Tech


Tech était l'ingénieur et informaticien de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République, dite la Bad Batch.

Continuité : Canon


  Tech était un soldat clone de l'Escouade 99 de la Grande Armée de la République qui combattit durant la Guerre des Clones comme tous ses semblables. Cependant, à l'instar des autres membres de l'Escouade 99 - Hunter, Crosshair et Wrecker -, Tech avait subi des expérimentations génétiques sur Kamino au début des procédures de clonage. Ainsi, ni lui ni ses compagnons ne ressemblaient aux autres clones, ce qui valut pour leur groupe le surnom de "Bad Batch", et le matricule 99 en hommage au clone mal formé mort durant la bataille de Kamino.

  Tech était la tête pensante de l'escouade. Il gratifiait souvent ses compagnons d'informations jugées inutiles par ces derniers, avait une connaissance étonnante sur des sujets variés, et était surtout un brillant technicien et informaticien.
  Il portait une armure sombre agrémentée de quelques marques rouges et du logo "99". Son casque était pourvu d'un écran spécial qu'il pouvait rabattre devant sa visière afin d'analyser en temps réel des flux de données. Son tempérament calme contrastait avec l'extravagance de Wrecker, et sa facilité à discuter avec les autres dénotait avec le mutisme de Crosshair. Tech utilisait au combat un couple de pistolets blaster DC-17 comme le sergent de l'escouade.

Tech

Tech (à gauche) lors de son arrivée sur Anaxes avec la Bad Batch


  Quand Cody demanda à Hunter de l'aide pour une mission très risquée sur Anaxes, décisive pour la bataille que livrait la République depuis plusieurs semaines contre les troupes séparatistes de l'amiral Trench, l'Escouade 99 accepta.
  Une fois à la base républicaine d'Anaxes, Hunter fit la présentation de son escouade à Cody, le capitaine Rex, et les soldats Jesse et Kix. Les huit clones embarquèrent sans tarder dans une canonnière TIO/BA et mirent le cap vers leur objectif : le centre cybernétique séparatiste, situé derrière les lignes ennemies, d'où les stratégies innovantes des droïdes étaient émises d'après Rex et Cody.
  En trajet, Crosshair provoqua Jesse en l'appelant un "régulier" ; Cody et Hunter mirent fin tout de suite à ce qui aurait pu se transformer en dispute musclée.

  La canonnière s'écrasa quelques instants plus tard après avoir été prise pour cible par un droïde araignée nain DSD1. Tous les clones purent s'extirper de la carcasse fumante à l'exception de Cody qui se retrouvait coincé. C'est Wrecker qui usa de sa force colossale pour sauver Cody.
  Le commandant étant dans l'impossibilité de se déplacer, Rex ordonna de tenir la position quand un régiment de droïdes de combat B1 fit son apparition. Hunter suggéra plutôt au capitaine de le laisser faire avec ses hommes : le sergent ordonna donc d'exécuter le plan 82 "Onde de choc" et l'Escouade 99 partit à l'attaque.
  Wrecker arracha un bout de la carcasse métallique de la canonnière et s'en servit comme bouclier pendant la charge de la Bad Batch. À couvert derrière cette protection de fortune, Tech calculait l'angle de lancer, information qu'il donnait ensuite à Hunter qui s'exécutait. Crosshair terminait le travail en tirant sur la grenade à impulsion électromagnétique qui neutralisait les droïdes de combat les plus proches. La Bad Batch répéta cet enchaînement plusieurs fois, et bientôt, il ne resta plus de droïdes debout.

  À la tombée de la nuit, Wrecker provoqua une nouvelle fois Jesse sans véritable raison, le prit par le cou et le souleva de terre : une telle attitude gênait vraiment Tech. Hunter mit finalement un terme à ces chamailleries mal venues. Le calme revint donc et Rex en fut soulagé. C'était désormais au capitaine clone de la 501ème Légion que revenait la direction de la mission puisque Cody avait été évacué par Kix.

Tech

Tech donnant à Hunter les indications sur où lancer la grenade à impulsion électromagnétique


  Le lendemain, les six clones reprirent donc leur route vers le centre cybernétique. En chemin, ils tombèrent sur un avant-poste qu'il aurait été trop long de contourner : Tech suivit Rex, Hunter, Jesse et Crosshait dans le bâtiment pendant que Wrecker couvrait leurs arrières. L'avant-poste fut sécurisé en quelques minutes seulement. De là, Tech remarqua une signature énergétique anormalement élevée : des troupes ennemies convergeaient vers leur position. Les clones volèrent aussitôt des speeders et se rendirent au centre cybernétique qu'ils encerclèrent.

  Tech se positionna avec Hunter et Wrecker et attendit que Rex, Jesse et Crosshair lancent l'assaut sur l'entrée principale. Le moment venu, les trois compagnons atteignirent discrètement la porte arrière. Tech mit en place son dispositif pour pirater le système et entrer sans être détecté, mais Wrecker en décida autrement en défonçant le sas d'un puissant coup de pied avant de l'ouvrir à la main. Tech se résigna, empoigna ses blasters et passa à l'attaque. À l'intérieur, ils neutralisèrent méthodiquement les droïdes de combat et les trois droïdes tactiques.

  Wrecker et Hunter allèrent ensuite prêter main forte à Crosshair et Jesse qui devaient faire face à l'arrivée de renforts en Transport Multi-Troupes, pendant que Tech se mettait en place pour accéder aux systèmes du centre cybernétique. Rex le rejoignit quelques secondes plus tard et lui fournit l'algorithme qu'il devait chercher : l'algorithme qui permettait aux forces séparatistes de s'adapter très rapidement aux différentes manœuvres de l'armée clone.
  Cependant, l'algorithme ne correspondait pas à un programme particulier, mais à des communications entrantes venant de Skako Mineure. Tech en trouva l'émetteur assez facilement : CT-1409.

  La mission était accomplie et les clones se frayèrent un chemin à travers les supers droïdes de combat B2, sautèrent dans le speeder que Crosshair était allé voler, puis regagnèrent la base de la République. En chemin, Rex expliqua à Tech que CT-1409 était le matricule d'un de ses anciens compagnons qu'il croyait mort depuis longtemps…

Tech

Tech et Rex à l'intérieur du centre cybernétique cherchant l'origine de l'algorithme des Séparatistes


  La Bad Batch devait désormais se rendre sur Skako Mineure avec le général Anakin Skywalker pour enquêter sur l'algorithme. Tech, qui avait bricolé un dispositif pour traquer le signal, grimpa donc dans le Havoc Marauder avec le reste de ses compagnons, Rex et Anakin Skywalker. Tech pilota la navette jusque Skako où il fit une entrée mouvementée à cause des turbulences atmosphériques. Une fois le Havoc Marauder posé, Tech informa ses compagnons de l'existence des Poletecs et des impressionnantes bêtes qu'ils chevauchaient, justement au moment où un keeradak fonça sur le cockpit. Les clones sortirent aussitôt de la navette pour découvrir qu'un Poletec chevauchait le reptile volant. Quand deux autres créatures ailées fondirent sur eux, Anakin se fit surprendre et attraper, Crosshair visa aussitôt la bête avec son lance-grappin que Hunter empoigna.
  Le sergent indiqua sa position quelques minutes plus tard, et Tech le rejoignit avec les autres à bord du Havoc Marauder, sur un promontoire rocheux qui surplombait le village des Poletecs. Wrecker créa ensuite une diversion en poussant un rocher dans la cuvette où se trouvait le village : l'éboulement permit à Rex et la Bad Batch de faire irruption parmi les Poletecs et de les désarmer sans les blesser.
  Comme les autochtones ne parlaient pas le basic, Tech utilisa le module de traduction de son casque pour communiquer et se renseigner sur le Techno Syndicat : il apprit ainsi que les Séparatistes avaient établi leur quartier général dans la ville de Purkoll.

  Mais sur le chemin, Tech perdit le signal de l'algorithme, ce qui inquiéta notamment Rex. Après une brève altercation entre Crosshair, Wrecker et le capitaine clone à laquelle Anakin Skywalker mit rapidement un terme, les clones reprirent leur route vers Purkoll. En approchant des tours de la ville, Tech retrouva le signal ce qui permit au groupe de monter dans le bon édifice du premier coup.
  À l'intérieur, les clones se débarrassèrent de nombreux droïdes D-Wing. Ils tombèrent ensuite sur le sas derrière lequel l'algorithme émettait vers Anaxes. Pendant que Wrecker, Hunter, Crosshair et Anakin repoussaient une nouvelle vague de droïdes envoyés par Wat Tambor, Tech et Rex franchirent la porte blindée. À l'intérieur du complexe, ils découvrirent plusieurs terminaux ainsi qu'une chambre de stase centrale. Tech parvint à pirater le système : à l'intérieur de la chambre de stase se trouvait bien Echo, plus machine que homme, qui aidait les Séparatistes contre son gré, câblé à toute une interface depuis une chambre de stase.

Tech

Tech traduisant le langage des Poletecs


  Il fallut du temps à Tech pour déconnecter complètement Echo des terminaux du Techno-Syndicat. Quand il eut enfin fini, Crosshair, Hunter, Wrecker et Anakin les avaient rejoints dans la pièce et s'étaient barricadés car d'autres droïdes D-Wing arrivaient cette fois avec le soutien du Décimateur organique. Tech annonça aussitôt à Rex qu'il pouvait retirer les câbles d'Echo, ce que le capitaine clone fit immédiatement. Echo sembla retrouver ses esprits et indiqua du doigt un conduit d'aération au plafond par lequel ils pouvaient tous s'échapper. Comme Hunter avant lui, Tech se fit attraper par Wrecker qui le propulsa à la verticale dans l'étroit conduit. Une fois tous dans le conduit, Echo guida ses sauveurs jusqu'à une sortie, qui s'avéra être une passerelle entre deux tours de la ville de Purkoll.

  Même si la passerelle de fortune se trouvait au-dessus du vide, les clones s'engagèrent sans hésiter. Cependant, ils furent bientôt tous pris en tenailles par des droïdes D-Wing ; Wrecker se jeta pour rattraper Hunter qui avait perdu l'équilibre tandis que Crosshair ouvrait le feu sur les assaillants, qui étaient toutefois bien trop nombreux. Après avoir lui-même détruit quelques droïdes, Tech eut une brillante idée : par curiosité scientifique, il avait enregistré le cri des keeradaks. Il réémit aussitôt le son, et presque instantanément, les reptiles volants surgirent du brouillard jaunâtre. Tech bondit ensuite sur un keeradak avec Crosshair : les reptiles distancèrent rapidement les droïdes D-Wing encore à leurs trousses.
  De retour au village des Poletecs, le chef du clan reprocha aux clones d'avoir amené la guerre à son peuple. Encore une fois, ce fut Tech qui se chargea de traduire les échanges avec le dispositif inclus dans son casque. Rex reconnut la faute mais rétorqua que, dans un conflit, il fallait choisir un camp, tout en montrant aux Poletecs ce que les Séparatistes avaient fait de son ami Echo.

  Les autochtones acceptèrent donc d'aider les clones, et ensemble, ils parvinrent à repousser tout un contingent de droïdes D-Wing et deux tri-droïdes magna Octuptarra. Crosshair était resté en retrait en position de sniper avec Echo et Anakin Skywalker, tandis que Hunter, Rex et Wrecker s'étaient jetés dans la mêlée. Tech quant à lui utilisa sans modération des grenades à impulsion électromagnétique pour neutraliser les droïdes avant de les achever.
  Malgré les efforts de la Bad Batch, les Poletecs avaient toutefois subi de lourdes pertes. La mission étant accomplie, Tech retourna ensuite au Havoc Marauder avec le reste de l'escouade : il était désormais temps de retourner sur Anaxes.

Tech

Tech avec Anakin et Rex négociant avec les Poletecs pour une action commune contre le Techno-Syndicat


  Il fallut cependant rapidement repartir pour une ultime mission. Echo souhaitait profiter que Trench n'avait pas été alerté par Wat Tambor de l'évasion de Purkoll pour infiltrer le destroyer de classe Providence de l'amiral et utiliser l'algorithme à l'avantage de la République.  Pendant ce temps, Mace Windu et Obi-Wan Kenobi lanceraient avec le 212ème bataille une attaque sur l'usine d'assemblage de droïdes pour attirer l'attention du Harch. Le Havoc Marauder transporta donc Tech, Rex, Echo, Anakin Skywalker et le reste de la Bad Batch jusqu'au destroyer séparatiste.
  À bord, Tech aida Echo à se connecter au réseau tout en veillant à ce que l'origine de ses messages semblent venir de Skako pour masquer sa position réelle. Une fois en place, Echo conseilla à l'amiral Trench d'envoyer tous ses droïdes contre les Jedi à l'usine d'assemblage : ainsi, il put neutraliser à distance tous les droïdes de combat d'un coup.

  Mais Trench avait prévu un autre plan au cas où l'algorithme viendrait à défaillir : il avait caché sous l'usine une bombe capable d'anéantir Anaxes. Tandis qu'Echo communiquait à Mace Windu les codes pour désamorcer la bombe, il fut neutralisé avant de terminer. Il fallut alors évacuer le destroyer pendant qu'Anakin se rendait à la passerelle.
  Tech et les autres se frayèrent un chemin à travers les droïdes de combat jusqu'au Havoc Marauder. Le général Skywalker les y rejoignit l'instant d'après, après avoir obtenu auprès de Trench le chiffre manquant pour désamorcer la bombe. Le destroyer de classe Providence explosa dans le sillage du Havoc Marauder, emportant avec lui une partie de la flotte séparatiste. La bataille d'Anaxes était désormais terminée ; mais ce n'était pas dans le genre de Tech et de ses compagnons d'aller réclamer des médailles pour leur bravoure. La bonne surprise fut qu'Echo accepta de rejoindre l'Escouade 99.

Tech

Tech aidant Echo à se connecter à l'interface du destroyer de Trench




Actualités en relation

Dark Forces fête ses 25 ans !

Alerte : coup de vieux en approche rapide. Nous sommes en 1995. Jacques Chirac est élu à la présidence française, le Québec a manqué de peu sa souveraineté au référendum, l'OMC entre officiellement en vigueur… mais surtout...


HoloNet : Critique de L'Escadron Alphabet

nbsp; L'avis de Mitth'raw'nuruodo L'Escadron Alphabet est le nouveau roman Star Wars qui paraît aujourd'hui en France, chez Pocket. Je vous propose ci-dessous ma critique de ce troisième roman écrit par Alexander Freed...


Lucasfilm dévoile le programme de publication Star Wars - The High Republic !

Lucasfilm vient enfin de lever le voile sur le très mystérieux "projet Luminous" qui avait été teasé depuis l'année dernière et, comme nous l'indiquaient les rumeurs, il s'agit bel et bien d'un ambitieux...


Star Wars 9 : Fuite de près de 50 concept-arts de la première version du film

Plus de six semaines après la sortie en salle de L'Ascension de Skywalker, voici que de nombreux concept-arts de la première version du film commencent à se retrouver sur les internets. Après un premier lot de concept...


HoloNet : Mise en ligne du premier pack Legends de l'année

Puisque nous arrivons doucement au milieu du mois de janvier (et oui, déjà !), il est grand temps de vous proposer de découvrir notre premier pack de fiches encyclopédiques Legends de l'année ! Ces différentes fiches vous...


Informations encyclopédiques
Tech
Nom
Tech
Nom original
Tech
Espèce
Lieu de naissance
Fonctions
Ingénieur de la Bad Batch
Armes
Vaisseau
Affiliation
- Grande Armée de la République
- Escouade 99 (dite la Bad Batch)
Interprété par
Dee Bradley Baker

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
22/02/2020

Date de modification
20/03/2020

Nombre de lectures
1 303


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.