Dayso Cooh


Dayso Cooh était un Duro qui se battit contre la Corporation Czerka pour l'empêcher d'éradiquer les Hommes des Sables.

  Défendre les Hommes des Sables, voilà une croisade peu commune. C'était pourtant celle de Dayso Cooh, Duro qui vivait sur Tatooine à Anachore. Depuis l'installation de la Corporation Czerka sur la planète, autour de l'an -4.000, les mineurs de la compagnie se faisaient attaquer par les Tuskens horrifiés de voir leur territoire envahi par de nombreux chars des sables géants qui massacraient le désert à grands coups de pelle à ions. La Czerka prit alors la décision d'éradiquer purement et simplement les Hommes des Sables pour pouvoir continuer ses activités tranquillement.

  Mais cela n'était pas du tout du goût de Dayso : on ne pouvait pas massacrer un peuple. Le Duro avait longuement observé de loin les Tuskens dans leur enclave et il savait qu'ils étaient intelligents. Il devait bien exister un moyen de mettre un terme à leurs attaques sans avoir recours à la violence, Cooh en était convaincu.

  On pense qu'il tenta de résoudre lui-même le conflit mais, connaissant ses intentions, la Czerka l'en aurait empêché en lui interdisant de sortir des murs d'Anachore. En effet, nul n'avait le droit de sortir de la ville sans l'accord de la Czerka. Cette dernière lança même un appel à des mercenaires pour éliminer les Hommes des Sables. Cooh fit tout son possible pour arrêter la compagnie mais, à chaque fois, on lui rétorqua d'aller se plaindre au bureau de la compagnie, sur Coruscant.

Dayso Cooh

Quoi qu'il dise, Dayso n'est pas écouté dans le bureau de la Czerka d'Anachore.


  Dayso était extrêmement agacé : c'était typique des grandes compagnies quand elles se retrouvaient en situation de monopole. Elles pouvaient faire tout ce qu'elles voulaient et ce n'était même pas la peine de tenter de les en dissuader. Il en avait assez de parler dans le bureau de la Czerka où l'officier du protocole ne l'écoutait jamais : c'en était à se demander si lui n'était pas invisible pour les gens qui y travaillaient. Il n'hésitait pas à s'en plaindre aux gens qu'il croisait dans le bureau de la corporation, comme ce fut le cas avec Revan.

  En effet, au cours d'une énième dispute avec l'officier de protocole de la compagnie, Dayso croisa le Jedi dans ce lieu où il avait dépensé tant d'énergie. Le Duro quitta les lieux, laissant Revan seul avec la représentante de la Czerka. Cooh devait se douter que cette dernière allait proposer au jeune homme la mission d'éliminer les Hommes des Sables, en échange d'un permis de chasse pour pouvoir sortir de la ville. Le Duro attendit donc Revan à l'extérieur du bâtiment, dans l'espoir de le dissuader de massacrer toute une tribu.

  Il interpella le Jedi et le pria de ne pas croire ce que la Czerka lui avait dit : il existait une solution pacifique, seulement, ces gens-là ne voulaient pas se donner la peine de la trouver. Les Hommes des Sables avaient attaqué les premiers, considérant l'arrivée de la Czerka sur Tatooine comme une véritable invasion, d'autant plus qu'il n'y avait pas eu la moindre négociation auparavant. Certes, rien ne justifiait ces attaques sanglantes mais il fallait trouver une solution pacifique au problème. Revan semblait intéressé par la proposition de paix de Dayso. Le Duro continua sur sa lancée et lui donna quelques idées qui pourraient régler le conflit.

  Le tout était un problème de communication. Mais les Tuskens ne s'exprimaient jamais, du moins pas dans un langage que la plupart des interprètes pouvait comprendre. Il y a quelques années de cela, un autre Jedi était venu et il n'avait pas réussi à communiquer avec eux et, d'après les rumeurs, cela s'était terminé par un bain de sang. Non, il fallait trouver un droïde interprète digne de ce nom et non une de ces boîtes de conserve protocolaire qu'on trouvait un peu partout. Même s'ils étaient extrêmement rares, il semblait à Cooh avoir entendu parler d'un droïde pour le moins inhabituel dans la boutique de Tatooine tenue par Yuka Laka. Ce dernier affirmait que ce droïde parlait le dialecte des Tuskens. Peut-être que Revan pouvait aller leur parler accompagné de ce droïde.

  Pénétrer dans l'enclave des Hommes des Sables ne serait pas facile non plus, l'unique façon étant de se déguiser à l'aide d'une robe du désert semblable à celle qu'ils portaient. Revan pouvait prendre celle de ces maraudeurs qui hantaient la mer de dunes et qui tendaient des embuscades. Évidemment, une fois dans l'enclave, il allait falloir expliquer aux Hommes des Sables pourquoi il avait tué leurs guerriers alors qu'il recherchait la paix, mais le Duro ne pensait pas qu'il existait d'autre moyen de procéder.

Dayso Cooh

Dayso Cooh tente de convaincre le Jedi Revan de résoudre pacifiquement le problème causé par les Hommes des Sables à la Corporation Czerka.


  Le Jedi lui promit de voir ce qu'il pourrait faire : c'était exactement ce que la Czerka n'arrêtait pas de dire au Duro avant de recommencer à ouvrir le feu. Pour eux, le combat ne pouvait s'achever que par la mort de tous les Tuskens, à moins que la compagnie ne s'en aille et au train où allaient les choses, les deux hypothèses paraissaient aussi vraisemblables l'une que l'autre, la corporation ne gagnant pas suffisamment d'argent sur la planète.

  Dayso Cooh savait que, lui, n'avait aucune chance de parvenir à un accord de paix avec les Hommes des Sables, contrairement à Revan qui semblait être, en plus d'un formidable guerrier, un homme avisé et conscient de la gravité de la situation. Aussi espéra-t-il qu'il allait tenter le plan qu'il lui avait suggéré. Étrangement, les attaques des Tuskens cessèrent. Peut-être que Revan était enfin parvenu à résoudre le problème pacifiquement, se demanda Dayso. En tout cas, ce fut grâce à lui que Revan retrouva sans le savoir son ancien droïde assassin du temps où il était Seigneur Noir des Sith, HK-47. En effet, c'était lui le droïde qui était en vente chez Yuka Laka et qui comprenait le dialecte des Hommes des Sables.


Note de Revan_Skywalker : le visage de Revan qui apparaît dans cette fiche n'est pas officiel. Les images concernées ne sont fournies qu'à but illustratif, le visage de Revan étant inconnu.
Informations encyclopédiques
Dayso Cooh
Nom
Dayso Cooh
Espèce
Affiliation
Aucune

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
05/11/2009

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
4 582


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Knights of the Old Republic (jeu vidéo)

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.