Dark Aruk


Dark Aruk était un membre du Conseil Noir du Second Empire Sith chargé de la Sphère de la Philosophie Sith à l’époque de la Guerre Froide.

    Au sein du Conseil Noir, organe dirigeant du Second Empire Sith, il existait de nombreux seigneurs Sith qui cherchaient à s'élever au premier rang par les paroles et les actes, tels Dark Marr ou Dark Ravage. Mais il y en a d'autres qui préféraient rester dans l'ombre, agissant depuis les coulisses pour mener à bien les intérêts de l'Empire et les leurs. Dark Aruk, en charge de la Sphère de la Philosophie Sith appartenait à cette deuxième catégorie, n'étant que rarement présent aux réunions du Conseil Noir.

  La Sphère de la philosophie Sith, en apparence très immatérielle et donc secondaire par rapport à d'autres comme la Sphère de l'Offensive militaire, était en fait essentielle à la stabilité de l'Empire. Dark Aruk était en effet chargé de s'assurer de l'adhésion de la population aux valeurs du Code Sith, et de prévenir toute dérive idéologique, en particulier en rapport avec les enseignements du Côté Lumineux. La sphère agissait donc à la fois comme un outil de propagande et de répression sur le plan idéologique.

  À l'époque où Aruk était à la tête de cette sphère, le Second Empire Sith venait de faire son retour dans la galaxie et avait imposé un traité à la République Galactique. La crainte des Jedi était déjà bien ancrée dans la population, les Jedi étant accusés de persécuter les Sith depuis des générations et servant d'ogre venant dévorer les enfants impériaux désobéissants par exemple. Aruk concentra ses efforts sur des hérésies plus insidieuses, comme l'Ordre de Revan. Cette organisation qui se réclamait du Chevalier Prodigue défendait une approche équilibrée des deux Côtés de la Force, et allait donc directement à l'encontre des enseignements Sith.

  On peut se demander, au-delà d'une condamnation verbale, quels étaient les véritables moyens d'actions de Dark Aruk. En effet, le ministère des Services Secret avait déjà une place importante dans la répression de la population. D'autre part, le Seigneur Sith le plus en pointe sur la lutte contre les Révanites était Dark Charnus, qui appartenait à la Sphère de la Stratégie militaire de Dark Decimus au moment de la bataille de Corellia.

  Peut-être que la sphère de Dark Aruk devait essentiellement s'appuyer sur les exécutants d'autres sphères pour mener à bien dans les faits ses condamnations verbales, ou bien peut-être que les serviteurs de Dark Aruk étaient éparpillés au sein des autres sphères pour contrôler leur ferveur idéologique. Quoi qu'il en soit, cette déficience d'une base de pouvoir clairement visible explique peut-être la discrétion de Aruk ou se justifie par celle-ci.

  Le Seigneur Noir faisait en effet partie des rares absent lors de la grande séance du Conseil Noir qui vit les chutes de Dark Baras et Dark Thanaton, deux de ses membres les plus récents. Et lors de la séance suivante, qui concerna la succession de Dark Hadra pour la Sphère de la Technologie, Aruk était toujours absent, à la différence de Dark Rictus, de la Sphère de la Protection des Mystères, qui cette fois-ci était venu. Le seul autre membre du Conseil Noir qui demeurait aussi discret était celui de la Sphère des Renseignements Impériaux, mais cette sphère avait lourdement souffert des manipulations de Dark Jadus. Ses absences étaient d'autant plus notables que l'Empire se réorientait vers davantage d'ouverture sur le plan idéologique.

  Il est possible que le silence d'Aruk s'explique par sa mort dans la reprise des hostilités avec la République, mais il n'en n'est fait mention nulle part. On ignore de même s'il survécut aux attaques de l'Empire Eternel de Zakuul, et s'il joua un rôle dans le nouveau gouvernement impérial sous l'autorité de Dark Acina.


Actualités en relation

Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #5

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! Un peu moins de trois semaines après la sortie du jeu vidéo Jedi : Fallen Order, il est enfin temps...


HoloNet : Critique de Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith Tome 4

Dark Vador - Le Seigneur Noir des Sith Tome 4 - La Forteresse de Vador est sorti le 6 novembre dernier chez Panini Comics. Ce quatrième volume clôt la série Dark Vador, le Seigneur Noir des Sith, entamée en...


HoloNet : Un pack de fiches consacré à Jedi Fallen Order - Dark Temple

Alors que le jeu vidéo Jedi : Fallen Order vient à peine de sortir, l'HoloNet vous propose aujourd'hui de découvrir un pack de fiches sur le comics Jedi : Fallen Order - Dark Temple qui est toujours en cours de publication...


Dark Horse : Sortie de The Art of Jedi - Fallen Order

Quatre jours après la sortie du jeu éponyme, les lecteurs américains vont désormais avoir l'occasion de mettre la main sur le beau livre officiel, The Art of Jedi : Fallen Order ! L'ouvrage long de 240 pages regroupe...


Marvel : Sortie de Jedi Fallen Order - Dark Temple #4

Nous sommes mercredi, c'est donc jour de sortie aux États-Unis pour les comics Star Wars de chez Marvel ! À deux jours de la sortie mondiale de Jedi : Fallen Order, voici que parait outre-Atlantique l'avant-dernier numéro du...


Informations encyclopédiques
Dark Aruk
Nom
Dark Aruk
Nom original
Darth Aruk
Fonctions
Membre du Conseil Noir en charge de la Sphère de la Philosophie Sith
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
17/02/2017

Date de modification
17/02/2017

Nombre de lectures
28 293


Note de la fiche
Cette fiche n'a encore recueilli aucune note.

Noter cette fiche.

Sources

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.