Dark Arkous


Dark Arkous était un membre du Conseil Noir qui organisa l'assaut sur Tython par le Second Empire Sith et qui travaillait en secret pour l'Ordre de Revan.

  En raison des conflits permanents qui animaient les Sith contre leurs ennemis et contre leurs pairs, il etait difficile pour un observateur extérieur de suivre l'évolution des sphères dirigeantes du Second Empire Sith à l'époque de sa lutte contre la République Galactique, près de 3 600 ans avant la bataille de Yavin. L'avènement de Dark Arkous au sein de l'organe suprême dirigeante, le Conseil Noir, se fit ainsi dans un relatif anonymat.

  Au premier abord, Arkous, Sith de Sang pur, pouvait paraître superficiel et prétentieux, mais ceux qui le connaissaient savaient que se cachait derrière ce masque un homme déterminé, comme il le montra lors de l'offensive sur Talay, nœud de communication de la République, à laquelle assista Lana Beniko, une Sith particulièrement érudite en ce qui concernait les Jedi, qui venait d'entrer à son service en tant que consultante militaire.

  Lorsque son plan d'invasion ingénieux fut en effet menacé par une intervention du Service d'Information Stratégique de la République, il neutralisa personnellement la menace avec l'aide de Lana, n'hésitant pas à plonger dans le vide spatial pour empêcher la fuite d'un espion. Il donna ainsi l'impression à sa conseillère d'un patriote altruiste et dévoué.

  Successeur du bouillonnant  et éphémère Dark Arho, mort sur Ilum, Arkous arrivait à la tête d'une sphère de pouvoir déjà déstabilisée par les échecs des prédécesseurs d'Ahro, Dark Vengean et Dark Baras. Son élection marquait la nécessité à ce poste d'un Sith plus modéré et fiable pour reprendre en main les forces militaires impériales.

  Son passé reste largement méconnu, y compris de ses plus proches collaborateurs. Il était de notoriété publique qu'il était un vétéran de la Grande Guerre Galactique et un loyaliste en apparence des plus fervents, ce qui convenait parfaitement au Conseil Noir. Ce dernier aurait peut-être été d'un autre avis s'il avait appris l'affiliation d'Arkous à l'Ordre de Revan, une secte honnie au sein de l'Empire. L'ascension du nouveau membre du Conseil Noir marquait le renforcement de cette cabale qui s'était cantonnée jusqu'alors à simplement vouloir réformer l'Empire de l'intérieur.

  Dissimulant sa véritable allégeance et bénéficiant d'un large soutien au sein du champ politique impérial, tant visible qu'invisible, le Sith pût planifier sans gêne ce qui ressemblait à une attaque audacieuse pour arracher l'Empire du gouffre vers lequel il se dirigait, mais masquait en fait un objectif bien plus précis : l'assaut sur Tython.

  Pour mener a bien son offensive et cueillir cette proie alléchante qu'était le monde natal des Jedi, Arkous s'entoura notamment de Lana Beniko, qu'il envisageait désormais de rallier aux révanites, ainsi que du Seigneur Goh, totalement dévoué à sa cause. Ils préparèrent ainsi à bord du spatiodock Vaiken leur stratégie. Mais pour mener le combat en première ligne et briser les lignes de défenses de la République, il faudrait l'aide des meilleurs.

Dark Arkous

Dark Arkous dirige les forces militaires impériales vers de nouvelles victoires.
Source : Star Wars: The Old Republic


  C'est pour cela qu'il contacta les héros de l'Empire qui étaient disponibles, et leur demanda de mener la vague d'assaut qui s'emparerait du Temple Jedi. Lana Beniko devait se charger de rester en liaison avec durant leur participation à la la seconde vague d'assaut sur la planète. Ensuite, elle devait guider l'équipe en leur indiquant les objectifs prioritaires afin d'accéder au Temple Jedi et d'en prendre le contrôle. De son côté, Seigneur Goh devait sécuriser derrière eux le Temple et s'emparer de tous les secrets des Jedi, mettant ainsi l'Ordre et la République à genoux.

  Arkous, pour lancer son offensive, avait bénéficié des informations d'une source sûre qui l'avait informé d'une faille dans le système de sécurité de la planète, là où les défunts services secrets impériaux avaient échoué. Il est fort probable que la fuite provienne des infiltrés de l'Ordre de Revan au sein de la République. En effet, le but véritable du Sith était de récupérer une antique technologie Rakata cachée dans le Temple, pour le compte de l'Ordre.

  La bataille se déroula comme prévu, et les Sith triomphèrent, abattant de nombreux Jedi et s'emparant de leurs archives. Alors que Lana félicitait les héros impériaux du jour, son supérieur pressa Goh de redoubler d'effort pour découvrir les trésors des Jedi. Puis il accueillit à leur retour les triomphateurs, clamant que ce jour marquait le début de la fin pour la République. C'est alors qu'on les informa de l'invasion lancée par la République sur Korriban. L'Académie des Sith et les chambres du Conseil Noir étaient tombées entre les mains de leurs ennemis exécrés.

  Le Seigneur noir entra dans une grande colère, et exigea de la Force d'assaut de Tython qu'ils reconquièrent la planète et exécute celui qui avait eu l'outrecuidance de mener cette attaque contre l'Empire. En réalité, Arkous était parfaitement informé par les révanites de ce plan, et veillait à donner le change.

  La reprise de Korriban se fit au prix de nouvelles pertes pour l'Empire, mais le Sith eu la satisfaction d'apprendre la mort du chef républicain, le commandant Jensyn, en fait un membre des révanites, qui avait été sciemment sacrifié pour la cause de l'Ordre . Le colonel Darok, stratège derrière l'offensive républicaine, avait aussi pu récupérer pour le compte des comploteurs une autre pièce de technologie Rakata au sein des archives du Conseil noir.

  Parallèlement en effet, Arkous avait trouvé ce qu'il cherchait sur Tython et l'avait fait mettre en lieu sûr, au prix de la perte du Seigneur Goh, abattu par les forces Républicaines venues reprendre le Temple. Arkous les rencontra brièvement par holocommunication, témoigna de son étonnement de les voir arriver si vite et s'accorda un instant d'autosatisfaction. Il accueillit aussi les vainqueurs de Tython et à présent de Korriban, les remerciant pour tout ce qu'ils avaient accomplis, et les assurant que leurs faits seraient remémorés dans la nouvelle ère qui s'annonçait.

  Dans les semaines qui suivirent, Arkous fit relativement profil bas. Il s'intéressa certes aux convois d'Isotope 5 émis depuis Makeb pour l'Empire, mais il se méfiait désormais de sa fidèle conseillère Lana Beniko, qui soupçonnait un plus grand dessein derrière les raids impériaux et républicains, trop similaires dans leur exécution. Il renonça ainsi à la faire entrer au sein des révanites lorsqu'il réalisa la proximité qu'elle entretenait avec les héros de l'Empire qu'il avait manipulés.

Dark Arkous

Arkous et son complice Darok poursuivent leur plan sur Manaan.
Source : Star Wars: The Old Republic


  Toutefois, il était désormais temps de mettre en place le plan de l'Ordre. Arkous, prétextant une rencontre diplomatique avec la reine d'Ondéron, voyagea en fait sur Manaan, où il retrouva son complice, le colonel Darok. Ils se rendirent ainsi dans un laboratoire sous-marin, où, protégés par l'Ordre de Shasa, des utilisateurs de la Force liés à l'Ordre de Revan, ils chargèrent le scientifique selkath Gorima de parvenir à implanter de la technologie Rakata dans des êtres vivants, de manière à créer des guerriers invincibles.

  Le selkath réussit sa tâche, et put transmettre ses résultats aux deux conspirateurs. Mais dans le même temps, ils furent informés d'une intrusion dans leur périmètre. Arkous soupçonnait son ancienne conseillère d'être à l'origine de cette manœuvre. Prenant contact à travers une baie vitrée avec Gorima, ils  découvrirent ainsi la présence d'un groupe d'assaut envoyé là par Théron Shan et Lana Beniko pour mettre un terme aux agissements de Darok et Arkous. Ils étaient aussi accompagné du contrebandier Jakarro et de son droïde C2-D4 . Le wookie avait fourni les révanites en matériel avant d'être arrêté par les ces derniers qui ne pouvaient se permettre une fuite de leurs opérations.

  Après avoir tenté en vain de raisonner avec eux, les deux révanites s'enfuirent avec les données, laissant derrière eux une bombe sous-marine afin de se débarrasser définitivement des gêneurs qui les empêchaient de mener à bien la grand œuvre qu'ils menaient pour sauver la galaxie, selon leurs propres mots. Leurs opposants eurent toutefois le temps de s'enfuir. Arkous veilla par la suite à envoyer une message d'avertissement sans frais à son ancienne conseillère, la mettant en garde si jamais elle continuait à essayer de lui mettre des bâtons dans les roues.

  Entourés de leurs fidèles, Arkous et Darok se rendirent selon les consignes de l'Ordre sur Rakata Prime, où ils avaient établis une base avancée dans l'ancien temple Rakata. Les deux comploteurs prévoyaient d'y développer une Armée Infinie à partir des recherches issues des expériences de Manaan. Ils commencèrent ainsi à implanter des fragments de débris de la Forge Stellaire dans des sujets consentants ou non, créant peu à peu les unités de cette armée au cœur du temple.

  Mais leurs ennemis et anciens pions n'avaient pas perdu leur trace. Lana Beniko, alliée à Théron Shan et Jakarro, découvrirent la base des révanites, et pilotèrent un raid pour empêcher que l'Armée Infinie aboutisse. Ils trouvèrent de parfaits partenaires dans les personnalités qui les avaient déjà aidés sur Manaan. Ces dernières, accompagnées de Jakarro, se frayèrent un chemin jusqu'au Temple, où ils mirent un terme au projet de l'Armée Infinie. Arkous et Darok s'activèrent alors sur le sommet du temple, peut-être pour s'enfuir et recommencer ailleurs leurs plans.

  Cependant, leurs adversaires arrivèrent avant qu'ils ne puissent concrétiser leur projet. Le Seigneur Noir, méprisant Jakarro le wookie qui accompagnait les anciens pions que lui et Darok avaient utilisés, refusa de s'expliquer sur ses motivations et ses objectifs. S'il avait échoué à créer une nouvelle armée, au moins il allait se rattraper en éliminant de sa propre main ceux qui tentaient de s'opposer à l'Ordre de Revan et à ses plans. Déchaînant des éclairs de Force, il engagea le combat au côté du colonel .

Dark Arkous

Dark Arkous attaque avec Darok ceux qui osent s'opposer à leurs plans sur Rakata Prime.
Source : Star Wars: The Old Republic


  En tant que membre du Conseil Noir, Arkous n'était pas un adversaire à sous estimer, surtout allié au vétéran Rian Darok. Néanmoins, leurs adversaires prirent peu à peu le dessus sur eux. Combattant jusqu'à leur dernier souffle, les deux traîtres périrent sans trahir la grande cause que servait l'Ordre et  leur maître revenu d'entre les morts.


Actualités en relation

Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/07/2018. Description officielle : Anakin Skywalker appartient au passé. En se tournant vers...


Delcourt : Sortie de Dark Maul

Sortie aujourd'hui même de Dark Maul, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 02/05/2018. Description officielle : Les Sith forment un ordre de tueurs implacables et impitoyables. Ils vivent et s'entra...


HoloNet : De nouvelles fiches canon pour l'encyclopédie !

En ce lendemain de fête et en ce début de nouvelle semaine qui s'annonce bien chaude on s'est dit qu'on allait vous proposer un peu de lecture sur l'univers Canon histoire de reparler un petit...


Holonet : 17 Nouvelles fiches sur The Old Republic

Sorti le 3 Mai dernier, La Conspiration de Nathema est la dernière mise à jour du jeu Star Wars: The Old Republic parrue. Il était donc normalement qu'on s'occupe un peu du sujet avec l'arrivée de 17...


Holonet : De nouvelles fiches pour Solo

Alors que le film est encore en salle, il fallait bien commencer sur l'Holonet à vous faire quelques fiches. C'est maintenant chose faites avec ces 23 fiches que vous avez pu voir arriver sur la home depuis quelques jours...


Informations encyclopédiques
Dark Arkous
Nom
Dark Arkous
Espèce
Date de décès
3 640 Av. BY
Lieu de décès
Fonctions
Seigneur Noir des Sith
Membre du Conseil Noir en charge de la sphère de l'Offensive Militaire
Armes
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
09/12/2014

Date de modification
25/12/2015

Nombre de lectures
35 797


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources
  • Site officiel de Star Wars: The Old Republic
  • The Old Republic

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.