Swilla Corey


Jeune humaine, ancienne esclave, désormais réfugiée sur Tatooine

  Jeune esclave humaine au profit d'un riche marchand d'animaux de Tarnab, Swilla Corey était destinée dès son enfance à demeurer au service de ce personnage pour toute sa vie, mais le sort lui fut favorable pour la première fois lorsque, alors que le vaisseau de son maître était stationné sur une planète désertique du nom de Tatooine, il fut la cible d'une attaque menée par une bande d'esclavagistes karazaks. Fort heureusement pour elle, Swilla parvint à s'enfuir et à échapper à un sort funeste. Une fois éloignée de tout danger et livrée à elle-même pour la première fois de son existence, Swilla se raccrocha à ce qu'elle savait faire de mieux : s'occuper d'animaux.
  Swilla travailla au contact des pacifiques animaux connus sous le nom de jerbas, dont elle s'occupait non loin de la colonie de l'Oasis de Motesta, où elle s'était installée dans une petite hutte désertée par ses anciens occupants. Là, elle parvint à se constituer un petit troupeau grâce auquel elle vendait aux communautés de fermiers environnantes du lait, de la viande ou des peaux. Peu à peu, Swilla reprit une vie normale et l'époque où elle était esclave fut bientôt loin.

  Hélas, la malchance frappa Swilla par deux fois : une puissante tempête de sable comme seule Tatooine sait les produire, et l'attaque d'un groupe d'anoobas réduisit à néant ce qu'elle était parvenu si difficilement à construire : son troupeau fut tué et les survivants dispersés dans le désert impraticable de Tatooine. Désemparé par ce brusque revers de fortune, Swilla ne vit d'autre option que de se rendre à la ville la plus importante de la planète, Mos Eisley, où elle parvint à survivre en mendiant et en volant de quoi manger. Durant cette période de disette, Swilla se lia d'amitié avec quelques habitants de Mos Esley et de gens de passage, tels que l'impressionnante Kitik Keed'kak. Quelques temps après, elle tomba par hasard sur l'un de ses anciens jerbas, attaché à l'entrée de la cantina de Mos Eisley, un repaire infâme appartenant à un certain Chalmun. Alors qu'elles se trouvaient toutes deux dans la cantina, son amie Kitik lui apprit alors que le jerba en question appartenait à un éclaireur pacithhip dénommé Ketwol. Bien décidée à récupérer son bien, Swilla ne put mettre tout de suite son plan à exécution, car un vieil homme armé d'un sabre laser venait de mettre en déroute deux brigands sous son nez. Affolée, la jeune femme quitta précipitamment la cantina et décida d'attendre que Ketwol en sorte.
  
  Parfaitement à l'aise dans les rues de Mos Eisley, qu'elle connaissait comme sa poche, Swilla suivit discrètement le Pacithhip lorsque celui-ci rejoignit son vaisseau dans la banlieue de la petite bourgade, là où le désert s'infiltre plus qu'ailleurs dans les ruelles et les bâtiments. La jeune femme profita d'un moment d'inattention de Ketwol pour tenter de reprendre son jerba, mais l'éclaireur pacithhip la surprit en pleine action. Prise sur le fait, Swilla lui expliqua ses motivations, et en retour Ketwol lui révéla les circonstances dans lesquelles il était entré en possession du jerba. Il révéla à la jeune femme que plusieurs de ses animaux étaient venus d'eux-même vers lui, tous blessés ou épuisés après une longue marche dans le désert. Touché par l'éprouvante aventure de Swilla, Ketwol décida de lui offrir un refuge. Swilla Corey demeura ainsi avec Ketwol pendant un certain temps, jusqu'à ce que, poussée par une envie de retourner dans le désert avec ses jerbas, elle ne se décide à quitter l'abri du vaisseau du Pacithhip pour reprendre la première vie de liberté qu'elle avait connue. Comprenant qu'il ne pouvait la retenir auprès d'elle plus longtemps, Ketwol l'assura qu'elle serait la bienvenue chez lui chaque fois qu'il reviendrait à Mos Esley. Ce qu'elle ne manqua jamais de faire.
Informations encyclopédiques
Swilla Corey
Nom
Swilla Corey
Espèce
Fonctions
-
Armes
-
Vaisseau
-
Affiliation
Neutre

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
10 081


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Starwars.com - Databank
  • Decipher - Customizable Card Game (CCG)
  • Star Wars Episode IV : Un Nouvel Espoir

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.