Echo (CT-1409)


CT-1409, alias Echo, était un clone de l’Escouade Domino qui intégra la 501ème légion et fut promu ARC Trooper après la bataille de Kamino. Il fut laissé pour mort à la Citadelle, puis secouru par la Bad Batch sur Skako durant la bataille d'Anaxes.

Continuité : Canon


  CT-1409 était un soldat clone membre de l'Escouade Domino ayant l'habitude de répéter les ordres de ses supérieurs aux autres membres de son unité, ce qui valut son surnom d'Echo. Il rejoignit ensuite la 501ème Légion de la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones, et participa à de nombreuses batailles aux côtés de son compagnon de toujours, Fives, jusqu'à être promu ARC Trooper. Il arborait sur son plastron un signe distinctif, une main.

Echo (CT-1409)


1. Kamino et l'Escouade Domino



  Lors de sa formation au combat sur Kamino, Echo faisait partie de l'Escouade Domino, composée également des clones Hevy, Droidbait, Cutup et Fives. Afin de confirmer leurs aptitudes au combat, les membres de la section durent passer le test de la citadelle. Cette épreuve était une simulation de combat en escouade avec pour objectif la capture d'un drapeau situé au sommet d'une forteresse gardée par des droïdes reprogrammés et des tourelles automatiques.

  Après deux tentatives infructueuses, l'escouade était sur le point d'abandonner, et le clone Hevy faillit déserter, mais ce fut sans compter sur le soutien moral de 99. Ce soldat clone né malformé n'avait jamais eu la chance de passer le test de la citadelle et avait fini à la maintenance de Kamino. 99 motiva l'escouade qui passa le test avec succès au bout de sa 3ème tentative.
  Les clones avaient réussi grâce à un travail en équipe et à la confiance que leur accordaient leurs formateurs, à savoir la Jedi Shaak Ti, et les chasseurs de primes Bric et El-Les. Echo apprit à s'adapter sur le champ de bataille plutôt qu'à suivre bêtement les ordres.

Echo (CT-1409)

L'Escouade Domino


2. Première affectation



  Durant la première année du conflit galactique, l'escouade Domino fut affectée à la défense de l'avant-poste républicain de la lune de Rishi, dont la mission était de surveiller toutes les activités séparatistes dans le secteur.
Et en effet, les séparatistes souhaitaient envahir par surprise Kamino, ce qui nécessitait pour le général Grievous de neutraliser l'avant-poste, qui fut donc la cible de commandos droïdes largués par les airs en même temps qu'une chute de météorites.

  L'officier de pont CT-327 fut envoyé en patrouille à l'extérieur de la base et fut tué par les droïdes séparatistes. N'ayant plus de réponse de CT-327, le sergent O'Niner, commandant la base, envoya les clones Droidbait et Nub voir si tout se passait bien pour l'officier de pont. Ce fut à ce même moment que les commandos droïdes pénétrèrent dans la base républicaine et tombèrent nez à nez avec Nub et Droidbait qui furent tués. Après avoir donné l'ordre de déclencher l'alarme, qui avait été désactivée auparavant par les Séparatistes, le sergent O'Niner fut lui aussi assassiné par les droïdes.
  Réussissant à fermer la porte blindée menant au poste de commandement de la base, Echo, Fives, Cutup et Hevy prirent la fuite par les conduits d'aération, abandonnant ainsi l'avant-poste aux droïdes. Une fois dehors, l'escouade fut attaquée par une anguille géante réputée pour creuser d'énormes tunnels sous la surface de la lune de Rishi. L'anguille attrapa Cutup et l'emporta dans une de ses galeries vers une mort certaine.

Echo (CT-1409)

Le soldat clone Echo à l'avant-poste de la lune de Rishi


  Plus tard, Echo, Fives et Hevy virent arriver sur la piste d'atterrissage de la station l'équipe d'inspection constituée du capitaine Rex et du commandant Cody. Ces derniers, ignorant que l'avant-poste n'était plus sous contrôle républicain, se présentèrent à l'entrée et ce fut un droïde commando déguisé en clone qui leur ouvrit, refusant catégoriquement de les laisser effectuer l'inspection.
  Les clones survivants ne pouvant pas contacter par radio les deux officiers d'inspection, ils lancèrent une fusée de détresse qui fut remarquée par Rex et Cody. Le capitaine tira dans la tête du droïde imposteur qui leur refusait l'accès. En retour, les droïdes attaquèrent les deux officiers et détruisirent leur vaisseau. Les deux clones profitèrent de l'explosion pour se cacher sous la plateforme, laissant croire les commandos séparatistes qu'ils avaient tué leurs ennemis.
  Ensuite, Rex et Cody tombèrent nez à nez avec les survivants de l'escouade Domino avant d'être de nouveau attaqués par une anguille géante que Rex tua d'un tir direct dans la tête. C'est avec le sang de cette créature que Rex traça sur Echo sa fameuse traînée en forme de main bleue sur le plastron de son armure.

  Souhaitant reprendre l'avant-poste, l'équipe de clones prépara un plan consistant à utiliser la technique des envahisseurs pour que ces derniers ouvrent la porte. Rex se fit passer pour un droïde devant la caméra de la porte principale en utilisant la tête d'un droïde détruit plus tôt : les Séparatistes bernés ouvrirent à leurs ennemis clones.
  Pénétrant dans le poste de commandement et après des échanges de tirs, les clones parvinrent à détruire les derniers droïdes. Malheureusement la flotte séparatiste était déjà arrivée au-dessus de la lune de Rishi : une barge de transport fut déployée dans le but vérifier si le plan du Général Grievous se déroulait sans accroc.
  Ne pouvant protéger l'avant-poste assez longtemps pour désactiver le signal envoyé automatique à la République indiquant que tout allait bien, le capitaine Rex prit la décision de détruire la base : ceci couperait ainsi le signal définitivement, ce qui alerterait une patrouille.

  Après avoir défendu la base le temps de rassembler assez de gaz tibanna pour faire exploser l'avant poste, les clones prirent la fuite par les conduits d'aération utilisés plus tôt en laissant Hevy derrière pour réparer le détonateur. Les droïdes ayant pénétré le poste de commandement, Hevy dut se battre pour accomplir sa mission. Dans un dernier acte d'héroïsme, et après avoir été touché par les tirs adverses, Hevy activa les charges explosives : la base fut détruite et le signal désactivé. Alertée, la République envoya immédiatement une flotte sur place.

  Echo et Fives furent médaillés par Anakin Skywalker et Obi-Wan Kenobi pour leurs actions héroïques sur la lune de Rishi, et intégrèrent en conséquence la 501ème légion sur demande du capitaine Rex.

Echo (CT-1409)

Echo et Fives décorés après les événements survenus sur la lune de Rishi


3. Bataille de Kamino



  Envoyés sur Kamino pour faire face à l'attaque imminente de leur planète natale par les Séparatistes, Echo et Fives eurent l'occasion de parler avec leur ancien ami 99, à qui ils annoncèrent avec regrets la mort d'Hevy.
  Peu de temps après, les vaisseaux séparatistes menés par le général Grievous entrèrent dans le système et la bataille de Kamino commença. Disposant d'une flotte de défense orbitale importante, la République détruisit de nombreux vaisseaux séparatistes en pensant prendre l'avantage.
  Les débris des vaisseaux ennemis allèrent s'écraser dans les eaux de Kamino, mais renfermaient en réalité les forces d'attaque terrestres d'Asajj Ventress. Surpris par cette tactique, les forces clones menées par les ARC Troopers Havoc et Colt et les Jedi se déployèrent sur les plateformes dans les hauteurs de Tipoca City.

  Echo et Fives se placèrent en sniper à un emplacement stratégique disposant d'un angle de tir sur plusieurs plateformes convergeant vers leur position. Étant occupés à détruire les droïdes Aqua qui les attaquaient, les deux clones furent ravitaillés en munitions par 99 avant de rencontrer des cadets clones qui cherchaient à se rendre aux baraquements.
  99 connaissant très bien Tipoca City, il proposa aux cadets de les accompagner jusqu'à leur destination avec l'aide de Fives et d'Echo. Une fois arrivée sans encombre à leur objectif, l'équipe fut rejointe par le commandant Cody et le capitaine Rex qui décidèrent de mener la défense depuis les baraquements. 99 se porta volontaire pour aller chercher des armes et des munitions à l'armurerie se trouvant non loin de leur position.

  Cependant, les baraquements furent attaqués par les droïdes du général Grievous : ceux-ci tombèrent dans une embuscade tendue par les clones. Les droïdes étant nombreux, les défenseurs de Kamino commencèrent à manquer de munitions et ce fut à ce moment-là que 99 s'élança pour aller chercher des grenades à l'armurerie, mais il fut tué par des droïdes de combat B1. Malgré cela, Fives et Echo parvinrent à éliminer les droïdes restants et Tipoca City fut sauvée de l'invasion séparatiste. Les codes génétiques des clones avaient été préservés.

  À l'issue de cette bataille mémorable, Echo et Fives furent promus ARC Troopers.

Echo (CT-1409)

Echo et Fives retrouvant 99 sur Kamino


4. Opération de sauvetage sur Lola Sayu



  En -20, une opération de sauvetage visant à sauver le maître Jedi Even Piell de la Citadelle de Lola Sayu fut organisée suite à la capture de ce dernier par les Séparatistes. En effet le maître Jedi Lannik détenait les coordonnées secrètes d'une voie d'hyperespace reliant l'espace séparatiste aux Mondes du Noyau.

  Echo et Fives furent sélectionnés pour faire partie de l'équipe de sauvetage, qui serait menée par Obi Wan Kenobi et Anakin Skywalker, et comportait également Ahsoka Tano - qui s'était ajoutée sans l'autorisation de son maître - Rex et Cody. Le petit groupe devait tout d'abord passer les scanners de formes de vie afin de pénétrer dans l'orbite de Lola Sayu : l'idée fut donc de se faire congeler dans la carbonite et d'utiliser une navette séparatiste pilotée par des droïdes B1 reprogrammés et R2-D2.

  Le plan fonctionna à merveille et Even Piell put être sauvé ainsi que son officier, le capitaine Tarkin, qui détenait la seconde partie de l'information tant désirée par les Séparatistes. Le plan du sauvetage fut ensuite adapté et les Républicains se séparèrent en deux groupes pour s'échapper de la Citadelle. Echo demeura avec Fives, Anakin, Tarkin et Ahsoka notamment. Pendant ce temps, l'équipe d'Obi-Wan et Even Piell fit diversion pour permettre au premier groupe de s'échapper par les tunnels. Ils se firent néanmoins capturer par les forces d'Osi Sobeck, avant d'être libérés par R2-D2 et de rejoindre leur navette sous haute surveillance.
  Le groupe d'Echo et Fives, après avoir échappé à des droïdes montés sur STAP, retrouva celui d'Obi-Wan Kenobi. La navette républicaine était inaccessible, clouée au sol sur une plateforme lourdement défendue par des tourelles et par une force conséquente déployée par Osi Sobeck : des dizaines de droïdes de combat, des droïdes crabes et des commandos BX.

  Dans un dernier acte héroïque, et pensant pouvoir prendre le contrôle de la navette pour décimer les forces ennemies, Echo courut jusqu'au vaisseau. Celui-ci fut néanmoins détruit par un tir ennemi et Echo perdit la vie dans l'explosion de la navette. Le casque de CT-1409 carbonisé fut la dernière chose que vit l'équipe de sauvetage avant de prendre la fuite

Echo (CT-1409)

Les ARC Troopers Echo (à gauche) et Fives avant de partir pour la Citadelle


5. L'algorithme des Séparatistes



  Contrairement à ce que tout le monde croyait, Echo n'était pas mort. Il avait été capturé par les Séparatistes, et il fut secrètement conduit sur Skako Mineure, dans la ville de Purkoll qui servait de bastion au Techno-Syndicat. Le clone n'était plus vraiment conscient et les Séparatistes remplacèrent les parties de son corps qui avaient été arrachées durant l'explosion : une partie de ses jambes et un bras. L'extrémité du bras fut remplacé par un embout pour se connecter à différentes interfaces comme un droïde. Echo était désormais plus machine que homme, surtout qu'il n'avait plus de conscience propre : les techniciens de Wat Tambor lui avaient ajouté des implants cybernétiques sur le crâne afin qu'Echo soit constamment connecté au réseau de Purkoll.
  Echo se trouvait donc dans une chambre de stase et le Techno-Syndicat s'attacha, pendant près d'un an, à extraire de son esprit toutes les stratégies militaires qu'il connaissait en tant que clone d'une part, et d'autre part à comprendre comment pensaient les clones afin d'anticiper leurs actions sur le champ de bataille.

  Contraint, Echo devint l'algorithme et participa donc à la Guerre des Clones, cette fois-ci du côté des Séparatistes. Son expérience militaire et ses conseils permirent à l'amiral Trench de prendre le dessus sur la République pendant la bataille d'Anaxes en -19. Les consignes d'Echo étaient envoyées directement au centre cybernétique d'Anaxes.
  Ses stratégies furent néanmoins reconnues par le capitaine Rex, qui monta avec l'aide d'Anakin Skywalker un commando pour venir le sauver des griffes du Techno-Syndicat sur Skako. Avec l'aide de la Bad Batch, la mission fut un succès, et dès qu'Echo fut débranché et sorti de sa chambre de stase, il retrouva ses esprits et reconnut avec un grand soulagement Rex.
  Les clones s'échappèrent non sans difficulté de Purkoll : heureusement, Echo connaissait désormais tous les plans des lieux puisqu'il avait été connecté au système du Techno-Syndicat. L'ARC Trooper indiqua donc un moyen de quitter la tour de Wat Tambor, puis à l'initiative de Tech, les clones sautèrent sur des keeradaks pour échapper aux droïdes D-Wing des Séparatistes. Puis, après avoir aidé les Poletecs à repousser une attaque du Techno-Syndicat, les clones retournèrent sur Anaxes avec le Havoc Marauder.

Echo (CT-1409)

Echo au village des Poletecs, après son évasion de Purkoll


  Une fois à la base Républicaine d'Anaxes, Echo était toujours affaibli : son teint gris et sa maigreur trahissaient sa condition physique, mais l'ARC Trooper désirait plus que tout réparer ses erreurs. Il avait un plan pour remporter la bataille d'Anaxes et vaincre Trench. Comme ce dernier ignorait qu'il avait été libéré, il fallait utiliser l'algorithme contre l'amiral harch.
  Echo fut équipé d'une nouvelle armure personnalisée, et un crâne rouge sur son plastron avait remplacé sa main bleue. Pendant que Mace Windu et Obi-Wan Kenobi menaient une attaque contre l'usine d'assemblage de droïdes, Echo, Rex, Anakin et la Bad Batch utilisèrent le Havoc Marauder pour infiltrer discrètement le destroyer de classe Providence de Trench.

  Avec l'aide de Tech, et pendant que Wrecker et Crosshair montaient la garde, Echo se connecta aux systèmes internes du destroyer. Quand Trench sollicita l'algorithme pour établir une réponse appropriée à l'attaque des Jedi contre l'usine d'Anaxes, Echo préconisa de rassembler toutes les forces droïdes. À ce moment-là, les compagnons de l'ARC Trooper eurent un doute sur son allégeance, mais Echo maîtrisait complètement la situation. Une fois que tous les forces séparatistes furent rassemblées autour d'Obi-Wan, Mace Windu et de leurs soldats, Echo envoya un puissant signal qui neutralisa tous les droïdes de combat.
  Cependant, et en représailles, Trench enclencha une bombe qui se trouvait cachée sous l'usine d'assemblage. Echo avertit immédiatement Mace Windu qui ordonna l'évacuation du complexe avant de se rendre auprès de la bombe. Depuis son poste, Echo parvint à décrypter les premiers chiffres pour la désamorcer, mais fut neutralisé avant de donner le dernier numéro. Heureusement, Anakin parvint à soutirer l'information à l'amiral Trench avant de le tuer. Les infiltrés quittèrent le destroyer avant de le faire exploser, ce qui marqua la fin de la campagne d'Anaxes.

  Au sol, le sergent Hunter de l'Escouade 99 proposa à Echo de rejoindre la Bad Batch, car désormais, il était comme eux : différent. Bien que cela lui déchirait le cœur, Rex donna à Echo la possibilité d'accepter. L'ARC Trooper fit donc le choix de rejoindre l'Escouade 99, où il se sentait désormais davantage à sa place.

Echo (CT-1409)

Echo et Rex après la bataille d'Anaxes




Actualités en relation

Holonet : Critique de Star Wars Tome 9 - La Mort de l'Espoir

Le neuvième volume de la série Star Wars, La Mort de l'Espoir, est sorti chez Panini le 27 novembre 2019. La critique n'arrive que maintenant à cause de l'actualité très chargée des dernières semaines...


HoloNet : Mise en ligne d'un dernier pack The Clone Wars avant la saison 7 !

Bonjour à tous, ici Raventorn ! Aujourd'hui je suis très fier de vous présenter le dernier pack The Clone Wars avant le démarrage de la saison 7 le mois prochain. Pour ceux qui ont suivi, The Clone Wars est...


The Clone Wars : Une bande-annonce et une affiche pour la septième saison !

Lucasfilm a mis en ligne une bande-annonce et une affiche pour l'ultime saison de la série d'animation Star Wars : The Clone Wars qui arrivera sur Disney+ dès le 21 février prochain aux États-Unis ! Ce...


Informations encyclopédiques
Echo (CT-1409)
Nom
Echo (CT-1409)
Autre(s) nom(s)
L'algorithme
Surnom
Echo
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Date de décès
-20 (date supposée)
Lieu de décès
Taille
1,83 m
Fonctions
Affiliation
- Grande Armée de la République : 501ème Légion
- Séparatistes : contraint, en tant qu'"algorithme"
- Escouade 99
Interprété par
Dee Bradley Baker

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
24/01/2020

Date de modification
19/03/2020

Nombre de lectures
4 802


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.