Thire (CC-4477)


Thire était le commandant clone à la tête des Soldats de Choc chargés de la défense de Coruscant.

  Répondant au matricule CC-4477, Thire était un Commandant clone qui dirigea les Soldats de Choc durant la Guerre des Clones.

  Contrairement aux autres clones de talent qui suivirent un entraînement spécial sur Kamino visant à faire d'eux des officiers de haut-rang capables de mener des troupes au combat, Thire reçut cet entraînement sur Coruscant peu de temps après la Bataille de Jabiim, dans des installations top secrètes. Lorsqu'il finit son instruction de Commandant, il fut placé à la tête de la tête des Soldats de Choc, une division de la Grande Armée de la République chargée de protéger et défendre Coruscant et le Chancelier Suprême Palpatine.

  Arborant une armure rouge, Thire et ses hommes passèrent leur temps à contrôler Coruscant et sa population, du moins celle se trouvant à proximité du Sénat. Ils agissaient ainsi comme une police en plus d'être les protecteurs du Chancelier. Afin d'être le plus efficace possible, Thire était en contact avec le Commandement de la Sécurité du Territoire, dirigé par Armand Isard. A eux deux rien de ce qui se déroulait aux alentours du Chancelier sur Coruscant ne pouvait leur échapper.

  Bien qu'ils n'aient jamais eu à aller sur un champ de bataille, les clones menés par Thire étaient très compétents. Ils eurent l'occasion de le prouver lors de la Bataille de Coruscant, lorsque les armées de la CSI envahirent la planète-ville. Avec l'aide de la 501ème Légion et des Jedi, les soldats de Thire parvinrent à repousser les droïdes séparatistes, non sans mal. Ils échouèrent cependant à protéger le Chancelier, qui fut enlevé par Grievous en personne et conduit en orbite dans son vaisseau-mère. Grâce à l'intervention d'Obi-Wan Kenobi et d'Anakin Skywalker, le Chancelier put néanmoins être sauvé.

Thire (CC-4477)


  Thire eut à agir peu de temps après, lorsque Palpatine lança l'Ordre 66. Provoquant l'élimination des Jedi à travers la Galaxie, Palpatine s'attira à raison les foudres du Grand Maître Jedi Yoda. Ne manquant pas de courage et de ressources, Yoda s'infiltra jusqu'au bureau de Palpatine et le combattit en duel. Leur combat les mena jusqu'à la rotonde du Sénat, vide, qui souffrit de leur combat. Yoda, se rendant compte qu'il ne pourrait jamais vaincre le Sith seul, finit par prendre la fuite. Ne voulant laisser aucune chance au Jedi, Palpatine ordonna à Thire et ses hommes de le rechercher en fouillant le Sénat de fond en comble. Mais en vain.

  Par la suite Thire et ses clones furent affectés aux structures principales du nouvel Empire sur Coruscant, afin de faciliter la transition de gouvernement et d'empêcher les éventuels rebelles d'agir en ces lieux. Ils étaient présents au Centre de rééducation impérial lorsque le jeune Dark Vador y fut transporté d'urgence suite à son duel contre Obi-Wan Kenobi sur Mustafar. On ignore ce qu'il advint de Thire et de ses troupes par la suite, bien qu'on sache que les Soldats de choc finirent par laisser la place aux Gardes de Coruscant et aux Gardes royaux de l'Empereur.
Informations encyclopédiques
Thire (CC-4477)
Nom
Thire (CC-4477)
Espèce
Lieu de naissance
Taille
1.83 m
Fonctions
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
43 000


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Star Wars Episode III : La Revanche des Sith

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.