Fives (CT-27-5555)


Fives était un soldat clone de la 501ème légion qui devint ARC Trooper avec Echo, qui participa aux batailles de Kamino et Umbara, et qui découvrit l'existence de la puce inhibitrice après la mort de Tup.

Continuité : Canon


  Fives, de matricule CT-27-5555, était un soldat clone de la Grande Armée de la République Galactique. Comme ses compagnons d'armes, il participa activement à la Guerre des Clones, et fut l'un des rares à accéder au rang d'ARC Trooper. Il intégra la 501ème légion du capitaine Rex sous les ordres du général Skywalker, aux côtés de soldats plus braves les uns que les autres, tels que Echo, Jesse, Kix, Hardcase et tant d'autres.

  Lors de sa promotion au grade d'ARC Trooper, Fives troqua son fusil blaster DC-15A pour un couple de pistolets blaster DC-17. Il était reconnaissable au "5" tatoué sur la droite de son front, et à l'emblème bleu et rouge sur son casque, une anguille de Rishi. Fives connut une fin tragique après avoir découvert l'existence de la puce inhibitrice qui se trouvait dans le crâne de chacun des soldats de la Grande Armée de la République.

Fives (CT-27-5555)

L'ARC Trooper Fives durant la bataille d'Umbara


1. Cadet de l'Escouade Domino



  Lors de sa formation intensive au combat sur Kamino, Fives faisait partie de la section Domino aux côtés de Echo, Hevy, Droidbait, et Cutup. Les entraînements militaires étaient supervisés dans leur globalité par la Maître Jedi Shaak Ti, qui avait sollicité le soutien des chasseurs de primes Bric et El-Les pour préparer les clones à toutes sortes de situation. De temps en temps, des ARC Troopers venaient observer certaines épreuves, comme le commandant Colt pour ce qui concernait la section Domino.

  Malheureusement, au contraire d'autres groupes comme l'Escouade Bravo, les membres de la section Domino avaient du mal à travailler en équipe, si bien que même si individuellement ils étaient compétents, ensemble ils échouaient. Fives en avait parfaitement conscience : il ne partageait toutefois pas l'optimisme d'Echo, mais n'était pour autant pas aussi vindicatif que Hevy.
  Malgré les encouragements de 99, un clone malformé destiné au nettoyage des baraquements, la section Domino échoua de nouveau, au contraire de l'Escouade Bravo. L'entraînement fut même interrompu prématurément par le commandement Colt qui était furieux contre les cadets clones, qui essuyèrent de plus les railleries de Bric, là où El-Les les encourageait et considérait leur échec comme le sien. La tension était palpable dans le groupe et Fives s'en alla même demander à Shaak Ti de changer de section. La Togruta refusa et invita le clone à régler tout ceci avec son groupe, car ils repasseraient tous l'épreuve le lendemain.

  Il s'agissait cette fois-ci du scénario "citadelle", autrement dit la prise d'un bastion des Séparatistes. Fives et les autres découvrirent le comportement de Hevy changé en bien, et ceci renforça immédiatement les liens du groupe. Les cadets clones procédèrent de concert comme une équipe et parvinrent à terminer l'entraînement. Ils furent ainsi félicités par les chasseurs de primes et Shaak Ti. Ils étaient désormais de véritables soldats de la Grande Armée, et Fives rêvait déjà de devenir ARC Trooper…

Fives (CT-27-5555)

Les membres de la section Domino décorés par Bric et El-Les après le succès de l'épreuve "citadelle" sur Kamino


2. Mission sur la lune de Rishi



  Fives et ses compagnons de l'Escouade Domino furent affectés à la station de surveillance sur la lune de Rishi. Ce poste était d'une importance capitale dans le secteur puisqu'il s'agissait de l'une des défenses de Kamino. Fives, Echo, Droidbait, Hevy et Cutup intégrèrent donc une équipe déjà en place dans laquelle se trouvait en particulier Nub.
  La tranquillité de la station de surveillance fut toutefois remise en cause lorsque le général Grievous y envoya un groupe de droïdes commando qui, à la faveur d'une pluie de météorites, parvint à infiltrer la base républicaine après avoir neutralisé CT-327.

  Dans le complexe, le sergent O'Niner s'inquiéta du silence de sa sentinelle et envoya à sa recherche les deux recrues Nub et Droidbait, tandis que Fives, Echo, Cutup et Hevy restèrent dans la salle de contrôle. Mais lorsque des tirs de blaster se firent entendre dans le couloir principal, les quatre recrues se précipitèrent à la suite de leur sergent, pour constater que leurs compagnons Nub et Droidbait avaient été tués. Alors que O'Niner leur ordonnait de lancer un signal de détresse à la flotte républicaine, Fives et ses compagnons assistèrent à la mort du sergent, qui tomba à son tour sous les tirs ennemis.

Fives (CT-27-5555)

Les clones dans la base de la République sur la lune de Rishi

  
  Laissés sans commandement, les quatre recrues ne purent hélas pas obéir au dernier ordre du sergent O'Niner et furent contraintes de fuir devant l'avancée des redoutables droïdes commando. Grâce à un conduit d'aération qui les amena loin de la station, en contrebas d'un canyon sombre, Fives et ses compagnons parvinrent à échapper à la menace des droïdes, juste avant qu'une gigantesque anguille ne surgisse d'un tunnel et ne happe le pauvre Cutup, sans que ses compagnons ne puissent le sauver des crocs du monstre.
  Plutôt désemparés face à une situation apparemment sans espoir, Fives, Echo et Hevy assistèrent à l'arrivée d'une navette d'inspection, pilotée par le commandant Cody et le capitaine Rex, qui bien évidemment n'étaient pas au courant que la station venait de passer sous contrôle séparatiste. Pour leur éviter de tomber dans une embuscade, Fives et ses compagnons lancèrent une fusée de détresse et signalèrent de ce fait aux deux officiers que les choses avaient mal tourné avant leur arrivée. Réagissant au quart de tour, Rex et Cody éliminèrent le droïde venu à leur rencontre, puis quittèrent l'aire d'atterrissage pour éviter des détonateurs thermiques.
  
  Du fond du canyon, Fives, Echo et Hevy aperçurent Cody et Rex et vinrent à leur rencontre pour leur expliquer la situation. Les recrues furent rapidement prises en main par les deux soldats d'élite, et c'est ensemble que les cinq clones se lancèrent à la reconquête de la station. Après avoir usé d'un subterfuge apparemment stupide, les cinq soldats parvinrent à se faire ouvrir les portes par les droïdes et reprirent le contrôle de la station de surveillance au terme d'une violente escarmouche qui laissa Fives légèrement blessé à l'épaule.
  
Fives (CT-27-5555)

Les clones, surpris par une anguille de Rishi


  Après avoir éliminé tous les droïdes commando, les clones se retrouvèrent cependant en sérieuse infériorité numérique lorsque Grievous envoya sur place une barge de débarquement renfermant de nombreux droïdes de combat B1 et super droïdes de combat. Plutôt que de laisser la station repasser aux mains de l'ennemi et laisser ainsi Kamino se faire attaquer par surprise, les clones optèrent pour une solution radicale : faire sauter tout le complexe, ce qui aurait pour effet immédiat de couper le signal permanent reçu par la flotte républicain. L'alerte serait donc rapidement donnée et les renforts pourraient être prévenus.
  L'opération se révéla cependant plus ardue que prévue, obligeant Hevy à se sacrifier pour activer les détonateurs manuellement tandis que ses compagnons quittaient les lieux par le même conduit d'aération. Tous les droïdes furent détruits et la flotte de la République mit en déroute l'armada du général Grievous.
  
  En sécurité à bord du destroyer de classe Venator Resolute, Fives et Echo furent récompensés par les généraux Obi-Wan Kenobi et Anakin Skywalker, avant d'être intégrés dans la prestigieuse 501ème légion.

Fives (CT-27-5555)

Fives (à l'arrière plan) et Echo décorés et intégrant la 501 légion


3. La défense de Kamino



  Après avoir surpris une conversation entre le général Grievous et Asajj Ventress, les clones de la 501 légion furent sollicités pour défendre Kamino contre les Séparatistes. Ce fut donc l'occasion pour Fives et Echo de retourner chez eux, à Tipoca City, malgré les sinistres circonstances. Dans les couloirs, les deux clones croisèrent de nombreux cadets, ce qui leur rappela là où ils en étaient seulement quelques mois plus tôt. Puis ils croisèrent le chemin de 99, à qui il fallut expliquer la mort héroïque de Hevy qui s'était sacrifié pour la République.

  Quand la flotte de Grievous arriva au niveau de Kamino, le blocus de la République permit de repousser les vaisseaux de guerre de l'armée droïde sans difficulté majeure, ce qui était presque surprenant. La véritable menace venait en fait des débris qui s'abîmaient dans les eaux tourmentées de Kamino, puisque ceux-ci abritaient des légions de droïdes Aqua et des vaisseaux de classe Trident. Asajj Ventress mena ses hordes de droïdes dans Tipoca City, pendant que les ARC Troopers Havoc et Colt organisaient la défense.
  Fives et Echo se placèrent dans les hauteurs en position de sniper et ouvrirent le feu, ravitaillés en munitions par 99. Les deux clones escortèrent finalement un groupe de cadets avec 99 jusqu'aux baraquements, qui avaient déjà été investis par de nombreux droïdes de combat. Le groupe fut ensuite rejoint par le capitaine Rex et le commandant Cody, et, tous ensemble, ils organisèrent une ligne de défense.

  Quand 99 s'élança courageusement pour aller chercher des munitions, il fut mortellement touché. La vague de droïdes fut néanmoins repoussée, et le général Skywalker empêcha Asajj Ventress de voler les données génétiques des clones. À l'issue de cette terrible bataille, Rex et Cody promurent Fives et Echo au rang d'ARC Troopers.

Fives (CT-27-5555)

Fives et Echo sur Kamino avant la bataille


4. Sauvetage à la Citadelle



  Un an après la bataille de Kamino, en -20, le Conseil Jedi dut organiser à la hâte une opération de sauvetage visant à libérer le maître Jedi Even Piell de la Citadelle sur Lola Sayu. En effet, le Maître Jedi lannik avait été capturé par les Séparatistes et détenait les coordonnées secrètes d'une voie d'hyperespace reliant l'espace séparatiste aux Mondes du Noyau.
  Avec Rex, Cody, Echo et d'autres clones, Fives fut sélectionné pour faire partie du groupe qui serait conduit par les généraux Kenobi et Skywalker. Ahsoka Tano s'invita également malgré le refus de son maître. Le premier objectif fut de franchir sans être détectés les scanners de formes de vie autour de Lola Sayu : les Républicains se congelèrent dans la carbonite à bord d'une navette séparatiste volée, pilotée par des droïdes B1 reprogrammés et par R2-D2. Une fois aux pieds de la forteresse séparatiste, R2-D2 enclencha la procédure de dégel.

  La mission d'infiltration fut un succès partiel puisque le commando de la République fut détecté précocement et dut ensuite faire faire aux nombreux pièges du commandant de la Citadelle, Osi Sobeck. Néanmoins, les clones et les Jedi libérèrent Even Piell, puis le  capitaine Tarkin, qui détenait la seconde partie des coordonnées tant désirées par les Séparatistes. À cause de ce contretemps, le plan pour s'échapper fut adapté et les Républicains se divisèrent en deux groupes. D'un côté Fives, Echo, Rex, Anakin, Tarkin et Ahsoka, et de l'autre Obi-Wan, Even Piell et Cody, entre autres. Pendant que le groupe de Fives s'échappait avec Tarkin, celui de Cody devait créer une diversion à base de détonateurs thermiques. Le deuxième groupe déjoua plusieurs pièges d'Osi Sobeck, mais ses membres se firent finalement capturer par le Phindien.

Fives (CT-27-5555)

Fives (derrière l'hologramme) pendant le briefing de l'opération


  Une fois à l'extérieur de la Citadelle, le groupe de Fives emprunta des chemins escarpés au-dessus des torrents de lave de Lola Sayu. Les Républicains furent échapper aux droïdes montés sur STAP et forcer l'allure pour atteindre le point de rendez-vous dans les temps : une petite plateforme où se trouvait leur navette, cependant lourdement défendue. Le groupe d'Obi-Wan, qui était parvenu à se libérer grâce à R2-D2, engagea le combat, et le groupe d'Anakin lui prêta main forte. Les Républicains furent alors immédiatement confrontés aux tourelles de défense, aux droïdes de combat, à des droïdes crabes et des droïdes commando.
  La situation semblait complètement désespérée et Fives ne put retenir Echo avant qu'il ne se précipite vers la navette. Un tir de tourelle la fit exploser et Fives fut témoin de la mort brutale de son ami. Les Jedi ordonnèrent immédiatement la retraite : ils avaient besoin d'une exfiltration en urgence.

  Aux côtés de Fives, il ne restait désormais plus que les Jedi, Rex, Cody, Tarkin et quelques membres d'équipage secourus. Le chemin jusqu'au point d'extraction envoyé par le Conseil Jedi fut semé d'embûches, et la mission de sauvetage tourna au cauchemar. En effet, Even Piell perdit la vie dans une attaque sauvage des anoobas lancés à la poursuite des Républicains par Osi Sobeck. Ce fut Ahsoka qui recueillit les coordonnées de la route Nexus.
  Les Républicains atteignirent finalement le point d'extraction où ils furent confrontés de nouveau à des droïdes, cette fois-ci menés par le Phindien en personne. Alors que ce dernier s'apprêtait à exécuter Tarkin, Ahsoka le tua d'abord. Dans les secondes qui suivirent, la canonnière de Plo Koon se posa, escortée par trois chasseurs dont celui de Saesee Tiin, et ce qu'il restait du commando put être évacué.
  La victoire avait un goût particulièrement amer pour Fives, qui avait perdu son compagnon d'armes Echo qu'il côtoyait depuis le début de leur entraînement. L'ARC Trooper était désormais le dernier représentant de la section Domino.

Fives (CT-27-5555)

Le groupe de Fives après la fuite de la Citadelle


5. Le carnage d'Umbara



  En -20, la 501ème légion fut envoyée sur Umbara, un monde obscur qui s'était rallié aux Séparatistes. L'ARC Trooper Fives retrouva avec grand plaisir le capitaine Rex et les autres membres de la compagnie. Quand l'invasion d'Umbara commença, Fives et ses compagnons furent déposés par une canonnière aux côtés du général Anakin Skywalker en plein chaos : le front était très disputé et la milice umbarane, appuyée par des chars à suspension, donnait du fil à retordre à la Grande Armée de la République. Durant la progression des clones, Fives sauva Hardcase des tentacules d'un vixus, une créature ressemblant à un sarlacc.
  Une fois une crête stratégique prise grâce aux Force de Reconnaissance Avancée, les clones patientèrent dans une tranchée, sous la brume. Le calme ne dura pas longtemps puisqu'ils se firent attaquer par des droïdes assassins millicreep avant un assaut de plus grande ampleur. Le général Skywalker ordonna à ses troupes de se replier et de tenir leur position derrière une falaise le temps que des bombardiers Y-Wing BTL-B viennent faire le ménage.

  C'est alors qu'arriva le Maître Jedi Pong Krell : la réputation du Besalisk le précédait et les clones avaient déjà entendu parler de ses "exploits" : le Jedi remportait ses batailles, mais usait de méthodes peu orthodoxes qui laissaient de nombreux cadavres de clones derrière lui. Krell était là pour remplacer Anakin car ce dernier était demandé sur Coruscant. Il ne fallut pas longtemps à Fives et ses compagnons pour comprendre que le Besalisk n'entretiendrait pas la même familiarité avec les clones que le général Skywalker. Se faire de nouveau appeler par son matricule ne plut pas à Fives, qui en fit par à Rex, qui l'enjoignit toutefois à suivre les ordres.
    Contrairement au général Skywalker, Pong Krell ne s'embêtait pas avec les stratégies subtiles et ordonna à la 501ème légion de progresser à découvert, sous le feu nourri de la milice umbarane, droit vers la capitale qui était leur objectif principal. Fives comme Rex désapprouvaient cette absence de stratégie, mais étaient contraints d'obéir. Toutefois, la route de la capitale était minée et les clones tombèrent dans une embuscade. Rex ordonna la retraite, ce qui permit le soutien de l'arrière-garde. Mais Pong Krell n'était pas du tout satisfait : les clones avaient désobéi aux ordres en quittant la route. Fives voulut prendre la défense de Rex, mais Krell dégaina son sabre laser pour l'intimider. Abasourdi, l'ARC Trooper en resta là et les clones reprirent leur progression laborieuse vers la capitale.

Fives (CT-27-5555)

Fives, menacé par Pong Krell sous le regard vigilant du capitaine Rex


  L'objectif de la 501ème légion changea quand le général Obi-Wan Kenobi ordonna à Pong Krell que ses hommes prennent la base aérienne depuis laquelle les Umbarans réapprovisionnaient la capitale. Les soldats clones n'avaient pas pris de repos après leur longue marche et devaient constamment rester sur leurs gardes avec la faune hostile, notamment les attaques éclair de banshees. De plus, Fives et ses compagnons devaient désormais affronter les chasseurs Zenuas 33 ennemis : les pertes s'accumulaient parmi les soldats de la 501ème légion.
  Quand Pong Krell ordonna une nouvelle fois aux clones de marcher droit sur la base aérienne, un mouvement de désapprobation prit de l'ampleur dans les rangs, avec le capitaine Rex qui devait faire tampon entre les clones les plus réticents, tels que Fives et Jesse. D'autres, comme Dogma, suivaient le général Jedi sans poser de question.

  La route jusqu'à la base aérienne s'avéra encore plus périlleuse que celle jusqu'ici : la milice umbarane déploya des chars d'assaut rampants qui firent des ravages dans les rangs des clones. Ces derniers parvinrent toutefois à en détruire plusieurs en utilisant des lance-missiles RPS-6. Mais les Umbarans révélèrent ensuite leurs canons lourds mobiles, dont chacune des salves désintégrait plusieurs clones, et rien ne semblait pouvoir pénétrer leur blindage.
  Voyant ses hommes se faire décimer, le capitaine Rex suggéra au général Krell une alternative à l'assaut frontal, mais le Besalisk refusa. Cela n'empêcha pas Rex d'envoyer Fives et Hardcase infiltrer la base aérienne ennemie. L'ARC Trooper accepta, préférant de loin une mission risquée que les tactiques suicidaires de Pong Krell.
  Les deux clones franchirent la clôture faite d'arcs électriques, créèrent une diversion et subtilisèrent deux chasseurs Zenuas 33. Après quelques secondes compliquées pour prendre en main l'appareil, Fives puis Hardcase parvinrent à quitter la base et à mitrailler les canons lourds umbarans. Privée de son artillerie lourde, la base aérienne fut prise par la 501ème légion en un rien de temps. Presque à contrecœur, Pong Krell reconnut le courage des clones et félicita le capitaine Rex pour son initiative.

Fives (CT-27-5555)

Fives démarrant difficilement un chasseur Zenuas 33


  La prise de la base aérienne devait accélérer l'invasion d'Umbara mais ce ne fut pas le cas, puisqu'Obi-Wan Kenobi et Saesee Tiin avaient dû se replier. D'une part à cause des missiles longue portée des Umbarans qui défendaient la capitale, et d'autre part  à cause du ravitaillement permanent venant d'un vaisseau DH-Omni séparatiste. Quand Rex annonça à ses hommes la décision de Pong Krell de marcher droit sur la capitale malgré la présence des canons umbarans, Fives eut la certitude que le Besalisk détestait les clones.
  Mais plutôt que de rester les bras croisés, l'ARC Trooper proposa un plan audacieux : en utilisant les chasseurs umbarans, il serait possible d'approcher le vaisseau de ravitaillement ennemi et de réussir là où la flotte Républicaine avait échoué. Sans surprise, Pong Krell refusa quand Rex lui fit part du plan. Fives, Jesse et Hardcase décidèrent donc de désobéir une nouvelle fois : Rex leur donna son accord silencieux, mais avertit l'ARC Trooper qu'il ne pourrait pas les couvrir. Les trois clones s'entraînèrent alors secrètement au pilotage de chasseurs Zenuas 33. Même s'ils avaient été repérés, Rex fit en sorte que Dogma n'aille pas avertir le général.

  Finalement, Fives, Jesse, et Hardcase purent décoller et rejoignirent la terrible bataille spatiale qui faisait rage au-dessus d'eux. Les chasseurs Z-95, Y-Wing et droïdes Vautour volaient entre les transporteurs de classe Acclamator et destroyers de classe Venator qui ouvraient le feu sur les  destroyers de classe Providence, Recusant, et les frégates de classe Munificent. Les trois clones, aux commandes de chasseurs umbarans, parvinrent néanmoins à berner les séparatistes et à s'introduire dans le vaisseau de ravitaillement. Hardcase se sacrifia pour y faire exploser le réacteur principal.

Fives (CT-27-5555)

Fives (en tête du groupe), Jesse et Hardcase recevant l'accord de Rex pour leur mission


  De retour à la base, Fives et Jesse furent convoqués par Pong Krell et condamnés à une exécution immédiate malgré leur acte de bravoure. Le plaidoyer de Rex n'y changea rien. Dogma fut chargé du peloton d'exécution, mais après un discours engagé de Fives devant l'absurdité de la situation, les clones tirèrent à côté des prisonniers, qui furent reconduits en détention.
  Les clones échappèrent aux représailles de Pong Krell puisque la 501ème devait effectuer une nouvelle mission : les Umbarans étaient sur le point de contre-attaquer et avaient revêtu les armures des clones du 212ème bataillon. Depuis sa cellule, Fives n'assista pas au massacre : il s'agissait d'un piège de Pong Krell, qui avait envoyé les clones s'entretuer avec la même fausse information.

  Fives et Jesse furent libérés au retour de Rex et des clones qui avaient décidé d'arrêter Pong Krell. Cependant, le Jedi ne se laissa pas faire, même encerclé. D'une poussée de force, il se débarrassa des soldats et alluma ses deux double sabres laser. De nombreux clones périrent sous ses assauts avant qu'il ne bondisse en dehors de la tour et s'échappe.
  Se lançant à la poursuite du Jedi corrompu, Fives et Rex arrêtèrent au passage Dogma. Ce fut finalement Tup qui eut l'idée qui permit d'arrêter le Besalisk. Il attira le Jedi jusqu'à lui, et Pong Krell se fit prendre dans les tentacules d'un vixus avant d'être neutralisé.

  Le Jedi renégat fut enfermé dans une des cellules de la base umbarane. Considérant qu'il était beaucoup trop dangereux pour être laissé en vie, mais ne pouvant pas l'exécuter, Fives et Rex laissèrent Dogma s'emparer de leur blaster et tirer dans le dos du Besalisk. La menace avait été écartée, et Dogma fut arrêté. L'invasion d'Umbara se transforma en victoire, mais à quel prix ? Fives avait perdu de nombreux compagnons, et, après Echo, chaque perte semblait plus dure à encaisser.

Fives (CT-27-5555)

Fives et Rex, encore troublés par les événements survenus sur Umbara


6. Le complot des puces



  En -19, dans la dernière année du conflit galactique qui opposait la République aux Séparatistes, la 501ème légion fut envoyée sur Ringo Vinda, dont la station spatiale avait été envahie par les troupes de l'amiral Trench qui avait une fois de plus trompé la mort. Les clones progressaient difficilement contre les droïdes commando qui succédaient aux droïdes de combat, aux droïdekas et aux supers droïdes de combat Rocket. Fives, aux prises avec ses adversaires, eut la vie sauvée par Tup, un de ses compagnons ayant survécu à la campagne d'Umbara.
  Tout laissait croire que les Républicains étaient en position de gagner puisqu'ils avaient poussé l'armée droïde dans ses retranchements : Fives remarque que Tup ne se sentait pas bien, et l'encouragea à se ressaisir. Mais ce dernier tua soudainement à bout portant la Maître Jedi Tiplar. La sœur de la défunte, Maître Tiplee, neutralisa immédiatement Tup. Rex ordonna à Fives d'écarter Tup du front et le général Skywalker sonna la retraite. Quand Tup fut interrogé, il n'avait aucun souvenir de ce qui venait de se produire.

  Fives ne comprenait pas que son ami ait pu commettre un acte aussi ignoble de son plein gré. D'après l'ARC Trooper, Tup avait été infecté par une sorte de virus, hypothèse corroborée par l'extrême agressivité de Tup envers Tiplee. Il fut donc décidé de conduire l'assassin sur Kamino afin d'y être examiné. Alors que le soldat clone était conduit dans une navette de classe Nu, attaché sur un brancard, Fives se précipita à son chevet pour le rassurer : il allait être soigné et tout irait bien.
  Cependant, la navette fut attaquée par des droïdes séparatistes qui récupérèrent Tup, dont l'état de santé se dégradait rapidement. À l'initiative de Fives, lui, Rex et le général Skywalker mirent aussitôt un plan à exécution pour secourir Tup. Les Républicains ignoraient à ce moment là que le Comte Dooku avait donné l'ordre à l'amiral Trench de récupérer à tout prix le clone "malade", car il était la preuve vivante du complot ourdi par Dark Sidious et de l'existence de puce inhibitrice. Tup fut néanmoins sauvé et conduit dans un état préoccupant sur Kamino. Fives demeura auprès de lui tandis que Rex retourna sur le front.

Fives (CT-27-5555)

Fives et Anakin Skywalker après le sauvetage de Tup des mains des Séparatistes


  Tup fut immédiatement pris en charge par la Kaminoane Nala Se, et la Maître Jedi Shaak Ti insista pour que Fives subisse quelques examens en cas de contagion d'un potentiel virus. À ce moment-là, Fives ignorait encore que Nala Se faisait partie du complot de Dark Sidious, tout comme le premier ministre  Lama Su.

  Depuis sa chambre médicalisée, Fives constata que les choses s'agitaient autour de son ami, toujours inconscient et sous assistance respiratoire. L'ARC Trooper s'enquit de l'état de son ami auprès du droïde AZ-3, qui n'était pas au fait des opérations que menait Nala Se. Fives apprit ensuite que Nala Se souhaitait achever Tup afin de pouvoir l'autopsier, une solution qui ne plaisir pas du tout à Shaak Ti. D'autre part, la scientifique kaminoane avait refusé d'effectuer un scanner cérébral de niveau cinq, ce qui laissait Fives croire que tout n'était pas fait pour sauver son compagnon.
  L'ARC Trooper convainquit AZ-3 de l'aider et de désobéir, et les deux compagnons de circonstance effectuèrent le scan cérébral sur Tup, et découvrirent une tumeur dans son cerveau. Ils furent cependant interrompus par l'arrivée de Nala Se, attirée par le bruit. Fives parvint à se cacher et écouta AZ-3 révéler à la scientifique la découverte d'une tumeur. Mais Nala Se nia l'évidence et voulut poursuivre sur sa lancée.
  De retour dans sa cellule, Fives décida donc de désobéir une seconde fois. AZ-3 créa une diversion en déclenchant une alerte de sécurité afin d'empêcher l'euthanasie de Tup. Puis, le droïde et l'ARC Trooper effectuèrent une biopsie pour extraire la tumeur. Quand Nala Se découvrit la supercherie, elle s'emporta, mais heureusement Shaak Ti arriva à temps pour calmer les esprits. La Maître Jedi avertit le Chancelier Suprême qui demanda à ce que la tumeur soit envoyée au Centre médical de Coruscant. Tup ne survécut pas à l'opération et rendit son dernier soupir.

Fives (CT-27-5555)

Fives, s'inquiétant de l'état de Tup auprès de Shaak Ti sur Kamino


  Fives devait encore rester sur Kamino pour des examens complémentaires. Cependant, il remarqua qu'un droïde médical intervertit deux mallettes au moment où Shaak Ti prenait le colis pour le temple Jedi. Avant même de confirmer ses craintes, Fives apprit d'AZ-3 qu'il allait être réaffecté à la maintenance sur Kamino et qu'il ne retournerait pas au front. L'ARC Trooper laissa exploser sa colère, se libéra de ses gardes et allait vérifier le colis qui était resté dans la salle d'opération. Il découvrit que la tumeur était toujours là : Nala Se avait interverti les mallettes. La Kaminoane souhaitait donc réellement dissimuler quelque chose aux Jedi, et il appartenait à Fives de découvrir quoi, pour ne pas que Tup soit mort en vain.
  
  L'alerte fut donnée, mais l'ARC Trooper atteignit quand même un hangar avec AZ-3 et sauta dans un petit vaisseau qui fut immédiatement pris en chasse. Fives activa le pilote automatique et plongea dans les eaux de Kamino : il n'avait aucune intention de s'échapper, il voulait simplement le faire croire : en réalité, il allait poursuivre son enquête. Le clone et le droïde retournèrent donc discrètement à Tipoca City et pénétrèrent dans un vaste laboratoire où toutes les données sur les clones étaient regroupées. AZ-3 mena quelques analyses et le résultat fut sans appel : la tumeur ne faisait pas partie du matériel génétique de Jango Fett, elle avait été ajoutée. D'autre part, il s'agissait d'une puce et non de matière organique.
  Ayant été repérés par la sécurité, Fives et AZ-3 durent lever le camp en urgence et évitèrent de se faire capturer. Afin d'en apprendre davantage sur cette puce, le clone exigea du droïde qu'il effectue sur lui une biopsie afin de vérifier s'il était également porteur de cette technologie intrusive. L'opération était risquée, mais l'ARC Trooper s'en fichait. Finalement, AZ-3 trouva bien, dans son crâne, une puce similaire à celle de Tup, mais en bon état. C'était donc le dysfonctionnement de la puce qui avait poussé Tup à tuer un Jedi.

  Fives et AZ-3 se rendirent donc ensuite dans la salle où se trouvaient tous les clones au stade embryonnaire et découvrirent avec stupéfaction que tous étaient porteurs de la puce. À ce moment-là, Nala Se fit irruption dans la salle et Fives la menaça de son blaster. Shaak Ti lui ordonna de baisser son arme immédiatement : l'ARC Trooper obéit et fit part à la Jedi de ses découvertes. La Kaminoane, acculée, expliqua que les puces avaient été introduites pour que les clones soient plus dociles que le sujet d'origine, Jango Fett. Estimant que Fives était désormais dangereux comme il avait retiré la sienne, elle suggéra qu'il soit éliminé. Le clone s'en offusqua et Shaak Ti coupa court aux discussions : Fives irait avec elle sur Coruscant en référer au Chancelier.

Fives (CT-27-5555)

Fives, fou de rage, s'échappant


  Pendant le trajet jusqu'à Coruscant, Fives fut immobilisé par mesure de sécurité. Alors que Shaak Ti avait le dos tourné et que Fives était trop engourdi pour protester, assommé par les médicaments, Nala Se lui administra de force une drogue. La vision du clone se troubla et des pensées incohérentes se bousculèrent dans sa tête.
  À son arrivée, le convoi fut accueilli par Mas Amedda et deux soldats de choc. Nala Se et Shaak Ti exposèrent les faits, et Fives soutint que les Kaminoans tramaient quelque chose, ce qui inquiéta au plus haut point Palpatine. Le Chancelier demanda alors à s'entretenir en privé avec le clone pour qu'il lui expose ses soupçons. Une fois seul avec le chef des armées de la République, Fives perdit le contrôle de ses actions et attaqua le Chancelier, sans toutefois le blesser. Shaak Ti fit alors irruption dans la pièce et Fives s'échappa, encore abasourdi par son comportement.

  L'ARC Trooper erra dans les bas-fonds de Coruscant et se rendit au bar 79 où il tomba sur Kix, le médecin de la 501ème légion, tout juste rentré de Ringo Vinda. Fives évita méticuleusement une inspection par des clones qui le recherchaient, et suivit Kix aux toilettes où il demanda à son collègue d'avertir le général Skywalker et le capitaine Rex de la situation : eux l'écouteraient. Il était victime d'un complot, et il devait s'expliquer.
  Au niveau 1325, le général et le capitaine furent au rendez-vous. Mais Fives, méfiant, les piégea dans un champ de force ce qui ne plut pas du tout au Jedi. L'ARC Trooper se justifia en disant qu'il voulait simplement qu'on l'écoute sans le prendre pour un dingue. Le complot remontait selon lui jusqu'aux plus hautes instances de la République. Les puces inhibitrices étaient la preuve de l'implication des Kaminoans dans ce grand mensonge. Sentant qu'Anakin Skywalker ne le croyait pas, Fives perdit son sang froid, même si Rex l'assura de leur soutien.
  Soudain, le commandant Fox arriva. Pris de panique, l'ARC Trooper saisit ses armes et se fit abattre d'un tir précis. Fives s'effondra, et Rex, une fois libéré, se précipita à son chevet. Dans son dernier soupir, le clone semblait presque soulagé : les cauchemars s'effaceraient enfin.

  L'affaire des puces inhibitrices fut par la suite grossièrement camouflée par la Chancellerie, qui affirma, d'après les rapports de ses experts, qu'un virus de Ringo Vinda était l'origine du dysfonctionnement dont Tup et Fives avaient été victimes. Le Conseil Jedi accepta cette explication bancale, voulant certainement éviter un mouvement de défiance envers l'Armée Clone. Néanmoins, Rex garda en tête cette affaire et enregistra un rapport sur les puces, consignant ses doutes. C'est ce rapport qui permit plus tard, après l'ordre 66, à Ahsoka Tano de sauver le capitaine.

Fives (CT-27-5555)

Fives, rendant son dernier soupir dans les bras de Rex




Actualités en relation

HoloNet | Un pack de fiches The Clone Wars pour la fin des vacances

Pour la fin de ces vacances un peu spéciales et la reprise de l'école, je vous propose aujourd'hui 23 nouvelles fiches sur la série The Clone Wars ainsi que quatre mises à jour. Ces nouvelles fiches couvrent plusieurs...


The Clone Wars | Le bilan de la rédaction

La septième et dernière saison de The Clone Wars s'étant achevée lundi dernier, il est temps pour ceux qui, au sein de la rédaction de Star Wars HoloNet, ont suivi l'aventure, d'en faire le...


Informations encyclopédiques
Fives (CT-27-5555)
Nom
Fives (CT-27-5555)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Date de décès
-19
Lieu de décès
Taille
1,83 m
Fonctions
Soldat de la 501ème légion, puis ARC Trooper
Armes
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4), Gilles Morvan (s5-6)

Informations administratives
Auteur principal

Co-auteur(s)

Date de création
07/11/2008

Date de modification
12/08/2020

Nombre de lectures
26 735


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.