Dark Bane


Dark Bane est un Seigneur des Sith humain né sur Apatros et ayant vécu à l'époque des Nouvelles Guerres Sith, après lesquelles il fonda la Règle des Deux. De son vrai nom Dessel, il eut pour apprentie Dark Zannah

  Né sur la colonie minière d'Apatros en l'an -1.026, de son vrai nom Dessel, Dark Bane connait une enfance et une adolescence très difficiles, tant sur le plan physique que moral. Si l'on ignore tout des plus jeunes années de Dessel, on sait qu'après la mort de sa mère il est "élevé" par son père, Hurst. Mineur de son état, comme la plupart des habitants d'Apatros, Hurst est un alcoolique notoire n'ayant aucune estime pour son fils et n'hésitant pas à le battre dès que l'occasion se présente. Considérant Dessel comme le responsable de tous ses malheurs, Hurst n'a de cesse d'humilier son fils et de lui rendre la vie impossible.

  Alors qu'il n'est âgé que de dix-huit ans, Dessel - ou Des - est déjà un mineur de cortosis doté d'une musculature impressionnante. Mesurant environ deux mètres, le colosse est une force de la nature dont le corps est déjà bien forgé par les rudes conditions d'extraction du précieux minerai vendu à la République, qui est à cette époque en guerre contre la Confrérie des Ténèbres du Seigneur Kaan. Sensible à la Force et plus particulièrement au Côté Obscur, Dessel ignore tout de la raison pour laquelle, en certaines occasions, se manifeste en lui un étrange pouvoir qu'il ne peut tout simplement pas expliquer à cette époque. Alors que son père est une fois de plus saoul, Des décide de tenir tête à Hurst et n'hésite pas à reprocher à son père de dilapider tous leurs revenus en boisson, sans aucun espoir de pouvoir quitter un jour ce caillou misérable sur lequel les mineurs sont plus des prisonniers que des travailleurs libres. Fou de rage, Hurst bat violemment son fils, lui cassant même le nez, puis le laisse sur le sol dans une mare de sang tandis qu'il part tranquillement se coucher... pour ne jamais se réveiller. Le lendemain, Dessel découvre son père mort dans son sommeil, apparemment d'un arrêt cardiaque - une thèse corroborée par les médecins. Le jeune homme l'ignore à cette époque, mais il a sans le savoir utilisé le Côté Obscur pour tuer son père par la seule force de sa volonté. Bien plus tard, cette prise de conscience le marquera d'une façon indélébile.
  
  Après la mort de son père, Dessel se retrouve plus que jamais empêtré dans les dettes et doit redoubler d'effort pour espérer quitter un jour Apatros. Il travaille dur dans les mines de cortosis dans les cinq années qui suivent, sans connaître autre chose que la mine et les rares moments passés dans la cantina de son seul "ami", un Neimoidien du nom de Groshik. Ce dernier, témoin des épreuves traversées par le jeune Humain, a pour coutume de lui offrir chaque jour sa boisson et de lui fournir occasionnellement ses conseils. S'il est un bon mineur, Dessel est également un remarquable joueur de sabacc profitant de ses intuitions - en réalité une prescience fournie par la Force - pour gagner quelques crédits.

  Je ne vois aucun de tes amis avec toi, vieil homme. Alors dégage de là et personne ne sera blessé.
  Dessel tentant de faire partir Gerd de sa concession, sur Apatros.
  
  A l'âge de vingt-trois ans, Dessel est une montagne de muscles doublée d'une intelligence vive, que le Côté Obscur vient renforcer de temps à autre à son profit. Chauve comme tous les autres mineurs en raison de la mauvaise qualité des filtres qui laissent passer une bonne partie des gaz toxiques résultant du travail dans les mines, Dessel est coutumier des bagarres entre mineurs, mais sa vie commence à basculer lors d'une énième accroche avec un dénommé Gerd, un mineur plus âgé que lui et qui fut autrefois un ami de son père. Également porté sur la boisson, Gerd commet l'erreur de s'en prendre un beau jour trop fortement à Dessel, exigeant que ce dernier lui laisse la place pour exploiter une riche veine de cortosis. Peu enclin à laisser une bonne prime lui passer sous le nez après des heures d'effort, Dessel tente tout d'abord de repousser son adversaire, mais les choses prennent un tournant plus sérieux lorsque Gerd tente de crever les yeux du jeune homme - ce dernier, grâce à la Force, sent néanmoins venir l'attaque et tranche le pouce de son adversaire d'un coup de dent puissant, laissant Gerd à terre.
  
  Malheureusement pour Dessel - ou heureusement - la compagnie minière ORO, employant tous les mineurs de cortosis d'Apatros, décide de ne pas laisser passer une bagarre aussi violente et met le jeune homme au chômage technique pendant la convalescence de Gerd, le privant d'une source de revenus indispensable. Désœuvré pendant quelques jours, Dessel décide de se rendre à la cantina de Groshik pour jouer au sabacc et compenser le manque à gagner. Par chance, Des profite de l'arrivée d'un transport de fret républicain et surtout de son équipage - qui n'a rien d'autre à faire pendant quelques heures que de tuer le temps en jouant au sabacc...
  
  Dessel, en excellent joueur qu'il est, parvient à faire plier un à un ses adversaires au cours d'une partie qui dure finalement plusieurs heures et dont le pot atteint des sommets vertigineux. Pour déconcentrer les joueurs républicains, le jeune mineur n'hésite même pas à prendre le parti des Sith, qu'il considère comme peu différents de ses adversaires. Des propos qui ne manquent pas de mettre en colère le dernier joueur en lice, un Enseigne qui finalement perd tous ses crédits et accuse Dessel de tricherie - ce qui finalement n'est pas tout à fait faux. La bagarre générale est évitée par l'intervention de Groshik, mais Dessel n'en est pas tiré d'affaire pour autant...
  
  En effet, alors qu'il quitte finalement la cantina, le jeune mineur tombe dans une embuscade tendue par l'Enseigne et deux autres soldats républicains. Grâce à ses capacités physiques et à la Force, Dessel parvient à tenir la dragée haute à ses trois adversaires, mais les choses tournent rapidement au vinaigre lorsque l'Enseigne dévoile une vibrolame, bien décidé à en finir avec le mineur. Dans un rapide mouvement défensif, Dessel parvient à retourner l'arme contre son propriétaire et à tuer l'Enseigne - un évènement qui le met immédiatement en tête de liste des personnes recherchées sur Apatros.
  
  Immédiatement après ce combat, Dessel court se réfugier dans la cantina de son ami neimoidien, qui ne voit pour lui d'autre issue que la fuite. Grâce à ses contacts dans les rangs des Sith, Groshik conseille à Dessel de rejoindre les rangs de l'armée de la Confrérie des Ténèbres - un acte plus désespéré qu'autre chose. Même s'il n'est pas spécialement attiré par la vie militaire à ce moment, Des n'a pas autre chose et accepte la proposition de Groshik. Quelques moments plus tard, l'ex-mineur quitte Apatros caché dans un vaisseau de contrebandiers pour changer radicalement de vie...

  
  Carrière militaire
  
  Contre toute attente, le soldat Dessel prend rapidement goût à la vie militaire et la franche camaraderie qui règne dans son unité, les Gloom Walkers. Bien que commandés par un incompétent nommé Ulabore, les Gloom Walkers partagent ensemble bien plus que les mineurs d'Apatros, ce qui change agréablement Dessel.
  
  La première action d'éclat de Dessel au sein de l'Armée Sith a lieu sur Kashyyyk. Confrontés à une résistance acharnée et aux actions de guérilla des forces wookies alliées à la République, les soldats Sith constituent des cibles faciles et les pertes de cette campagne sont faramineuses. Alors que les Gloom Walkers se retrouvent séparés de leurs lignes, Ulabore panique et perd pied, tandis que Dessel s'affirme comme le réel leader de l'unité. Grâce à sa prescience, ses hommes se sortent pour la plupart indemnes des embuscades qui leurs sont tendues, et l'unité parvient au bout de quelques jours à rejoindre les rangs de l'armée Sith au prix de légères pertes. Bien que finalement Ulabore en retire tout le crédit, Dessel n'est pas laissé de côté et devient Sergent, grâce surtout à son supérieur direct qui préfère l'avoir à ses côtés.
  
  A la campagne de Kashyyyk succède la campagne de Trandosha : lorsque les éléments républicains sont mis en déroute sur le monde des Wookies, la planète des Trandoshans devient l'endroit où la confrontation finale a lieu au terme d'une poursuite acharnée : l'armée Sith écrase à cette occasion les derniers éléments de la force républicaine de Kashyyyk après avoir subi de lourdes pertes. Dessel est dès lors considéré par ses hommes comme le seul apte à les sortir des situations les plus inextricables, et l'unité des Gloom Walkers gagne la réputation de groupe d'élite de l'armée sith.
  
  Par la suite, alors les Gloom Walkers sont envoyés sur Phaseera pour mener une opération d'importance vitale, Dessel commet un acte d'insubordination qui met fin à sa carrière militaire et lui ouvre d'autres horizons. En effet, alors que les Gloom Walkers sont chargés de neutraliser un avant-poste d'observation républicain afin que le gros de l'armée Sith puisse passer à l'offensive sans alerter l'armée adverse, l'Etat-Major sith ordonne au commandant Ulabore de mener l'assaut en plein jour, sans réelle justification - non seulement les délais sont suffisamment larges pour permettre une attaque de nuit, mais en plus les défenseurs républicains seront ainsi à même de massacrer la plus grande part des attaquants. Pour Dessel et ses hommes, la mission sonne comme un véritable suicide, mais Ulabore est bien trop lâche pour oser contredire ses supérieurs, et l'assaut semble ainsi inévitable. Refusant de voir ses compagnons massacrés inutilement, Dessel décide de mettre Ulabore aux arrêts et de mener l'attaque de nuit, en prenant les Républicains par surprise.
  
  Laissant Ulabore sous bonne garde au campement des Gloom Walkers, le sergent Dessel mène ses hommes au combat et s'illustre particulièrement au cours de cette mission en éliminant à lui tout seul, avec un fusil de sniper, les soldats placés aux principaux postes de défense - protégeant ainsi ses hommes d'un tir de mitraille dévastateur. Alors même qu'il est temporairement gêné par une grenade aveuglante, Dessel fait instinctivement appel à la Force pour guider ses tirs, abattant ses cibles une à une. L'attaque est un succès indéniable et l'avant-poste est investi par les Sith sans que l'Armée Républicaine n'ait vent de l'assaut.
  
  Une bien mauvaise surprise attend cependant le sergent de retour de mission : libéré par ses gardes, Ulabore a prévenu les Sith de la "trahison" de son subordonné, et Dessel est promptement arrêté sans que ses hommes ne puissent intervenir. Placé en détention, le soldat pense alors passer en cour martiale. C'est en réalité un destin bien différent qui l'attend - alors qu'il rumine son sort, Dessel est emmené par un Seigneur Sith du nom de Kopecz sur la planète Korriban. Et c'est à sa grande stupeur qu'il apprend que sa vie de simple soldat et terminée et qu'il va pouvoir débuter une formation au terme de laquelle son grand potentiel l'amènera à devenir un Maître Sith de la Confrérie des Ténèbres. Une nouvelle vie commence pour l'ancien mineur d'Apatros...

  
  Formation au Côté Obscur
  
  Sur Korriban, Dessel prend alors le nom que lui jetait son père à la figure comme une insulte : Bane ("Fléau"). Le jeune apprenti, promis comme tous ceux de Korriban à de hautes fonctions dans l'Ordre Sith de Kaan, se prend immédiatement de passion pour la longue et riche Histoire des Sith, passant énormément de temps dans les Archives de l'Académie - au grand dam de ses principaux professeurs, le directeur de l'Académie Qordis et le maître d'armes Kas'im. Pour les "nouveaux Sith" en effet, l'Histoire n'est que le reflet d'un passé sans importance et seuls comptent l'entraînement et la dévotion à la Confrérie des Ténèbres. Bane se retrouve donc seul la plupart du temps à compulser les nombreux volumes et à approfondir ses connaissance sur les anciennes coutumes et les seigneurs Sith du passé, et notamment Dark Revan. C'est aussi en lisant ces archives qu'il s'étonne pour la première fois qu'aucun maître actuel ne prenne le titre de "Dark" - qui semble révolu pour tout le monde...
  
  L'appétit de Bane pour l'histoire et les coutumes sith perd toutefois rapidement de son intensité, au profit de l'entraînement fourni par les professeurs de l'Académie. La formation est en effet le théâtre d'une féroce compétition entre les élèves pour gagner la faveur et l'attention des maîtres afin de pouvoir suivre un enseignement personnalisé, et ainsi gagner en puissance. Bane doit alors faire le maximum pour faire face à tous ces adversaires potentiels, et notamment le meilleur élève de l'Académie, un Zabrak nommé Sirak.
  
  Alors qu'il a considérablement progressé dans la maîtrise du Côté Obscur, Bane défie en combat singulier un Makurth dénommé Fohargh, afin de prouver sa valeur. L'enjeu est important car Fohargh a déjà vaincu Bane lors d'un précédent combat. Comme lors du premier affrontement, le Makurth semble dominer son adversaire, et Bane entrevoit déjà une nouvelle défaite ; cependant, sous les railleries de son ennemi, Bane laisse exploser sa colère et tue Fohargh malgré la présence de son bouclier de Force, de manière parfaitement réfléchie. Un acte qui attire inévitablement sur lui l'attention de Sirak, mais les talents du Zabrak dans l'art du double sabre-laser semblent trop importants pour Bane, qui laisse passer les semaines sans lancer de nouveau défi.
  
  Suite à la mort de Fohargh, Bane se remet en question et se demande pourquoi il a tué son adversaire alors qu'un tel comportement est prohibé. Aucun maître n'est cependant intervenu pour stopper son geste et l'apprenti Sith hésite entre culpabilité et satisfaction. Sans le savoir à ce moment, son désintérêt "forcé" pour l'Histoire et les connaissances ancestrales des Sith contribuent largement à cet état d'esprit qui le conduit peu à peu à régresser malgré l'entraînement. En quelques jours, quelques semaines, Bane n'est plus l'élève prometteur qu'il semblait être, et c'est alors qu'il commet une grave erreur qui aurait pu le tuer - il défie Sirak en combat singulier.
  
  Croyant retrouver ainsi la rage de vaincre et sa puissance, Bane défie le meilleur élève de l'Académie mais ne fait pas le poids. La leçon est pour Bane d'une violence rarement atteinte et Sirak lui inflige de graves blessures, tuant presque son adversaire. Vaincu et blessé, Bane doit passer plusieurs jours en soins intensifs et devient dès lors un paria dans l'Académie, sa faiblesse étant apparue au grand jour. Considérant que cet élève minable n'est pas digne d'intérêt, Qordis interdit aux professeurs de lui fournir le moindre enseignement particulier - ce qui l'arrange bien car le directeur de l'Académie n'a jamais apprécié Bane du fait de sa propre rivalité avec Kopecz. Le maître Twi'lek semblera ainsi responsable indirectement de l'échec de Bane...

  Fort heureusement pour Bane, une nouvelle élève arrive à l'Académie et contribue à lui donner le courage de reprendre les efforts : Githany. Cette ancienne Jedi qui vient de trahir son camp sur Ruusan - offrant une belle victoire à Kaan et ses hommes, est immédiatement attirée par Bane et imagine pouvoir l'utiliser pour tuer Sirak, qui est de fait son plus redoutable adversaire à l'Académie. Githany et Bane concluent un pacte : tandis que la première assurera la formation de Bane en secret, le second l'aidera à tuer Sirak le moment venu.
  
  Dans le même temps, Bane a repris ses études dans les Archives et ses pouvoirs reviennent peu à peu. Pour compléter sa formation au niveau du combat au sabre-laser, l'élève demande - et obtient - que le Maître d'Armes Kas'im l'entraîne en secret. Ainsi, en combinant ses connaissances, la formation générale de Githany, et l'apprentissage du combat au sabre-laser, Bane pourra selon lui devenir plus puissant que jamais.
  
  Finalement, après de longs mois passés ainsi à progresser dans le plus grand secret, Bane se décide finalement à défier à nouveau Sirak - au grand dam de Githany qui pensait plutôt l'assassiner discrètement. Même si l'élève Zabrak est un bon combattant, Bane a énormément progressé et n'est plus du tout effrayé par le double sabre-laser d'entraînement de son adversaire, qui l'avait dérouté lors du premier affrontement. Feignant d'être moins puissant qu'il ne l'est réellement, Bane parvient à faire durer le combat et à épuiser son adversaire, puis il contre-attaque violemment et blesse Sirak sérieusement - sans pour autant le tuer. Lors d'un moment d'hésitation qu'il ne parvient pas à s'expliquer sur le moment, Bane a décidé d'épargner son adversaire, une chose inhabituelle pour un Sith et qui laisse à penser à Ginathy qu'il est trop faible pour faire un bon partenaire...
  
  Bane a cependant atteint son objectif : battre et humilier Sirak. Il redevient devant tous les élèves le meilleur élément de l'Académie, et reçoit le soir même de Kas'im un cadeau précieux : le sabre-laser de son ancien maître, Na'daz. C'est avec cette arme à sa ceinture qu'il répond à la convocation de Qordis lui annonçant qu'il n'est plus un paria au sein de l'Académie. Mais Bane a déjà progressé au-delà de toute compréhension et annonce à un Qordis médusé qu'il ne pense plus avoir de choses à apprendre des professeurs, et qu'il souhaite se rendre dans la Vallée des Seigneurs Noirs, où sont enterrés les anciens Seigneurs Sith, pour invoquer leurs esprits et recevoir leur enseignement qu'il pense être plus important. La confrontation entre le maître et l'élève est vive, mais pour une raison connue de lui seul, Qordis ne pousse pas l'affrontement plus loin et "chasse" Bane dans ce qu'il estime être une quête stupide et vaine.
  
  Sans plus attendre, Bane quitte l'Académie sans parler à quiconque et fait route vers la Vallée des Seigneurs Noirs. Malgré les dangers, Bane explore nombre de tombeaux et passe plus de deux semaines à tenter en vain de faire appel aux spectres Sith évoqués dans les Archives. Dépité et affamé, il décide finalement de rentrer à l'Académie et de mettre fin à cette quête apparemment infructueuse. Apparemment, car en réalité ces deux semaines ont permis à Bane de faire le point sur la situation et de réaliser à quel point les membres de la Confrérie des Ténèbres sont dans l'erreur - au lieu de privilégier le Côté Obscur et l'Ordre Sith, les maîtres semblent unis dans une vision commune bien éloignée de l'esprit des Sith tel qu'il le conçoit, au sein d'une Confrérie dont tous les Seigneurs sont considérés comme égaux - alors que Bane sait pertinemment que les Forts sont faits pour régner et les Faibles pour servir. Dès lors, aucun Maître, aucun Apprenti, ne mérite selon lui de continuer à servir dignement l'héritage des Sith - sauf peut-être Githany, pour laquelle il éprouve une certaine attirance teintée de respect.
  
  En deux semaines, les choses ont cependant pris un tournant inattendu à l'Académie : Githany a décidé de s'associer à Sirak pour tuer Bane, s'estimant trahie par son départ précipité et sa faiblesse présumée. Et d'autre part, depuis Ruusan, Kaan a requis l'appui immédiat de tous les maîtres et élèves de l'Académie de Korriban pour défaire la récente Armée de la Lumière menée par le Maître Jedi Hoth - impliquant de fait la promotion des élèves au rang de Seigneurs Sith.
  
  Lorsqu'il arrive à l'Académie affamé et épuisé, Bane ignore tout de ces deux faits, qui n'ont en fait qu'une importance relative car sa décision est prise depuis longtemps : la Confrérie des Ténèbres n'a plus rien à lui apporter et il doit découvrir les réponses à ses questions par lui-même et continuer sa quête hors de Korriban.
  
  Cependant, alors qu'il a à peine eu le temps de se reposer, Bane reçoit la visite de Githany qui lui demande des explications. N'éprouvant aucune méfiance particulière envers celle qu'il considère toujours comme une alliée, Bane se livre à Githany et lui révèle son sentiment envers la Confrérie. En retour, l'ancienne Jedi l'entraîne vers la salle des Archives en prétextant avoir des informations importantes à lui révéler - mais une fois entré dans la pièce, Bane se retrouve pris au piège par Sirak et ses deux compagnons, des jumeaux Zabraks, tous trois armés d'un sabre-laser. Alors que la situation semble désespérée - Bane n'a lui-même pas pris son arme - Githany décide finalement d'aider Bane et lui fait passer son sabre-laser qu'elle avait discrètement pris avec elle avant de quitter sa chambre. Alors que Bane combat Sirak, l'ex-Jedi utilise son redoutable fouet-laser pour éliminer les deux acolytes de Sirak. Ce dernier, surpassé par Bane et en infériorité numérique, commet la regrettable erreur de jeter son arme, mettre un genou en terre et demander pitié à Bane : un acte tout simplement inimaginable pour un Sith digne de ce nom... cette fois, Bane laisse parler sa haine et décapite Sirak d'un coup de sabre-laser...

  - Celui qui implore la pitié ne mérite pas de l'obtenir.
  Bane à Sirak, juste avant de décapiter le Zabrak.
  
  Imaginant que c'est Qordis qui a envoyé Sirak et ses sbires pour l'éliminer, Bane se rend d'un pas pressé dans les appartements du directeur de l'Académie et entre dans ses quartiers sans même attendre l'invitation du professeur. Après avoir révélé à Qordis que Sirak et ses deux compagnons sont morts dans la salle des Archives, Bane comprend que son interlocuteur n'est pour rien dans la tentative d'assassinat et l'altercation ne termine pas en combat pur et simple.  
  Malgré sa défiance envers ses maîtres, Bane n'en reste pas moins le meilleur élément de l'Académie, et Qordis tente de lui faire comprendre l'importance de son engagement envers la Confrérie. Au cours de leur entrevue, le directeur de l'Académie lui offre un précieux cristal de sabre-laser, affirmant qu'il est plus puissant que celui alimentant son arme. Cela n'empêche pas Bane de livrer le fond de sa pensée et d'avouer très clairement à Qordis que Kaan et la Confrérie sont dans l'erreur et que leur conception erronée de l'Ordre Sith et du Côté Obscur les mènera droit à l'anéantissement total. Après avoir accusé les Maîtres Sith de lâcheté pour ne pas oser prendre le titre de "Dark", Bane annonce qu'il ne se répondra pas à l'appel de Kaan et décide de quitter les lieux, sans que Qordis n'ose intervenir. Kas'im lui-même ne parvient pas à "raisonner" son élève - devenu Dark Bane - et ne peut rien faire pour l'empêcher de quitter Korriban. Après avoir demandé à Githany de le suivre - et essuyé un refus - Bane quitte la planète aux commandes du Valcyn, un appareil ultramoderne envoyé par Kaan à Qordis pour ses services rendus en tant que directeur de l'Académie.
  
  Son objectif : l'ancienne planète des Rakatas connue sous le nom de Lehon...
  
  
  Sur la piste de Revan
  
  Dans le système de Lehon, Bane contemple les ruines des deux flottes qui s'opposèrent jadis autour de la Forge Stellaire - l'une pour la contrôler, l'autre pour la détruire. La planète, autrefois peuplée par les Rakatas et désormais déserte, constitue pour Bane le meilleur endroit qui pourrait lui permettre de parfaire sa maîtrise du Côté Obscur - là où la Vallée des Seigneurs Noirs s'est révélée une perte de temps.
  
  Après avoir posé le Valcyn sur une plage bordant la plus vaste étendue de terre de cette planète essentiellement composée de mers, Bane met pied à terre et sent immédiatement la puissance intrinsèque de la planète - bien plus fortement que la sensation qu'il avait éprouvée en arrivant sur Korriban. Alors qu'il contemple l'épaisse jungle qui borde la plage, l'ancien apprenti sent une présence animale s'approcher rapidement de lui, mais c'est sans aucune crainte qu'il attend patiemment l'arrivée d'un gigantesque rancor sauvage, attiré par une proie potentielle. Grâce à sa maîtrise du Côté Obscur, Dark Bane prend aisément possession de l'esprit de la créature et puise au fin fonds de ses souvenirs pour trouver ce qu'il cherche - dans la jungle, alors qu'il n'était encore qu'un bébé suivant sa mère, le rancor a croisé la route d'un temple que Dark Bane s'empresse de rejoindre, perché sur sa nouvelle monture...
  
  Après avoir parcouru plusieurs kilomètres à travers la forêt, Bane arrive devant l'entrée d'un temple pyramidal haut d'une vingtaine de mètres. Contrairement aux temples Sith de Korriban, la puissance du Côté Obscur est encore palpable en ces lieux. Après avoir exploré le temple, Bane fait enfin une découverte majeure : un holocron fabriqué par Dark Revan en personne et renfermant de précieuses connaissances. Dans les jours qui suivent, Bane s'imprègne de ces informations d'une valeur inestimable et les copie sur un support plus fiable que l'holocron défaillant, qui finalement s'éteint à tout jamais une fois son contenu délivré à la bonne personne...
  
  En combinant ses propres expériences et les informations fournies par Dark Revan, Bane en arrive à la conclusion que toutes les règles précédemment établies par les différents Sith à travers les âges n'ont pas réussi à atteindre leur objectif : détruire les Jedi et amener les Sith au pouvoir. Il en conclut qu'une nouvelle règle doit voir le jour. Désormais, pour arriver à leurs fins, les Sith devront suivre la Règle des Deux - un Maître pour incarner le pouvoir, et un Apprenti pour le désirer. De cette façon, seul un apprenti plus fort que son maître peut prendre sa succession, ce qui ne peut que faire progresser les Seigneurs Sith sur le long terme - il est en effet trop risqué qu'un maître prenne sous son aile plusieurs apprentis, qui pourraient se liguer contre lui et le tuer même en étant moins puissants individuellement. C'est alors qu'il se trouve en pleine réflexion que Bane est interrompu par l'arrivée de son maître d'armes, Kas'im, envoyé par Kaan sur Lehon pour ramener l'élève récalcitrant sur Ruusan - ou le tuer.

  Face à son ancien mentor, Bane refuse toujours de rejoindre la Confrérie, et pense un instant que Kas'im pourrait faire à son tour un bon apprenti pour le nouvel Ordre qu'il souhaite bâtir. Mais le maître d'armes est bien trop ancré dans ses idées de loyauté envers Kaan et ne semble aucunement apte à incarner le futur de l'Ordre Sith. De son côté, Kas'im vit une déception analogue lorsque son élève refuse de le suivre. Désormais l'issue de la discussion est claire pour les deux combattants : seul l'un d'entre eux quittera Lehon vivant...

  Un féroce duel s'engage alors entre deux guerriers qui maîtrisent l'art du sabre-laser comme personne - Bane et son sabre classique parviennent sans mal à prendre progressivement le dessus sur Kas'im et son double sabre-laser. De plus, aidé par sa parfaite connaissance de la topographie du temple, Bane parvient à conduire son adversaire dans un cul-de-sac, mais perd trop de temps à achever le maître d'armes, qui peut dès lors jouer son va-tout : à la grande surprise de Bane, Kas'im active un mécanisme sur la poignée de son arme qui se sépare en deux, le double sabre se transformant en deux sabres à simple lame. Surpris par la manœuvre, et n'ayant jamais expérimenté le combat contre un adversaire équipé de deux armes, Bane se retrouve en mauvaise posture et ne peut que reculer, sentant sa défaite approcher de manière inévitable. Dans un dernier sursaut d'énergie, il décide alors de jouer le tout pour le tout et de tenter une approche différente : si sa maîtrise du sabre-laser ne peut l'aider à remporter la victoire, alors c'est sa maîtrise de la Force et du Côté Obscur qui lui viendra en aide. Après avoir sauté d'un haut parapet en contrebas, Bane se concentre et lance une vague d'énergie vers son ancien mentor qui, si elle ne parvient pas à entamer le bouclier de Force de Kas'im, endommage suffisamment le temple pour que des tonnes de pierres s'abattent sur le Twi'lek et ne l'écrasent sous leur poids. Après s'être assuré qu'il ne sent plus la présence de son maître d'armes dans la Force, Bane quitte le temple désormais détruit et reprend le chemin de la plage, avec une seule idée en tête : détruire la Confrérie des Ténèbres.
  
  Sur le long chemin qui le ramène à son vaisseau, Bane murit son plan pour parvenir à ses fins, et imagine d'exploiter l'aveuglement de Kaan en lui faisant parvenir, par un drone-messager extrait du chasseur Buzzard de Kas'im, un message dans lequel il simule la plus grande incertitude, et prétend vouloir intégrer la Confrérie. Pour preuve de sa bonne foi, Bane envoie à Kaan les plans d'une ancienne arme Sith qui lui ont été révélés par l'holocron de Dark Revan : la bombe psychique, une arme de destruction massive capable d'anéantir les utilisateurs de la Force se trouvant près d'elle, et d'absorber leur conscience. Satisfait de sa petite manœuvre et sachant que Kaan ne pourra pas s'empêcher d'utiliser cette arme à double tranchant, Bane quitte Lehon en direction de sa nouvelle destination : Ambria.
  
  
  Ambria
  
  Sur Ambria, qui est suffisamment proche des lignes républicaines pour que Kaan ne puisse pas envoyer une flotte de combat et éliminer celui qu'il voit comme un rival potentiel, Bane établit son camp de base sur une planète dévastée par le Côté Obscur et par les nombreux combats qui y ont eu lieu entre les deux factions alors en guerre. C'est là que l'élève prodige attend l'envoyé du leader de la Confrérie des Ténèbres, qui se révèle être Githany en personne. Tout d'abord agréablement surpris, Bane finit par échanger un baiser avec celle qui fut d'une aide précieuse sur Korriban, mais le baiser en question s'avère moins sincère que prévu : avec l'accord de Kaan, Githany a en effet préparé un poison dont elle a enduit ses lèvres afin de tuer Bane en douceur. La surprise passée, ce dernier savoure d'autant plus l'instant qu'il est parvenu à repérer et isoler le poison dans son organisme grâce à la Force, réduisant ainsi à néant la tentative d'assassinat de l'ex-Jedi sans pour autant la prévenir de son échec. Sachant que le poison ne lui fait courir aucun risque, Bane en profite même pour échanger deux autres baisers avant que Githany ne quitte Ambria pour "prévenir Kaan de son retour". C'est avec une certaine pointe de regret que l'ancienne Jedi rejoint finalement Ruusan...
  
  Mais très rapidement, Bane se retrouve confronté à une douleur nouvelle qui le trouble beaucoup, avant qu'il ne comprenne l'impensable : Githany lui a inoculé non pas un, mais deux types de poison différent - le premier n'étant qu'un leurre chargé de le mettre en confiance. Le second poison, plus mortel et déjà infiltré dans son corps, est trop répandu pour être combattu. Malgré sa fureur, Bane est satisfait de voir que Githany a su faire preuve d'une ingéniosité qui pourrait peut-être l'amener à devenir son apprentie. S'il survit suffisamment longtemps pour mener son plan à bien...
  
  Le seul espoir de survie de Dark Bane réside en la personne d'un shaman nommé Caleb, réputé pour la puissance de ses "pouvoirs" - qui n'émanent pas de la Force mais qui n'en sont pas moins indispensables dans les circonstances actuelles. Alors que chaque minute qui passe le rapproche d'une mort certaine, Bane se met en route vers le campement du shaman, mais ses forces déclinent trop rapidement : après avoir stoppé son véhicule, le Sith chute lourdement en plein milieu d'un champ de bataille jonché de cadavres et de débris. Puisant dans le Côté Obscur, Bane tente de regagner quelques forces grâce au désespoir et la mort ambiante, mais la bataille s'est déroulée bien trop longtemps auparavant, et rien ne semble pouvoir sauver l'ancien étudiant... quand un véhicule se fait entendre au loin...
  
  Approchant du champ de bataille, le véhicule poussif s'arrête et quatre êtres humains en descendent - un père et ses trois enfants, tous des récupérateurs fouinant sur les zones de combat pour y prendre les objets de valeur. Bane saisit alors sa dernière chance de faire perdurer son Ordre Sith : après avoir massacré les trois enfants et leur père, et s'être nourri de leur peur et de leur désespoir, Bane retrouve assez de forces pour reprendre les commandes de son véhicule et atteindre le camp de Caleb. Après le refus de ce dernier de soigner le Sith, le shaman est malgré tout forcé de collaborer lorsque sa fille est menacée de mort. Contraint et forcé, Caleb soigne Dark Bane. Après avoir totalement récupéré, ce dernier quitte Ambria, bien déterminé à anéantir la Confrérie des Ténèbres...
  
  
  La Campagne de Ruusan
  
  Sachant parfaitement que Kaan et Githany sont les responsables de la tentative d'empoisonnement, Bane prend soin de cacher le Valcyn après avoir franchi le blocus de la flotte Sith sans encombre. Une fois arrivé au campement de Kaan, Dark Bane ne fait pourtant rien contre ce dernier malgré sa puissance évidente. Car Bane ne souhaite pas le pouvoir pour lui-même mais pour l'Ordre Sith, et prendre les rênes de la Confrérie des Ténèbres ne l'intéresse pas - bien que la plupart des Seigneurs Sith et Kaan lui-même pensent le contraire. Il décide alors de convaincre les Seigneurs Sith de ne plus penser comme des soldats mais comme des servants du Côté Obscur : "Au lieu d'affronter les Jedi dans la forêt, pourquoi ne pas DETRUIRE la forêt ?". Sur ces paroles sinistres Dark Bane et les Seigneurs Sith regroupent leur puissance. Désormais la pièce maîtresse de toute cette énergie maléfique, Bane fait déferler sur Ruusan une puissante tempête de Force qui balaie tout sur son passage.

Dark Bane


  C'était comme si nous sentions tes dents sur notre gorge.
  Kopecz à Bane, pour justifier l'abandon du rituel.

  Mais alors que la victoire semble si proche pour les Sith, Kaan et les autres Seigneurs Sith rompent subitement la méditation, trop désireux de tuer de leurs propres mains les Jedi - et peut-être trop effrayés de la puissance développée par Bane. Définitivement dégoûté de la bêtise de ses pairs, Bane ne participe de toute façon pas au combat, qui se transforme d'ailleurs en défaite pour Kaan : après que les Sith se soient lancés sur des Jedi apparemment sans défense, Bane se rend au campement et utilise l'appareil de communication cryptée de Kaan afin de contacter le commandement de la flotte sith en orbite, dont le blocus empêche les renforts Jedi d'atterrir, et lui enjoindre de rompre le blocus et d'engager la flotte Jedi. Cette manœuvre surprenante permet en fait aux Jedi d'amener à la surface des renforts qui balaient les forces de Kaan. Avant que les Seigneurs Sith ne rentrent à leur base, Bane doit faire face à Qordis, qui s'imagine que son ancien élève souhaite prendre les rênes de la Confrérie, et lui jure allégeance. Malgré sa puissance, Qordis est tué d'un féroce étranglement de Force sans parvenir à se défaire de l'emprise mortelle de Bane...
  
  Le plan de Dark Bane, s'il peut sembler complexe et sans but, est en réalité d'une froideur et d'une efficacité implacable : son but n'est autre que mettre Kaan dans une position intenable, de façon à l'obliger à utiliser la bombe psychique, ce qui devrait tuer tous les Seigneurs Sith d'un coup. Bane n'est en effet pas de taille à affronter tous les Seigneurs en même temps, et une multitude de combats individuels pourraient permettre à un membre de la Confrérie de s'échapper. Or, seule l'éradication complète et définitive de tous les Sith - sauf lui bien sûr - pourrait faire croire aux Jedi que tout danger est écarté, ce qui lui donnerait le temps nécessaire pour reformer l'Ordre sur de nouvelles bases.
  
  Lorsque Kaan et les autres seigneurs rentrent finalement au campement avec le goût de la défaite encore dans la bouche, Bane révèle qu'il a donné l'ordre à la flotte Sith de rompre le blocus afin que tous les Jedi débarquent et qu'ainsi la bombe psychique en tue le plus grand nombre. Sans même noter l'absence de Qordis, Kaan décide de regrouper ses forces dans le réseau de souterrains, afin d'avoir le temps d'invoquer le rituel ancestral permettant d'alimenter la bombe par la puissance du Côté Obscur, et tuer tous les Jedi. Devenu au fil du temps complètement fou, Kaan pense en effet que la force combinée des Seigneurs Sith leur permettra de survivre à la déflagration - ce qui s'avère une erreur mortelle. Sachant fort bien quelle sera l'issue de cet acte stupide, Bane reste sur place tandis que Kaan et ses suivants quittent définitivement le campement et courent vers leur fin...
  
  Sur la route qui le ramène au Valcyn, Bane repère une fillette montrant une grande sensibilité à la Force, mais aussi un penchant évident pour le Côté Obscur, dénommée Zannah. Alors qu'elle n'a suivi aucun entraînement, l'enfant parvient en effet à tuer deux Jedi qui venaient de tuer Laa, dont elle était devenue l'amie, simplement en leur brisant la nuque. Bane, qui a suivi la scène, prend alors la jeune fille sous son aile et en fait son apprentie, non sans lui montrer les résultats de la bombe psychique...

Dark Bane



  Dark Bane et la Règle des Deux
  
  Se fiant à une information trouvée sur le corps de Qordis selon laquelle le tombeau de Freedon Nadd construit sur Dxun pourrait se révéler intéressant pour la suite de sa quête de connaissance, Bane décide de quitter Ruusan en laissant Zannah se débrouiller - celle-ci devra se rendre sur Onderon par ses propres moyens et y attendre son maître.

  Pendant le voyage qui l'amène vers Dxun, Bane est en permanence confronté au spectre du défunt Qordis, qui le fustige pour ses actes passés et sa trahison qui a permis la complète destruction de la Confrérie des Ténèbres. Alors qu'il arrive en vue de la lune Dxun, Bane cède bêtement à sa colère et tente de détruire le spectre de Qordis en faisant appel au Côté Obscur, ce qui ne fait qu'endommager son vaisseau et le contraint à se poser en catastrophe dans la jungle, au prix de nombreuses blessures. Ne pouvant utiliser les techniques de guérison Jedi, Dark Bane décide de laisser de côté sa douleur pour se mettre en quête d'un point focal du Côté Obscur qu'il repère aussitôt : le tombeau de Freedon Nadd.
  
  Bane parvient difficilement à se frayer un passage à travers la jungle : confronté non seulement au spectre de Qordis mais aussi à celui de Kaan, puis attaqué par une féroce créature, c'est un Bane passablement fatigué qui parvient finalement à destination et qui se faufile dans le tombeau en quête d'une source de connaissance qui ne peut être qu'un holocron. Car si la place semble déserte, elle n'est pas pour autant indigne d'intérêt et renferme encore bien plus de secrets que Bane n'en attend. Mais alors que tout semble se passer au mieux, des insectes apparemment indestructibles - des orbalisks - font irruption et semblent attaquer l'intrus, qui ne peut rien faire devant ces petites bestioles que même son sabre-laser ne peut blesser. Totalement débordé, Bane ne peut rien faire et constate de premier abord avec effroi ces insectes s'attacher à lui de manière symbiotique. Pourtant, très rapidement, Bane sent son corps s'auto-régénérer et sa force lui revenir. Il apprendra en fait avec l'holocron de Nadd la vraie nature des orbalisks et les avantages - ainsi que les inconvénients - apportés par ces petites créatures...

Dark Bane

  
  C'est après cela un nouveau Dark Bane, beaucoup plus puissant que l'ancien, qui sort finalement du tombeau - pour se retrouver une fois de plus nez-à-nez avec les deux spectres. Mais grâce à la puissance des orbalisks, Bane parvient à générer une attaque du Côté Obscur qui balaie pour toujours les revenants des anciens seigneurs sith morts sur Ruusan. Après avoir maîtrisé un Drexl géant, Bane rejoint Onderon où il arrive juste à temps pour tirer Zannah d'un sale pétrin. Au terme d'un rapide combat mettant à profit sa nouvelle invulnérabilité, Bane retrouve finalement Zannah et met le cap avec elle sur ce qui sera leur nouvelle base opérationnelle : Ambria.
  
  Afin de rester le plus discret possible et ne pas attirer l'attention des Jedi, Dark Bane choisit de s'établir avec son apprentie dans un petit camp de base sans prétention, entouré de quelques tentes, afin de pouvoir mettre sur pied son nouvel Ordre Sith sans être dérangé. Grâce aux fonds dérobés à la Confrérie des Ténèbres, il parvient à mettre sur pied un vaste réseau d'espionnage d'envergure galactique, réseau qui mettra plusieurs années à se former mais qui formera la base des machinations futures organisée par les Sith. Sur Ambria, Bane passe désormais son temps à deux occupations principales : former son apprentie, et apprendre lui-même les voies du Côté Obscur en étudiant les divers artefacts en sa possession. Un apprentissage nécessaire et fastidieux, car même au bout de dix années le Seigneur des Sith n'a toujours pas la connaissance suffisante pour fabriquer son propre holocron, ce qui lui coûte de précieux mois et l'amène à penser finalement que les orbalisks pourraient être la cause du problème : car si les créatures offrent un réservoir de puissance dans lequel Bane peut puiser en cas de problème, elles se nourrissent en contrepartie de son énergie vitale et des efforts constants sont requis pour les tenir en respect. Sur le long terme, Bane estime d'ailleurs qu'il pourrait être préférable de les retirer - s'il trouvait un moyen de le faire sans se tuer lui-même...

  Dix ans après la campagne de Ruusan, soit 990 années avant la bataille de Yavin, Dark Bane vient de subir un nouvel échec quand il est surpris par huit assassin Sith qui l'attaquent en pleine nuit au milieu de son campement, commandés par un Humain possédant une certaine maîtrise du Côté Obscur. En voyant son apprentie aux côtés de ses agresseurs - bien qu'elle ne se mêle pas au combat - Bane imagine qu'il a été trahi et se bat farouchement, tuant les huit assassins et leur chef avant de s'en prendre à Zannah, qu'il manque tuer dans sa rage avant que cette dernière ne le raisonne : loin de le trahir, elle a en fait récupéré des informations prouvant que sa méthode de fabrication d'un holocron n'est pas complète et qu'il faut aller sur la planète Tython, dans la forteresse abandonnée de Bélia Darzu, pour trouver un mode d'emploi complet. Satisfait de son apprentie, Bane décide de rallier Tython au plus vite, tout en envoyant Zannah sur Coruscant, sous l'identité d'une Padawan Jedi, afin d'explorer les Archives Jedi et découvrir un moyen de retirer les orbalisks.
    
  Arrivé sur Tython, une planète oubliée du Noyau Profond réputée pour être le monde où naquit l'Ordre Jedi, Bane parcourt les salles abandonnées et découvre finalement une pièce où se trouve l'holocron de Bélia Darzu, protégé par une horde de Technobeasts. Après un long combat contre les créatures morts-vivantes, Bane s'empare de l'holocron et décide de l'étudier immédiatement, se pensant à l'abri sur Tython. Il apprend ainsi comment fabriquer un holocron, à son grand plaisir. Mais alors qu'il va regagner son vaisseau, son apprentie Zannah arrive elle aussi, accompagnée de son cousin Darovit. Elle raconte à son maître que les Jedi sont à sa poursuite depuis sa mission sur Coruscant, et effectivement un troisième appareil fait bientôt son apparition. Devant l'imminence du combat, Bane préfère se replier à bord de la forteresse pour obliger les Jedi à venir au contact, et ce sont bientôt cinq Jedi qui se ruent sur les Sith : tandis que son apprentie affronte deux Humains - Sarro Xaj et Johun Othone - lui-même doit affronter deux maîtres Jedi en la personne de Raskta Lsu et Valenthyne Farfalla. Le combat commence...
  
  Le combat est dans un premier temps plutôt équilibré et même en faveur des Jedi; Zannah est clairement en infériorité face à Sarro Xaj, et lorsque Bane prend conscience que le cinquième Jedi - Worror - est en pleine méditation de combat, le Seigneur Sith se rue sur l'Ithorien pour renverser le cours de la bataille. Bien qu'il n'arrive pas à le tuer, Worror est déconcentré et sa méditation est brutalement rompue, ce qui permet à Zannah de tuer son adversaire puis de se dissimuler dans la Force et de terrasser Raskta Lsu. Ayant désormais les coudées franches, Bane tue le maître Jedi Farfalla et se rue sur Worror, qu'il blesse mortellement. Mais alors qu'il se retourne contre Johun Othone, entretemps blessé par Zannah, pour lui décocher des éclairs de Force, Bane est subitement entouré d'un bouclier de Force et subit ses propres éclairs - la seule vulnérabilité des orbalisks...
  Bien que les cinq Jedi gisent au sol, Bane est lui-même inconscient et son apprentie doit le faire léviter pour le ramener sur Ambria afin de le faire soigner par Caleb...
  
  De retour sur Ambria, Bane git sur une civière en attendant d'hypothétiques soins, mais Caleb refuse de l'aider. Zannah, qui n'a aucun moyen de pression sur le soigneur, décide d'accepter la proposition de Darovit consistant à envoyer une capsule hyperspatiale pour prévenir les Jedi afin qu'ils viennent les capturer. En apprenant ce plan, Dark Bane s'estime trahi et refuse d'être capturé, allant même jusqu'à ordonner à son apprentie de le tuer sans attendre. Réalisant qu'elle a encore beaucoup à apprendre de son maître, Zannah décide de modifier ses plans : elle exécute Caleb et prend le contrôle de l'esprit de son cousin, ce qui le rend fou. Et lorsque les Jedi arrivent finalement sur place, Bane et Zannah sont cachés sous la hutte de Caleb tandis que l'infortuné Darovit se lance comme un dément contre les nouveaux arrivants, sabre-laser en main. Croyant avoir affaire au Seigneur Sith dont il était question, les Jedi tuent Darovit et quittent Ambria sans prendre la peine de fouiller les lieux. Bane est ainsi sauvé...

  
  Héritage

  Bien des siècles après que Dark Bane ait rejoint les esprits des autres grands Seigneurs Sith sur Korriban, le prétendant au titre de chef suprême du Nouvel Ordre Sith, Dark Krayt se rendit à deux reprises sur le monde-nécropole un peu plus d'un siècle après la bataille de Yavin, pour y quérir les enseignements nécessaires à sa survie, et notamment sur la méthode employée par Dark Bane pour fusionner avec les Orbalisks.

  Des trois Seigneurs Sith appelés par Dark Krayt - Nihilus, Andeddu et Bane - c'est ce dernier qui se montra le plus acerbe, sa règle des deux ayant été transgressée par le fondateur du Nouvel Ordre. Refusant de céder la moindre parcelle de connaissance, Dark Bane et les deux autres seigneurs Sith tentèrent même de s'en prendre à Krayt en utilisant sa propre peur, mais ce dernier fut néanmoins assez puissant pour tenir tête aux trois spectres sith et s'en alla trouver un professeur plus coopératif...


Actualités en relation

Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Coffret métal Tome 1 & 2

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Coffret métal Tome 1 & 2, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 07/11/2018. Description officielle : Dark Vador est l'unique survivant de la...


Panini Comics : Sortie de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1

Sortie aujourd'hui même de Dark Vador - Le Seigneur noir des Sith T1, une parution de la rubrique Comic. La date prévue est donc le 04/07/2018. Description officielle : Anakin Skywalker appartient au passé. En se tournant vers...


Holonet : De nouvelles fiches Star Wars Résistance débarquent

Ca fait longtemps qu'on n'a pas refait un point sur les publications de fiches en rapport avec Star Wars Résistance non ? À la veille de la diffusion de l'épisode 5 de la saison 1, il était temps de...


Holonet : Mise à jour de l'encyclopédie sur Résistance

On continue la mise à jour de l'encyclopédie sur le sujet de Star Wars : Résistance avec l'ajout de 13 nouvelles fiches en rapport avec l'épisode 3, diffusé ce week-end aux Etats-Unis et qui arrivera...


Holonet : De nouvelles fiches ajoutées à l'encyclopédie

Après la publication, le 12 Octobre, d'un pack de fiche sur Star Wars : Résistance, c'est maintenant au tour de l'univers Légende de voir son encyclopédie s'aggrandir avec 24 nouvelles fiches se déroulant...


Informations encyclopédiques
Dark Bane
Nom
Dark Bane
Espèce
Lieu de naissance
Taille
2 m
Fonctions
Seigneur Sith
Armes
Vaisseau
Affiliation

Informations administratives
Auteur principal

Date de création
avant 2006

Date de modification
15/09/2014

Nombre de lectures
224 849


Note de la fiche
8 membres ont noté la fiche "Dark Bane" 5 sur 5

Noter cette fiche.

Sources
  • Dark Bane #1 : La Voie de la Destruction
  • Dark Bane #2 : La Règle des Deux
  • Hyperspace - Bane of the Sith
  • Jedi vs. Sith
  • Legacy 05 : Broken, Partie 4
  • The New Essential Chronology
  • The New Essential Guide to Characters
  • WOTC - The Dark Side Sourcebook

Langue française
La fiche a été validée par nos correcteurs.

Espace publicitaire

Continuité Star Wars et ligne éditoriale HoloNet

Il existe dans Star Wars plusieurs continuités indépendantes les unes des autres, impliquant des histoires parallèles pour certains personnages, ou autres éléments (époques, planètes, vaisseaux, etc.).

Star Wars HoloNet distingue quatre types de continuités : Legends, Canon, The Star Wars, et les informations hors Continuité.

Cliquez ici pour consulter notre article détaillé sur les continuités et notre manière de les appréhender sur l'encyclopédie.