Kix (CT-6116)


Kix était le médecin clone de la 501ème légion de la Grande Armée de la République qui combattit notamment sur Saleucami, Umbara, Kiros et Anaxes.

Continuité : Canon


  "Un bon droïde est un droïde mort."
Phrase tatouée sur le crâne de Kix


  Kix, de son matricule CT-6116, était un soldat clone qui servit dans la Grande Armée de la République durant la Guerre des Clones. Armé de son fusil Blaster DC-15A, Kix portait une armure clone de phase II et arborait un symbole rouge sur l'épaule gauche qui le rendait aisément reconnaissable : en effet, CT-6116 était le médecin de la 501ème légion. Ainsi, il faisait passer avant tout la bonne santé de ses camarades, sous le feu des droïdes séparatistes ou à l'abri dans une tranchée. Cette propension à aider les autres ne l'empêchait pas d'être un soldat redoutable, comme la plupart des clones de la 501ème légion sous le commandement d'Anakin Skywalker.

1. Mission sur Saleucami



  En -21, le croiseur de classe Venator d'Eeth Koth fut abordé par le général Grievous au-dessus de Saleucami. Anakin Skywalker, Obi-Wan Kenobi et Adi Gallia furent envoyés avec la 501ème légion pour sauver le Maître Jedi Zabrak des griffes du général cyborg. La mission de sauvetage fut un succès, mais Grievous parvint néanmoins à s'enfuir et à rejoindre la surface de Saleucami.
  Une partie de la 501ème légion fut débarquée. Quand l'épave de la barge séparatiste fut retrouvée, Kix fut chargé par le général Obi-Wan Kenobi de partir en reconnaissance avec Jesse, Hardcase et le capitaine Rex sur des motojets CRAM. Il fallait retrouver le général Grievous, mais ne pas engager le combat sans avoir reçu de renforts. Mais durant la patrouille, Rex fut touché par un tir de droïde commando. Aussitôt, Kix se précipita à ses côtés pour un diagnostic rapide. Mais pour faire les choses bien, le médecin de la 501ème devait ôter l'armure de son capitaine, ce qui était trop dangereux sans être à l'abri. Kix et Jesse placèrent donc Rex sur une motojet et partirent à la recherche d'un abri.

Kix (CT-6116)

Kix, aux côtés de Rex sur Saleucami


  Les clones arrivèrent finalement à la maison de Suu, une Twi'lek qui accepta de leur céder la grange. Kix appliqua immédiatement des compresses de bacta à Rex et lui ordonna de rester immobile pour accélérer la convalescence. Le médecin n'avait pas peur de donner des ordres à son supérieur : quand le pronostic vital était engagé, il avait l'autorité. Kix repartit donc en mission de reconnaissance avec Jesse et Hardcase et laissa derrière lui Rex, qui se retrouva entre de bonnes mains. En effet, le capitaine clone avait en fait atterri dans la maison du déserteur Cut Lawquane.
  De leur côté, Kix, Jesse et Hardcase découvrirent la position de Grievous, mais l'intervention d'Obi-Wan Kenobi et du commandant Cody n'empêcha pas le général séparatiste de s'échapper, mettant ainsi fin à l'opération.

2. La bataille d'Umbara



  En -20, l'invasion d'Umbara fut certainement l'une des opérations les plus compliquées pour Kix qui vit de nombreux camarades clones périrent sous les tirs de la milice Umbarane. Pour des raisons indépendantes de leur volonté, les soldats de la 501ème légion furent commandés par le Jedi Pong Krell, une légende parmi les troupes de la République, toutefois connu pour ses nombreuses pertes malgré son taux de réussite impressionnant.
  Le Jedi envoyait les clones sans stratégie particulière à l'attaque, en fonçant droit sur l'ennemi, là où Anakin Skywalker avait plutôt l'habitude d'élaborer des stratégies audacieuses mais payantes. Kix assista progressivement à un mouvement de désapprobation général : le capitaine Rex tentait de maintenir une bonne cohésion dans l'équipe, mais sans le soutien de l'ARC Trooper Fives qui critiquait ouvertement les décisions de Pong Krell, il avait du mal à se faire entendre. Kix était dubitatif quant aux choix du Jedi, mais n'allait pas jusqu'à les remettre en question ouvertement, du moins au début. Au contraire, certains comme Hardcase et Dogma appréciaient l'adrénaline et les combats, ce qui ne manquait pas avec les tactiques offensives de Krell.

  Quand la 501ème battit en retraite après un assaut coordonné des Umbarans - qui disposaient en soutien d'un canon lourd mobile et de plusieurs redoutables chars à répulsion ,- Kix et les autres se firent réprimander par Pong Krell qui les renvoya de nouveau au front. À son plus grand regret, Kix dut abandonner des blessés à terre, tiré en arrière par Rex qui ne voulait pas le perdre également.
  La 501ème eut ensuite un nouvel objectif : la prise de la base aérienne umbarane qui envoyait ses chasseurs Zenuas 33 en soutien du blocus séparatiste dans l'espace. Pong Krell ordonna une nouvelle fois de marcher droit vers l'objectif, sans couverture, et les clones furent cette fois-ci confrontés à de monstrueux chars d'assaut rampants.

Kix (CT-6116)

Kix, à droite, écoutant les consignes de Rex


  Grâce à l'audace de Fives et Hardcase, la 501ème put prendre le contrôle de la base aérienne sans essuyer trop de pertes, un acte dont Pong Krell reconnut la bravoure, à la plus grande surprise de tous. Ensuite, Fives, Jesse et Hardcase eurent le courage de désobéir de nouveau aux ordres du Jedi et volèrent trois chasseurs Zenuas pour aller détruire le vaisseau de ravitaillement séparatiste en orbite ; Hardcase perdit la vie en assurant le succès de la mission.
  Mais pour leur désobéissance, Fives et Jesse furent condamnés et emprisonnés. Le Jedi décida ensuite de précipiter le jugement sans passer par la cour martiale et ordonna l'exécution immédiate des deux insurgés. Kix devait faire partie du peloton d'exécution et n'avait aucune envie de tirer sur les héros qui avaient très certainement permis d'avancer dans cette invasion interminable. Quand Dogma donna l'ordre de tirer, Kix, comme tous les autres, visa à côté. L'insubordination fut évidemment rapportée à Pong Krell, qui décida d'envoyer les clones pour une nouvelle mission plutôt que de régler cet incident immédiatement. D'après le Jedi, les Umbarans avaient revêtu des armures clones et s'apprêtaient à porter un coup dur aux forces d'invasion.

  Kix, Tup, Dogma, Rex et les autres furent donc envoyés à la rencontre de leurs adversaires. Après les premiers échanges de tirs, Rex vit que leurs "ennemis" étaient en fait les soldats du 212ème bataillon d'Obi-Wan Kenobi. Le médecin de la 501ème fut profondément choqué quand il comprit qu'il avait ouvert le feu sur ses frères d'armes. Il retrouva Waxer agonisant qui expliqua à Rex, avant de succomber, que son bataillon avait reçu de Krell l'ordre de tuer des Umbarans déguisés.
  Tout ceci ne pouvait signifier qu'une chose : Pong Krell était responsable de ce massacre, et pour une raison inexplicable, le Jedi cherchait à se débarrasser des clones. Rex rassembla donc un groupe pour aller libérer Fives et Jesse puis arrêter Pong Krell. Kix fit partie de ceux qui suivirent le capitaine de la 501ème sans hésitation. Après avoir neutralisé Dogma qui leur barrait la route, les clones encerclèrent le Jedi Besalisk en haut de sa tour. Pong Krell s'échappa, mais fut finalement arrêté après avoir laissé derrière lui de nombreux cadavres de clones. Pong Krell fut finalement exécuté par Dogma avec l'approbation de Rex, et la campagne d'Umbara prit fin peu de temps après.

Kix (CT-6116)

Kix et Tup comprenant qu'ils ont tué les clones du 212ème bataillon


3. Kiros, Ringo Vinda et Anaxes

  

  Un peu plus tard cette année là, Kix fut envoyé avec la 501ème légion du général Skywalker sur Kiros, où toute la colonie togruta du gouverneur Roshti avait disparu. Après avoir éliminé une petite garnison de droïdes de combat, la ville fut rapidement sécurisée, et le général Obi-Wan Kenobi alla s'entretenir avec Darts D'Nar, un Zygerrien dont l'allégeance allait au Comte Dooku. D'Nar avait en fait installé des bombes dans la ville et comptait utiliser la menace de ces dernières pour amener Kenobi à Dooku. Quand la première bombe explosa, de nombreux clones furent blessés et KIx se rendit naturellement auprès des victimes pour les soigner.
  Les bombes furent finalement désamorcées, et la recherche des Togrutas se poursuivit sans Kix et la 501ème légion, seulement avec les Jedi et Rex sur Zygerria, le monde natal des esclavagistes.

  En -19, Kix fut de nouveau déployé avec la 501ème sur Ringo Vinda, où les forces de l'amiral Trench avaient pris le contrôle d'une partie des chantiers navals de la planète. Anakin Skywalker menait l'assaut avec les Maîtres Jedi Tiplee et Tiplar. Alors que les clones repoussaient les droïdes séparatistes vers le quartier général de Trench, une chose des plus surprenantes survint : Tup tira à bout portant sur Tiplar, tuant sur le coup la Jedi. L'assaut fut donc stoppé et le clone fut arrêté. Pourtant, Tup ne semblait se souvenir de rien, comme si quelqu'un d'autre que lui avait agi. Mais il était bien coupable, et sa nouvelle animosité envers Tiplee était inexplicable.
  Kix conseilla à Anakin Skywalker que Tup soit escorté sur Kamino pour subir des examens approfondis. Il fallut l'aide de Fives et Rex pour que Tup soit sauvé des Séparatistes, qui cherchaient également à mettre la main sur le clone meurtrier, étonnement.

Kix (CT-6116)

Kix (en haut à gauche) conseillant le général Skywalker d'amener Tup sur Kamino


  Plus tard, de retour de Ringo Vinda, Kix se rendit au bar des clones, le 79's, avec Jesse et d'autres camarades. Là, alors qu'il se trouvait seul aux toilettes, il eut la mauvaise surprise de croiser Fives : l'ARC Trooper avait apparemment accompagné Tup sur Kamino où il était mort, puis était retourné sur Coruscant où, disait-on, il avait cherché à tuer le Chancelier. Kix, par respect pour son frère d'armes, écouta ce qu'il avait à dire : Fives cherchait simplement à joindre Rex et le général Skywalker. Kix, gêné, fit tout de même passer le message à ses supérieurs. Le médecin de la 501ème légion apprendrait plus tard la mort de Fives.

  Après cette tragédie, Kix et la 501ème légion furent déployés sur Anaxes, où l'amiral Trench avait pris le contrôle de la planète et gagnait jusqu'à présent toutes les confrontations. Autrement dit, la République était en train de perdre la bataille d'Anaxes, puisque les Séparatistes étaient capables d'anticiper toutes les nouvelles stratégies des clones. Rex mit donc au point un plan pour contourner les lignes ennemies et découvrir quel genre d'algorithme Trench utilisait.
  Pour cela, le capitaine clone réunit Kix, Jesse - qui avait depuis été promu ARC Trooper -, le commandant Cody, mais aussi l'Escouade 99, un commando de clones singuliers ayant rempli toutes leurs missions en employant des techniques peu communes. L'équipe embarqua donc dans une canonnière qui fut abattue avant d'atteindre l'objectif : Cody fut blessé dans le crash et secouru par Wrecker. La Bad Batch se débarrassa ensuite d'un régiment de droïdes, ce qui permit à la fine équipe de reprendre sa route.

  À la nuit tombée, des tensions éclatèrent de nouveau à l'initiative de Crosshair et Wrecker, et il fallut l'intervention de Rex et Hunter pour mettre fin aux chamailleries. Kix ne participa pas le lendemain au raid sur le centre cybernétique séparatiste puisqu'il reconduisit Cody à la base de la République.
  Kix ne participa pas au dernier assaut sur l'usine d'assemblage qui permit de remporter la bataille d'Anaxes suite au sauvetage d'Echo sur Skako Minor par Rex et la Bad Batch.

Kix (CT-6116)

Kix et Jesse, veillant à ce que la conversation agitée entre Rex et Crosshair ne dégénère pas




Actualités en relation

HoloNet : Un pack de fiches The Clone Wars pour la conclusion de la série !

Même si la saison 7 de The Clone Wars vient tout juste de s'achever, cela ne m'empêche pas de vous proposer aujourd'hui un gros pack de 29 nouvelles fiches sur cette série animée qui...


Informations encyclopédiques
Kix (CT-6116)
Nom
Kix (CT-6116)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Médecin de la 501ème légion
Armes
Affiliation
Interprété par
Dee Bradley Baker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/05/2020

Date de modification
17/05/2020

Nombre de lectures
362


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.