Jet (CC-1993)


Jet était un commandant clone de la Grande armée de la République, qui participa notamment à la seconde bataille de Géonosis.

  "Jet" était le surnom d'un commandant clone de la Grande armée de la République. Afin de remplir sa principale fonction, il était ordinairement couvert d'une armure bien singulière en comparaison de celles de ses subordonnés. Son casque, d'un gris sombre, était semblable à celui des artilleurs des renforts tactiques tout-terrain, en ce qu'il était orné de formes géométriques jaunes, notamment un heptagone, près des oreilles, doté d'un communicateur.

  L'épaulier, ainsi que le reste de l'armure de Jet, avaient été teints en marron, jaune et gris, dans les couleurs des soldats du feu de la République. De même, ses épaulettes jaunes étaient décorées d'un symbole, attestant son appartenance à cette division de la Grande armée. Il était toujours muni de deux pistolets blaster, comme le Capitaine Rex.

  En tant que commandant, Jet fut présent sur de nombreux champs de bataille durant la Guerre des clones, notamment au début du conflit. Il mena une escouade d'hommes équipés de l'armure jaune et marron, adapté à l'environnement désertique d'une planète telle que Géonosis. C'est ainsi que le Commandant clone et une partie des recrues qu'il commandait furent mobilisés pour intervenir là-bas.

  Quelques mois seulement après la première bataille de Géonosis, Padmé Amidala, investie d'une mission d'espionnage, s'aperçut que Rush Clovis était le traître du Sénat, qui s'était discrètement associé avec les Séparatistes dans une malheureuse intention lucrative. Le projet de ces derniers consistait à construire une nouvelle usine d'armement sur la planète de Poggle le Bref.

  L'énorme bâtiment fut bientôt élevé sur Géonosis, mais Padmé réussit, sur Cato Neimoidia, à voler l'hologramme contenant toutes les informations relatives à cette fonderie. Grâce à la jeune femme, la République pourrait sans doute contrecarrer les desseins sanguinaires de la Confédération, en organisant une gigantesque invasion du monde gouverné par Poggle, destinée à détruire l'usine d'armement.

Jet (CC-1993)

Jet (à droite) s'apprête à écouter le plan de bataille.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Après que les croiseurs de classe Venator et Acclamator furent arrivés au-dessus de Géonosis, les Jedi qui s'apprêtaient à participer à la bataille - Obi-Wan Kenobi, Ki-Adi-Mundi, Anakin Skywalker, Ahsoka Tano et Luminara Unduli -  récapitulèrent leur plan. Trois clones les rejoignirent bientôt : Rex, Cody et Jet.

  À cette occasion,  Cody précisa le plan de la bataille sur le projecteur, et Jet fut attentif à cette réunion. Tandis que celui-ci et Ki-Adi-Mundi attaqueraient les défenses des Géonosiens par le nord avant de rejoindre la zone de rendez-vous, Cody et Kenobi emprunteraient la voie du centre ; enfin Skywalker et Rex passeraient par le chemin le plus au sud. Les canonnières se retrouveraient ainsi en un même lieu à l'heure 0700 ;  un périmètre de sécurité serait alors établi par les Républicains.

  Au terme de cette discussion, chacun était prêt à accomplir sa mission. Leur premier objectif était de neutraliser le générateur de bouclier qui protégeait l'usine. Pour cela, le Commandant Jet monta à bord de la canonnière baptisée Separatist Nightmare, avec Ki-Adi-Mundi et une équipe de soldats du feu. Le vaisseau décolla, sous les encouragements de l'Amiral Yularen, avant d'atteindre l'atmosphère de Géonosis. L'invasion de la République avait commencé.

  Le feu nourri des chasseurs Nantex surprit les Républicains. Dans les tourelles des TIO/BA, les soldats de la Grande armée essayaient tant bien que mal de résister face à l'ennemi. Les autochtones étaient prêts à tout pour défendre leur monde, spécialement la nouvelle usine d'armes de la Confédération. Ils avaient consciencieusement préparé cette seconde bataille de Géonosis.

Jet (CC-1993)

Jet ne parvient pas à joindre Cody.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Alors que l'engin transportant Anakin, Rex et Ahsoka fut contraint de s'écraser, dans le Separatist Nightmare, le Commandant Jet ne parvint pas à communiquer avec l'équipe de Skywalker. Inquiets, Ki-Adi-Mundi ordonna à Jet de joindre Cody, afin qu'il donnât le signal pour déployer les RT-TT. Aussitôt, les TLO/BA déposèrent les hexapodes, qui allaient désormais mener la lutte terrestre.

  Peu après, la canonnière d'Obi-Wan fut touchée par un tir de chasseur géonosien ; l'atterrissage fut très violent, et nul ne savait ce qui était arrivé à l'équipage. Toutefois, l'assaut aérien était terminé. Les innombrables vaisseaux de la République avaient, pour la plupart, été détruites. Leurs épaves encore fumantes, tas de tôle, témoignaient de la rudesse de la bataille et de l'opiniâtre résistance des natifs face à l'envahisseur. Les survivants clones s'activaient partout ; les blessés étaient soignés.

  Mundi, dont la canonnière avait, elle aussi, était touchée par un tir de chasseur, était blessé ; il se tenait la poitrine, sa douleur était vive. Jet s'approcha de lui pour lui rapporter que les pertes étaient énormes. Seul Kenobi avait atterri sur la zone prévue, mais il avait été attaqué par les chasseurs ennemis.

Jet (CC-1993)

Jet discute avec son Général, Mundi.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Quant à l'équipe d'Anakin, elle affrontait en ce moment les Géonosiens ; ils allaient peut-être réussir à atteindre le point de rendez-vous. En conséquence, Mundi somma Jet et ses subordonnés de faire avancer leurs RT-TT intacts dans le désert, en espérant trouver et sauver Obi-Wan puis Skywalker. Un long périple s'annonçait pour cette équipe.

  Pendant qu'Anakin et Ahsoka rivalisaient d'audace pour éliminer les droïdes de combat près d'une forteresse ennemie, et que Cody avait retrouvé un Obi-Wan blessé sur la zone de rendez-vous, l'équipe de Mundi continuait d'avancer dans le désert, à la recherche de ses alliés. L'essaim de RT-TT progressait péniblement dans cet environnement hostile et brûlant. Cependant, s'aidant de la Force, il s'employait à trancher des obstacles qui se hérissaient sur le chemin des hexapodes.

  Jet se dressait sur l'un de ces véhicules, comme ses soldats du feu. Il communiqua avec Yularen, resté à bord du Resolute, dans le ciel de Géonosis. Le Commandant sollicita l'appel de renforts aériens, mais l'amiral fut obligé de refuser : les Y-wings BTL-B luttaient déjà contre les chasseurs géonosiens dans l'atmosphère. Jet fut quelque peu déçu par cette nouvelle ; il rappela à Yularen que la situation à la surface était catastrophique, puisqu'une seule canonnière avait atteint le point de rendez-vous.

Jet (CC-1993)

Jet demande à Yularen d'envoyer des renforts.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Néanmoins l'Amiral n'y pouvait rien. Il se proposa malgré tout d'aider le Commandant clone à trouver le groupe d'Anakin. Plus tard, grâce aux informations fournies par Yularen, Mundi, Jet et leurs hommes purent s'acheminer vers la position de Skywalker. Leur équipe fut séparée en deux : les RT-TT emprunteraient une voie particulière, tandis que Jet, Ki-Adi et des soldats du feu se hasarderaient à prendre un raccourci.

  Dans ce canyon gigantesque, aux hauteurs vertigineuses, le Commandant clone s'inquiéta subitement. Il demanda à Mundi s'il était sûr qu'il s'agissait bien d'un raccourci, et si ce chemin était sûr. Au vrai, le Céréen, qui claudiquait toujours, ne le savait pas ; il ne faisait que suivre son instinct. Jet n'en fut que plus soucieux ; par conséquent, avant de pénétrer dans une grotte, il regarda partout autour de lui afin de vérifier qu'aucun ennemi ne vînt troubler leur périple.

  C'est alors que Mundi mena ses hommes dans la grotte ; les clones étaient attentifs à tous les bruits ; ils étaient prêts à réagir en cas d'attaque. Ki-Adi était, lui aussi, en mesure de se défendre, grâce à son sabre, qui lui servait en outre d'éclairage dans un lieu fort obscur. Soudain, le danger se révéla : des Géonosiens sortirent de l'ombre et se jetèrent sur les soldats de la République.

Jet (CC-1993)

Jet (à droite) mène ses hommes dans une grotte.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Les clones, malgré leur vigilance, étaient désorientés : les autochtones semblaient surgir de nulle part. Plusieurs Géonosiens furent tués, mais Jet et Mundi résistèrent. Ce dernier enjoignit quand même à ses hommes de continuer à marcher dans cette direction. À quelques pas, cependant, ils furent encerclés par ces insectes fous. Les décharges soniques, reconnaissables à la couleur verte qu'elles dégageaient, atteignirent nombre de soldats clones. Mundi, blessé, peina lui-même à les esquiver.

  À la sortie de la grotte qu'ils venaient de traverser, le groupe de Mundi fut de nouveau encerclé par les Géonosiens. C'est pourquoi le Céréen ordonna à des soldats d'utiliser leurs lance-flammes ; les natifs, dont les ailes et le corps furent brûlés, hurlèrent de douleur et s'enfuirent avant de trépasser. Ki-Adi et Jet se débarrassèrent des plus coriaces avec leurs armes respectives.

  La voie était désormais libre. Au bout de la grotte, Mundi communiqua avec Anakin et, avec les survivants de son escouade, le retrouva en contrebas. Les deux groupes de Républicains, dont Jet, se hâtèrent de se rendre sur la zone de rendez-vous, dans l'intention d'aider Cody et Obi-Wan, harcelés par l'ennemi. Les derniers soldats chargèrent les Séparatistes pour l'assaut final.

Jet (CC-1993)

Mundi et Jet sont sur le point de retrouver Anakin.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Tandis qu'Anakin, Ahsoka et Ki-Adi allèrent s'assurer que les blessures de Kenobi n'étaient pas excessivement graves, Jet et ses hommes finirent de repousser les Géonosiens, si bien que les troupes de la Confédération furent décimées. Toutefois, ce n'était que le début de la bataille ; il fallait encore que les Républicains parvinssent à détruire le générateur de bouclier de l'usine, car tel était leur objectif initial.

  Devant un Commandant Jet attentif, Obi-Wan, grâce à une animation holographique de cette région de Géonosis, exposa les plans : Anakin et Ahsoka devraient détruire le générateur de bouclier en menant une petite escouade de RT-TT ; celle-ci s'efforcerait de brouiller les scanneurs et le bouclier, de façon à permettre à Mundi, Jet et à ses canonnières de pénétrer les défenses ennemies sans mal.

  Aussi, quelques minutes plus tard, les forces de la Grande armée s'apprêtaient-elles à entrer dans la zone ennemie protégée par le bouclier, à quelques kilomètres de l'usine. Les unités de Mundi, en retrait, étaient sur le point de donner le signal à Skywalker et à Tano d'attaquer. Jet indiqua finalement, grâce à son gantelet, qu'Anakin pouvait commencer l'assaut ; le jeune Jedi n'attendit pas et chargea les Géonosiens.

Jet (CC-1993)

Jet participe à l'assaut final.
(Star Wars: The Clone Wars: Landing at Point Rain)


  Au terme d'une brève offensive, Anakin et Ahsoka, aidés par les artilleurs de RT-TT, réussirent à détruire le générateur de bouclier. Conformément aux plans de Kenobi, les canonnières de Jet et de Mundi purent atterrir sur la zone nouvellement occupée par les Républicains. Ceux-ci cernèrent les derniers Géonosiens, forcés de capituler. Malgré les infortunes des Jedi et de leurs hommes, la victoire leur était acquise.

  Jet était l'un des nombreux artisans d'un tel succès. Il fut sans doute envoyé sur un autre champ de bataille consécutivement à cette victoire. Cependant, les Républicains restés sur Géonosis, comme Anakin et Luminara, ne pouvaient se réjouir longtemps de l'effondrement du générateur de bouclier. L'usine d'armement de Poggle était en effet toujours intacte ; leur prochain objectif serait de la détruire.


Actualités en relation

Star Wars 9 : L'armure des Jet Troopers officiellement présentée

La D23 Expo vient tout juste de fermer ses portes ! Bien que l'on en retiendra surtout l'annonce d'une série sur Obi-Wan et le trailer de The Mandalorian, l'événement a aussi été l'occasion pour...


Star Wars 9 : George Lucas a été consulté au sujet du scénario

L'excitation générale autour du teaser de l'Episode IX étant enfin un tout petit peu retombé, quelques infos intéressantes nous parviennent de la Star Wars Celebration. L'une d'entre elle a particulièrement retenue notre attention...


Vader Immortal : Un trailer officiel pour le nouveau projet VR Star Wars !

Sans grande surprise, le panel de la Star Wars Celebration consacré à Vader Immortal, la nouvelle production en réalité virtuelle d'ILMxLAB (Trials on Tatooine, Secrets of the Empire) nous a apporté de nouvelles informations au sujet de ce curieux projet...


Disney+ : Une série sur l'Aube Écarlate à l'étude ?

Si trois séries Star Wars sont déjà prévues pour Disney+, la future plateforme de streaming de Disney, nous savons depuis une belle lurette déjà que de nombreux autres projets sont étudiés afin d'enrichir d'ann...


HoloNet : Publication d'un second pack de fiches sur la Force

Les mystères de la Force n'en finiront jamais d'être explorés. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé. Après une première livraison de 40 fiches sur la thématique de la Force en...


Informations encyclopédiques
Jet (CC-1993)
Nom
Jet (CC-1993)
Espèce
Humain (clone)
Lieu de naissance
Taille
1,83 m
Fonctions
Armes
Affiliation
Interprété par
VF Serge Biavan (s1-4)

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
11/01/2010

Date de modification
12/04/2019

Nombre de lectures
22 133


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.