la fille d'une chef de clan. Il ramena sa compagne sur Hapes pour la présenter à sa mère. Cette dernière n'approuva pas, mais devant les accusations de son fils sur le meurtre d'Elliar et sa tentative avortée sur Leia, elle n'eut pas le choix et fut forcée de céder sa place à Teneniel. Malgré ses appréhensions, Ta'a découvrit vite que ce qu'elle considérait comme une barbare sans culture ni raffinement, était en fait une puissante guerrière qui était endurante et apte à diriger Hapes aussi bien que l'ancienne Reine-Mère.

  Quelques années plus tard, Teneniel Djo donna naissance à une fille du nom de Tenel Ka. Ta'a vit alors l'occasion de redonner le trône à une hapienne de souche et, qui plus est, descendait d'une famille influente de la planète. Elle décida donc de faire en sorte que sa petite fille devienne la prochaine reine d'Hapes. Elle accéda à toutes ses volontés, la maternant presque parfois plus que sa mère et l'élevant selon son propre code d'honneur. Toutefois, Teneniel enseignait également à sa fille ses propres valeurs et l'encourageait à suivre la voie qu'elle choisirait et non pas de s'astreindre aux volontés de sa grand-mère. Taa vit avec consternation que Tenel Ka préféra rejoindre l'Académie Jedi sur Yavin IV plutôt que de suivre le chemin emprunté par ses parents. Furieuse, elle cacha tout de même sa colère espérant que Tenel Ka en aurait vite assez de ses balivernes Jedi et qu'elle lui retomberait entre les mains. Cet instant se présenta lorsque Tenel Ka revint sur Hapes avec ses nouveaux amis et qu'elle montra à son entourage la perte de son bras, tranché par la lame de Jacen lors d'un entraînement au sabre laser. Ta'a crut que l'occasion était arrivée mais il n'en était rien. La détermination de sa petite-fille à être Jedi ne cessa de croître lorsqu'elle parvint, avec l'aide de ses amis, à enrayer un assassinat lancé contre elle et Ta'a, exécuté par des soldats Bartokk.

  Après cette tentative, Ta'a se retira vraiment de la scène publique politique sans cesser pour autant de converser avec ses amis et courtisans. Bien que sa présence physique ne se fasse plus sentir à la Cour, sa présence psychique était toujours là et on murmurait abondamment que son retrait n'était qu'un stratagème pour encore mieux préparer son retour. Plusieurs années s'écoulèrent encore sans qu'elle ne fasse d'actes exceptionnels jusqu'aux jours de l'invasion Yuuzhan Vong. Hapes ne resta pas en dehors du conflit. En effet, devant la demande de l'ambassadrice Leia Organa Solo, Teneniel accepta, avec l'accord de son mari, d'envoyer une flotte de combat prêtée main forte à la Nouvelle République. Hélas, cette force de frappe fut détruite alors qu'elle venait juste d'émerger de l'hyperespace par un tir de la redoutable station de combat Centerpoint lors de la Bataille de Fondor. La disparition des équipages hapiens se répercuta dans la Force et atteint Teneniel qui fit une fausse couche, enlevant toute chance à son nouvel enfant de naître.

  Devant l'affliction et la faiblesse de sa belle-fille, Ta'a resta impassible et en profita même pour préparer le terrain à une nouvelle reine qu'elle aurait choisi. Son attention se porta sur la personne de Jaina Solo qui lui apparaissait comme une combattante chevronnée dotée du talent diplomatique de sa mère. Après maintes tractations, Ta'a crut que Jaina était à sa portée et que les fastes de la vie royale l'avaient convaincue aussi bien que la vision de détenir un grand pouvoir entre ses mains. Le meurtre de Teneniel Djo, alors qu'elle était à l'agonie, précipita les choses. Ta'a demanda à ce que les rennes de l'État soient confiés à une personne sûre qui aurait le pouvoir de contrer l'attaque Yuuzhan Vong qui venait de s'abattre près de la capitale. Elle espérait de tout cœur que Jaina accepterait mais ce fut Tenel Ka qui, après avoir vu le corps inerte de sa mère, décida de lui succéder et de tout faire pour éradiquer tous ces crimes de la Cour. Encore une fois, les plans de Ta'a tombèrent à l'eau car Tenel Ka s'était appropriée la place qu'elle réservait à Jaina. Pire, elle dévoila le secret gardé par sa mère, une grande flotte de combat qui avait été construite en secret et qui s'engageait alors dans la bataille d'Hapes. Devant un tel événement, Ta'a ne put contre-attaquer et, sur ordre de sa petite fille, écrouée pour le meurtre de la précédente Reine-Mère.
Informations encyclopédiques
Ta'a Chume
Nom
Ta'a Chume
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Reine-Mère du Consortium d'Hapès
Armes
Fourberie
Cruauté
Soif de pouvoir
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
11 085


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Ta'a Chume" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 05 : Les Agents du Chaos II : L'Eclipse des Jedi
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 10 : Sombre Voyage
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 14 : La Voie Du Destin
  • Le Nouvel Ordre Jedi, Vol. 19 : La Force Unifiée
  • Les Apprentis Jedi, tome 04 : La Marque Royale
  • The Essential Guide to Characters
  • WEG - Cracken's Threat Dossier

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.