Boil


Boil était un soldat clone, membre de la Compagnie Ghost, qui participa à la bataille terrestre de Ryloth et à un assaut sur Géonosis.

  Membre du 221e bataillon d'attaque et de l'une de ses divisions, la Compagnie Ghost, Boil était un soldat clone plus acariâtre que ses frères d'armes. Il servit la Grande armée de la République lorsque celle-ci était opposée aux Séparatistes. Il combattit de nombreuses fois sous le commandement des Jedi, et en particulier sur Ryloth et Géonosis.


Portrait [haut]



  Son armure était largement blanche, mais elle était teintée de la couleur orangée, caractéristique des recrues du 212e, sur certaines parties de la poitrine, des épaules, sur le haut de la visière et les coudes, notamment. Sur le haut de son casque, un motif noir, ainsi qu'un triangle inversé rouge, témoignaient de son appartenance à la Compagnie Ghost, menée, au début du conflit, par le Commandant Cody.

  Outre son armure, Boil était reconnaissable à la fine moustache qu'il avait omis de raser. Son caractère était singulier en comparaison de ses frères. Il était en effet plutôt désagréable et, comme beaucoup, aimait à lutter contre les droïdes, plus couramment appelés "tas de ferraille". Il appréciait manipuler les armes lourdes qui étaient souvent mises à sa disposition. Sur le champ de bataille, il se montrait impétueux voire franchement téméraire.

  Généralement, il ne se préoccupait pas du sort des habitants d'une planète qu'il devait libérer. La seule intention de Boil était de combattre, d'abattre quantité de droïdes et de vaincre la Confédération. À cet égard, il n'était pas aussi affectueux que certains de ses collègues. Son comportement se transforma cependant ; avec le temps, il semblait avoir saisi l'importance d'une vie, quoiqu'il ne fût qu'un clone.

Boil

Boil (à gauche) et Waxer participent à la bataille de Ryloth.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)



La bataille de Ryloth [haut]



  Boil était plus connu pour avoir participé à la longue bataille de Ryloth. Peu après les événements survenus sur Géonosis, la Confédération des systèmes indépendants, plus spécialement Wat Tambor, décida d'envahir la sombre planète des Twi'leks. Les droïdes de combat furent promptement déployés ; les villes furent saccagées ; les rebelles furent tués, et les habitants faits prisonniers.

  Cham Syndulla dirigea un mouvement de libération qui regroupait les résistants à l'invasion séparatiste. Toutefois, l'armée de la Confédération était plus nombreuse et mieux armée, et les Twi'leks n'avaient aucune chance ; ils durent se contenter d'actions sporadiques sur le territoire. Entre-temps, un blocus spatial avait été établi, de sorte que personne ne pouvait plus accéder à Ryloth. La République, garante l'autonomie des peuples, devait réagir.

  Un assaut spatial fut organisé. En dépit de pertes, Anakin Skywalker et Ahsoka Tano parvinrent à percer le blocus. La deuxième étape de la bataille, c'est-à-dire l'assaut terrestre, pouvait être entrepris. D'abord, il fallait libérer la ville de Nabat, de façon à permettre à Mace Windu d'atterrir, puis de chasser l'armée séparatiste de la capitale, Lessu.

Boil

Boil (le deuxième en partant de la droite) et ses camarades arrivent sur Ryloth.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  C'est Obi-Wan Kenobi qui fut choisi pour intervenir près de Nabat. Il commandait ce jour-là la Compagnie Ghost, menée par Cody, et composée notamment de Boil. Celui-ci était accompagné de l'un de ses meilleurs camarades, Waxer, qui, peu à peu, étaient devenus amis. Tous pénétrèrent dans un destroyer de classe Acclamator pour gagner Ryloth.

  Kenobi et Windu convinrent de la réparation des tâches : le premier attaquerait avant tout Nabat pour que Mace pût atterrir et encourager ses troupes à reprendre Lessu. Dès que leur conversation fut terminée, Obi-Wan monta à bord d'une canonnière clone, le Crumb Bomber, où les clones de la Compagnie Ghost attendaient. Alors que leur Acclamator entrait dans l'atmosphère de Ryloth, leur appareil décolla.

  La canonnière, comme beaucoup d'autres, sortit du hangar de l'imposant destroyer et se dirigea vers Nabat. Les Séparatistes les avaient déjà repéré ; le droïde tactique TX-20, commandant de ses troupes, conformément aux instructions de Wat Tambor, ordonna qu'on préparât les canons anti-aériens, des armes puissantes capables de détruire les vaisseaux spatiaux les plus résistants.

  Dans le Crumb Bomber, Kenobi avertit ses hommes : s'ils étaient sur Ryloth, c'était pour aider les Twi'leks opprimés, et non pour détruire leurs habitations. Par conséquent, ainsi que le souligna Cody, il fallait éviter d'utiliser les blasters tant que cela était possible et, surtout, ne tirer que sur les droïdes de combat ennemis. Boil, qui s'était déjà muni de nombreux fusils et d'autres armes lourdes, au point qu'il en était recouvert, fut quelque peu surpris.

  Finalement, il laissa les blasters lourds dans la canonnière et ne prit que ce qui était essentiel. Mais cela irrita profondément Boil, qui désirait abattre une multitude de droïdes. Il confia à son camarade, Waxer, que cela l'énervait, et qu'ils devraient se contenter de repousser l'ennemi pour protéger les Twi'leks. En somme, ce ne serait pas, pour lui, une mission très intéressante. Quoi qu'il en soit, il fallait qu'il obéît.

  Pendant le trajet, Obi-Wan et ses hommes reçurent un message holographique de Windu, qui fit savoir que les destroyers Acclamator ne pouvaient atterrir, puisque les Séparatistes, équipés de leurs canons anti-aériens, les en empêchaient. Kenobi comprit alors qu'il valait mieux que Mace battît en retraite ; quant à lui et à la Compagnie Ghost, ils commenceraient par détruire ces canons, ce qui permettrait par la suite à Windu de se poser sans difficultés.

  À ces mots, le Crumb Bomber et les autres canonnières arrivèrent près de Nabat, dans une jungle donnant sur les pourtours de la ville. Le Jedi, Boil et ses frères d'armes se déployèrent là-bas, courant parmi les arbres en direction de la cité. Une fois parvenus près des petites fortifications que gardaient des droïdes de combat, les clones essayèrent de ne pas éveiller leur attention. Cependant, ils furent très vite remarqués, et les B1, postés sur un balcon, les attaquèrent aussitôt.

  Boil et les autres se cachèrent derrière les arbres, sortant parfois en espérant toucher les droïdes. Mais ceux-ci étaient difficiles à atteindre, d'autant qu'ils étaient équipés d'un canon blaster à répétition. L'ennemi se fit de plus en plus nombreux ; Obi-Wan para nombre de salves, mais les Républicains étaient submergés. Les clones restèrent près de leur Commandant, Cody, tandis que plusieurs de leurs frères, morts, chutaient.

Boil

Boil se prépare à lancer un détonateur sur les droïdes.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Devant cette situation délicate, Kenobi emmena Boil et Waxer avec lui pour s'approcher du bunker ennemi. Doucement, tout en continuant de tirer, les soldats et le Jedi s'accroupirent derrière des rochers, là où les droïdes ne pouvaient les toucher. Obi-Wan demanda à ses hommes de sortir des grenades électromagnétiques ; ceux-ci s'exécutèrent, puis lancèrent les petites sphères dans les airs. Ensuite, Kenobi invoqua la Force pour diriger les détonateurs sur les balcons des automates. Cette manœuvre fonctionna deux fois ; les B1 furent électrocutés.

  Après cela, il ne restait plus que quelques droïdes. Les membres de la Compagnie Ghost, encouragés par Cody, les détruisirent rapidement. Obi-Wan et ses hommes, en définitive, avaient réussi à pénétrer dans Nabat. Le Jedi ordonna au Commandant clone de parcourir la ville avec deux de ses meilleurs soldats ; cependant, Kenobi essaierait de trouver les canons anti-aériens de l'ennemi. Sans hésiter, Cody choisit Boil et Waxer, qui furent fiers d'être considérés comme les meilleurs.

  Avec d'autres recrues, Boil se mit à explorer les rues crasseuses de la sinistre cité. Des bâtiments insalubres, assurément démolis par les tirs des droïdes de combat lorsqu'ils envahirent Ryloth, se dressaient, çà et là, à côté d'épaisses parois rocheuses. Les Républicains constatèrent, tout en gardant leurs armes près d'eux, qu'il n'y avait aucun habitant. Il était impossible de savoir s'ils avaient été tués ou non. Cody décida tout à coup de séparer son groupe : Waxer et Boil sillonneraient le sud de la ville, tandis que le Commandant et un autre clone passeraient par la cour intérieure. Une heure de rendez-vous fut fixée pour qu'ils pussent se retrouver.  

Boil

Boil et ses collègues traversent les rues de Nabat.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Boil et Waxer, en marchant, prudents, dans les rues du sud de Nabat, remarquèrent que les lieux étaient devenus inquiétants tant ils étaient inanimés. Il n'y avait personne, mais était-il possible que les Séparatistes eussent tué tous les habitants twi'leks ? Sans doute aucun corps n'était-il présent, mais le doute subsistait. Les deux clones étaient attentifs à tous les bruits ; ils portèrent leurs fusils sur leur poitrine, de façon à riposter rapidement en cas d'attaque.

  Peu après, ils entendirent un léger bruit dans une habitation ; armes au poing, ils entrèrent. Derrière des caisses, éclairée par le mince rayon de lumière qui filtrait, une petite Twi'lek de cinq ans, Numa, se cachait. Les clones furent presque déçus en s'apercevant que ce n'était pas un ennemi, d'autant qu'ils ne savaient pas ce qu'ils allaient faire d'elle désormais. Boil, qui voulait accomplir sa mission, et qui n'était guère préoccupé par le sort de l'enfant, incita Waxer à partir.

  Mais son confrère n'était pas de cet avis ; ils ne pouvaient la laisser, impuissante, risquer un nouvel assaut séparatiste. Waxer suggéra à son frère d'armes de l'emmener avec eux, mais Boil s'y opposa d'emblée. L'enfant, apeuré, ne ferait que les ralentir. Les soldats furent interrompus par le passage d'un droïde-espion de la Confédération ; ils durent se cacher derrière un mur. Dès que l'automate se fut éloigné, Boil insista pour se hâter, car ils se mettaient tous deux en danger.  

Boil

Boil (en arrière-plan) veut partir, tandis que Waxer s'intéresse à Numa.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Waxer considéra qu'il serait injuste d'abandonner Numa. Devant les supplications de son collègue, Boil accepta de l'emmener. Il s'approcha d'elle doucement, s'accroupit et tendit sa main vers elle, en dépit des avertissements de l'autre soldat. Numa lui mordit le doigt ; la recrue s'énerva alors. C'est Boil, cette fois, qui obligea Waxer à le calmer. Apaisé, il affirma qu'il ne fallait pas effrayer l'enfant ; il comprit que, si la fillette était inquiète, c'était sûrement parce qu'elle pensait qu'ils étaient des droïdes, ceux-là mêmes qui avaient envahi sa ville. C'est pourquoi ils ôtèrent leurs casques, de façon à montrer à Numa qu'ils étaient faits en chair et en os, comme elle.

  La Twi'lek n'était toujours pas rassurée. Boil supposa qu'elle devait avoir faim ; aussi son confrère lui tendit-il un bâton de rationnement. Après quelques hésitations, Numa prit l'aliment et s'empressa de le dévorer, comme si elle n'eût rien mangé depuis longtemps. Les clones, et même Boil, étaient attendris devant ce spectacle. Quand la fillette s'aperçut qu'elle n'avait pas affaire à des ennemis, son visage s'adoucit ; elle pointa du doigt les deux soldats et les nomma "nerra", sans que les Républicains comprissent.  

  Waxer rectifia en indiquant son surnom et celui de son collègue, mais la Twi'lek ne semblait pas comprendre. Boil, pressé, conclut que Numa n'avait plus peur ; ils allaient pouvoir repartir. Néanmoins, l'enfant n'entendait pas accompagner les clones ; elle préférait déguster son bâton de rationnement. Waxer eut beau insister, son frère d'armes lui rappela qu'il fallait désormais accomplir la mission. Les soldats sortirent du bâtiment délabré et la fillette, après avoir fini de manger, les suivit finalement.

Boil

Boil (à droite) et Waxer sont suivis par Numa.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Boil et Waxer continuèrent de parcourir les rues, à la recherche d'un droïde séparatiste ou de quelque présence maligne. En chemin, ils remarquèrent, derrière eux, que Numa les suivait, se cachant derrière un mur dès qu'ils se retournaient. Boil supposa que la famille de la petite Twi'lek a dû être décimée pendant l'invasion de la Confédération. Waxer, plus altruiste que son camarade, se dit que l'enfant était en danger désormais ; mais Boil refuse catégoriquement de l'emmener.
  
  Tout à coup, ils ne la virent plus derrière eux ; Numa, fort rapide, était déjà devant ; elle conduisit les clones dans une direction précise, les incitant à la suivre en criant : "Nera !" Waxer pensa que c'était par là que le droïde-espion séparatiste était passé voici quelques minutes ; par conséquent, il fallait emprunter ce chemin. Toutefois, Boil refusa, prétendant que cela les mettrait en danger ; il ne pouvait en outre accorder sa confiance à une fillette.

  Mais Waxer était déjà parti, et Boil fut obligé de le suivre. Après avoir franchi de nombreux obstacles rocheux, la Twi'lek les conduisit devant une habitation sombre, en partie dévastée. Les clones, en particulier Boil, s'interrogèrent : où l'orpheline avait-t-elle pu les emmener ? et que faisaient-ils ici, au juste ? Numa insista pour pénétrer dans l'habitation. L'enfant, en entrant, découvrit un tas de gravas et le vide. Waxer était affligé : il se dit qu'il devait s'agir de l'ancienne maison de la Twi'lek, et il la plaignit, car elle avait tout perdu.

  En tournant la tête, il vit, au sol, une poupée, le seul objet qui avait été épargné - ou plutôt oublié - par les Séparatistes. Waxer la dépoussiéra en tapotant dessus ; puis il l'offrit à Numa, qui éclata en sanglots en comprenant que c'était là la dernière chose qui lui restait. Le clone était troublé et essaya d'apaiser la fillette, assurant qu'elle serait protégée. Celle-ci, tout en continuant de pleurer, enlaça Waxer, qui caressa gentiment ses lekkus, bien qu'il fût quelque peu embarrassé.

  Boil, jusque là acariâtre, s'approcha de Numa et lui promit qu'il la défendrait quoi qu'il pût arriver. À ces mots, la Twi'lek l'étreignit à son tour, ce qui gêna le soldat, peu habitué aux témoignages d'affection. Pendant ce temps, dans le centre de commandement républicain improvisé, Cody tentait, en vain, d'entrer en relation avec Waxer et Boil. Obi-Wan se douta qu'ils étaient en difficultés. L'officier clone ordonna à son sergent d'utiliser l'émetteur à haute puissance pour communiquer avec les deux absents.

Boil

Boil (à gauche) veut répondre à l'appel de Cody.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Le gantelet de communication de Waxer sonna presque aussitôt : il s'agissait du Commandant Cody. Le soldat ne souhaita pas répondre ; comment allaient-ils expliquer leur attitude avec la jeune Numa ? Il suffirait, selon lui, de dire aux supérieurs que les transmissions étaient brouillées par les Séparatistes. Après avoir remis son casque pour partir, Boil fit savoir à son confrère qu'il était persuadé que leur mission finirait mal…

  En sortant de la maison, les clones subodorèrent un danger. Numa, elle aussi, était inquiète ; elle le fut d'autant plus lorsqu'elle vit deux hideux gutkurrs, lâchés par les Séparatistes. Boil et Waxer sortirent leurs armes et tirèrent ; ils reculèrent pour rentrer dans l'habitation. Ils fermèrent la modeste porte avant que les créatures pussent les atteindre. Mais celles-ci, affamées, n'entendaient pas abandonner des proies qui s'annonçaient délicieuses ; elles frappèrent contre l'issue, derrière laquelle les recrues républicaines essayaient de résister. Les heurts furent violents ; ils ne pourraient tenir longtemps.

  C'est pourquoi, entre deux chocs, ils durent laisser la porte s'ouvrir. Boil put tirer sur la tête d'un gutkurr. La décharge ne fit que chatouiller sa véritable carapace ; elle continua donc à frapper l'entrée pour la détruire. Les clones résistèrent néanmoins, avant de suivre Numa qui leur indiquait qu'une trappe, au sol, pouvait leur permettre de s'échapper. Waxer et Boil s'y précipitèrent, non sans avoir mitraillé les créatures qui étaient finalement parvenues à entrer. Tous étaient saufs, pour le moment.

Boil

Numa indique à Boil et à Waxer le chemin à suivre.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Ils traversèrent les souterrains crasseux de Nabat, suivant le petit corps de Numa pour se diriger. Ils atteignirent la sortie au bout de quelques minutes ; ils déplacèrent une écoutille pour quitter les souterrains. Boil et Waxer firent face à Obi-Wan Kenobi et Cody, qui les cherchaient justement, et qui se préparaient à attaquer les Séparatistes.

  Les recrues voulurent s'excuser devant leur Commandant pour leur retard ; mais cela fut inutile : Kenobi et les autres comprirent, en voyant la petite Numa, que c'était elle qui avait retardé les deux soldats de la Compagnie Ghost. Obi-Wan s'approcha doucement de la Twi'lek, laquelle, inquiète à la vue de cet étranger, s'accrocha aux jambes de son "ami" clone, Waxer, tandis que Boil demeurait immobile. Numa pouvait assurément conduire les Républicains à travers les tunnels souterrains, ce qui pourrait leur permettre de se rendre directement dans la cour intérieure de Nabat, là où les prisonniers autochtones étaient retenus.

  L'enfant accepta d'aider Kenobi et ses alliés. Un assaut allait donc être organisé : pendant que le Jedi, avec Boil et Waxer, se dirigeraient vers la cour intérieure pour libérer les esclaves et détruire les canons anti-aériens, Cody ferait diversion avec plusieurs de ses hommes. Obi-Wan, grâce à Numa qu'il tenait dans ses bras, Boil et Waxer atteignirent finalement les cages des gutkurrs, près de la cour.

  Le Jedi monta discrètement les escaliers vers l'extérieur, pour voir ce qui s'y tramait, après avoir confié la fillette à Boil et à Waxer, chargés de rester près des cages pour l'instant. Obi-Wan, sans qu'il se fît voir, discerna non seulement les prisonniers twi'leks, mais encore les canons protoniques, qui constituaient leur objectif. D'un geste de la main, il invita Boil et son confrère à le suivre ; pendant ce temps, Numa devrait rester dans les souterrains sans faire de bruit.

Boil

Boil et Waxer attaquent les Séparatistes avec Obi-Wan.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Les trois hommes sortirent et commencèrent par se cacher derrière le socle d'une statue. La diversion fonctionna alors : Cody et ses hommes, auparavant dissimulés derrière des rochers, plus loin, surgirent soudain et attaquèrent des B1 et des chars d'assaut blindés de la Confédération. Obi-Wan et ses deux hommes intervinrent ; il alluma son sabre, démembra deux sentinelles dans la précipitation ; Boil et Waxer désintégrèrent un autre garde. Puis le Jedi s'approcha des Twi'leks heureux de le voir et tendit son épée pour défaire leurs liens. Une fois cela fait, Kenobi encouragea les anciens prisonniers à se cacher dans les souterrains.

  De son côté, Kenobi pria Boil et Waxer de le suivre. Par quelques mouvements gracieux, il démembra deux droïdes de combat, et projeta dans les airs celui qui manœuvrait l'un des canons protoniques. Le Jedi s'installa dans l'emplacement dédié au pilote, pendant que ses deux clones portaient un énorme obus jusqu'à l'intérieur de l'arme destructrice des Séparatistes. Une fois chargé, le canon fut conduit par Kenobi en direction des deux autres armes.

  En manipulant le tableau de bord, le Jedi enclencha un tir qui détruisit deux canons. Il dirigea ensuite l'appareil vers les autres mortiers anti-aériens ; les B1 qui les pilotait n'eurent pas le temps de réagir : Waxer et Boil avaient placé, non sans peine, un obus dans le canon d'Obi-Wan. Les deux explosions qui s'ensuivirent détruirent les machines de la Confédération. Tout n'était pas fini, cependant : TX-20, à bord de son char d'assaut blindé, venait d'arriver et mitrailla les Républicains. Il provoqua la destruction du dernier canon. Kenobi et ses clones furent surpris par la détonation ; ils sautèrent à temps mais chutèrent.

Boil

Boil et Waxer montent les obus dans les canons pour permettre à Obi-Wan de détruire les autres armes séparatistes.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Les Twi'leks, qui regardaient la scène depuis les souterrains, étaient horrifiés. Numa, sans crainte, s'approcha des corps blessés de Waxer et de Boil, ses amis, pour les forcer à se mettre debout. Et, tout à coup, les prisonniers autochtones sortirent de leur réserve ; pour la première fois, ils osèrent se rebeller contre les Séparatistes. Alors que la petite fille s'en alla vérifier si Obi-Wan était vivant, TX-20 pointa le canon de son char d'assaut vers le Jedi. Mais le droïde tactique fut assailli par les multiples prisonniers libres, dont Nilim Bril, qui, exaltés, démembrèrent, mains nues, le commandant robotisé.

  Boil et son camarade, au sol, observèrent la scène. Nabat était libérée. Dans le ciel, des ombres se dessinèrent : les destroyers Acclamator  pouvaient atterrir, car ils ne risquaient plus l'attaque des canons anti-aériens. Après s'être posés au coucher du soleil, les destroyers libérèrent des renforts tactiques tout-terrain et des bataillons de soldats. Mace Windu foula le sol de Ryloth ; il félicita son confrère Obi-Wan, mais prit conscience de la tâche qui l'attendait : libérer la capitale, Lessu.

Boil

Boil et ses camarades se préparent à un nouvel assaut, sous les yeux de Numa.
(Star Wars: The Clone Wars: Innocents of Ryloth)


  Boil, qui s'était lié d'amitié avec la jeune Numa, l'enlaça tendrement tout en la rassurant, tout comme son confrère. Le clone semblait avoir saisi qu'une vie était plus précieuse que sa passion pour les combats. En criant "nerra !", la petite Twi'lek, une dernière fois, salua les amis qu'elle avait rencontrés sur Nabat. Obi-Wan s'autorisa une traduction pour ses hommes : "nerra" signifiait "frère" en basic. Waxer et Boil, heureux qu'on pût les considérer comme des "frères", saluèrent une dernière fois Numa.

  Puis ils partirent pour livrer le gros de la bataille de Ryloth. Sans doute Boil y participa-t-il ; au terme d'une lutte pénible, Mace Windu, aidé par les rebelles twi'leks, comme Cham Syndulla, conduisit ses hommes à la victoire. Lessu, et, a fortiori, la planète entière, étaient libérées ; la Confédération avait été chassée.


La seconde bataille de Géonosis [haut]



  Peu après, une conspiration au Sénat fut éventée par Padmé Amidala, qui finit par découvrir que la Confédération avait créé, sur Géonosis, une nouvelle usine d'armements, sous la direction de l'Archiduc Poggle le Bref. La République devait absolument réagir avant que de nombreux autres droïdes, chars et fusils fussent conçus. Pour cela, une extraordinaire flotte, composée de croiseurs Venator et Acclamator, s'approcha de la planète rocailleuse, se préparant à une bataille.

  Sous le commandement de Cody, Boil allait participer à l'affrontement contre les autochtones et les robots séparatistes. Il avait revêtu, pour l'occasion, une armure des Forces de reconnaissance avancée, dont les couleurs étaient particulièrement utiles pour le camouflage dans l'environnement désertique de Géonosis. Les plaques protégeant les épaules étaient teintes en jaune, le haut de la visière et une partie du casque ; le reste était couvert d'une peinture brune et, par endroits, grisâtre.

  Boil, ce clone devenu quasi affectif après Ryloth, n'oublia pas la petite twi'lek Numa. Un dessin, la représentant, joyeuse, avec de grands yeux expressifs et un sourire, se trouvait sur une partie de la sombre visière de son casque. C'était non seulement une sorte d'hommage à cette fillette qui l'avait ému, mais encore un trophée, signe de son concours à la victoire sur Ryloth et à la libération de ses habitants.

Boil

Boil (à droite) et Waxer sont chargés d'aller secourir Obi-Wan.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Boil monta à bord d'un croiseur républicain et retrouva Waxer, son confrère, lui aussi protégé par l'amure des FRA. Il s'introduisit dans une canonnière TLO/BA avec Cody, tandis qu'Obi-Wan, Anakin et Ki-Adi-Mundi attaqueraient les Séparatistes dans leurs TIO/BA respectives. Tous devaient, conformément au plan de bataille, se réunir dans une zone déterminée à une heure précise après l'assaut aérien.

  Quand Boil et les autres se furent approchés de la surface du monde rocailleux, ils constatèrent que la résistance ennemie s'était méticuleusement organisée : des autochtones avaient été postés partout, derrière leurs imposants canons soniques ; les droïdes de combat se préparaient à accueillir les soldats clones. L'objectif des Républicains consistait d'abord à détruire le générateur de bouclier de l'usine d'armements.

  Après quelques minutes, Jet, un commandant clone, ordonna à Cody de déployer les RT-TT. Aussitôt la canonnière TLO/BA déposa ces imposants engins, puis atterrit. Les Républicains allaient devoir atteindre le point de rendez-vous par la voie terrestre. Cody donna des instructions à ses soldats de la FRA, dont Boil et Waxer, qui, immédiatement, coururent affronter les natifs.

Boil

Boil et Waxer évitent les tirs ennemis.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  La bataille fut particulièrement intense, mais Cody accordait toute sa confiance aux éléments qui constituaient son unité ; il savait que Boil et Waxer, par exemple, étaient des soldats brillants, presque aguerris. Ceux-ci tuèrent nombre d'autochtones et détruisirent quantité de droïdes de combat ; mais les autres Jedi - Obi-Wan, Ki-Adi et Anakin - étaient en péril : blessés, sauf ce dernier, ils étaient harcelés par l'ennemi.

Cody, Boil et les autres adoptèrent bientôt une formation défensive, en cercle. Ils essayaient de s'acheminer vers la position de la canonnière d'Obi-Wan - qui s'était écrasée -, mais les natifs séparatistes retardaient considérablement leur avancée. Aussi, le commandant clone chargea deux de ses plus brillantes recrues de se rendre cinq kilomètres plus loin, pour vérifier, dans la canonnière enflammée de Kenobi, si des survivants étaient parvenus à s'extraire des décombres.

  Les deux soldats réagissent et, hardiment, coururent, presque vers l'ennemi, pour obéir aux ordres de leur supérieur. Ils durent éviter les tirs des canons soniques des Géonosiens, mais aussi des chars d'assaut blindés, venus en renfort des troupes autochtones. Le chemin fut long et périlleux ; mais ils finirent par trouver la TIO/BA d'Obi-Wan sans être blessés. Sans attendre, ils ouvrirent le sas détérioré de la canonnière et firent face au Général Kenobi.

Boil

Boil (à gauche) soutient Obi-Wan, blessé.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Le Jedi était le seul à avoir survécu, avec une recrue, Trapper. Cependant, ils étaient tous les deux grièvement blessés, en particulier Obi-Wan, qui ne pouvait quasiment plus bouger et sur le visage duquel de profondes entailles étaient distinctes. Il fut néanmoins heureux de revoir ces soldats qu'il avait connus sur Ryloth. Boil et Waxer aidèrent les blessés à se relever et les soutinrent pour regagner leur position.

  Cody et ses hommes remarquèrent avec bonheur, grâce à leurs électrobinoculaires, que Kenobi était vivant et qu'il s'apprêtait à arriver. Le commandant somma ses troupes de protéger Boil, Waxer et leurs blessés ; aussitôt des soldats s'avancèrent et couvrirent le petit groupe. Obi-Wan, soutenu par Boil, claudiquait en direction du cercle de RT-TT. Chacun tenta d'éviter les tirs des Géonosiens, montés sur des véhicules rapides, et assaillant leurs opposants à l'aide de blasters soniques.

  Enfin Obi-Wan fut porté par Boil jusqu'à une caisse sur laquelle il put s'appuyer. Un soldat lui fit une piqûre pour atténuer quelque peu ses vives douleurs. Les deux soldats de la FRA avaient secouru Kenobi. Encore fallait-il résister en attendant que Mundi et Skywalker les rejoignissent au point de rendez-vous, que Cody et les autres étaient finalement parvenus à atteindre.

Boil

Boil et Cody informent Obi-Wan.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Afin de secourir Boil, Cody, Obi-Wan et les rescapés clones, un escadron de chasseurs fut mobilisé.  Mais avant, les soldats durent se proéger à l'intérieur de canonnières ; les autres reculaient inévitablement. Obi-Wan, qui n'était, jusque-là, pas intervenu dans la bataille, trop grièvement blessé par l'atterrissage de son vaisseau, voulut aider ses hommes. Cela ne fut pas nécessaire, puisque les Y-wings BTL-B arrivèrent et bombardèrent l'ennemi.

  Les cris de joie de Boil, Waxer et leurs frères d'armes se firent entendre ; les derniers soldats chargèrent les Séparatistes pour l'assaut final. Les équipes d'Anakin et de Mundi atteignirent à ce moment le point de rendez-vous et concoururent à l'attaque. Par suite, les troupes séparatistes furent décimées. La dernière entreprise pour détruire le générateur de bouclier de l'usine allait être exposée par Obi-Wan.

Boil

Boil et ses camarades se réjouissent : les chasseurs Y-wings viennent d'arriver !
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Le Jedi blessé, grâce à une animation holographique de cette région de Géonosis, explicita les plans ; Boil, accroupi près de lui, l'écouta : Anakin et Ahsoka devraient détruire le générateur de bouclier de l'usine en menant une petite escouade de RT-TT ; celle-ci brouillerait les dispositifs de repérage et le bouclier, permettant à Mundi et à ses canonnières de pénétrer les défenses ennemies sans mal.

  Chacun s'exécuta et mena l'assaut final. Boil y participa, comme Waxer, Jet, Ki-Adi, Anakin et Ahsoka. Ensemble, les Républicains réussirent à faire exploser le générateur. La première partie de la seconde bataille de Géonosis avait été remportée par la Grande Armée. Les membres des Forces de reconnaissance avancée, comme Boil, furent probablement appelés sur un autre champ de bataille. Tano, essentiellement, se chargerait de détruire l'usine d'armes de la Confédération.

Boil

Boil et les autres prennent connaissance du plan d'Obi-Wan.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)

Informations encyclopédiques
Boil
Nom
Boil
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
21/04/2009

Date de modification
12/04/2019

Nombre de lectures
76 044


Note de la fiche
1 membre a noté la fiche "Boil" 4 sur 5

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.