Fordo (A-77)


Fordo était un soldat ARC, répondant au rang de capitaine. Il participa aux batailles de Muunilinst et d’Hypori.

  Lorsque les cloneurs de Kamino créèrent l'Armée Clone à la demande du Jedi Sifo-Dyas puis sous le contrôle du Comte Dooku, ils se basèrent sur le Mandalorien Jango Fett, à la demande de Dooku lui-même. Les premières vagues de clones qui naquirent étaient trop indépendantes pour faire de bons soldats obéissants, mais plutôt que de les voir détruits, Jango récupéra la deuxième vague et l'entraîna personnellement. Ces clones, au nombre de 100, furent nommés soldats ARC (Advance Recon Commando, soit Commando de Reconnaissance Avancée).

  Destinés à travailler pour les Jedi, les ARC étaient entraînés pour être des soldats parfaitement accomplis, valant chacun une centaine de soldats clones de base sans difficulté. Parmi les 100 ARC, certains sortirent du lot, ce qui leur valut un entraînement plus poussé basé sur le management des troupes. Le soldat ARC de matricule A-77 était l'un deux. Accédant au rang de capitaine (symbolisé par une armure de couleur rouge), il faisait montre d'une combativité acharnée, valorisant l'armement lourd et les frappes éclairs plutôt qu'une longue planification. Il savait qu'un plan ne résiste jamais aux premiers contacts avec l'ennemi, aussi misait-il beaucoup sur ses capacités à improviser et celles d'adaptation de ses frères. Prenant le nom Mandalorien de Fordo, il devint très vite un excellent tireur en plus d'un bon commandant, sa préférence allant aux pistolets blasters qu'il pouvait tenir dans chaque main.

  Le premier assignement connu de Fordo fut durant la Bataille de Muunilinst. On ignore ce qu'il fit entre la Bataille de Kamino qui avait vu la réactivation de tous les ARC, et la Bataille de Muunilinst deux mois plus tard. A la tête de l'Equipe Muunilinst 10 composée de lui-même, de deux autres ARC et de sept soldats clones triés sur le volet, Fordo avait pour mission de mettre hors service une station d'artillerie du Clan Bancaire Intergalactique avant de se concentrer sur l'enlèvement de San Hill, alors leader des forces Séparatistes sur Muunilinst. Pour cette mission, Fordo avait reçu le grade temporaire de Commandant de Force Opérationnelle et était placé sous les ordres du Général Jedi Obi-Wan Kenobi, qui menait alors la bataille du côté de la République.

Fordo (A-77)

Fordo et une partie de son équipe sur Muunilinst.


  A bord d'une canonnière, l'équipe de Fordo contourna les lignes de combat et s'introduisit dans la cité déserte où étaient stationnées les forces droïdes qui n'étaient pas au front. Leur entrée se déroula sans encombre jusqu'à ce que leur canonnière soit abattue par un tir de missile. Ayant survécu au crash, l'équipe fut menée par Fordo à travers le dédale des rues de la cité, affrontant ça et là des forces droïdes. Bien que peu nombreux, les clones avançaient sans délai et finirent par localiser l'artillerie lourde de la taille d'un immeuble qui faisait feu sur les positions de la République. La prenant d'assaut, ils parvinrent à la faire sauter à l'aide de nombreuses charges explosives, puis se rendirent vers leur deuxième objectif. Ils trouvèrent le centre de commandement depuis lequel San Hill et ses officiers dirigeaient la bataille et se mirent sans peine en position sur son toit. Fordo prévint Obi-Wan Kenobi qu'ils étaient prêts à intervenir dès qu'il les rejoindrait, ce que le Jedi fit aussitôt après avoir affronté le terrible mercenaire Durge.

Fordo (A-77)

Un Capitaine ARC pouvant être Fordo.


  Grâce à la force combinée de Fordo et ses hommes, et d'Obi-Wan et les siens, le centre de commandement séparatiste pu être prit d'assaut sans difficulté. San Hill fut capturé et amené à capituler. Mais Durge, qu'Obi-Wan pensait avoir battu juste avant, refit surface et s'en prit sans ménagement aux forces de la République présentes. Les clones tentèrent vaillamment de l'abattre, mais sans succès, tandis que le mercenaire indestructible s'en prenait à Obi-Wan. Lorsque ce dernier se fit avaler par les nombreux vers composant l'organisme de Durge, Fordo tenta tant bien que mal d'électrocuter l'ennemi. Sans l'intervention d'Obi-Wan, qui fit exploser Durge de l'intérieur, Fordo aurait passé un mauvais moment car il était à sa merci et ne pouvait plus faire grand-chose contre lui. Finalement, la République fut victorieuse et San Hill capitula pour de bon.

  Mais à peine la bataille était-elle terminée que Obi-Wan reçut un appel de détresse de Jedi qui s'étaient écrasés sur la planète Hypori et étaient sous le siège de forces droïdes depuis la carcasse d'un Acclamator. Obi-Wan ordonna à Fordo de s'y rendre au plus vite avec une équipe. Muunilinst 10 ne fut pas de la partie, Fordo ayant préféré rassembler une équipe entièrement composée de soldats ARC équipés d'armements lourds comme le Reciprocating Quad Blaster ou le Canon blaster rotatif Z-6. Battant des records de vitesse, l'équipe de Fordo arriva sur Hypori à temps à bord d'une canonnière ARC pour aider les Jedi alors en proie aux assauts forcenés du Général Grievous.

  Utilisant tout leur arsenal blaster et explosif, les ARC de Fordo parvinrent à repousser le Général Droïde suffisamment longtemps pour récupérer les blessés et évacuer la planète, non sans avoir infligé de lourdes pertes dans les rangs des Super droïdes de combat qui encerclaient la position des Jedi. Sans l'intervention de Fordo et ses hommes, Shaak Ti, Aayla Secura et Ki-Adi-Mundi auraient rejoint la longue liste de Jedi tués par Grievous. La seule erreur de Fordo fut de considérer K'Kruhk mort lui-aussi, alors que le Jedi n'était qu'agonisant. Mais comme Grievous commit également cette erreur, le tenace Jedi put survivre et rejoindre l'Ordre quelques temps après.

Fordo (A-77)

Fordo et ses hommes débarquent sur Hypori.


  Par la suite Fordo continua de mener des petites escouades de soldats ARC à travers les flammes de la Guerre des Clones. Bien que les soldats ARC préféraient agir seuls ou en compagnie des Jedi, comme le fit le célèbre Alpha par exemple, des petites forces ponctuelles comme Muunilinst 10 ou l'équipe de secours d'Hypori étaient parfois nécessaires. Aussi les Capitaines comme Fordo devaient-ils diriger leurs frères au combat en équipe. Inutile de dire qu'une escouade de soldats ARC était quelque chose de furieusement efficace, presque autant qu'un bataillon entier. La bravoure de Fordo sur Muunilinst lui valut la Médaille du Mérite du Chancelier, mais il la refusa et la transféra au soldat clone CT-43/002, le seul membre de Muunilinst 10 qui fut tué lors de la Bataille, peu de temps après le crash de la canonnière. Par la suite, Fordo gagna également les Yeux de Jaig, une distinction d'origine mandalorienne accordée aux plus grands guerriers et symbolisée par deux yeux stylisés du terrible Jai'galaar peints sur le dessus du casque.

  On ignore ce qu'il advint de Fordo après cela (bien qu'on peut supposer qu'il devint lui aussi instructeur de Commandants clones), ni comment il réagit à l'Ordre 66, pour peu qu'il ait survécu jusqu'à ce stade de la Guerre des Clones.
Informations encyclopédiques
Fordo (A-77)
Nom
Fordo (A-77)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1.83m
Fonctions
Soldat ARC Capitaine
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
27 872


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Dessin Animé : Clone Wars
  • Insider #084 (Guide to the Grand Army of the Republic...)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.